Comment éviter les punaises de lit en voyage

Accueil » Blog voyage » Conseils aux voyageurs » Comment éviter les punaises de lit en voyage
Comment éviter les punaises de lit en voyage

Pas d’eau chaude, pas de climatisation, des matelas aussi dur que le sol ; oui, ceci est le pain quasi quotidien du globetrotteur qui souhaite trouver un logement à moindre cout en voyage, sans se faire chier à visiter tous les hôtels /guest house pour trouver le bon compromis niveau qualité/prix.

Avec l’habitude du voyage, j’ai très vite appris qu’il est parfois nécessaire de sacrifier une certaine qualité de vie en échange d’un cout moindre pour les choses.
Mais je crois que les punaises de lit sont un mal que j’ai sous-estimé et je l’ai payé cher dernièrement en Inde.

J’espère pouvoir vous raconter prochainement ce que j’ai vécu mais j’ai pensé qu’il serait plus intéressant dans l’immédiat de vous avertir et de vous donner quelques recommandations pour éviter les punaises de lit en voyage.

En cherchant sur internet, j’ai appris que ces dix dernières années, les invasions de punaises de lit ont quadruplé dans le monde. Les auberges de jeunesse ne sont pas les seules concernées puisque même certains hôtels 4 étoiles en sont victimes. Les punaises de lit ne font pas de discrimination et tous les voyageurs sont donc susceptibles d’en faire les frais.

Après m’être renseigné un peu partout, je n’ai trouvé aucune technique efficace à 100 % pour détecter des punaises de lit dans une pièce… pas très rassurant ce que je dis hein ?

Les punaises de lit peuvent se cacher n’importe où, attaquer à tout moment et dévorer une personne avant même qu’elle ne comprenne de quoi il s’agit. Elles sont même capables de vivre jusqu’à 18 mois sans se nourrir.
Aussi étrange que cela puisse paraître, vous avez peut-être déjà passé une nuit dans une chambre infectée mais il ne s’est rien passé car elles n’étaient pas sorties se balader cette nuit là.

Ceci dit, vous pouvez toujours surveiller certains indices.

Comme je le dis toujours et partout (sur le blog et mon ebook) un bon voyageur doit toujours demander à visiter sa chambre avant de la prendre. Mais avant de foncer tête baissée tout droit vers la salle de bain un fois la lumière allumée, allez d’abord jeter un oeil au lit. Les punaises de lit sont des animaux nocturnes et ne se déplacent que dans le noir, donc le meilleur moment pour voir des indices (ou en voir une) c’est quand vous venez juste d’allumer la lumière.

Les choses à vérifier quand vous inspectez une chambre

Regardez d’abord sous le matelas. Cherchez des traces de matière fécale noires ou marrons. Vous les trouverez en général à proximité d’un nid. N’oubliez pas de vérifier aussi l’étiquette du matelas, elles adorent s’y cacher, je ne sais pas pourquoi.

Punaises de litVérifiez les draps et les taies d’oreiller en les retournant. Essayez de voir d’éventuelles petites tâches de sang qu’elles laissent derrière elles après s’être nourries.

Regardez derrière la tête de lit pour voir d’éventuels nids. Vous pourrez aussi voir des peaux translucides brun clair dans cette zone.

Vérifiez d’éventuelles fissures dans le mur où vous pourriez voir des signes de matière fécale. La plupart des nids de punaises de lit se trouvent en moyenne dans un rayon de 5 mètres autour du lit.

Si la chambre est meublée (canapé, fauteuils) soulevez les coussins et cherchez un des indices cités ci-dessus. Les punaises de lit peuvent tout aussi facilement faire leur nid ici.

Conseils pour éviter les punaises de lit

Textile en IndeProcurez-vous un tissu dans les marchés ! Je ne sais pas quel nom on donne à ce textile, mais j’avais acheté un espèce de draps immense, qui ne prenait pas de place dans mon sac, et que j’ai utilisé comme couvre lit tout le long de mon voyage en Inde.
Ce tissu m’a été d’une grande utilité, je l’utilisais aussi bien pour couvrir mon lit et dormir dessus quand j’avais un doute, que comme couverture quand j’avais froid la nuit. Ça ne coute que 2 euros (quand on sait négocier hein) et ça peut vraiment vous aider à passer de meilleurs nuits.

