Comment manger pas cher en voyage

Sauter un repas en voyage serait pour moi passer à côté d’une bonne partie de mon séjour !
La nourriture est l’un des aspects que je préfère en voyage, tout simplement parce que la cuisine fait partie intégrante de bon nombre de cultures.

Je suis toujours un peu triste quand je rencontre des voyageurs qui préfèrent préparer leurs repas dans la cuisine de leur hôtel. Quel est l’intérêt d’aller en Inde pour ne manger que des Pizzas ? Voyager en Thaïlande ou au Vietnam sans manger de Pho ? Se priver d’un steak en Argentine ?

En posant la question, j’ai pu apprendre que beaucoup de ces voyageurs ont une inquiétude légitime – manger dehors coûte très cher.

Tu m’as pris pour un Rothschild ? Il faudrait un budget astronomique pour manger tous les jours au restaurant.

En tant que voyageur en sac à dos, les personnes pensent souvent que comme tous les routards, je prépare moi-même mes repas et contourne ainsi le problème. Pourtant je ne cuisine pas très souvent.
Je suis paresseux et je déteste les cuisines mal équipées des hôtels ou des auberges. Par conséquent j’ai appris comment prendre 99% de mes repas à l’extérieur tout en économisant mon argent.
Cela demande un peu de réflexion mais C’EST possible.

Les lieux bons marchés pour manger pas cher

Les buffets

Les buffet en voyageMême s’ils ne proposent pas toujours la meilleure nourriture, les buffets offrent un très bon rapport qualité-prix, surtout lorsqu’il s’agit d’un buffet à volonté. Vous pouvez ainsi faire le plein de nourriture pour la journée en un seul repas. (Enfin perso ça ne me suffit pas, mais je peux tenir une bonne partie de la journée et éviter les en-cas/snacks). Les buffets sont donc un bon plan d’un point de vue économique puisque vous en aurez beaucoup pour votre argent. Il faut compter en général autour de 10 euros.

Les marchands ambulants

Les petites échoppes qui vendent des hot-dogs, des saucisses, des sandwichs et ce genre de choses sont de bons endroits pour prendre un repas rapide et pas cher. Lors de mon voyage à Munich pour l’Oktoberfest, j’ai pu survivre grâce à ce type de marchand – je trouvais des saucisses pour environ 3 euros.

Ces repas rapides et pas chers ne gagneront sans doute jamais d’étoile au Michelin mais ils vous garantiront un ventre plein sans vider votre porte-monnaie.

Street Food

Street Food en AsieDans beaucoup d’endroits autour du monde (et surtout en Asie), les rues sont remplies de petits stands alignés les uns à côté des autres et d’espaces où la nourriture est préparée à ciel ouvert. On prend une assiette, on s’assoie sur une petite chaise en plastique, et on peut savourer un délicieux plat.
La « Street food » est l’une des meilleures cuisine au monde. Les repas proposés sur ce genre de stands (différents des marchands ambulants qui disposent d’échoppes un peu plus solides) coûtent en général moins de 1 euro et sont de supers occasions de tester vraiment la cuisine locale.

Beaucoup de pays – comme la Thaïlande ou l’Inde – ne seraient plus pareil si la Street food disparaissait.

Fast Food

Le Fast food n’est pas ce qu’il y a de mieux, mais il reste une option si vous cherchez un repas cheap dans certaines parties chères du monde.
Pour seulement 5 euros environ (dans certains pays riches comme la Norvège, le menu BigMac de chez MacDo peut monter à 10 euros), vous pourrez prendre un repas requinquant (et super calorique, aïe les abdos). De plus, le menu local à un euro vous fera encore plus économiser.
J’ai conscience du fait que ce ne soit pas la meilleure nourriture du monde et je vous passerai le débat philosophique sur le fait de voyager pour ne manger qu’au McDonald’s. Mais voilà, gardez en tête que le Fast Food est une façon supplémentaire de surveiller son budget lors d’un tour du monde.

Petite note quand même : En Asie, les Fast food sont plus chers que la cuisine locale.

