Comment éviter les punaises de lit en voyage

Pas d’eau chaude, pas de climatisation, des matelas aussi dur que le sol ; oui, ceci est le pain quasi quotidien du globetrotteur qui souhaite trouver un logement à moindre cout en voyage, sans se faire chier à visiter tous les hôtels /guest house pour trouver le bon compromis niveau qualité/prix.

Avec l’habitude du voyage, j’ai très vite appris qu’il est parfois nécessaire de sacrifier une certaine qualité de vie en échange d’un cout moindre pour les choses.
Mais je crois que les punaises de lit sont un mal que j’ai sous-estimé et je l’ai payé cher dernièrement en Inde.

J’espère pouvoir vous raconter prochainement ce que j’ai vécu mais j’ai pensé qu’il serait plus intéressant dans l’immédiat de vous avertir et de vous donner quelques recommandations pour éviter les punaises de lit en voyage.

En cherchant sur internet, j’ai appris que ces dix dernières années, les invasions de punaises de lit ont quadruplé dans le monde. Les auberges de jeunesse ne sont pas les seules concernées puisque même certains hôtels 4 étoiles en sont victimes. Les punaises de lit ne font pas de discrimination et tous les voyageurs sont donc susceptibles d’en faire les frais.

Après m’être renseigné un peu partout, je n’ai trouvé aucune technique efficace à 100 % pour détecter des punaises de lit dans une pièce… pas très rassurant ce que je dis hein ?

Les punaises de lit peuvent se cacher n’importe où, attaquer à tout moment et dévorer une personne avant même qu’elle ne comprenne de quoi il s’agit. Elles sont même capables de vivre jusqu’à 18 mois sans se nourrir.
Aussi étrange que cela puisse paraître, vous avez peut-être déjà passé une nuit dans une chambre infectée mais il ne s’est rien passé car elles n’étaient pas sorties se balader cette nuit là.

Ceci dit, vous pouvez toujours surveiller certains indices.

Comme je le dis toujours et partout (sur le blog et mon ebook) un bon voyageur doit toujours demander à visiter sa chambre avant de la prendre. Mais avant de foncer tête baissée tout droit vers la salle de bain un fois la lumière allumée, allez d’abord jeter un oeil au lit. Les punaises de lit sont des animaux nocturnes et ne se déplacent que dans le noir, donc le meilleur moment pour voir des indices (ou en voir une) c’est quand vous venez juste d’allumer la lumière.

Les choses à vérifier quand vous inspectez une chambre

Regardez d’abord sous le matelas. Cherchez des traces de matière fécale noires ou marrons. Vous les trouverez en général à proximité d’un nid. N’oubliez pas de vérifier aussi l’étiquette du matelas, elles adorent s’y cacher, je ne sais pas pourquoi.

Punaises de litVérifiez les draps et les taies d’oreiller en les retournant. Essayez de voir d’éventuelles petites tâches de sang qu’elles laissent derrière elles après s’être nourries.

Regardez derrière la tête de lit pour voir d’éventuels nids. Vous pourrez aussi voir des peaux translucides brun clair dans cette zone.

Vérifiez d’éventuelles fissures dans le mur où vous pourriez voir des signes de matière fécale. La plupart des nids de punaises de lit se trouvent en moyenne dans un rayon de 5 mètres autour du lit.

Si la chambre est meublée (canapé, fauteuils) soulevez les coussins et cherchez un des indices cités ci-dessus. Les punaises de lit peuvent tout aussi facilement faire leur nid ici.

Conseils pour éviter les punaises de lit

Textile en IndeProcurez-vous un tissu dans les marchés ! Je ne sais pas quel nom on donne à ce textile, mais j’avais acheté un espèce de draps immense, qui ne prenait pas de place dans mon sac, et que j’ai utilisé comme couvre lit tout le long de mon voyage en Inde.
Ce tissu m’a été d’une grande utilité, je l’utilisais aussi bien pour couvrir mon lit et dormir dessus quand j’avais un doute, que comme couverture quand j’avais froid la nuit. Ça ne coute que 2 euros (quand on sait négocier hein) et ça peut vraiment vous aider à passer de meilleurs nuits.

L’inspection par vous même reste la chose la plus importante. Les hôtels ou auberges de jeunesse essaieront toujours de louer leurs chambres et donc il est très rare qu’ils avouent avoir des punaises de lit dans leurs chambres.

