Acceptez qu'on essaie de vous arnaquer en voyage

Durant mes voyages, il m’arrive souvent de rencontrer des globetrotteurs sur la route se plaignant de s’être fait arnaquer par des locaux dans les marchés ou lorsqu’ils achètent des souvenirs.
Honnêtement, je n’ai jamais compris pourquoi les occidentaux en faisaient tout un plat ! Pour moi c’est un aspect du voyage qu’il faut embrasser et accepter.

Être un voyageur, c’est aussi accepter le fait que d’autres personnes essaieront de prendre le dessus sur vous, et donc de vous arnaquer.

Arnaque en voyageJe ne dis surtout pas qu’il faut voyager passivement et accepter de se faire plumer ! Mais je pense que tous les voyageurs ont la capacité de juger si un prix est excessif ou non. Vous avez toujours le choix de négocier un prix ou d’aller voir ailleurs si celui-ci ne vous convient pas. Quoi qu’il en soit, la règle est de TOUJOURS demander le prix avant d’accepter quoique ce soit. Aussi bien pour un taxi que pour un restaurant.

Je pense que tout voyageur doit prendre conscience qu’être un occidental, en Asie du sud par exemple, sous-entend que vous avez de l’argent et que vous êtes prêt à le dépenser. Bien que ce ne soit pas le cas, les locaux ne voient pour la plupart que les billets qui pendent de nos poches.
Gardez en tête que les locaux essaient de vivre avec les moyens qu’ils ont.

Un prix à la tête du client

Vous devez accepter le fait que dans de nombreux pays il y ait un « prix pour les étrangers » et un « prix pour les locaux« .
Cette pratique n’existe pas dans les pays occidentaux et vous pourriez donc détester le fait que les prix soient donnés à la tête du client. Mais prenez conscience que dans d’autres pays du monde c’est différent ! Les locaux capitalisent sur le tourisme car c’est, la plupart du temps, la principale source de revenu.

Parfois j’essaie de relativiser et je me dis que se faire arnaquer par un local n’est qu’un espèce de « don maquillé« .
Dites-vous que vous aidez cette personne sans qu’elle le sache. Souriez et acceptez de payer les quelques centimes de plus en vous disant que vous allez peut-être permettre à une famille d’avoir plus de nourriture sur la table le soir.

Et vous, avez-vous vécu une situation ou vous saviez que vous vous faisiez arnaquer ?

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

  • Nous sommes actuellement au Cambodge après avoir passé deux mois au Vietnam et au Laos; et les situations que tu décris dans ton article, nous les avons vécues plusieurs fois. C’est vrai qu’au début c’est plutôt agaçant de toujours devoir négocier avant d’acheter mais cela en devient presque un jeu. Au Vietnam par contre, certains vendeurs sont extrêmement « agressifs » et nous prennent vraiment pour des mines de diamants ! Je pense que nous toujours rester sur nos gardes malgré tout et vivre la négociation comme un jeu quotidien =D

    • Ryan Le Sacados

      Le Vietnam ou le pays mal aimé des voyageurs ! Mais tu as raison, il faut garder un état d’esprit positif quoiqu’il en soit et voir ça comme un jeu en effet 🙂

      • Olivier

        Je suis aller au Vietnam en Juillet et en fait c’est comme le sud de la France sur les marché, tout est négociable et ça j’adore! Surtout quand tu négocie un t-shirt et que d’autres touristes arrivent, la vendeuse leur dis un prix et réduit le prix pour toi et te glisse discrètement l’habit dans un sac. Franchement un t-shirt à 40 000 affiché 70 000 (Les américains ne négocie pas trop :)) Pas mal la négo! C’est comme partout, un touriste qui ne se fait pas avoir une première fois n’est pas un bon touriste. Moi je me suis retrouver bloquer 2 jours sur l’île de CAT BAH sur les  »mauvais conseils » de notre guides……Au profits de ses amis. Un bisness de dessous de table mais bon, ont en rigole plus tard!

  • Comme tu le dis si bien, se faire arnaquer fait parti du jeu lorsqu’on se rend dans certains pays. Généralement le principe est de l’accepter si cela est dans une marge raisonnable et que l’on trouve le vendeur sympathique!

