Voyager léger et minimaliste quand on est une femme

Quand on adopte le minimalisme et commence à voyager léger, on ne revient jamais en arrière. Qu’on soit une fille ou un garçon, le minimalisme nous aide à non seulement améliorer la qualité de nos voyages, mais contribue aussi à l’épanouissement personnel.

Cela fait maintenant plusieurs années que je voyage ultra-léger. Mon sac ne dépasse pas les 7 kilos et il pèserait encore moins si je ne devais pas transporter avec moi mon ordinateur portable et mon appareil photo (qui font 3kg à eux seuls). Voyager léger ce n’est pas seulement réduire le poids de son sac, c’est aussi une démarche personnelle visant à être détaché des biens superflus et matériels afin de gagner en liberté et vivre simplement ses voyages.

Il y a quelque temps j’ai écrit un article très complet qui a eu pas mal de succès « Voyager ultra léger ou comment mon sac fait moins de 8kg ordinateur compris« .
Le problème c’est qu’on emporte pas vraiment la même chose quand on est un homme ou une femme. C’est pourquoi Kseniya, membre de ma formation en ligne Bloguer Pour Voyager, vous propose aujourd’hui un article sur le voyage minimaliste adapté aux femmes.

Quand on adopte le minimalisme et commence à voyager léger, on ne revient jamais en arrière. Qu’on soit une fille ou un garçon, le minimalisme nous aide à non seulement améliorer la qualité de nos voyages, mais contribue aussi à l’épanouissement personnel.

Au-delà du confort et de la mobilité qu’on en gagne, voyager malin nous permet aussi d’économiser du temps et de l’argent ! Si notre sac est assez compact et minimaliste, on a le double avantage d’avoir tous nos essentiels à portée de main et d’éviter de payer des frais inutiles. A savoir, les bagages volumineux / lourds, que les compagnies aériennes aiment tant nous faire payer très cher.

« Pour voyager heureux, voyagez léger » – Antoine de Saint Exupéry

En tant que fille, cela m’a pris énormément de temps avant de pouvoir réduire la masse de mon sac. J’ai quelques années de vagabondage en sac à dos à mon actif, durant lesquelles j’ai pu expérimenter pas mal de galères. J’ai donc rassemblé pour vous quelques astuces pour alléger son sac et mis en place des règles de minimalisme.

La règle principale que j’applique moi-même pour voyager léger, c’est la simplicité. Etant donné que nous n’avons pas tous la même vision de ce concept, définissez vous-mêmes ce qui est “simple” pour vous. Pour certaines personnes voyager avec un sac de 15 kg est déjà très minimaliste, pour d’autres ce sera 5 kg… à vous de voir ce qui simplifie votre vie !

Avant de dévoiler ce qu’il y a dans mon sac, parlons d’abord du sac en lui-même.

Sac à dos – Evitez l’excès à tout prix. 6-7 kg max !

Kseniya  Voyager léger femme
Comme des milliers de voyageurs dans le monde, j’ai opté pour le voyage en sac à dos. C’est très pratique pour avoir les mains libres et ça nous épargne le bruit insupportable des roulettes des valises.

Aujourd’hui, il existe tellement de sacs différents, de toutes les tailles, résistants et de qualité, qu’il est possible de transporter pratiquement toute sa maison. Et c’est bien le problème, car on a tendance à vraiment vouloir le faire.

J’entends souvent dire que pour un long voyage ou un tour du monde, il est conseillé d’avoir un sac à dos de 14 kg.

Je ne sais pas sur quoi est basée cette estimation mais, je trouve que 14 kg c’est beaucoup trop. Pour un voyage de plusieurs semaines, voire plusieurs mois, j’essaye de ne jamais dépasser les 6-7 kg tout compris.

