Comment voyager au Japon pour le moins cher possible

J’ai toujours rêvé de partir voyager au Japon, mais il m’a fallu énormément de temps avant d’oser me lancer.

La raison ? Le budget, bien sûr !

Eh oui, tous les voyageurs le savent, le Japon fait partie des pays où voyager coûte le plus cher. Enfin, à ce qu’il paraît… ! Du coup, pour moi, c’était un peu le voyage d’une vie… Celui que je ferais seulement une fois riche et à la retraite.

Et puis les circonstances m’ont fait revoir tous mes plans. Il y a quelques semaines, alors que je partais pour un long voyage en transsibérien de Moscou jusqu’à Pékin, j’ai décidé de profiter de l’occasion pour aller rendre visite au Japon.

Après tout, j’économisais déjà énormément d’argent sur le billet d’avion !

Voyager au Japon m’a permis de découvrir que le pays n’était pas si cher que ça. En faisant un minimum attention et en tenant rigoureusement un budget, il est facile de s’en sortir pour le même prix qu’en France, voir moins cher !

Pour compléter votre lecture, n’hésitez pas à jeter un oeil à ma fiche pratique sur le Japon.

Quel budget pour voyager au Japon ?

Il m’arrive régulièrement de recevoir des mails de lecteurs souhaitant partir voyager au Japon mais n’arrivant pas à franchir le pas à cause des inquiétudes financières.

OUI, voyager au Japon peut coûter cher si vous dormez dans de beaux hôtels, que vous mangez des sushis dans des restaurants et que vous ne vous déplacez qu’exclusivement en train.

NON, voyager au Japon ne coûte pas nécessairement cher, surtout si l’on est du genre débrouillard et qu’on aime faire de nouvelles rencontres !

De mon côté, j’ai trouvé le pays relativement abordable, sauf peut-être au niveau des transports.
Alors bien sûr, ne vous attendez pas à rester plusieurs mois au Japon avec un budget de 1000€. Vous n’êtes pas au Cambodge ni au Laos ! Mais si vous rêvez de partir au Japon, sachez que ce rêve est réalisable en dépensant moins de 50€ par jour. Il vous faudra par contre limiter vos envies de sushis, faire une croix sur les beaux hôtels et vous déplacer soit en bus, soit en auto-stop.

Vous voulez encore plus faire baisser le budget ? Descendez à 30€ par jour en moyenne en faisant vos courses, en utilisant le couchsurfing et le volontariat pour vous loger, en vous déplaçant en bus ou en stop et en privilégiant les visites gratuites.
Voyager au Japon avec 30€ par jour, c’est faisable !

Manger pour pas cher au Japon

La nourriture fait en général partie du plus gros poste de dépenses en voyage. Mais contrairement aux idées reçues, manger au Japon ne coûte pas si cher, à condition de contrôler ses envies de sushis ! Comme partout, manger au restaurant au Japon peut rapidement coûter une fortune (lisez mon article Comment manger pas cher en voyage).

Faites vos courses

Pour faire des économies sur le budget nourriture, je vous conseille tout d’abord de faire vos courses dans les supermarchés et de cuisiner vous-même.
Le Japon abrite aussi de nombreux magasins « 100-Yen » (0,70€) à l’image de nos magasins européens « Tout à 2€ ».
Si vous faites le tri, vous pouvez vraiment y faire de bonnes affaires. De mon côté, j’y ai trouvé plusieurs fois des petits sandwiches (à manger par 2 ou 3 en fonction de la faim) à seulement 0,70€ pièce !
Même chose pour la supérette 7-11 (seven-eleven) où vous trouverez facilement des petits plats tout préparés pour moins de 2€ et de quoi cuisiner pour moins d’1€50 le repas.

Mieux encore que d’acheter des plats tout préparés, cuisiner permet de manger sainement et pour pas cher. Les auberges de jeunesse japonaises possèdent des cuisines où vous pourrez préparer vos repas du petit-déjeuner jusqu’au dîner ! Je l’ai fait durant quelques jours et j’ai vu mon budget nourriture baisser à 4€ par jour !

Privilégiez la food street

Pour ne pas exploser votre budget nourriture, je vous conseille au maximum d’éviter les restaurants, où les menus traditionnels avec soupe, salade et sushis coûtent facilement plus de 15€. A la limite, si vous ne pouvez vraiment pas vous passer de sushis, je vous conseille les tapis de sushis.
Même moi qui suis un gros mangeur, je n’en ai eu que pour 9€ alors que franchement, je me suis fait plaisir !