Ne laissez jamais votre valise par terre ou sur le lit. Oh GRAND JAMAIS ! Stockez toujours vos bagages dans une zone surélevée, si la chambre comprend une table de nuit ou un porte bagage, utilisez les. Même au dessus d’une télévision c’est mieux que rien. En plus ça vous évitera qu’un cafard s’installe dans vos affaires (true story).

Si vous soupçonnez une invasion de punaises de lit, récupérez tout de suite vos affaires et allez à la réception. Informez la direction de ce que vous avez vu et réclamez une autre chambre ou même un remboursement parce qu’à mon avis si une chambre est infestée, les autres le sont aussi. Croyez-moi, aucun endroit ne vaut la peine d’y rester si c’est pour finir dévoré.

Notez : si vous avez payé votre chambre 5 euros dans un pays du tiers monde, contentez-vous de partir. Vous disputer avec le propriétaire et lui faire des réclamations ne vous servirait à rien. Il s’en fout le gars.

Que faire en cas d’infection

Ne confondez pas une piqûre de moustique avec celle d’une puce de lit. Les morsures de puce de lit apparaissent normalement par trois et ne laissent pas de goûte de sang au milieu de la morsure comme le ferait celles des moustiques. Si vous avez un doute, demandez !

De la chaleur et encore plus de chaleur ! Lavez tous vos vêtements, et tout ce qui peut être lavé, dans l’eau la plus chaude que vous pourrez trouver. Moi j’ai fait bouillir de l’eau et trempé mes vêtement dedans à trois reprises. Les punaises de lit survivent jusqu’à 40°C donc vous aurez besoin d’une eau à 50°C minimum. C’est la seule technique efficace à 100% pour vous en débarrasser sur vos vêtements et être sûr de ne pas en ramener chez vous.

Ne vous embêtez pas avec la congélation ou les produits chimiques. La congélation les fera juste entrer en hibernation et les produits chimiques n’auront qu’un faible effet. Si cependant les produits chimiques sont votre seule option, allez voir un professionnel. Il aura accès à des produits que vous ne trouverez pas en magasin.

Allez voir un médecin et procurez vous des médicaments pour cicatriser vos blessures. Ça accélérera la guérison des morsures et ce sera mieux que de vous balader en Thaïlande par exemple avec un T-shirt à manches longues en plein été.

Si vous avez amené des punaises de lit au retour de votre voyage

Voici les conseils de Kevin, un lecteur du blog.

Je me permets de vous parler de mon expérience avec les punaises de lits.

Se faire piquer ce n’est pas le plus chiant, ça ne fait pas toujours des marques, il faut faire très attention lorsque l’on rentre chez soit … Il y a 4 mois j’ai ramené des punaises de lits dans ma chambre et ça a été une horreur pour endiguer cette invasion territorial. Il faut savoir que ces petites fourberies ce planquent dans tous les lieux sombres ( moi c’était surtout derrière mes cadres photos ) et ces petites bêtes font plusieurs nids très éloigné …. Démon !

Si l’on a des punaises de lit chez soit, pas de panique ça se gère, mais il faut bien se préparer et être très minutieux car la croisade qui s’annonce sera longue. Faites attention, si vous le prenez à la légère elles reviendrons et vous aurez des compagnes nocturne pour longtemps. Les produits chimiques ne servent à rien mis à part peut être à te rendre malade. La technique pour les faire partir c’est mettre toutes ces affaires dans des sacs plastiques ( oui toutes ) et ensuite les laver une par une ou si tu vies au canada pendant l’hiver tu peux les stocker sur ton balcon petite chanceux ça tuera toute les bébête… Après il faudra rester très vigilant et s’attendre à une seconde vague 3 semaine après à cause des oeufs que tu aurais pu rater car ils étaient trop petit pour être visible.

Pour les distinguer, le plus simple est de partir à la recherche de petite tache noir, comme des taches d’encres de chines sur les draps, les murs ou partout ailleurs. Les piqûres de punaise de lit sont parfois presque invisible, moi ça me faisait de minuscule plaque rouge, si je n’avais pas vu un nids je ne m’en serais jamais aperçu. On peut en avoir pendant longtemps chez soit sans qu’il y est réellement une grosse infestation, on ne s’en rend pas compte. Mieux vaux être vigilant car lorsqu’on le découvre la colonie est déjà très avancé et ça croissance est exponentiel.
Bon après ne dramatisons pas, c’est chiant mais il ne faut pas virer parano non plus, ce n’est pas porteur de maladie, pour ma part j’ai retrouvé des nuits parfaitement calme et paisible ♥

Je conseillerais à tous voyageur lorsqu’il rentre de laisser ses affaires dans un sac et de bien tous tous nettoyer, y compris le sac. Moi c’est ce que je fais maintenant …

Par contre la réfrigération ça a fonctionné pour moi Ryan, si c’est en dessous de 0 pendant au moins 3j il n’y a pas de problème, ça permet de nettoyer tout ce qui ne va pas à la machine. Autant en profiter si tu as un gros congélateur.