  • JULIE

    Et oui ca fait parti du voyage ,quelque fois c drole et d’autres fois vraiment soulant de voir que l’on nous adresse la parole juste par interet .Je me souviens en inde j’ai payé un bracelet de pied 2 fois son prix. Je savais que je me fesais arnaquer mais s’était pour la bonne causse. (pour ma petite indienne qui tenais son bébé préma dans les bras et voulait nourrir le reste de sa famille…quand je suis revenue la voir 2 jours apres je lui demande des news de son bébé et le regard plein de tristesse mais digne elle me dit qu’il est parti au ciel..)
    Donc oui i faut accepter de temps en temps de se faire arnaquer

    • Bien triste histoire! Mais confirmation qu’on acceptera au feeling de se faire « arnaquer », sinon on passera son chemin…!

  • Ryan Le Sacados

    Bon ben en tout cas c’est moins chers pour les français donc c’est l’essentiel 🙂

  • Je ne sais pas si on peut vraiment parler d’arnaque dans une négociation d’un objet à vendre : le vendeur cherche à le vendre à un prix qui lui permet de s’y retrouver, et nous autres voyageurs négocions l’objet pour avoir le sentiment de faire une bonne affaire. L’essentiel est que la négociation satisfasse les 2 camps !

    En plus la plupart du temps, même si nous payons cet objet plus cher qu’il ne faudrait, en France nous l’aurions certainement payé 2 à 3 fois plus cher… et dans ce cas-là on ne dit pas au commerçant ou au distributeur qu’il nous arnaque alors qu’il se prend une marge monstrueuse…

    Perso si quelques euros en plus permettent à des locaux d’offrir à leur famille un vrai repas le soir, ça me va bien…

    • Ryan Le Sacados

      Je suis d’accord avec toi, le terme arnaque n’est pas le bon terme, mais beaucoup de voyageurs voient cette pratique de la sorte.
      En tout cas j’essaie justement d’expliquer dans cet article qu’il ne faut pas le voir comme une arnaque.
      L’exemple que tu donnes est très bien choisis.

      • On n’en a pas souvent conscience mais je pense qu’en France on se fait plus souvent arnaquer que dans des pays pauvres ou en voie de développement où les populations, la plupart du temps, luttent pour leur survie quotidienne avec moins de 2$ par jour…
        Simplement en France, on n’appelle pas ça arnaque, et pourtant les pratiques pour nous « soutirer plus d’argent » sont bien plus sournoises que celles consistant à nous faire payer un peu plus cher un souvenir, un objet artisanal, un trajet…

    • Je suis tellement d’accord avec toi Nath !

      L’important dans une transaction commerciale, c’est que les deux y trouvent son compte. Pourquoi acheter si on n’est pas satisfait du prix qu’on paye ? C’est la notion même de consommation qu’il faut remettre en question. Il y a arnaque que lorsque l’on est face à un besoin essentiel et qu’on nous revend 10 fois plus cher un truc dont on a absolument besoin…

      Sinon, il suffit de s’en passer…

      • Tout à fait Annick-Marie !
        Et je pense que dans les pays pauvres ou en voie de développement, quand on essaye de nous soutirer quelques dollars ou euros en plus, c’est bien souvent pour pouvoir assumer les besoins essentiels d’une famille.

        • Ryan Le Sacados

          Oui je suis d’accord, c’est justement le raisonnement que je tiens à la fin de l’article.

  • Je reconnais que sur le coup, il n’est pas facile de relativiser, mais avec du recul, ton billet est tout à fait sensé… Ça fait partie du jeu !

  • Tu as raison. l’arnaque fait partie du jeu, et dans certain cas, tu vas payer le taxi 2 euros au lieu de 1 (mais il aurait coûte 10 en France). Après il est parfois difficile de juger si un prix est bon. On te propose des légumes à 50 centimes le kilo: est-ce un bon prix? Peut-être que le prix réel est 2 fois inférieur. Peu importe en fait. j’accepte d’être bon perdant et ai ma decence, comme tu le dis souvent les arnaques permettent de mieux faire vivre une famille, mais c’est parfois désagréable d’être pis pour un porte monnaie sur patte. Mieux vaudrait des prix plus élevés mais réglo que cette impression de souvent se faire embrouiller…

  • Tellement vrai! Après tout, si on est d’accord avec le prix final, c’est qu’on ne s’est pas fait escroquer, on a donné notre accord. Dans mon cas, je me fixe une idée de ce que je veux payer et si je l’obtiens, je suis contente. Après tout, on ne sait jamais vraiment le vrai prix, alors pourquoi stresser, aussi bien voir la négo comme un jeu!

