Réussir votre voyage en Famille : Conseils et retour d’expérience

Accueil » Blog voyage » Conseils aux voyageurs » Réussir votre voyage en Famille : Conseils et retour d’expérience
Réussir votre voyage en Famille : Conseils et retour d’expérience

Aujourd’hui j’accueille avec très grand plaisir un article invité de Julien !
Julien est âgé de 37 ans, il est blogueur et voyageur. Avec son épouse Johanna ils ont créé le blog voyage « Basket et Sac à Dos » afin de partager leur passion du voyage, faire le retour de leurs expériences, démystifier le voyage en famille et aider les lecteurs à voyager plus, mieux, pour MOINS CHER et sans appréhension.

L’organisation de notre voyage en famille (septembre 2013 à Juillet 2014, en Asie et Océanie) reste un souvenir très présent, comme si c’était encore hier et à l’époque nous avions été frappés par la quantité incroyable d’informations, le plus souvent gratuites, disponibles sur internet pour préparer un tour du monde. D’ailleurs MERCI RYAN ;) ton site a constitué pour nous une véritable mine d’informations utiles.

Voyage en famille Basket et sac à dos

Par contre nous avons été réellement surpris par l’absence quasi totale de conseils spécifiques au voyage en famille. Nous n’avons pratiquement trouvé aucune réponse à nos interrogations ! Cela ne semble guère mieux aujourd’hui …

Comment réussir votre voyage en famille ? Comment faire de cette aventure une expérience unique qui vous marquera pour toujours ?

Les cinq questions posées le plus fréquemment sur notre voyage en famille.

Depuis que nous bloguons nous recevons énormément de questions sur le voyage en famille. Sur le fond elles portent sur la psychologie et le bien-être des enfants, l’inquiétude quant à l’éloignement… Sur la forme elles concernent les côtés pratiques : préparation du voyage, nourriture, éducation, santé…

Nous vous proposons donc de répondre aux cinq questions qui remontent le plus souvent de la part de nos lecteurs. Toutefois nos réponses n’ont pas la prétention de délivrer des vérités absolues, elles reflètent beaucoup plus notre retour d’expérience, au regard de notre vécu et de notre sensibilité.

Avez-vous eu peur de l’éloignement avec la France, votre famille et vos amis ? L’avez-vous bien vécu ?

Très sincèrement pas un seul instant pour ce qui me concerne (Julien), même si j’aime mon entourage et mon environnement. J’étais tellement motivé, excité et déterminé à réaliser mon rêve de voyages, que j’avais finalement toute autre chose en tête avant et pendant notre voyage.

Le vécu de Johanna a été légèrement différent. Très attaché à sa mère et plus généralement à sa famille proche, le fait de partir pour une longue période loin des siens la préoccupait plus. Par moments durant le voyage le blues de l’éloignement l’a un peu envahie. Son cadre de vie lui a aussi manqué : notre maison, nos animaux, pouvoir se poser chez soi…

Pour Lucas NO STRESS, ni avant, ni pendant, ni après !! Il faut avouer que nous l’avions bien préparé. Dès la genèse du projet nous lui avions expliqué le déroulement de l’aventure avec son timing. Il savait qu’il y aurait un retour et que nous retrouverions tout notre environnement et tout le monde.

Conseils :

  • Dialoguez et expliquez vos projets aux plus jeunes. Donnez-leur le plan de route avec un échéancier pour finalement les aider à mieux s’approprier cette expérience.
  • Si cela est possible, prévoyez dans le cas de longs voyages de faire venir vos proches pour de belles occasions (anniversaires, fêtes, etc).
  • Usez, abusez si nécessaire des applications voyages gratuites vous permettant de garder le contact n’importe où !
  • Rassurez vos proches qui restent en France, impliquez-les dans votre projet. Pour les plus anciens créez-leur un compte Facebook et Skype.

Avez-vous eu peur de partir à l’autre bout du monde avec votre enfant ? Avez-vous vécu des moments d’insécurité ?

A notre grand étonnement et bien que nous ne soyons jamais partis pour de grands voyages, nous étions très sereins. Depuis toujours nous considérons qu’un « pépin » peut arriver n’importe où et qu’en appliquant des règles de bon sens nous éviterons toujours les mauvaises situations.

Cela s’est d’ailleurs vérifié pendant notre voyage car nous n’avons jamais eu de gros ennuis (ou presque ;)). De plus voyager avec un jeune enfant (en Asie du Sud Est et en Australie) s’est avéré constituer un véritable atout ! Cela nous a ouvert, à l’évidence, énormément de portes et les habitants locaux se sont montrés réellement très attentifs au bien-être de notre enfant.