Cependant, chaque personne est différente, nous n’avons pas les mêmes façons de voyager et il faut expérimenter pour trouver le sac adapté. Et je sais que pour nous les filles, faire des concessions est extrêmement difficile quand il s’agit de plier bagage !
Mon sac à dos est un Quechua de 50 litres et je réalise de plus en plus qu’il est bien trop grand. Je l’ai depuis très longtemps et à l’époque il me convenait bien car, je pouvais y mettre tout ce que je voulais. J’avais même tendance à exploiter chaque centimètre de son espace. A part me donner un look de tortue, cette carapace était aussi très pénible à transporter. Non seulement je me cassais le dos mais parfois, au retour de mes voyages, je retrouvais des affaires au fond de mon sac que je n’avais pas du tout utilisé et dont j’avais oublié l’existence (Voir l’article : Voyager léger (ou laisse ce t-shirt horrible, que tu ne mettras jamais, à la maison !).

Aujourd’hui, j’ai toujours le même sac, car je n’ai pas encore pu investir dans quelque chose de plus conforme à mon style de vie actuel. C’est pourquoi, je réfléchis à deux fois avant de le remplir. Je déballe tout, je fais le tri et prend les choses dont j’ai vraiment “besoin”, plutôt que des choses qu’il serait “sympa” d’avoir. Pensez surtout aux produits multifonctions.

Alors qu’est-ce qu’il y a dans mon sac ?

Vêtements et chaussures – légers, étanches et interchangeables

Voyager léger femme
Les voyageurs en sac à dos ont parfois la réputation de hippies qui errent dans la nature éternellement et qui ne se lavent probablement jamais. Il est donc d’autant plus capital de briser ce stéréotype en essayant d’être un minimum propre sur soi et stylé. Ce n’est certes, pas obligatoire, mais je trouve que ça rend le voyage plus agréable 🙂

Alors pourquoi ne pas investir dans un bon sac à dos et de jolis vêtements de qualité qui seront à la fois plaisants à regarder, confortables, pratiques et nous serviront aussi sur du long terme ? (voir article : Comparatif des meilleurs sacs à dos voyage

« La simplicité est la clé de toute véritable élégance » – Coco Chanel

Selon la destination et la saison, la liste des affaires ci-dessous varie un peu. Toutefois, si le choix est bien fait, la plupart de ces affaires serviront toujours. Voici le contenu de mon sac pour un voyage de quelques semaines dans un pays chaud, comme la Colombie, où je suis allée récemment et où j’ai fait des activités mélangeant visites de villes et randonnées.
N.B. J’emporte les articles marqués comme « optionnels » qu’à des occasions spécifiques en fonction de la destination et des activités prévues. Comme un trek par exemple.

  • Sweat à capuche
  • Pantalon en tissus fin ou legging
  • Robe légère
  • 1 ou 2 shorts (1 short pyjama)
  • 2 ou 3 t-shirts
  • Sous-vêtements pour environ 3 jours
  • Des tennis / baskets pour tous les jours
  • Sandales
  • Imperméable, car il pleut même en été. Cet élément peut s’avérer d’une grande utilité si on prévoit des visites par temps de pluies. Il y en a de très bien, notamment chez K-Way qui fait des imperméables formats poche. C’est super léger et ça ne prend pas beaucoup de place (optionnel)
  • Chaussures de rando (optionnel)
Voyager minimaliste fille

Fashion mais pas victime, ces vêtements doivent toutefois être choisis intelligemment. Mis à part la qualité, idéalement, ils devraient être tous de la même palette de couleurs pour que toutes les pièces s’accordent entre elles. C’est juste une règle de base pour pouvoir faire des “mix and match” facilement avec le peu d’affaires qu’on va emporter, sans avoir l’impression de toujours porter la même chose.

J’aime beaucoup les couleurs neutres et classiques, comme le noir, le blanc, le gris clair ou parfois le beige. Elles vont toutes assez bien ensemble et je peux les mélanger comme je veux et créer une infinité de combinaisons. Mais si vous aimez les couleurs plus vives, je vous conseille de regarder “la roue des couleurs” qui aide à créer de jolies harmonies des couleurs par analogie, complémentarité etc. Adobe est aussi un bon site pour ça.