Bon après cette épreuve, essayez quand même de ne pas psychoter dés que vous sentez la moindre piqure pendant la nuit, la plupart du temps c’est dans votre tête.
Après avoir été croqué par des punaises de lit à Goa, il m’a fallu une semaine pour retrouver de vraies nuits de sommeil, c’était juste psychologique.

Si vous avez des conseils, n’hésitez pas à les partager !

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

CLIQUE ICI POUR RECEVOIR MES CONSEILS ET ASTUCES!

  • Fred

    Merci pour ces conseils, je pars dans 4 jours pour la Thaïlande, ça pourra m’être utile !

    • J’espère que ça te sera utile alors, tu m’en diras des nouvelles !

  • On ne trouve pas des punaises que dans les pays pauvres!
    Quand je suis allé à New York je m’étais bien renseigné car de nombreux hôtels étaient infestés par les punaises de lit.

    Il y a même des grosses chaînes d’hôtels qui ont du fermer des hôtels à Times Square pendant quelques temps …

    De très bons conseils, une inspection s’impose, surtout dans les hôtels douteux ;p

    • Tout à fait Aurélien, ça concerne tous les endroits à travers le monde, je ne l’ai pas assez souligné dans mon article c’est vrai 🙂

  • Laurent

    Effectivement ça n’arrive pas que dans les pays pauvres ou les hôtels crasseux…. Il n’y a pas si longtemps je travaillais pour une société qui fournissait des solutions de gestions globales pour les hotels (c’est du matos/soft super cher ce n’est pas pour les bouiboui). Plusieurs personnes sont intervenus dans un hotel en france pour installer du matos, tous les trois sont revenus infestés… une horreur parait-il… L’un deux a méchamment été touché, tout son appart a été infesté… il a du tout désinfecter chez lui, ses fringues, son canap, une galère…. résigné il a carrément jeter aux ordures son matelas… donc je pense que tes conseils peuvent être très utiles !

  • Les bedbugs c’est mon pire souvenir de voyage ! Pour moi, c’était à chaque passage à Singapour dans ces auberges de jeunesse aux chambres très étroites… Mais aussi à KL et dans les îles… Une astuce : s’il y a un livre d’or, c’est bien de lire quelques pages avant de réserver sa chambre… Souvent les personnes le signalent ! Mais bon, y a pas toujours de livre !
    Sinon, dans la même idée que ton tissu, maintenant je voyage toujours avec un sac de couchage en soie et je me glisse dedans avant de me glisser dans le lit… depuis, pas de problème mais peut-être qu’il n’y avait tout simplement pas de punaises 😉

  • Et est-ce que tu as une explication du pourquoi du comment, quand il y a deux personnes dans le lit, il peut y en avoir une qui a une constellation sur les jambes… et l’autre rien ? Elles doivent aimer certaines peaux, certains aliments ?

    (personnellement, je suis adepte du sac à viande, idéal quand on doute du dernier passage en machine des draps et de l’hygiène du dernier occupant, mais ça ne m’empêche pas de me faire bouffer !)

    • Salut Oreille !

      Est-ce systématique? Car en regardant sur le net, j’ai vu justement qu’il n’y avait aucune distinction entre les types de peaux et de sangs. Je pense que l’une des personnes était sans doute plus proche d’un nid que l’autre.
      Ou bien sa peau était beaucoup plus sensible et fines, du coup ça marque beaucoup plus et facilite le travail des punaises de lit.

      • En effet, la punaise de lit ne fait pas de distinction entre les peaux : elle est attirée par la chaleur, le sang et le CO2 que l’on dégage.

        Si la différence ne s’est produite que sur une nuit, cela peut être dû au fait que la première personne était plus proche du « nid ».
        L’autre explication est que la seconde personne était bien moi sensible : nous réagissons tous différemment aux piqûres d’insecte.Sûrement que la seconde personne a bien été piquée mais n’a pas « marqué » autant.