Si vous voulez faire l’expérience de la nourriture japonaise, je ne peux que vous conseiller de manger dans les petites échoppes de rue plutôt que dans les restaurants. En général, pour faire des économies, préférez les plats chauds aux sushis.
Le ramen, par exemple, ne coûte que de 4 à 6€ en moyenne. Idem pour les plats de curry et le Donburi. Hormis quelques « craquages sushis », c’est ce que j’ai principalement mangé durant mon séjour au Japon, et c’est ce qui m’a permis de tenir un budget assez serré sans pour autant me priver.

Se loger sans se ruiner au Japon

Le logement fait aussi partie des dépenses majeures lors d’un voyage au Japon. Mais si vous suivez mes conseils, vous le réduirez de manière très importante et pourrez même carrément frôler le zéro dépense !

Logez-vous gratuitement au Japon

Couchsurfing à KyotoEt oui, le Japon ne diffère pas du reste du monde et même si le couchsurfing y est moins répandu qu’en Europe, il existe quand même pas mal d’opportunités. Il vous faudra juste réserver vos nuits à l’avance histoire de ne pas vous retrouver en rade. De mon côté, en plus de pouvoir être hébergé gratuitement, le couchsurfing m’a permis de faire plein de rencontres.
Avec l’une d’elles, j’ai pu visiter Kyoto comme je ne l’aurais jamais visité si j’avais été seul ! Le couchsurfing est clairement mon mode d’hébergement préféré au Japon, le seul qui permet de vraiment vivre comme un local.

Et pourquoi pas le volontariat ?

Le système de volontariat est lui aussi idéal pour se loger gratuitement au Japon. Je l’ai moi-même testé et je peux vous dire que c’est un très bon moyen de s’immerger dans la culture locale sans dépenser un sous. En échange du gîte et du couvert, vous devez travailler quelques heures par jour. De mon côté, j’ai testé le volontariat durant une semaine. Je travaillais quatre heures par jours dans une ferme biologique et passais le reste de mon temps à échanger avec les autres voyageurs et à visiter les environs.
Une expérience vraiment enrichissante. Si la campagne n’est pas trop votre truc, vous pouvez aussi faire du volontariat dans des auberges de jeunesse où le lit vous est offert contre quelques heures de ménage par jour.

Bon, ce n’est pas gratuit à proprement parler, mais les mangas cafés représentent aussi un bon moyen de dormir assez confortablement pour une somme dérisoire. Pour plus d’infos là-dessus, je vous invite à lire mon article ici sur le sujet.

Logez-vous pour pas cher au Japon; les autres solutions

Si aucune des solutions ci-mentionnées ne vous convient, si vous avez besoin d’intimité pour dormir ou si vous ne trouvez ni couchsurfing, ni volontariat, ni manga café lors de votre séjour au Japon (franchement, c’est quasiment impossible), il vous reste encore la solution de l’auberge de jeunesse.

En fonction des endroits, elles peuvent vraiment valoir le coup. Les prix varient de 12 à 14€ en moyenne dans les petites et moyennes villes jusqu’à 20€ ou plus la nuit à Tokyo. Vous pourrez donc opter pour le couchsurfing dans les grandes villes, le volontariat à la campagne et les auberges de jeunesse dans les villes de taille moyenne, par exemple.

Aizuya InnAu Japon, certaines auberges de jeunesse proposent le petit-déjeuner gratuit, un autre moyen de faire des économies. Mais s’il y en a une que je vous recommande absolument, c’est l’auberge Aizuya-inn à Tokyo ! Dirigée par Raoul, un français expatrié, elle propose une décoration traditionnelle et tout un tas de services bonus comme la télé, les DVD, le wi-fi et même des consoles de jeux. En plus de ça, Raoul et son équipe sont de très bons conseils et vous aideront à découvrir Tokyo hors des sentiers battus.

Pour trouver une auberge de jeunesse ailleurs au Japon, je vous recommande d’utiliser le site HostelWorld (je l’utilise tout le temps).

Si vous voyagez à plusieurs, louer un appartement en Airbnb peut s’avérer être une alternative économique. L’application vous permet de louer soit une chambre chez l’habitant, soit un appartement entier, à un prix généralement dérisoire. Cette pratique est relativement bien répandue au Japon et permet de faire des économies lorsque l’on voyage à deux ou plus. Comptez de 25€ pour une chambre double basique à plus de 100€ pour un grand appartement bien situé.

Une bonne alternative à AirBnB est la location d’appartement via Vivre Le Japon, qui propose à tous les voyageurs de réserver des maisons et des appartements de toutes les tailles, soit pour des cours séjours de quelques jours, soit carrément pour plusieurs semaines. N’hésitez pas à jeter un oeil sur mon retour d’expérience.

Enfin,si vous n’êtes pas claustrophobe, il existe également des « hôtels capsules », grande curiosité de l’hébergement japonais. L’hôtel capsule se compose d’une multitude de petites cabines abritant chacune un lit une ou deux places et rien d’autre.