  • JS

    Très bon blog, on voit qu’il est tenu par quelqu’un qui voyage réellement..

    Par contre par pitié ne tombez pas dans le travers « Humaniste » à 2 balles « nous sommes riches; ils sont pauvres ils ont donc toutes les excuses et tous les droits… » celui de vous arnaquer en l’occurrence.

    Vous êtes à l’étranger, en position de faiblesse donc et certaines personnes vont essayer d’en profiter (attitude qui d’ailleurs choquera certainement le reste de la population). Vous n’avez rien à lâcher à ce sujet, c’est une question de respect envers vous-même. Et lorsqu’on se respecte on respecte les autres..

    Surtout que l’argent supplémentaire qu’ils arriveront à vous subtiliser ne servira certainement pas à nourrir leur famille le soir venu comme vous semblez le penser..

    Slts

    • Ryan Le Sacados

      Bonsoir JS et merci pour vos compliments et votre commentaire,

      Je ne pense pas tomber dans ce « travers Humaniste à 2 balles ».
      Je pense que nous avons chacun notre propre façon de réagir aux choses et j’essaie tout simplement de faire prendre conscience aux futurs voyageurs cet aspect du voyage pour ne pas être surpris sans non plus tomber dans le côté naïf et con.

      Car quand on y réfléchis on souhaite toujours servir son propre intérêt, que ce soit ce vendeur ou moi, et ceci est tout à fait normal car l’Homme est de nature égoïste. Quant on en a conscience je vous assure qu’on voit différemment les choses, et cet irrespect dont vous parlez je ne le perçois pas car je m’attends à ce type de réaction.

      On a toujours le choix d’accepter ou non, même si je vous avoue parfois un certain agacement à l’idée de devoir payer plus cher un taxi tout ça parce que le chauffeur m’a entendu parlé Anglais.

      Mais c’est le jeu. Comme je vous l’ai dit, l’idée de l’article est seulement de faire prendre conscience ce aspect.

  • Jeff

    Assez d’accord avec JS dans l’ensemble, même si je pense qu’il n’y a pas QUE cette histoire de travers misérabiliste derrière le discours des précédents commentateurs. Il y a aussi l’idée de lâcher du lest, de ne pas s’arc-bouter sur un principe de prix unique quand, effectivement, le différentiel de revenu local/touriste est démesuré… à condition que l’augmentation de prix ne devienne pas démesurée elle-même (auquel cas, ça s’appelle juste du foutage de gueule).

    Pendant un séjour au Maroc, on a eu ce débat avec un de nos « correspondants », pour ainsi dire, un étudiant. Il avait des commerçants dans sa famille, et il n’y avait pas selon lui de raison de monter les prix, même un peu, au prétexte que l’autre est un touriste. « C’est un humain comme un autre », disait-il. Cela, après une négociation infructueuse avec un vendeur qui ne jouait pas, n’accomplissait pas un rituel traditionnel ou que sais-je, mais cherchait juste à nous entrogner.

  • Cilou

    C’est sur, moi j’ai vu l’envers du décor avec les associations « humanitaires » auxquelles on donnait de l’argent qui ne parvenait jamais aux destinataires. Ce qui est bon à savoir, c’est que ceux qui s’en mettaient plein les poches n’étaient pas forcément des autochtones, mais parfois des expat’ installés là pour une raison « charitable » d’aider les plus pauvres. Comme quoi l’arnaque prend toutes ses formes. Quand on paye une salade 3x fois son prix réel à l’étranger, on râle. Par contre quand on se rend compte qu’un kilo de poisson coute 10 fois plus cher en Europe que dans le port africain dans lequel il est péché, ça ne semble choquer personne parce que c’est la « mondialisation ». Heum ? Alors c’est sur, j’ai parfois mal vécu de me faire arnaquer, mais je prend du recul 😉