Évidemment je prends plus d’affaires d’été si je pars dans un pays chaud ou plus d’affaires d’hiver si je vais dans le pôle nord, ça va de soi. Aucun intérêt d’amener un gros manteau, aussi joli soit-il, si vous partez en Thaïlande en été. Ou vos talons 12 centimètres si vous prévoyez de faire du trek. C’est logique, mais ça ne fait pas de mal de le répéter.

Les affaires “on ne sait jamais” n’ont pas leur place ici. Et il est toujours possible de compléter ce qui manque sur place.
Si vous n’êtes toujours pas convaincus, jetez un œil sur YouTube, il y a beaucoup de vidéos de personnes expliquent le concept du minimalisme et notamment du “capsule wardrobe” qui consistent à n’avoir que très peu de vêtements par saison, ou encore le projet 333 (33 pièces pour 3 mois).

Astuce 1 :

Avant de préparer votre sac, étalez par terre ou sur votre lit tout ce que vous comptez embarquer, afin d’avoir une vue sur l’ensemble. Vous devriez pouvoir facilement repérer ce qui cloche. Si vous remarquez que vous avez 8 robes et aucun pantalon, c’est que la règle du minimalisme n’est pas appliquée. L’idée c’est d’avoir un parfait équilibre entre tout type de vêtements qui sont interchangeables, légers et correspondent à tous types de séjours et de saisons.
Voyager ultra léger équipement femme

Astuce 2 :

Roulez vos vêtements au lieu de les plier. Vous gagnerez de l’espace et éviterez de les froisser. Maintenant que le plus dur est fait ! Passons à l’étape suivante : les produits de toilette et de beauté.

Maquillage – ou pas

En voyage, je ne me maquille pas souvent. Parfois, juste un coup de mascara pour me redonner confiance et ne pas me sentir comme une pouilleuse quand je sors le soir, mais c’est tout ! Toujours viser la simplicité et la sobriété, c’est ce qui donne le plus de classe et d’allure 😉

  • 1 mascara
  • Des échantillons de parfum. Ou un vaporisateur format voyage si on ne veut pas se séparer de son essence préférée (optionnel)
  • Je me fais un vernis semi permanent qui tient 3 semaines juste avant de partir. Ah mais ça prend zéro place dans le sac, génial ! (optionnel)

Avec ces quelques essentiels, ma trousse est plutôt vide et parfois je m’autorise deux ou trois trucs extras.

Choses pas vraiment vitales, mais qui font toujours plaisir à avoir, comme un rouge à lèvres ou un crayon noir, mais c’est en option… Attention à l’excès ! Comme les produits maquillage sont assez petits et ne prennent pas trop de place, il est tentant d’en prendre plein.

Voyager léger femme

Trousse de toilette – les basiques

Tout dépend de la destination et la plupart des hôtels ou auberges de jeunesse fournissent le gel douche, le shampoing et la serviette. Il y a tout de même quelques basiques que j’emporte dans ma hotte si je ne suis pas sûre de ce que je trouverai sur place :

  • Une petite bouteille de base neutre de chez Aroma-Zone, qui est un produit tout en un. Ou un savon à tout faire de Dr. Bronner’s (optionnel)
  • Une petite serviette microfibres format visage (optionnel)
  • Brosse à dents pliable et dentifrice
  • De la crème à tout faire comme l’Homéoplasmine. Ça a un usage multi fonction, on peut l’appliquer sur la peau sèche, les blessures… ou sur les lèvres gercées
  • Déodorant
  • Une huile végétale pure. J’aime bien l’huile de Jojoba, mais il y en a plein d’autres (argan, amande, coco etc.), qui sont également multifonction et que je l’utilise pour :
    •Me démaquiller les yeux et le visage
    •M’hydrater la peau (visage et corps)
    •Faire un masque pour les cheveux, ça les rend super doux et brillants. Surtout utile dans des pays très chauds ou le soleil et l’eau de mer sont très agressifs pour la peau et les cheveux.

