Voyager léger (ou laisse ce t-shirt horrible, que tu ne mettras jamais, à la maison !)

Accueil » Blog voyage » Conseils aux voyageurs » Voyager léger (ou laisse ce t-shirt horrible, que tu ne mettras jamais, à la maison !)
Voyager léger (ou laisse ce t-shirt horrible, que tu ne mettras jamais, à la maison !)

Vous le savez surement si vous me suivez sur mon compte Instagram ou Facebook, je vis actuellement à Berlin depuis début août 2013 (seulement pour quelques mois).
Lors de mon départ depuis Paris, j’avais conscience du fait que j’allais passer un certain temps à Berlin, j’ai donc mis dans mon sac de voyage plus d’habits que d’habitude.

En temps normal, mon sac de voyage ne pèse pas plus de huit/neuf kilogrammes (sans compter le sac), mais cette fois, ce sont seize kilogrammes que j’ai emporté chez nos amis les Fritz en Allemagne, un poids que je ne me souviens pas avoir transporté depuis un long moment.

Note : Si vous voulez passer en mode minimaliste, je vous recommande la lecture de mon article Voyager ultra léger ou comment mon sac fait moins de 8kg ordi compris

Pourquoi avoir pris tous ces vêtements supplémentaires ?

Grosse valiseJe me suis dit que le fait d’aller à Berlin et, de là-bas peut-être me rendre dans d’autres pays d’Europe de l’Est, nécessiterait que j’adapte ma garde-robe à ces pays et que je porte des vêtements plus variés et plus conformes à mon dessein, à savoir : passer un certain temps au même endroit.
Il se pourrait en outre que j’aie à me mettre sur mon trente-et-un à certaines occasions ou que j’aie tout simplement envie de porter un autre jean que celui que je porte habituellement pendant mes voyages; ou peut-être que je souhaiterais avoir une paire de chaussures supplémentaire afin de pouvoir avoir le choix au quotidien.

C’est pourquoi lors de mon départ pour Berlin en août dernier, j’ai rempli mon sac à dos d’habits ;

  • Deux jeans,
  • un chino,
  • deux shorts,
  • deux pulls,
  • trois chemises,
  • huit (oui, huit !) tee-shirts,
  • sans oublier mes cinq paires de chaussettes,
  • mes cinq caleçons,
  • un pantalon de survêtement (où cas où je ferais du sport !),
  • une paire de chaussures,
  • une paire de baskets (où cas où je ferais du sport !) ,
  • et une paire de sandales.

J’ai même pris avec moi un manteau et une veste en cuir !
(Et tout ça sans compter la trousse de toilette, l’ordinateur, mes lunettes de vue et montures de lunettes au cas ou, et tout un tas d’autres de bricoles).

Avais-je vraiment besoin de tous ces habits ?

Cela fait dix semaines que j’habite à Berlin et je n’ai pas encore porté la moitié des vêtements que j’ai emportés.
Jusqu’à présent, personne n’a fait de commentaires sur ma tenue ni ne l’a tournée en dérision. Personne ne m’a dit que j’étais un voyageur dont l’hygiène laissait à désirer et que je devrais avoir honte de ne rien porter de plus que quelques tee-shirts, un short et un jean. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas ressenti le besoin de porter plus de vêtements que ceux que j’ai mis jusqu’à présent et dont, soit dit en passant, le nombre n’excède pas celui que je prends d’habitude.

Ce n’est pas comme si je portais le même tee-shirt dix-neuf fois avant de le laver. Mes vêtements sont toujours propres. Et une chemise en jean m’a jusqu’ici suffi lorsque j’ai dû me mettre un tant soit peu sur mon trente-et-un pour faire genre hipster.
J’aurais pu sans aucun problème laisser en France 60 % des vêtements que je transporte actuellement et je suis certain que je n’aurais regretté à aucun moment de ne pas avoir emporté plus d’effets.

Pourquoi les gens voyagent-ils si chargés ?

Voyager léger avec un sacJ’insiste toujours sur le fait qu’il est indispensable de voyager léger, mais, comme vous pouvez le constater, même les voyageurs chevronnés cèdent parfois à la tentation d’emporter trop d’objets avec eux.
Cela montre à quel point il peut être difficile de se convaincre que l’on n’aura pas besoin de quinze kilogrammes de vêtements pour un voyage à l’étranger, peu importe la durée du voyage en question. Il semble tellement plus facile d’emporter quelques effets supplémentaires, parce qu’ « on ne sait jamais ».

