Comment une agression au Brésil m'a aidée à mieux voyager

On me demande souvent quels ont été mes expériences les plus marquantes, aussi bien positives que négatives? Et bien, j’ai souvent du mal à répondre à cette question.
Cela peut sembler assez clichée, mais pour moi il n’y a pas d’expérience négative.

Toutes les expériences sont bonnes à prendre car chacune d’entre elles m’ont permis d’en ressortir toujours plus grandi.
D’ailleurs l’un de mes souvenirs de voyage illustre parfaitement le propos.

Un voyage au brésil

Favela BrésilC’était en 2009, au Brésil. Lors de mon passage dans ce pays je fus invité à Rio par un ami, Pedro, que j’avais hébergé quand je vivais encore à La Rochelle.

Ce voyage fut très enrichissant, Pedro me montra la magnifique ville de Rio d’un point de vu local. Je visitais aussi bien les favelas que les quartiers chics de la ville. Ce contraste entre ces deux mondes me surprend encore aujourd’hui.
Mais surtout si j’étais à Rio, c’était pour le surf, l’une de mes plus grandes passions !

Chiken bus bresilAprès avoir passé 15 jours chez Pedro, je décide d’utiliser les 2 semaines restantes pour voyager un peu partout autour du brésil, visiter quelques villes. C’est donc avec confiance que je quitte Rio pour explorer une partie du pays. Malgré que Pedro me l’ai déconseillé, je voyage de ville en ville à l’aide de bus locaux.
Ce type de bus est toujours bondé de monde en journée mais aussi très bon marché. De plus, les lignes permettent de rejoindre des villes situées à plus de 300 kilomètres parfois.
Voulant économiser sur mes nuits d’hôtels, je préférais voyager la nuit.

Un soir, je m’endors dans le bus durant un long trajet, écouteurs aux oreilles. Quand, vers 2 heures du matin, je me réveille avec un couteau sous la gorge…
Un type avait dû me repérer avec mes écouteurs et devait attendre que le bus se vide pour me piller. Il me prit tout ce que j’avais sur moi : mon portefeuille, mon portable, mon ipod, et les quelques billets que j’avais. Je vous assure, dans ces moments là on oublie tous les films de Chuck Norris Bruce Lee.
Je dois avoué que j’ai pas mal flippé sur le coup, mais j’ai pu garder mon calme et lui ait filé tout ce que j’avais. Ça s’est passé très vite, peut être moins de 10 secondes, et il s’en est allé à l’avant du bus, demandant au chauffeur de lui ouvrir la porte pour sortir.
Heureusement, la plupart de mes affaires étaient dans la soute…

Ce fut un peu la galère les jours qui ont suivi. Un petit sentiment d’insécurité m’a poursuivi pendant deux ou trois jours.
Mais au final, cette personne m’a rendu un énorme service…

Du positif dans du négatif

Bar salsa BresilJe me suis rendu compte pendant la suite du voyage que sans musique, j’étais beaucoup plus attentif à ce qui se passait autour de moi. J’ai pu prendre conscience de l’ambiance sonore que dégageaientt les villes du Brésil que je visitais.
Des rires, de la musique salsa à chaque coin de rue, des supporters criant victoire à un match de foot. Cette expérience, qui peut sembler négative m’a fait prendre conscience que vivre un voyage n’est pas seulement visuel, mais est aussi sonore !

favela femme bresil enfantGrâce à ça, je fus beaucoup plus propice aux rencontres et à aller vers les autres car n’étant pas prisonnier de ma musique.

Bien évidement c’est toujours agréable d’écouter sa musique et ses podcasts pendant un trajet, et il m’arrive toujours de le faire.
Mais plus du tout comme avant.

En tout cas, ce que je souhaite démontrer dans cet article, c’est que cette expérience, qui pouvait sembler négative au départ, m’a beaucoup apportée par la suite dans mes voyages.
En voyant le côté positif, de ce genre de situation, on n’en ressort que plus grandi.

Et vous, avez-vous vécu une « mauvaise » expérience qui vous a ouvert les yeux sur un aspect du voyage ?

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

CLIQUE ICI POUR RECEVOIR MES CONSEILS ET ASTUCES!