  • Beurk…mais un article nécessaire, quand on sait que même New York a subi une vague d’infestation mais j’avoue n’y avoir jamais pensé. Je devrai être plus vigilante!

  • Chloé

    Merci Ryan pour cet article très utile ! En Inde pour le moment, nous allons désormais être plus vigilants et davantage visiter/inspecter la chambre avant de s’y installer ! Et dans le doute j’ai toujours le réflexe « drap de soie » 😉

  • Est-ce que tu parles d’un drap de soie pour le tissu? Parce que c’est très efficace aussi!
    J’ai aussi « testé » les bedbugs en Thailande et comme je n’en avais jamais entendu parlé j’ai mis du temps à comprendre ce que c’était (allergie? moustiques? Eczéma? GALE? )

  • Noémie

    Petites questions et remarques…

    Le tissu pour recouvrir le lit, à quoi pourrait-il servir ?? Car ce n’est pas ça qui empêche les punaises de lit de passer au-dessus du tissu et de nous dévorer la nuit…

    Concernant la congélation : SI, ça marche. Plusieurs études le prouvent. C’est les températures extrêmes qui tuent les oeufs : l’extrême chaleur et le froid intense. Pour ma part j’ai cumulé les 2 : lavé tous les habits très chaud + mis au congélateur pendant 2 semaines. Ça a marché.

    Concernant les piqûres : je ne peux que contredire Kevin : SI, les piqûres c’est bien ce qu’il y a de plus chiant !!! Nous étions un groupe d’amis qui nous sommes fait bouffer au Portugal l’été dernier, et nous avons tous eu la même réaction : des centaines de piqûres qui sont apparues sur tout le corps 3 jours après (elles n’apparaissent pas tout de suite ! contrairement aux moustiques !! donc encore plus difficile de les détecter) et nous ont horriblement démangé. Au point de devenir sérieusement fous. Les piqûres ont mis de 10 à 15 jours à partir et une des personnes a carrément dû prendre de la cortisone tellement les réactions (boutons sous forme de pustules) étaient atroces.
    Donc : les piqûres ne sont pas à prendre à la légère.
    C’est bien pour ça qu’il faut TOUT faire pour ne pas se retrouver dans des chambres infestées et encore moins en ramener chez soi (l’enfer ultime).

  • Outre les punaises de lit, tu dis dans un paragraphe qu’il ne faut « Oh GRAND JAMAIS ! » poser ses affaires directement sur le sol.
    Je n’ai jamais pensé à placer mes affaires en hauteur car les petites bébêtes grimpes partout ! Alors ça réduit surement un peu les risques, mais pas complètement… Je me disais donc qu’un couvre-sac serait peut-être plus utile, non ?! (Et étanche tant qu’on y est !)

    • Salut Camille !

      Oui effectivement, un couvre sac serait l’idéal, mais est-ce que tu auras le réflexe de le faire à chaque fois ? Moi, je suis tête en l’air :-). Donc dans l’idéal le poser en hauteur, serait le minimum.

      • Contre les punaises (durant l’inspection de la chambre) l’idéal est de poser son sac dans la salle de bain (douche ou baignoire) ou sur du carrelage, isolée des murs. Cela n’a pas vraiment d’effet contre les cafards par exemple mais c’est suffisant pour gagner 10 minutes 😉

        Il existe aussi des sacs étanches et hermétiques, dans lesquels on peut placer du linge contaminé par des punaises afin de l’isoler du reste des affaires. Ces sacs sont souvent dégradables à la machine : pratique pour, une fois de retour chez soi, ne pas les diffuser !

  • À chaque fois peut-être pas, c’est vrai…
    Disons: sac en hauteur en « zone jaune » et sac couvert en « zone rouge » 😉

  • Cela ne m’est jamais encore arrivé. Je me suis bien réveiller avec plus de bouton qu’au moment de me coucher une fois mais rien d’inquiétant. En tout cas je pense que j’y ferais plus attention la prochaine fois.
    Merci du conseil,
    Kevin

  • En effet, les punaises de lit sont présentes partout ! Elles ont faillit disparaître vers 1940 mais l’interdiction de certains insecticides et les déplacements internationaux leurs ont redonné la forme.

    Tout le monde est potentiellement ciblé, y compris de grands hôtels comme cela est évoqué dans les commentaires. New York, la côte Est des USA et le Canada sont particulièrement touchés mais la France n’est pas exclue. Il faut donc être prudent partout.