L’usage des toilettes et de la salle de bain est partagé. L’avantage, c’est que vous conservez votre intimité pour dormir. L’inconvénient, c’est que ces capsules sont vraiment petites. Leur prix est très intéressant puisqu’on trouve des capsules dès 20€ la nuit. Pour moi, c’est une curiosité à découvrir au moins une fois lors d’un voyage au Japon.

Mes moyens de transport préférés au Japon

On ne vas pas se mentir, les transports feront probablement partie de vos plus grosses dépenses lors de votre voyage au Japon. Autant vous le dire tout de suite, il n’existe pas de moyen de transport rapide et pas cher. Vous aurez donc à choisir en faire des économies de temps, et faire des économies d’argent.
Je vous conseille de faire ce choix en fonction de la durée de votre voyage. Plus ce dernier sera long et plus vous pourrez vous permettre d’emprunter des moyens de transport longs.

Voyage en auto-stop

Auto-stop au japonBon, cette recommandation n’est pas faite pour tout le monde, mais si vous voyagez seul(e) au Japon (ou à deux), sachez que le voyage en auto-stop est TRÈS FACILE ! Vraiment ! J’ai rencontré des voyageurs qui ne n’utilisaient que ce moyen (par exemple Matt, cet anglais en photo, qui a utilisé ce moyen plusieurs fois pendant son voyage au Japon).
Le Japon est l’un des pays les plus sûrs au monde, donc vous n’avez pas d’excuse !
Pour les novices en la matière, lisez l’article d’Antoine, expert en voyage en auto-stop ! Il donne dans cet article toutes les infos !

Pour moi, l’abonnement au train reste le meilleur moyen d’économiser de l’argent sur les transports tout en ne perdant pas de temps. C’est cher, mais c’est le meilleur moyen d’optimiser votre temps et de voir le pays. Pour ceux qui ont du temps, le bus permet d’économiser plus d’argent.

Voyage en train

Le Shinkansen, même s’il est super, confortable et rapide, est loin d’être donné. Un billet simple peut coûter plusieurs centaines d’euros. Et pourtant, le train reste, pour moi, l’un des meilleurs moyens de se déplacer. Alors pour réduire les coûts, n’hésitez pas à acheter un pass, appelé Japan Rail Pass.
Lisez mon article sur le sujet ici. Il est indispensable pour voyager au Japon.

Le bus

Si vous avez un peu plus de temps et que vous voulez faire des économies, n’hésitez pas plus longtemps, le bus est fait pour vous ! Plus long et moins cher que le TGV, le bus représente une très bonne alternative pour les voyageurs sur le long cours. Par contre, un trajet qui dure habituellement trois heures en train peu facilement quintupler en bus… En échange, vous trouverez des abonnements de bus vraiment pas chers, comme celui de trois jours illimités non consécutifs à seulement 70€…

L’AVION

Pour les longs trajets, vous pourrez également prendre l’avion. Pas besoin de réserver des mois à l’avance pour faire de bonnes affaires. Par exemple, mon aller – retour Osaka / îles Okinawa, réservé seulement quinze jours avant le départ, ne m’a couté 60 euros !

LE MÉTRO

Dans les grandes villes, il n’y a en général qu’un seul moyen de transport à considérer pour se déplacer vite et sans se ruiner : le métro. Le ticket de métro coûte en moyenne 1€ (1€50 pour Tokyo). Si vous passez un ou deux jours à visiter une ville de fond en comble, je vous conseille l’abonnement illimité 24h à moins de 6€.

A noter qu’avec l’abonnement de train Japan Rail Pass, les billets de métro sont inclus dans le prix !

Privilégiez les visites gratuites

Musée GhibliMême si elles arrivent en général en dernière position, les visites peuvent tout de même peser sur le budget. Pour limiter les dépenses privilégiez les visites gratuites ou pas chères. Achetez-vous des billets multi-visites comme à Tokyo ou Osaka où, pour 8€ seulement, vous pouvez visiter tous les temples de la ville et prendre le métro gratuitement. Une aubaine !

Imposez-vous une limite à ne pas dépasser. De mon côté, je n’ai jamais dépensé plus de 3€ pour un billet d’entrée que ce soit à une attraction, un temple ou un musée. Le mieux reste de se concentrer sur les visites gratuites. Il y en a une tonne au Japon !

Pour conclure, je dirais tout simplement que le Japon ne mérite pas sa réputation de pays extrêmement cher.
Oui, le coût de la vie y est beaucoup plus élevé que dans des pays comme le Vietnam ou la Thaïlande, mais il ne m’a pas pour autant paru excessif. Mon voyage au Japon m’a permis, à ma grande surprise, de découvrir un pays absolument fascinant sans pour autant me ruiner !

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

CLIQUE ICI POUR RECEVOIR MES CONSEILS ET ASTUCES!