Manger local

C’est sûr, parfois je ne supporte plus la bouffe indienne et je rêve simplement d’un bon burger. C’est tout à fait normal. Nous vivons à l’heure de la mondialisation – mangez ce que vous voulez.
Pourtant la cuisine extérieure est quasiment toujours plus chère que la cuisine locale. Par exemple, en Grèce une brochette de mouton vous coûte 2€50 quand une pizza est à 6€. Au Vietnam, un bol de soupe Pho coûte moins d’un euro mais un burger en vaut facilement le triple. Mangez la cuisine locale et vous ferez des économies.

Les autres manières d’économiser sur la nourriture

La viande, c’est pour les riches

C’est quelque chose que je remarque de plus en plus, ici, en Asie. Les repas à base de viande sont plus chers que les repas végétariens. Depuis que je suis en Inde, j’évite tout simplement les repas du type Chiken Masala qui coûtent le double voire le triple d’un repas à base de tofu.
Je vous assure, on mange aussi bien et je me régale. De plus ça me permet de vivre mon voyage comme un local car beaucoup de personnes ici sont végétariennes.

Formule déjeuner

Beaucoup de restaurants, surtout en Europe, proposent une formule le midi avec les mêmes plats que ceux du dîner à des prix beaucoup plus bas. Vous pouvez vous offrir un superbe repas en milieu de journée qui vous coûtera la moitié de ce que vous auriez payé à l’heure du dîner.
J’essaie en général de prendre mon « gros » repas de la journée au moment du déjeuner car les formules-midi et les plats du jour coûtent environ 30 ou 40% moins cher qu’à l’heure du dîner.

Pas de boissons gazeuses !

Personnellement, je ne bois pas de boissons gazeuses et je vous conseille vraiment d’éviter d’en acheter en voyage car elles coutent chères ! A 2 euros la canette, deux ou trois fois par jour, la facture peut vite monter très haut pendant un voyage de longue durée.

Remplir sa bouteille d’eau

L’eau n’est peut être pas aussi cher que les sodas mais acheter une ou plusieurs bouteilles par jour peut coûter cher à la longue. Quand vous marchez beaucoup et faites du tourisme il faut rester hydraté. Mais acheter des bouteilles d’eau à chaque fois, c’est non seulement du gaspillage environnemental mais c’est surtout une bêtise pour votre budget de voyage.

Si l’on considère que chaque bouteille vous coûte 0,50 centimes et que vous en achetez trois par jour, à la fin du mois vous aurez dépensé 45 euros ! C’est beaucoup d’argent pour de l’eau. (En plus, dans certaines parties du monde les bouteilles d’eau coûtent encore plus cher que ça !). Utilisez plutôt une gourde que vous pourrez remplir d’eau du robinet.

Si vous voyagez dans des pays ou l’eau est impropre à la consomation , je vous suggère d’utiliser des pastilles pour désinfecter et conserver l’eau portable. Personnellement j’utilise des comprimés MicroPur.

Évitez les en-cas

Les en-casUne glace par ci, une glace par là. Un soda. Une barre chocolatée. Une crème glacée. Une petite pâtisserie. Tout ceci s’additionne vite. Comme les prix sont très bas (« c’est seulement 1€ ! »), on ne se rend pas compte que ces en-cas ont un vrai impact sur notre budget. Mais acheter des snacks plusieurs fois par jour va lentement augmenter et mettre une grosse claque à votre budget. Ce n’est pas quelque chose que les globe-trotters prennent en considération mais les en-cas ont un vrai impact budgétaire sur le long terme. Évitez donc les snacks et mettez vous plutôt aux bons gros repas nourrissants.

Cuisiner

Je ne cuisine pas beaucoup en voyage puisque je n’aime pas les cuisines d’hôtel. Elles n’ont jamais tout ce dont j’ai besoin et je déteste voyager avec une cuisine portative qui contiendrait tous les ingrédients dont j’ai besoin. Par contre quand je reste un moment quelque part, ou si je fais du Couchsurfing, je cuisine un peu. Cuisiner est un des meilleurs moyens de faire des économies en voyage et les supermarchés sont de supers endroits pour observer ce que les locaux consomment.
L’Asie reste cependant le seul endroit où cuisiner ses propres repas n’est pas très économique puisque la Street Food reste la solution la moins cher.