Et si vous prenez de l’huile de coco, vous pourrez aussi faire de la cuisine avec, si ça vous chante 😉

Je trouve les huiles végétales très pratiques, car elles m’évitent de devoir emporter un démaquillant pour les yeux, un démaquillant pour le visage, un masque pour les cheveux, une crème pour le visage, une crème pour le corps etc.
Sinon pensez aussi aux échantillons de crèmes, souvent disponibles gratuitement dans les pharmacies et les parfumeries.

Le saviez-vous ?

Les produits de beauté purs (1 seul ingrédient) comme les huiles végétales, beurres végétaux, huiles essentielles, le vinaigre etc. sont non seulement multifonctions, mais sont également moins chers que la plupart des produits de beauté dans le commerce. Ils sont aussi plus écolos et ont davantage de vertus bénéfiques, car dépourvus de produits chimiques et conservateurs.

Voyager léger quand on est une femme

Trousse d’accessoires – dur d’être une fille ?

La plupart des accessoires ne servent qu’à un usage unique. C’est pourquoi je les choisis légers et en format voyage quand c’est possible.

  • kit pharmacie : Dolipranes et pansements
  • bouchons d’oreilles (utile surtout pour les transports et les auberges de jeunesse)
  • 1 petit miroir
  • 1 pince à épiler
  • Petit cadenas
  • Deux ou trois bijoux, qui sont généralement déjà sur moi
Kseniya comment voyager ultra léger

Appareils électroniques – je peux difficilement m’en passer <3

Là, si vous avez des conseils à me donner, je veux bien ! Car c’est ce qui pèse le plus lourd et prend le plus d’espace dans mon sac. Je n’ai pas encore trouvé de solution pour optimiser l’espace et alléger mon sac. J’ai vraiment besoin de tous ces trucs…

  • Ordinateur + chargeur
  • Téléphone
  • 1 câble usb
  • Des écouteurs
  • 1 adaptateur universel
  • Appareil photo + chargeur
  • 2 cartes SD
  • 1 batterie de secours(optionnel)
  • 1 trépied(optionnel)
  • Télécommande pour appareil photo(optionnel)
Matériel de voyage Ultra léger

Et voilà, mon sac est prêt ! #excitementoverload. Je n’ai pas énormément d’affaires, car mes objets électroniques me prennent masse place et pèsent très lourd. Mais c’est ma priorité et pour l’instant je fonctionne comme ça.

De nos jours, on possède tellement d’affaires, que le jour J, faire un choix s’avère être difficile. Et bien souvent, par peur de “manquer” de quelque chose, on se retrouve avec un sac plein à ras bord et des affaires qu’on n’utilisera jamais.

Pensez à toutes ces fois où vous deviez fouiller dans votre sac pour trouver un stylo… Ou quand vous avez passé 20 minutes dans votre placard / sac, à chercher LE t-shirt à paillettes qui va avec vos lacets… c’est un peu l’angoisse non ?

Toutes ces choses superflues qui nous entourent et qui sont censées nous satisfaire, font souvent exactement le contraire. Les choses les plus simples ont un effet plus positif sur nous que les excès en tous genres. Cette règle facile permet à la fois d’alléger son sac et d’apaiser son esprit, car moins on a de choses sur soi, moins nos pensées sont polluées.

Alors la prochaine fois que vous vous retrouvez totalement en panique face à une valise vide la veille d’un départ, pensez au minimalisme et votre sac sera bouclé en un clin d’œil. Bien que je pense particulièrement à la gent féminine, la fatidique question “Qu’est-ce que je vais emporter ?” concerne également nos hommes bien aimés.

Et je sais que prendre des affaires “au cas où” nous rassure, mais le besoin de faire appel à ces choses ne se présente hélas, pratiquement jamais. Alors autant éviter de s’encombrer pour rien. Se concentrer sur ce qui est essentiel uniquement, vous évitera bien des ennuis et des frustrations.