    Les conseils donnés sont justes : ne pas poser son bagage sur le lit, inspecter la chambre… Voila des précautions utiles, quelques minutes bien investies.

    Pour compléter l’article, les piqûres apparaissent en effet souvent par trois ou quatre, alignées. La punaise se déplace sur vous et mange en 3 ou 4 fois, sans changer de route. C’est caractéristique et cela permet d’identifier l’insecte.
    La congélation est efficace mais demande plusieurs jours. La méthode la plus sûre est la chaleur et/ou la vapeur ainsi que bien évidemment la prévention.

    Si vous voulez en savoir plus sur cet animal, je vous encourage à aller jeter un oeil au site que j’édite : http://www.la-punaise-de-lit.com 🙂

  • Annabelle

    Fort instructif !
    A Utila (Honduras), on avait subi des attaques des bedbugs. J’avais passé plusieurs nuits à me réveiller pour me gratter frénétiquement mais comme je servais aussi de buffet à volonté aux sandflies et aux moustiques mutants, je n’avais pas fais le rapprochement …

    Après quelques nuits d’horreur (le coté psychologique dont tu parles y était certainement pour beaucoup, d’où le mot horreur, peut être « un peu » exagéré) on nous a conseillé de mettre nos matelas toute la journée dehors en plein soleil, sur une bâche en plastique. Bon ok, il faut un jardin … et un gros soleil … mais du coup le cagnard local a eu raison de ces sal@%$*µes et m’a permis de retrouver un sommeil réparateur ^^

    Merci pour les conseils pour les détecter, je saurai où regarder maintenant pour ne pas renouveler l’expérience !!!

  • Je n’ai pas arrêté de me gratter en lisant ton article!!
    Personnellement je suis assez parano en auberge de jeunesse car comme toi je choisis toujours le moins cher et donc souvent plutôt pourri. Mais ça vaut souvent le coup pour l’anecdote 😉
    Je voyage avec deux draps cousus ensemble qui font comme un sac de couchage, question de ne pas toucher aux draps de l’auberge. D’ailleurs ici on parle d’auberge de jeunesse, mais la fois où j’ai eu le plus peur d’attraper une cochonnerie, c’est dans un motel aux États Unis..vraiment comme dans les films américains!

  • Bestiol

    Salut tout le monde,
    je n’ai jamais eu se problème durant mes voyages ou chez moi! Ou alors j’ai pas fais attention…
    Le draps que tu as acheté ce n’est pas une tenture ?
    Merci pour les conseils, du coup je vais aller me coucher, même si j’ai du mal à dormir, punaise !!!

    Voyageusement

    Bestiol Fredo

  • Salut, j’aimerais avoir un éclaircissement sur le drap à utiliser pour prévenir les infestations et les morsures de puce de lit. Nous sommes une famille et nous voyageons souvent aux états-unis et au canada, nous couchons dans les motels et les hôtels . Vous avez parlé de drap de soie. Est-ce que d’acheter 4 draps de soie et de les coudre pour en faire des sacs de couchage seraient utile pour nous protéger? Est-ce la texture du tissu , la soie, qui fait la job ou plutôt la forme du sac de couchage? Merci à tous, bonne journée, Nathalie

    • Hélas, les draps de soie ne sont pas une garantie ! J’ai pu échanger avec des gens touchés par les punaises : même en dormant habillés avec les vêtements aux poignets et chevilles bien fermées, les punaises de lit arrivaient toujours à se faufiler !

      Pas des tonnes de solutions, donc, à part bien regarder la pièce avant de l’accepter.
      Cela dit, les draps de soie sont vraiment agréable d’un point de vue voyage 🙂

    • Laurent

      Les draps de soie dont on parle majoritairement ici sont des draps de soie type « randonnée », à ma connaissance ils sont tous déjà cousus en sac de couchage (c’est pourquoi on les appelle aussi sacs à viande) : http://www.decathlon.fr/drap-soie-carre-id_6545852.html

  • Pas mortel, mais terriblement chiant… surtout si il y a un risque de les ramener chez soi… Quelle poisse !

  • Salut Ryan,

    Les punaises de lit, notre hantise pendant notre voyage… On a beaucoup utilisé nos draps de soie en Asie et nous avions aussi emporté un produit qui s’appelle « la fiole du voyageur » qu’on vaporisait sur tous les bords du lit. Dans un autre genre, nous avions de l’huile ess de Lavande, un bon répulsif naturel contre toute sorte d’insectes. Au pire si ça marche pas, ça sent bon!