Le Pique-nique

Pique-niquer est une autre façon de préparer soi-même ses repas. Je le fais très souvent à l’heure du déjeuner. Je vais en général faire un tour au supermarché du coin prendre quelques trucs et je me pose dans un parc.
Non seulement ça me permet d’économiser de l’argent (les sandwichs ne coûtent presque rien), mais c’est aussi l’occasion pour moi d’observer les locaux faire leurs courses.

Les cartes de tourisme

Beaucoup de voyageurs pensent que les cartes de tourisme n’offrent que des réductions pour les transports et les attractions. C’est faux !
Les réductions sont en générales de 15 ou 25%, mais elles peuvent aller jusqu’à -50%.

Trouver des bons plans pour manger pas cher en voyage

Manger pas cher en voyage - Der Wiener DeewanQuand je voyage dans un pays, j’utilise toujours Couchsurfing les premiers jours (jetez un oeil à mon article sur Couchsurfing). Cela me permet de découvrir le pays et la ville d’une manière locale, mais me permet aussi de découvrir les bons plans, entre autre niveau nourriture (pour peu que la personne chez qui vous logez soit économe, généralement les étudiants le sont)!
A Vienne par exemple, j’ai pu découvrir grâce à mon hôte un excellent restaurant où il est possible de manger autant qu’on le veut et payer… autant que l’on veut !
Ce restaurant s’appelle Der Wiener Deewan !

Conclusion

Malheureusement, le fait de voyager avec un budget serré ne me permet pas de manger dans un bon restaurant à chaque repas. Cependant en appliquant ces quelques conseils j’arrive à maitriser mon budget tout en m’offrant de bons restaurants de temps à autre.

Le plus important est de trouver le bon équilibre entre des repas bon marché (parfois un peu rébarbatif) et de bons restaurants. C’est votre estomac et votre portefeuille qui vous remercieront.

J’espère que ces conseils pour manger pas cher en voyage vous seront utiles. Si vous avez des astuces, n’hésitez pas à les partager !

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

  • Aurelien

    Très bonne analyse, je suis d’accord sur la plupart des points.

    C’est marrant, lors de mon voyage à Vienne, je suis également allé au restaurant Die Wiener Deewan, concept super!
    Et on y mange très bien en plus!

  • Effectivement je confirme, en ce qui concerne la Thaïlande, que les repas de rue ou des marchés coûtent moins cher que les Mc Do. A titre d’exemple, au marché de mon quartier (Bangna Bangkok), le plat complet avec son riz revient à 35 Bahts.
    Le simple hamburger (je ne dis même pas cheese) à Mc Do coûte 37 Bahts…
    Si j’ai mangé avec 1 seul plat complet Thaï, 1 seul hamburger ne me rassasie pas…!
    (Pour info 1€ = 40 Bahts)

  • Salut Ryan,

    Super complet cet article. Au US on a beaucoup de camions ambulants, les foodtrucks, il y en a pour tous les goûts. J’adore !

  • mais quel est ton secret pour ne pas devenir gros ? (passe chez moi je te ferai à manger gratuitement)

  • Angeline

    En Irlande il y a aussi des pubs où la nourriture est bonne, gratuite et à volonté ! A condition de payer au moins une consommation !

    • RyanLesacados

      Ce serait sympa que tu partages l’adresse ou un nom dans ce cas 🙂

    • Lucie

      Bonjour Angeline,
      Je sais que ce commentaire date mais comme je compte me rendre d’ici quelques mois en Irlande je voudrais bien quelques adresses de ces pubs, s’il te paît 🙂

    • Capucine

      Il y a un buffet brésilien à Dublin, qui s’appelle « Taste of Brasil » sur Parliament st., le principe est le tarif unique, comme un buffet normal, où tu te sers comme tu veux, la différence est qu’ils te font payer ce que tu ne manges pas. Une bonne démarche pour éviter le gâchis!

  • Salomé

    Je pars au Costa Rica pour un mois et je suis vegetalienne (je ne consomme aucun produit provenant des animaux). Je m’inquiète d’avoir du mal à maintenir se mode de vie sans mourir de faim… Déjà dans ma ville j’ai de la difficulté au restaurant, je n’imagine pas dans un autre pays -.-