Donc n’oubliez pas ces quelques minis règles du minimalisme en voyage :

  • 1. Choisir la bonne taille de sac. Pas très grand de préférence, pour ne pas être tenté de le remplir
  • 2. Prendre uniquement l’essentiel
  • 3. Investir dans des affaires de qualité et multifonctions
  • 4. Préférer des affaires légères, avec des matières fines, qui respirent et sèchent vite (pour pouvoir les laver facilement au cours du voyage)

Bon voyage !

Kseniya en voyage
P.S. Pour ceux qui se demandent si je ramène des souvenirs de mes voyages, la réponse et NON si c’est des bibelots qui vont traîner dans ma cave 🙂 Le peu de choses que j’ai acheté en voyage, je les utilise toujours. Autrement, je préfère revenir avec des souvenirs dans ma tête plutôt que dans mon sac.

Merci à Kseniya pour cet article ! N’hésitez pas à poser vos questions ou vos remarques 🙂

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

  • Merci Jennifer 🙂
    Le petit sac est un Lowepro, le modèle Adventura 140. Pratique pour transporter tous les accessoires (appareil photo Canon EOS 650D, batteries, cartes SD, objectifs Tamron 17-50 mm et Canon 50 mm…). Mais un peu volumineux je dois l’avouer.

  • Sabine Vacher

    Bonjour à toi ! Déjà bravo pour cet article, c’est toujours sympa de voir qu’il y a des filles autonomes qui se bougent 🙂
    J’ai quand même une petite question (scepticisme quand tu nous tiens…).
    Je suis moi même partie en road trip, a pied en Écosse pendant un mois. Grande partisane du voyage léger et de l’élimination du superflu, il y a même des choses que tu as cité que je n’avais pas prises. Pas d’ordinateur ni d’épilateur électrique pour moi ^^, pas de produit de beauté, ni de gros appareils photos. Un pantalon de marche, un jean, un short 4 T-shirts. pas de robes. Et pourtant mon sac faisait bien 13,5kg sur mon pauvre petit dos 🙂 alors comment réalise tu ton miracle ? est-ce que tu as fait l’expérience de peser dans un sac l’ensemble des éléments que tu recommandes ?
    Je note également que tu n’inclus aucun accessoires pour manger (la popote et le réchaud, le couteau, les alumettes), pas de tente, pas d’eau, pas de nourriture (ce qui pèse quand même un bon âne mort tout cumulé…) est-ce que c’est parce que ce sont des éléments obligatoires, et que tu ajoutes ça au poids total de toute façon? ou alors tu pars sans? Peut-être que nous ne voyageons pas de la même façon, mais quoi qu’il en soit je suis curieuse.

    Merci pour ta réponse, et puis bon voyage à toi ! 🙂

    • Agate Fánaí

      Je dois dire que je me suis posée exactement la même question haha. Je suis actuellement en tour du monde et mon sac fait 13kg. Pourtant j’ai moins de vêtements, pas de maquillage, pas d’ordinateur ni d’appareil photo…mais une tente et un sac de couchage. Ma tente fait moins de deux kilos. Peut être des tissus de vêtements ultra Léger ? Dans tous les cas, ça n’inclut sans doute pas le matériel de camping basique 🙂

      • Non, ça ne prend pas en compte les affaires de camping. Je ne fais pas du camping tout le temps et je loue le matos si besoin. La seule fois où j’avais pris mon sac de couchage avec moi, mon sac pesait 10 kg (avec ordi et appareil photo), mais pas de tente. J’essaye toujours d’équilibrer. Si je ne prends pas mes affaires de camping, je me permets de prendre plus d’affaires. Si oui, alors je garde vraiment le stricte minimum (en gros pas de trucs de beauté et très peu de vêtements).