Conseils :

  • Faites preuve de BON SENS .
  • Renseignez-vous a minima sur les us et coutumes, le niveau et le coût de la vie et sur le taux de change des pays dans lesquels vous voyagez.
  • RESPECTEZ les locaux, vous êtes chez eux !
  • Ne soyez pas crédule ni naïf. Ne perdez pas de vue qu’un touriste (même un Backpacker) sera perçu comme riche.

Comment ça se passe par rapport à l’école ?

Cette interrogation était à l’origine des raisons pour lesquelles nous avons fait le choix de partir à ce moment-là. Lucas avait 4 ans en partant et 5 en rentrant. L’école étant obligatoire à partir du CP (6 ans), c’était un réel poids en moins pour nous.

Pendant notre voyage nous avons rencontré beaucoup de familles de voyageurs et si pour certains ayant des enfants de plus de 6 ans c’était une contrainte, ce n’était en tous cas jamais un OBSTACLE.

Ne perdez pas de vue que le voyage constitue une formidable école de vie, peut être même la MEILLEURE. Ce que vos enfants n’auront pas appris pendant le voyage ils le rattraperont à l’école. Par contre ce qu’ils apprendront pendant le voyage, l’école ne leur apprendra JAMAIS !

Conseils :

  • Toujours du bon sens : évitez de vous lancer dans l’aventure à des moments clés pour l’éducation de vos enfants, je vous déconseille fortement de déraciner vos enfants à l’entrée au CP, en 6ème ou au Lycée.
  • Pendant votre voyage et quelques soit l’âge de vos enfants, veillez à les faire progresser !
  • Utilisez le site de l’Education nationale pour vous procurer les programmes scolaires de vos enfants et inscrivez-vous au CNED pour valider les acquis (obligatoire à partir du CP). Soyez constants dans le suivi de leur apprentissage.
  • Faites de cette expérience un avantage pour l’avenir de vos enfants en les aidants et en les poussant à apprendre des langues étrangères, et surtout l’anglais.
  • Âge idéal pour voyager avec des enfants : 3 à 6 ans, toutefois il faudra entretenir la mémoire du voyage dans l’esprit des plus petits pour conserver les acquis.

Quels vaccins avez-vous faits (ou pas) ?

Nous avons fait beaucoup de vaccins, trop peut-être : les obligatoires en fonction du parcours que nous avions prévu et quelques autres « au cas ou » ! Au bilan, cela nous a coûté très cher (environ 1000 euros pour nous 3) et cela n’aura servi à rien (et TANT MIEUX).

Je pensais déjà avant notre voyage que le meilleur vaccin était la PRÉVENTION et le BON SENS … aujourd’hui j’en suis totalement convaincu.

Conseils :

  • Prévention, prévention, prévention et un peu de bon sens. Le meilleur moyen d’éviter des embrouilles de santé est tout simplement d’éviter les comportements dangereux ou à risque, surtout lorsque vous vous éloignez des villes pour la campagne ou carrément pour des espaces désertiques. Votre degré de prudence doit être fonction du degré de risque et d’isolement.
  • Je ne suis pas non plus un militant anti-vaccins, d’ailleurs je vous recommande vivement de toujours vous renseigner sur le sujet avec la carte des vaccins obligatoires par pays du Centre Pasteur.
  • Si vous savez que vous serez au contact d’animaux sauvages, faites le vaccin contre la rage, il coûte cher, il fait assez mal, il y a plusieurs injections, mais ce dernier peut vraiment vous sauver la vie.

Quels moyens de transport avez-vous utilisés ? Est-ce que cela s’est bien passé pour votre enfant ?

Les enfants sont épatants et vivent souvent beaucoup mieux que nous les longs transports. Ils dorment partout, s’adaptent très vite et savent s’occuper d’un rien. Avec Lucas ça s’est toujours très bien déroulé car il n’a jamais eu le mal des transports et surtout il a très bon caractère!

Conseils :

  • Privilégiez les transports locaux : vous en tirerez de nombreux bénéfices. D’abord vous ferez de réelles économies et vous aurez l’occasion de faire de très belles rencontres.
  • ATTENTION : les voyagistes et les agences vous proposeront souvent de ne pas payer la place pour les plus jeunes (moins de 5 ou 6 ans), cependant sur des parcours longs et pénibles vous risquez de le regretter. N’hésitez surtout pas à payer une place aux plus jeunes plutôt que de les avoir sur les genoux pendant 15 heures de bus.
  • Prévoyez de quoi occuper les enfants, les hydrater et les nourrir. Pensez aussi à vous munir de quoi les couvrir car souvent la climatisation tourne à plein pot et très vite l’ambiance frigo prend le dessus.
  • B,A ,BA, mais pensez également à faire une pause pipi avant le départ ;).