    Verdict, on n’a jamais été piqués. Mais est ce grâce à nos précautions ou parce que nous n’avons jamais été proches d’un nid? Impossible d’en être sûrs!!!

    Toujours est il qu’on a relâché la bride en arrivant aux USA, et là, dans un vilain motel, je me suis littéralement faite bouffer par ces bestioles!!!!! Argh!!!! 😉

    • Rapide remarque sur l’huile essentielle de lavande : cela permet souvent de repousser les punaises (et insectes en général) en effet mais attention, ce n’est pas adapté à une véritable lutte. C’est même plutôt contre productif car en repoussant les punaises, elles se dirigent vers les pièces (chambres) voisines et contaminent donc plus largement un bâtiment.

      Quelques informations supplémentaires ici : http://www.la-punaise-de-lit.com/de-la-lavande-contre-la-punaise-de-lit

      Son efficacité n’est pas vraiment claire et c’est à privilégier pour une utilisation très occasionnelle donc.

  • ça m’est également arrivé … ainsi qu’à toute ma promo, lors du week-end d’inté ! :/
    On s’en souviendra tous de ce WEI !

  • FloT

    J’ai vécu avec des punaises de lit au Canada pendant 3 mois, le plus dur, c’est psychologiquement, tous mes vêtements étaient dans des sacs, je dormais dans l’angoisse, j’avais pas hâte de rentrer chez moi le soir, j’ouvrais les fenêtres en plein hiver par -20°C, mais elles étaient véritablement invincibles…

    J’avais des plaques de morsure sur la totalité de mon arrière-train, mais ça à la limite c’était pas le pire…
    Finalement, 2 interventions de professionnels (type dératisation) en sont venus à bout !

    En tout cas c’est un vrai fléau et pour ma part j’avais fait l’erreur de récupérer un meuble dans la rue… Chose à ne jamais faire dans ces pays car s’ils sont dans la rue c’est qu’ils sont infestés…

  • isabelle

    je pense que ça doit être moins dur de se débarrasser des punaises que de la gâle!!
    merci pour ces infos
    est ce qu’en mettant un plastic entre le matelas et le drap ça marcherait?

    • RyanLesacados

      La gale ? Ça existe encore cette maladie du moyen-âge ? 🙂

      • isabelle

        oui malheureusement et petite invasion en Normandie….grrr…

      • cedric

        A montreal, j’ai plusieurs amis qui l’ont eu, 2 semaines après eu une invasion de punaises de lit!
        Quand t’achetes ton linge dans un friperie, lave à chaud à chaque fois!

    • mimi2021

      Bonjour Isabelle ,
      J’ai eu aussi des problèmes de punaises de lit en Normandie ,est ce que cela est devenu une vielle histoire ou bien encore d’actualité ?
      Bonne journée .

    • mimi2021

      Bonjour Isabelle (bonjour à tous) ,
      J’avais posté un message ce matin , mais je crois que ça n’a pas fonctionné .Je te demandais si ton histoire était terminée ou si tu avais encore des punaises de lit .
      Bonne journée .

  • Valentina

    Déjà merci pour tes articles ils sont super, utile et en plus agréable à lire !

    Pour les punaises de lit… je crois bien après avoir dormi à New Delhi dans une chambre infesté (le cottage yes please si jamais). Il y avait des dizaines et des dizaine de petit insecte ressemblant dangereusement au photo de punaise coincée dans la moustiquaire mais aussi sur nos sac a viande … et malgré avoir inspecter enlever et sprayer à l’insecticide de base que nous avions le lendemain en sortant qqch du sac a dos dans un nouvel hôtel : surprise on avait embarquer un souvenir… du coup inspection et sprayage de la casi totalité du sac et après plus rien vu.. mais depuis quelque temps je rencontre de drôle de petit insecte y ressemblant un peu dans mon appart et après avoir lu cette article (que je regrette de pas avoir pu voir avant tout ça) je fais le rapprochement bien que malgré la lecture de plusieurs autre article pour compléter je ne trouve pas s’il est possible que les insectes isolee que j’ai découvert (au fond du bac à linge par exemple) en soit.. je procéderai à une inspection !

    bref je m’étale.. ma question principale est : Comment nettoyer le sac à dos si on pense avoir été infecté ? (Car avec les barre métallique dans le dos la machine me semble impossible…)
    L’enfermer dans un sac hermétique une fois rentrer ?
    l’asperger d’huile essentielle (lavande) ? d’insecticide ?
    Ton expérience et celle des autres lectures m’intéresse car je repars jeudi et j’aimerai le nettoyer un coup avant d’y remettre mes affaires propres 😉

  • Valentina

    Déjà merci pour tes articles ils sont super, utile et en plus agréable à lire !