    • Merci Sabine ! 🙂 Bravo à toi de faire un road trip à pied, en Ecosse en plus !
      Pour tout te dire, c’était assez compliqué de rassembler tous les types de voyage en un article, j’ai donc essayé de combiner autant que possible. J’ai cité pas mal d’items que je prends en voyage, mais comme je l’ai précisé, je ne les prends pas systematiquement, tout dépend de où je vais et pendant combien de temps. Quand je pars en trek et que je sais que je ne ferai que ça, je prends uniquement des vêtements et des affaires de camping. Mais si je devais partir 3 semaines, 6 mois, ou même un an en road trip, mon sac serait exactement pareil. Et je préfèrerais louer les affaires de camping sur place quand j’en ai besoin, plutôt que de me les trimballer tout le temps. Mais c’est sûr que si je pars juste un long weekend ou une semaine pour visiter une ville en Europe, je ne prends pas les mêmes affaires que quand je vais en Colombie par exemple. J’ai fait quelques voyages d’une semaine en prenant qu’un mini sac à dos, que j’utilise au quotiden et ça m’a suffit emplement. On ne voyage pas tous de la même manière certes, mais moi-même, je fais des voyages très différents et j’adapte mon sac en fonction de la destination, du temps et des activités prévues. Mais de manière générale, j’essaye d’avoir entre 7 et 10kg. Et 12 kg, c’est mon grand max !

  • Natalia Vasilioglo

    Je dois préparer ma valise, merci ma petite chérie pour tes conseils utiles et tombés au bon moment. 😍😘😘😘

  • littmann123

    Salut ,

    Voyager léger est important, pour ma part je trouve que tu prends trop d’affaires (trepieds pour photo, thermos, vêtements,…) Et ton article n’est pas adapté à tous les types de voyages. Par exemple, tu ne prends pas de matos de cuisine, de tente, de tapis de sol, d’eau, de nourriture, lampe frontale, ce qui absolument indispensable pour bon nombre de voyageurs qui partirait pour un trip plus nature. Mais bon tout ça pour dire que quand on penses avoir pris ce qu’il faut, c’est qu’on peut en enlever encore.

    Bonne continuation 😉

    • Oui ce n’est pas adapté à tous les voyages. J’ai mis l’article à jour en donnant un exemple de voyage plutôt “urbain / un peu de rando” plutôt qu’un trip totalement nature. Je suis d’accord que pour un trek, le matériel est totalement différent. J’avais déjà fait un article sur un trek que j’avais fait en Colombie, où mon sac ne contenait que des affaires de rando. Mais je ferai un article plus concret en incluant le matériel de camping, nourriture, eau… surement bientôt 😉

  • Ariane

    Chouette article, avec des pistes intéressantes. Je trouve juste un peu dommage l’angle adapté, j’ai senti l’aspect « dur d’être minimaliste pour une fille, vu qu’on aime tant les vêtements et le maquillage ». Or, depuis quelques années, mon sac est bien moins gros que celui de mes compagnons de voyages! Je prends encore moins de vêtements et quelques bijoux / accessoires qui permettent de changer de look en toute légèreté. Et que des vêtements qui sèchent vite pour pouvoir tourner souvent!

    • Hehe, merci 🙂 Le minimalisme est un concept complexe qui n’a jamais mis les gens d’accord malheureusement. Beaucoup de gens estiment qu’une fille qui se maquille ou qui a des cheveux longs ne peut pas être minimaliste. Alors qu’il ne devrait pas y avoir de règles. Le but est seulement de s’entourer de choses dont on se sert. On peut se permettre de ne pas être minimaliste sur tous les bords. On ne devrait pas chercher à avoir moins de choses qu’un tel, ou à avoir seulement un X nombre d’affaires. Car ça peut devenir frustrant à la longue et ce n’est pas une compétition. En tous ca, j’ai mis à jour l’article !

  • karine

    Bonjour, merci pour l’article mais je ne trouve pas que la personne soit si ‘minimaliste’ … beaucoup de vêtements, du maquillage, un trépied, montre garmin, oreiller gonflable, bouteille isotherme, un epilateur electrique, et meme un anticerne …..etc … ca me parait vraiment superflu. je cherchais des infos pour alléger mon sac, mais c’est plutôt un exemple de quoi mettre dans son sac ? et 10 kgs seulement pour tout ca …?