  • C’est drôle, avant je mettais toujours mes écouteurs en voyage (on se sent comme dans un film) et j’ai arrêté de le faire autant car en effet, ça crée une distance avec l’environnement, l’ambiance, le pays finalement. N’empêche que j’adooooore mettre ne serait-ce qu’une chanson de temps en temps qui me rappelle Montréal dans des endroits anodins, ça crée un clash étonnant. Je me souviendrais toujours de la fois où j’étais sur le Yangtze et j’avais cette chanson dans les oreilles: http://www.youtube.com/watch?v=UHwSk8bFS4M Franchement, c’était génial! C’est comme une bulle de dépaysement dans le dépaysement. Mais vaut mieux ne pas en abuser sinon c’est vrai qu’on peut perdre des moments 🙂

    ps: je suis par contre contente de ne pas avoir eu la même expérience que toi, n’empêche ça fait des anecdotes à raconter. Plus de peur que de mal! Prochaine fois, il faut appeler Chuck Norris à la rescousse. 😉

    • Ryan Le Sacados

      Oui c’est clair que la musique ajoute une certaine dimension au voyage que j’adore. Quand t’es dans un train, que tu vois le paysage défiler, la musique aux oreilles, c’est juste magnifique! Après j’essaie d’éviter quand je suis en ville histoire de vivre une immersion plus intense.

  • Ah et au fait, tu dis que tu es fan de surf, tu sais qu’on peut en faire au Pérou? Paraît que c’est génial 🙂

    • Ryan Le Sacados

      Carrément, j’ai rencontré un voyageur qui m’a dit que dans la région de Punta Hermosa il y a les meilleurs spots ! Tu confirmes ? 🙂

  • Bon, je tiens tout d’abord à dire que personnellement je n’ai jamais fait de surf (shame on me) alors je ne saurais dire d’un point de vue de pro quel spot est le meilleur (hauteur des vagues, quantité de Jaws dans les parages, non je blague). Mais on m’a souvent parlé de Mancora, c’est dans le nord par contre, alors que Punta Hermosa est dans le sud.
    Tiens tu me donnes une idée, je voulais le faire depuis quelques temps mais je ne me suis jamais décidée. Je vais me lancer sur un article à propos du surf au Pérou et je te ferai signe quand il sera posté! 😀

    • Ryan Le Sacados

      J’avais entendu parlé du sud de Lima, mais oui peut être que c’est mieux au nord (faudrait demandé à Chuck Norris il doit surement connaitre la réponse).

      En tout cas super idée d’article en effet. Je serais curieux de lire ça 🙂

  • Je n’ai jamais eu de problème en voyage, mais un tel truc m’aurait calmé:-) Cela doit faire flipper.

    En tout, ce genre de bus est vraiment à éviter à mon avis la nuit ou alors faut rien avoir sur soit…Tu as raison, toutes les expériences, en général, sont enrichissantes!

    • Ryan Le Sacados

      Merci pour ton commentaire Fabrice. Effectivement, ça m’a bien calmé pour la suite de mon séjour ! Mais bon je n’ai pas été prudent voilà tout :-). Pourtant on m’avait prévenu !

  • Je n’ai aucun mal à croire que ce genre d’aventure, ou de mésaventure à condition qu’elle se termine relativement bien, finit par nous rendre plus fort, et finalement plus ouvert à se qu’il peut se passer autour de nous.

  • Je croise les doigts, jusqu’ici, je n’ai jamais eu de mauvaise expérience lié à « l’humain », plutôt lié aux éléments naturels…

    Mais en effet, je pense aussi que toute expérience est bonne à prendre, l’important étant la façon d’y faire face, d’y réagir et de ne pas se laisser décourager!

  • Ah ouai quand même, ça ne rigole pas!
    Peut être que tu as le côté positif mais dans ton cas je pense que j’aurais eu les nerfs pendant quelques jours. Savoir qu’un mec à jouer au dur avec une lame et ce la coule douce avec mon matos me donnerai des envies de meurtre ou de défonçage de gue****

    Bref, c’est le genre de chose qui me rendrais dingue plus qu’autre choses.