    Pour les punaises de lit… je crois bien après avoir dormi à New Delhi dans une chambre infesté (le cottage yes please si jamais). Il y avait des dizaines et des dizaine de petit insecte ressemblant dangereusement au photo de punaise coincée dans la moustiquaire mais aussi sur nos sac a viande … et malgré avoir inspecter enlever et sprayer à l’insecticide de base que nous avions le lendemain en sortant qqch du sac a dos dans un nouvel hôtel : surprise on avait embarquer un souvenir… du coup inspection et sprayage de la casi totalité du sac et après plus rien vu.. mais depuis quelque temps je rencontre de drôle de petit insecte y ressemblant un peu dans mon appart et après avoir lu cette article (que je regrette de pas avoir pu voir avant tout ça) je fais le rapprochement bien que malgré la lecture de plusieurs autre article pour compléter je ne trouve pas s’il est possible que les insectes isolee que j’ai découvert (au fond du bac à linge par exemple) en soit.. je procéderai à une inspection !

    bref je m’étale.. ma question principale est : Comment nettoyer le sac à dos si on pense avoir été infecté ? (Car avec les barre métallique dans le dos la machine me semble impossible…)
    L’enfermer dans un sac hermétique une fois rentrer ?
    l’asperger d’huile essentielle (lavande) ? d’insecticide ?
    Ton expérience et celle des autres lectures m’intéresse car je repars jeudi et j’aimerai le nettoyer un coup avant d’y remettre mes affaires propres 😉

  • RyanLesacados

    Ah, ben je te souhaite bon courage pour ça !
    Comme quelqu’un l’a indiqué dans les commentaires, c’est possibles que des oeufs soient restés dans ton sac… J’espère que quelqu’un te répondra ici 🙂

    Ryan

  • draffin

    Merci pour cet article : me voilà prévenu. Deux remarques cependant :
    1) Kévin, dans son témoignage, parle de congélation alors que vous, vous dîtes que c’est inutile. Qui a raison ?
    2) Moins grave, mais quand même, le témoignage de Kévin est truffé de fautes de français. En plus du fait que ça pique les yeux, ça ôte un peu du crédit qu’on pourrait porter à ses conseils. Ne pensez-vous pas qu’une petite relecture s’impose ?

    Bien cordialement.

  • Seb.D.

    Voilà, je crois avoir affaire à ces petites bestioles et là, je ne sais pas trop quoi faire… Je n’ai pas réussi à voir physiquement l’insecte, mais je suis aller dormir chez un ami qui venait tout juste de terminer un traitement d’extermination car il avait été infecté chez lui. Quelques jours plus tard, après avoir quitté cet endroit, j’ai remarqué des piqûres qui ressemblent bien à celles des punaises de lit (groupé par 3 ou 4). Comme je disais, je n’ai pas vu dans mes bagages le petit insecte alors je ne sais pas si c’est bien ça. Le problème est que je ne fais que commencer mon voyage, je pars pour tout l’été dans différents pays et j’ai peur de les trimbaler avec moi et donc de contaminer les endroits où j’irai…
    Alors est-ce que je dois laver mon sac à dos et comment le faire? Quoi faire avec les articles qui ne peuvent être lavés à l’eau chaude, mais que je ne dispose pas d’assez de temps pour les mettre plusieurs jours au congélateur? Si vous avez des trucs ou conseils, ça serait fort aimable. Merci!

  • Laura

    Je ne sais pas si ça fonctionne réellement, mais je me suis toujours fait dire que l’huile essentielle de lavande repoussait les punaises de lit! Sinon, si vous avez la chance de revenir de voyage en plein hiver et d’habiter au Québec, laisser son sac ou sa valise dehors pendant quelques jours est assez efficace 😉 Même quand je ne pensais pas être contaminer par les punaises de lit, c’est ce que je faisais, juste au cas (et aussi parce que ça donne excuse valable pour repousser le moment de défaire les bagages!).

  • Yann

    Tu es la Bible du Globe-trotter si je puis me permettre. Merci pour ce partage. Je pars 6 mois en Asie (Inde, Birmanie, Laos, Cambodge, Thaïlande, Chine…), as-tu utilisé de l’anti-moustique, quelle est ton expérience ? A vrai dire, ces produits prennent de la place MAIS voilà, je n’arrive à prendre une décision.