Voici quelques-unes des autres questions qui reviennent souvent :

-Les enfants garderont-ils des souvenirs de leur voyage ?
-Est-ce que les enfants arrivent à s’adapter et à suivre le rythme en voyage ?
-Comment se passe le retour ?

Cela fait partie des questions auxquelles je réponds dans le E-book gratuit : nos 15 meilleurs conseils pour réussir vos voyages en famille (sortie prévue en juillet 2015).

Et vous, quelles questions vous posez-vous ? Aidez-nous à mieux connaitre vos interrogations pour nous permettre de répondre à VOS BESOINS !

Cinq conseils pour réussir vos voyages en famille

Choisir des destinations adaptées à toute la famille.

Choisir une ou des destinations adaptées au groupe est primordial pour réussir votre voyage en famille. Écoutez vos rêves, foncez, mais soyez réalistes.

Pour les enfants :  vous ne pouvez pas entreprendre de voyages dans des pays trop risqués que ce soit au niveau géopolitique, climatique ou sanitaire. Vos enfants doivent suivre et il faut donc adapter vos voyages à leur âge et leur personnalité. Ni trop pénible, ni trop humide, ni trop chaud, ni trop froid, en fait éviter le TROP extrême. Toutefois ne renoncez pas à vos rêves, composez simplement avec vos contraintes. Les plus jeunes vous surprendront vraiment et seront souvent capables de beaucoup plus que ce que vous imaginez. N’oubliez surtout pas de les associer au choix des destinations et demandez-leur quels sont les pays qui les font rêver.

Pour le couple : compromis et écoute doivent être les maitres mots. Chacun d’entre vous doit se retrouver dans le voyage que vous allez vivre. Tenez compte de vos envies, de vos enfants, de votre budget et prévoyez de quoi vous offrir quelques extras. Aidez-vous d’internet pour vous renseigner sur les destinations qui vous plaisent et dressez vos priorités. Consultez la carte des pays à risques pour valider votre (vos) destination(s). http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/

Pour ceux qui restent : communiquez avec eux avant et pendant le voyage. impliquez vos proches dans votre projet de vie. Pendant le voyage, donnez leur régulièrement des nouvelles, dites-leur où vous vous trouvez et quand vous comptez bouger.

Restez vous-même

Voyage avec des enfants
Ce qui fonctionne bien à la maison, fonctionnera tout aussi bien à l’autre bout du monde !  Les enfants, et particulièrement les vôtres, sont très sensibles au stress (à votre stress) même s’ils ne l’expriment pas. Si vous restez ZEN en toutes circonstances et si vous restez vous-même, alors vous véhiculerez des ondes positives à tout le reste de la troupe. Pendant le voyage vous serez l’un des seuls repères fixes pour vos enfants (et votre compagne ou compagnon). Alors RESTEZ VOUS-MÊME pour ne perturber personne.

Des activités et des temps pour tous

Il faut que tout le monde y trouve son compte, c’est une phrase que j’écris souvent, mais elle est tellement vraie. Quand vous voyagez en famille, en couple ou entre amis, les contraintes ne sont pas les mêmes qu’en solo. En solo vous chercherez souvent à rencontrer du monde pour être moins seul. En famille vous devrez composer avec les autres, faire des compromis et vous oublier un peu par moment. Et surtout vous ne pourrez pas vous échapper du groupe, ou alors pas très longtemps.
Voyage en famille en australie avec un van

Les enfants ont un rythme physiologique différent du nôtre. Après des moments intenses, des activités épuisantes ou des temps de transport, ils auront besoin de moments calmes et reposants pendant lesquels il pourront se ressourcer, si possible quelques jours. Bref, vous ne pourrez pas galoper sans cesse…

Proposez des journées dédiées aux enfants, avec des activités ciblées pour eux. Il en va de même pour les adultes : par moment faites passer vos envies avant celles des autres, allez faire une plongée solo pendant que maman garde les petits, allez faire « bronzette » pendant que papa joue sur le sable avec les enfants.

Si vous faites des promesses à vos enfants, surtout respectez-les. Si vous promettez une visite au zoo, un tour au parc d’attractions ou une séance de cinéma dans la semaine, allez-y !

Ne soyez pas dans la compétition, profitez vraiment de votre voyage, prenez le temps de vous arrêter aux endroits qui vous plaisent vraiment, prenez le temps de parler aux habitants, prenez le temps de l’observation, finalement allez-y COOL.

La Nourriture, la Santé et l’Hygiène

Ces trois sujets doivent rester toujours présents à votre esprit lorsque vous voyagez et encore plus en cas de présence d’enfants dans le groupe.

Aucun problème à signaler là-dessus pour Lucas pendant le voyage. Bien sûr un temps d’adaptation pour la nourriture a été nécessaire et cela d’autant plus que notre voyage a commencé par l’Inde où le « no spicy » est tout de même a minima bourré de « pepper »! Pour l’hygiène notre vigilance est toujours restée en alerte, en particulier sur la qualité de l’eau, et nous avons adopté un comportement préventif sur différents risques comme par exemple ceux liés aux moustiques..