  • LALANDE

    Hahaha j’ai beaucoup rit en lisant ton message Kevin
    Un enfant de 17ans au Brésil qui braque un touriste couteau à la gorge pour lui prendre quelques billets, je doute qu’il se la coule douce, et je pense qu’il révérait de prendre la place de l’européen qu’il vient de braquer. En revanche je doute que tu aimerais prendre la place de celui-ci et vivre dans les conditions dans lesquelles il vit (tout est relatif)
    Je dis pas que ça fous pas les boules à la victime, mais de là à dire qu’il se la coule douce avec ton matos…

  • Piotr

    Je ne comprends pas les mots clés qui ont permis d’arriver ici « couchsurfing mauvaise experience » Rien à voir avec le couchsurfing XD

    Voyager avec les écouteurs sur les oreilles, de nuit, dans des bus cheap en Amérique du Sud… mmmh, c’est un peu chercher les ennuis. On ne vit pas dans Sin City mais on ne vit pas dans un monde de bisounours non plus… et finalement, tu n’as pas économisé grand chose. 😛

    • La question c’est pourquoi cherches-tu de mauvaises expériences xD ? Sinon je ne sais pas du tout pourquoi l’article est référencé ainsi, le mot couchsurfing n’apparait nulle part.

      Oui je t’avoue que sur le coup ce n’était pas super malin, un excès de confiance surement dû à mon séjour à Rio.

  • Etonnante histoire. Au final, tu aurais pu comprendre cela sans que l’on te mette un couteau sous la gorge !

    • Tout à fait. Mais bon, l’Homme a tendance à évoluer seulement quand il vit une expérience négative.

  • kina

    salut, j’ai lu ton article sur ton agression dans le bus et tes voyages,, je me suis fais depouiller une fois ,, et l’autre j’ai couru,, c’etait comme dans un film,,, tout se passait tres vite
    je suis toujours au bresil, et je commence a vouloir quitter ce pays pour un autre pays latine,, donne moi des conseils et des filons,, merci ,, Kina

    • RyanLesacados

      Salut Kina,

      Désolé pour ce qui t’est arrivée.
      Si tu veux quitter le Brésil je te suggère d’aller en Argentine, plus particulièrement à Buenos Aires. La ville et tout simplement magnifique et les gens accueillant !

      Ryan

  • kina

    l’argentine ouais ca me dit,, il faut bientot que je me pose avec l’age,, kkkkk , ,ici a Bahia c’est tres frequent les depouilles, c’est meme une culture, tout les gens que je connais se sont fait depuiller au moins 3 fois et ce sont des bresiliens, comme quoi ils touchent a tout, ca fait fliper mon histoire car la deuxieme attaque c’est passe il y a 2 semaine, j’etais absude, je n’aurais pas du descendre du bus ou bien meme marcher ,, il faisait noire, il y avait un camion d’eboueurs et 2 transexual prostituer droguer. j’ai marcher et regarder ailleus pour eveiter leur regars, c’etais le seul chemin,, et la elle (il) tres maigre, s’est jeter sur mon sac et tirait comme une folle, ma tete se baissait car mon sac etait autour de mon coue, et la mes lunettes de vue ont voler, je ne voyait plus rien dans la rue sombre,, NE CRITIQUER PAS MON ARTICLE… c’est arriver car ca devait arriver , JE LE SAIS ,, mais bon , les eboueurs ont couru apres, mais elle courrait tres vite, j’ai courru aveec, et la nous nous sommes arretes, nous sommes deboucher dans une rue sombre, « un monde de zombie », les eboueurs ont fait marche arriere, les flics au loin , avec leur mains au hanches me faisaient signe de revenir « trop dangereur, c’est la favelas des droguers », meme les flicsn’y rentrent pas..

    sinon , je sais ce que tu as ressenti car tu etais tout seul,, je comprends ton feeling,

    la musique moi jamais, j’ecoute les sons des voix, la langues etrangere.

    merci

  • nathalie

    les expériences doivent être toujours pris du bon côté pour aider à surmonter les problèmes et à vivre tranquillement. Tu as bienfait de tirer positive de cette situation

    • RyanLesacados

      Ce sont ces expériences qui nous font grandir.

  • Julien

    Je comprends l’idée générale de l’article.
    Mais n’empêche que prendre ton porte-feuille n’a pas du t’aider beaucoup à mieux écouter.
    Personnellement dans une situation comme ça, j’aurais fait un blocage et je me serais restreint qu’aux zones les plus touristiques du pays en attendant de le quitter!

  • Nellie Alimi

    J’ai adoré ton histoire. Moi aussi je suis tres positive et considere que chaque experience nous fait avancer. J’ai voyagé seule pendant 3 mois au brésil et j’ai voyagé principalement en bus. Il ne m’est rien arrivé de semblable a toi. Au contraire, pendant 3 mois je me suis sentie parfois plus en sécurite qu’a paris (grace a la chaleur humaine des bresiliens). Tu peux lire mes aventures: http://umagirlnobrasil.tumblr.com/