    • RyanLesacados

      Hello !

      Perso je te recommanderais d’acheter ces produits sur place ! Tu les trouveras pour bien moins cher 🙂

  • chaf sa

    Le produit le plus recommandé contre la punaise de lit reste la solution de la marque Technocid qui élimine les punaises adultes, larves et nymphes en moins de 20 minutes avec une efficacité certifié et sans odeur ou risque au contact de la peau. Voici quelques adresses de sites qui vendent cette solution : https://www.insecticide-spray.com/punaise-de-lit/ ou http://www.1001pharmacies.com/technocid-nano-caps-insecticide-pack-3-1-traitement-anti-punaises-lit-p213480

  • aglone

    Bonsoir, j’ai été infestée de punaises de lit dans mon appartement pendant 19 mois il y a 4 ans et pourtant je n’avais pas bouger de chez moi J’ai tous nettoyé à plus de 60°, mis au sèche linge ce qui risquait. Les chaussures et autres au four à 60 pendant 60 mn. ou le congèle. J’ai eu l’intervention à 3 reprises d’une entreprise, bien que j’ai jeté un lit complet et le moindre tissu dans des sacs plastiques. Malgré ma chasse (matin 4h pendant 2 heures et le soir), me changer dans la baignoire, dure dure de me débarrasser de ses insectes pourtant mon nouveau matelas enveloppé de plastique en double épaisseur. Je m’aperçois qu’au fils des années de plus en plus d’infestations, rien qu’autour de moi. J’avoue que j’angoisse car je suis monté avec une amie qui m’avoue être infesté lorsque nous arrivons! Un insecte ce montre et je reconnais cette ennemi. Depuis mes nuits sont agitées malgré que j’ai pris beaucoup de précautions. Je ne veux pas revivre cet enfer et ne le souhaite à personne. Je remarque aussi que pour cette infestation tous est de notre poche, aucune aide, aucun soutient.

  • Anne-Sophie LACHAUX

    Salut ! Bon ben on vient de passer 4 nuits dans un hostel et on n’avait jamais rencontré de punaise de lit, on en a écrasé quelques unes en pensant que c’était des espèces de petits cafards … et hier grosse séance de désinsectisation de notre chambre par le staff … le doute … on a vérifié sur internet : check ! Toutes mes piqûres depuis que je suis ici ! J’en ai partout et bien sûr on en voit qui se promène sur nos sacs, nos chaussures … ce matin j’en ai écrasé 8 juste dans mon lit ! Frissons de dégout garantis et la misère pour nos sacs de 80L …

    • RyanLesacados

      Oural bon courage T-T

    • Josée Rhosé Daudelin

      Courage je suis dans la même situation, par contre je ne les ai jamais vu mais j’ai des piqures sur tout le corps. J’ai écris plus haut une solution bien pratique qui m’as été donnée 🙂

  • Josée Rhosé Daudelin

    Bonjour, je lis votre blog et je me rend bien compte que c’est bien des bed bugs qui ont attaqués mon sac. Je suis présentement au Myanmar, ce qui fait que trouver de l’eau chaude, voir bouillante pour laver mon sac sera une mission quasi impossible.
    J’étais dans un hostel ou j’ai supsonné trop tard les bed bugs et juste avant j’ai fais laver mes vêtements et je les ai étendue partout sur mon lit pour sécher. Mon sac doit être présentement infesté car chaque fois que je mets un vêtement j’ai pleins de piqures partout.
    Quelqu’un peu me conseiller quelque chose autre que la congelation ou l’eau bouillante?
    Merci
    Une fille un peu désespérée 🙁

    • RyanLesacados

      Bon courage Josée !
      Je n’ai pas plus de solution à t’apporter que ce que tu peux lire dans l’article 🙁

      • Josée Rhosé Daudelin

        En faite après plusieurs recherches j’ai trouvée une solution qui m’as été donnée par des gens qui l’ont vécu…
        Si ça peu aider quelqu’un et si comme moi vous êtes pris dans un endroit ou il est difficile de trouver une laundry…
        -mettre tout dans un sac de plastic noir et de couleur foncé, qui est bien fermé et sans trou, puis laisser au soleil le plus longtemps possible pour que la température atteigne 50 degrées et plus.

        • RyanLesacados

          Tu nous diras si ça a marché ? 🙂