En parlant d’ « on ne sait jamais », au fil des ans, j’ai fait la connaissance de nombreux voyageurs qui emportent toujours des sacs pleins à craquer lors de leurs voyages. Et à chaque fois qu’est évoquée la possibilité de voyager léger, j’entends immanquablement les deux mêmes raisons qui poussent une personne à prendre autant d’affaires lorsqu’elle entreprend un voyage autour du monde.

La première raison, c’est qu’ « il se pourrait » qu’elle ait besoin, à un moment donné, de l’un des objets se trouvant dans son sac.
Comme je l’ai dit plus haut, « on ne sait jamais ».

Quant à la seconde raison, c’est qu’il pourrait s’avérer difficile de laver son linge sur la route.

Ma théorie concernant les objets dont l’on pourrait « éventuellement » avoir besoin en voyage est que, si vous ne les avez pas en votre possession, vous n’en aurez pas besoin. Et si, pour quelque obscure raison, vous en avez vraiment besoin, vous pourrez presque toujours les acheter sur place. Et si vous ne les trouvez pas sur place, cela signifie que vous n’en avez pas vraiment besoin.

Ce tee-shirt, vous savez, celui que votre meilleur ami vous a offert et que vous pensez pouvoir porter sur une plage d’Asie… Laissez-le chez vous !

Quant à cette paire de chaussettes en laine que vous souhaitez emporter juste au cas où vous décideriez, à la dernière minute, d’escalader le Mont Everest… ne la prenez pas non plus, je suis prêt à parier que vous ne remarquerez même pas son absence.

Ce sera le cas pour tout ce que vous déciderez de ne pas emporter.
Contentez-vous du strict nécessaire : un pantalon, un short, une collection réduite et variée de tee-shirts (couleurs unis et qui s’accordent avec vos bas) et moins de chaussettes et de sous-vêtements que ce dont vous avez normalement besoin (prenez des sous-vêtements en laine de mérinos ! Ils sont anti-bactériens et anti-transpirants, ce qui veut dire que vous pouvez les porter plusieurs jours sans problème ! J’en parle dans mon article sur les vêtements de voyage ici). Prenez également quelques objets correspondant à la destination dans laquelle vous vous rendez et à son climat et vous serez paré pour tous vos voyages.
Cela peut paraître effrayant au premier abord, mais n’ayez crainte, vous ne finirez pas par errer dans les rues vêtu d’habits sales et malodorants que vous aurez portés douze jours durant sans avoir eu la possibilité de les laver.

Pour les accessoires c’est pareil !

Si ce n’est pas votre passion, évitez les gros appareils photos réflexes, personnellement je prends toutes mes photos avec mon smartphone !
Pour l’ordinateur investissez dans l’ultra-Portable (mon MacBook fait 1,3 KG, mais vous avez aussi des Ultra Portables moins chers et aussi performants).

Comment puis-je savoir que cela ne va pas se produire ?

Laver ses vêtements en voyageTout simplement parce qu’il est très simple de laver ses vêtements pendant un voyage, et ce même si l’on ne cesse de changer de destination. Il est possible de laver ses affaires dans le lavabo ou la douche de sa chambre d’hôtel/de son auberge de jeunesse et, dans nombre de pays, surtout en Asie, vous trouverez un seau dans la salle de bains de votre chambre d’hôtel (et ce même dans les hôtels bon marché), qui ne sert à rien d’autre qu’à laver votre linge. Et point n’est besoin de se promener avec une grande bouteille ou une grande boîte de produit lessive. Il vous suffit de vous rendre dans le magasin de quartier le plus proche de votre hôtel et d’acheter un paquet ou deux de produit lessive, ce qui, dans certains pays, ne vous reviendra pas à plus de 20 centimes (j’ai écris un article complet sur comment laver son linge sale en voyage jetez-y un œil !).

C’est aussi simple que cela. Prenez quinze minutes pour laver votre linge, étendez-le dans la soirée sur un fil à linge que vous aurez installé dans votre chambre et, le lendemain matin, votre garde-robe sera propre comme un sou neuf. D’ailleurs pas besoin d’acheter une corde à linge avant votre départ, il est tout à fait possible de s’en procurer un dans l’un des magasins de votre pays d’arrivée pour une modique somme (quelques centimes tout au plus).