Quant à nous les adultes, nous n’avons pas vraiment rencontré de gros soucis si ce n’est que Johanna aura mis trois mois à s’adapter à la nourriture et que pour ma part j’aurais souffert d’une dent par épisodes.

À RETENIR :

faites du préventif : traitez vos vêtements contre les moustiques, évitez les lieux trop humides au lever du jour ou à la tombée de la nuit. Prenez exemple sur le comportement des locaux.

Ayez une bonne hygiène : Lavez-vous ! Attention à l’eau (ne consommez jamais l’eau du robinet) et assurez-vous que les bouteilles d’eau que vous achetez sont bien fermées hermétiquement.

Emmenez quelques médicaments utiles : contre les maux de ventre, contre le mal des transports….

Evitez de mangez des crudités (souvent lavées avec de l’eau impropre à la consommation), privilégiez les légumes bouillis et les fruits à coque ou à peau épaisse (qui les protègent des produits toxiques et du lavage à l’eau impropre à la consommation).

Si vous évoluez dans une zone très isolée prévoyez le coup : emmenez par exemple une trousse à pharmacie avec vous.

Rassurez-vous, vous trouverez tout de même un peu de tout n’importe où dans le monde.

L’intimité du couple

C’est un point dont les voyageurs en famille ne parlent quasiment jamais et pourtant je vous garantis que ce sujet est réellement très important. Si avant le voyage vous trouviez que vous manquiez de moments d’intimité avec votre compagne ou votre compagnon, en raison du travail, des enfants…  Alors en voyage vous aurez le sentiment profond que vous n’avez plus de vie intime… du tout !
Couple en voyage
Vous êtes les uns sur les autres 24h/24, votre enfant dort la plupart du temps entre vous et pour les plus âgés dans la même pièce. Votre rôle se réduit à celui de parent. Bref l’intimité de votre couple est mise à mal. Si vous avez l’intuition de cette conséquence du voyage en famille sur votre vie de couple avant votre départ, vous ne tardez pas à en prendre pleinement conscience une fois le voyage entamé.

OBLIGEZ-VOUS régulièrement à avoir des moments de complicité. Profitez de chaque moment où vos enfants dorment (et pas vous) pour vous retrouver. Mettez un peu de piment dès que c’est possible. Dites-vous des mots doux, bref profitez de moments intimes dès que vous en avez l’occasion.

Un autre point qui me semble important : ne vous laissez pas aller sous prétexte que vous êtes en voyage (en mode backpacker) et que vous n’avez pas de contraintes. Mesdames continuez à vous faire le maillot et messieurs rasez-vous de temps en temps. Continuez à plaire à votre conjoint, essayez de temps en temps de le ou de la surprendre, ayez des attentions l’un pour l’autre. Entretenez la flamme !!

Pour compléter cet article voici quelques liens utiles sur mon blog :

Préparer un voyage autour du monde avec un enfant
Bilan et constat d’un voyage autour du monde avec un enfant
Voyager en famille

Conclusion

Chaque expérience étant différente, il n’y a donc pas de recette miracle (et universelle) pour réussir votre voyage en famille. Mais RESTEZ vous-même, écoutez, dialoguez, pensez prévention, anticipation et de manière générale prenez votre temps : vous profiterez ainsi un MAXIMUM de votre voyage et de votre famille. Gardez aussi à l’esprit que vous vivez (ou allez vivre) une expérience unique et que vous avez la chance de profiter les uns des autres à plein temps. AGISSEZ avec BON SENS et tout se passera bien.

J’ai vraiment à coeur d’aider d’autres familles à passer à l’action, à se dire : 

« allez, chiche on y va ! »

Je souhaite partager avec vous toute l’expérience que j’ai acquise à propos du voyage en famille. C’est la raison pour laquelle j’écris en ce moment un E-book gratuit dans lequel  je partage nos 15 meilleurs conseils pour réussir vos voyages en famille. VOTRE AIDE ME SERA UTILE. En effet j’aimerais connaitre les questions que vous vous posez : Qu’est-ce qui vous inquiète dans le voyage en famille ? Quelles sont les informations que vous cherchez ? Quelles interrogations avez-vous à propos du voyage en famille ?

Vos retours me permettront de partager les informations et les retours d’expériences que vous cherchez et dont vous avez réellement besoin pour préparer, vivre et réussir vos voyages en familles.

Loading Disqus Comments ...

Sitemap / XML sitemap - Copyright © 2011 - 2015 Blog voyage Le sac à dos - Tous droits réservés - Mentions Légales