    • Je comprends. L’idée de base c’était de parler de toutes les choses que je prends en voyage, mais qui change selon la destination. Je ne les prends pas toutes en même temps. Je ne prends évidemment pas du maquillage et un épilateur électrique en même temps que ma bouteille isotherme et mes chaussures de rando quand je pars pour un trek. Chaque voyage est différent. Je vois que ce n’est pas très clair alors, l’article a été mis à jour en prenant en compte un voyage de quelques semaines en ville / rando. Ça ne prend pas en compte des treks nécessitant du matériel de camping. En espérant que ça évite les malentendu 😉

    • caroline lecercle

      ahahaah, Une fois j’ai vu une fille qui voyageait avec un sac un main. Une bâche en plastique pour dormir n’importe où, un slip de rechange et une brosse à dent. 9a t’aidera peut être à faire plus léger. Perso, je suis plus du genre à avoir un minimum vital plus élevé. Pour moi voyager en sac à dos, c’est déjà un mode de vie minimaliste. Et en partant en tour du monde avec les saisons chaudes et froide, alternant ville et nature … J’aime bien avoir au moins de quoi jouer le caméléon partout. La tente, ne fait jamais partie de mon sac, sauf si je pars en vacances et que l’objectif est le camping … Je pense vraiment que le voyage est propre à chacun, je trouve que l’article permet déjà à quelqu’un qui n’a jamais voyagé de se faire une idée et de faire un bon tri 😉 pour le reste on a tous nos plus ou moins indispensable 😉

  • Lauréline Marciniak

    Bonjour! Super article, j’avais déjà croisé le concept quand j’ai fait mon sac pour 1 mois au Japon. Et n’en déplaise aux idées reçues, même avec un ordinateur mon sac était plus léger que celui de mon chéri qui est très gadget!
    Comment gères tu les règles du coup? eco cup ? tu achètes sur place? tu doubles ta pilule? flux naturel ? ;p
    si la question est trop perso, je trouve ça ok si tu ne désires pas répondre : )

    • Haha, pas de soucis. J’essayerais bien la cup, mais j’en aurai besoin que 2 ou 3 fois par an (je suis très irrégulière) . Donc j’achète sur place si jamais ça tombe à ce moment là 🙂

  • Morgane Lacombe

    Coucou !
    Merci pour cet article ! Je suis entrain de faire mon sac pour mon premier backpack en Asie du Sud-Est et je rêve d’un mini sac avec seulement le minimum. En me renseignant sur différents sites, j’ai une liste bien longue… notamment une moustiquaire, un drap de sac pour les endroits un peu « sales », de l’anti-moustiques, crème solaire, et surtout… un beau gros sac de médocs contre tous les maux possibles et imaginables haha
    J’ai d’ailleurs dépensé une vraie fortune pour « m’équiper » en prévision d’autres voyages. Que fais-tu de tous les « anti-palu/moustique » et des soucis de santé sur la route ? Je précise que j’ai l’estomac très sensible et que je suis migraineuse, donc que ma panoplie « me rassure »… J’attends de voir à mon retour ce qui m’aura paru vraiment indispensable.

    • Hey Morgane, je compte faire un gros voyage en Asie du Sud-Est bientôt aussi ! 🙂 Tu comptes y aller pendant combien de temps?
      Je ne prends plus de drap de sac, car j’en avais un et finalement je n’avais jamais l’occasion de l’utiliser. La moustiquaire pareil, je ne fais pas du camping sauvage par moi même de toute façon. Mais j’imagine que ça dépend du style de voyage de chacun. Quant à la crème solaire et à l’anti-moustique, je les achète sur place si jamais j’en ai vraiment besoin.
      Je n’ai jamais pris de médocs en voyage à part des dolipranes (j’ai de la chance de ne pas être trop malade en voyage !). C’est beaucoup de la psychologie je trouve. Si tu ne psychote pas trop, tu tombera moins malade. Mais prends des précautions, évidemment !