Et pour ceux qui peinent à s’imaginer faire leur lessive dans la douche ou dans le robinet de leur chambre d’hôtel, je persiste à dire que point n’est besoin de prendre beaucoup de vêtements avec soi. Vous pourrez toujours payer quelqu’un pour faire la lessive à votre place. Les auberges de jeunesse et les hôtels bon marché proposent souvent des services de nettoyage et, si ce n’est pas le cas, il y aura toujours un ou deux magasins de nettoyage dans la ville où vous vous trouverez. Vous paierez la prestation au kilogramme et, si vous donnez votre linge à laver dans la matinée, vous pourrez normalement le récupérer le même jour.

Est-ce que le fait de voyager léger fait vraiment une différence ?

voyager léger en motoJe peux vous assurer que oui ! Par exemple je n’aurais jamais pu faire mon voyage en Inde à moto si j’avais eu un énorme sac !
Et puis lorsque, en période d’intense chaleur, vous vous retrouverez à errer dans les rues d’une ville inconnue, ne sachant où trouver un hôtel ou une auberge de jeunesse, trempé de sueur et de plus en plus frustré au fur et à mesure que le temps passe, vous serez bien content de ne pas avoir à porter quinze kilogrammes.
Lorsque, afin d’atteindre votre destination, vous passerez de train en train, de bus en bus, de train en bus en taxi en tuk-tuk, le fait de n’avoir à porter que huit kilogrammes rendra votre aventure d’autant plus agréable que vous ne redouterez pas le moment où il vous faudra remettre votre sac sur votre dos. Si ce dernier est léger, l’emporter dans tous vos déplacements ne vous posera pas de problème et vous serez d’autant plus content de voyager léger que vous verrez d’autres voyageurs se démener avec leurs sacs à dos surdimensionnés.

Par ailleurs, si vous prenez un sac à dos léger (jetez un oeil à mon article sur comment bien choisir son sac à dos ), vous pourrez non seulement l’enregistrer comme bagage à main à l’aéroport et le prendre avec vous dans le bus au lieu de devoir le mettre dans la soute à bagages ou sur le toit, où vous ne pourrez pas le garder à l’œil, mais vous serez également plus libre de vos mouvements, où que vous soyez.

Ajoutez à cela le fait que les tee-shirts, chaussures, shorts, caleçons, chaussettes, sous-vêtements, chapeaux et vestes que vous n’aurez finalement pas emportés ne vous manqueront pas le moins du monde et vous comprendrez pourquoi il est judicieux de voyager léger.

Je sais quant à moi que, la prochaine fois, je laisserai chez moi la plupart de mes vêtements et que je prendrai de nouveau avec joie un sac dont le poids n’excédera pas neuf kilogrammes.

Et vous, comment préparez-vous vos voyages ? Voyagez-vous léger ?

Si vous souhaitez aller plus loin et avoir des tas d’astuces et conseils pour voyager léger, je vous recommande mon livre numérique « Réussir son tour du monde » où je consacre d’ailleurs tout un chapitre sur le sujet (et puis vous m’aiderez à continuer le travail gratuit sur ce blog :) )

  • voyager léger
  • comment voyager leger en camping
  • voyager léger en moto
  • voyager léger sac à dos
  • astuce sac leger

A propos de l'auteur

Éditeur du blog voyage Le sac à dos , Ryan voyage autour du monde depuis 2008. Il partage, avec les autres voyageurs ou futurs voyageurs, sa vision du voyage et son expérience à travers récits, conseils et astuces. Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Loading Disqus Comments ...
Loading Facebook Comments ...

Sitemap / XML sitemap - Copyright © 2012 - 2013 Blog voyage Le sac à dos - Tous droits réservés - Mentions Légales

Hey, Tu pars bientôt en voyage ou en tour du monde ? :-)

Abonne-toi à la newsletter et reçois gratuitement mon guide "Les 15 meilleurs techniques qui me permettent de voyager 3X moins chers que les autres" ! Tu pourras y retrouver tout un tas de conseils et astuces pour mieux voyager, pour moins cher et plus longtemps !

Zéro spam ! Tu recevras uniquement des conseils pour mieux voyager et tu peux te désabonner quand tu le souhaites.