L’inspection par vous même reste la chose la plus importante. Les hôtels ou auberges de jeunesse essaieront toujours de louer leurs chambres et donc il est très rare qu’ils avouent avoir des punaises de lit dans leurs chambres.

Ne laissez jamais votre valise par terre ou sur le lit. Oh GRAND JAMAIS ! Stockez toujours vos bagages dans une zone surélevée, si la chambre comprend une table de nuit ou un porte bagage, utilisez les. Même au dessus d’une télévision c’est mieux que rien. En plus ça vous évitera qu’un cafard s’installe dans vos affaires (true story).

Si vous soupçonnez une invasion de punaises de lit, récupérez tout de suite vos affaires et allez à la réception. Informez la direction de ce que vous avez vu et réclamez une autre chambre ou même un remboursement parce qu’à mon avis si une chambre est infestée, les autres le sont aussi. Croyez-moi, aucun endroit ne vaut la peine d’y rester si c’est pour finir dévoré.

Notez : si vous avez payé votre chambre 5 euros dans un pays du tiers monde, contentez-vous de partir. Vous disputer avec le propriétaire et lui faire des réclamations ne vous servirait à rien. Il s’en fout le gars.

Que faire en cas d’infection

Ne confondez pas une piqûre de moustique avec celle d’une puce de lit. Les morsures de puce de lit apparaissent normalement par trois et ne laissent pas de goûte de sang au milieu de la morsure comme le ferait celles des moustiques. Si vous avez un doute, demandez !

De la chaleur et encore plus de chaleur ! Lavez tous vos vêtements, et tout ce qui peut être lavé, dans l’eau la plus chaude que vous pourrez trouver. Moi j’ai fait bouillir de l’eau et trempé mes vêtement dedans à trois reprises. Les punaises de lit survivent jusqu’à 40°C donc vous aurez besoin d’une eau à 50°C minimum. C’est la seule technique efficace à 100% pour vous en débarrasser sur vos vêtements et être sûr de ne pas en ramener chez vous.

Ne vous embêtez pas avec la congélation ou les produits chimiques. La congélation les fera juste entrer en hibernation et les produits chimiques n’auront qu’un faible effet. Si cependant les produits chimiques sont votre seule option, allez voir un professionnel. Il aura accès à des produits que vous ne trouverez pas en magasin.

Allez voir un médecin et procurez vous des médicaments pour cicatriser vos blessures. Ça accélérera la guérison des morsures et ce sera mieux que de vous balader en Thaïlande par exemple avec un T-shirt à manches longues en plein été.

Si vous avez amené des punaises de lit au retour de votre voyage

Voici les conseils de Kevin, un lecteur du blog.

Je me permets de vous parler de mon expérience avec les punaises de lits.

Se faire piquer ce n’est pas le plus chiant, ça ne fait pas toujours des marques, il faut faire très attention lorsque l’on rentre chez soit … Il y a 4 mois j’ai ramené des punaises de lits dans ma chambre et ça a été une horreur pour endiguer cette invasion territorial. Il faut savoir que ces petites fourberies ce planquent dans tous les lieux sombres ( moi c’était surtout derrière mes cadres photos ) et ces petites bêtes font plusieurs nids très éloigné …. Démon !

Si l’on a des punaises de lit chez soit, pas de panique ça se gère, mais il faut bien se préparer et être très minutieux car la croisade qui s’annonce sera longue. Faites attention, si vous le prenez à la légère elles reviendrons et vous aurez des compagnes nocturne pour longtemps. Les produits chimiques ne servent à rien mis à part peut être à te rendre malade. La technique pour les faire partir c’est mettre toutes ces affaires dans des sacs plastiques ( oui toutes ) et ensuite les laver une par une ou si tu vies au canada pendant l’hiver tu peux les stocker sur ton balcon petite chanceux ça tuera toute les bébête… Après il faudra rester très vigilant et s’attendre à une seconde vague 3 semaine après à cause des oeufs que tu aurais pu rater car ils étaient trop petit pour être visible.

Pour les distinguer, le plus simple est de partir à la recherche de petite tache noir, comme des taches d’encres de chines sur les draps, les murs ou partout ailleurs. Les piqûres de punaise de lit sont parfois presque invisible, moi ça me faisait de minuscule plaque rouge, si je n’avais pas vu un nids je ne m’en serais jamais aperçu. On peut en avoir pendant longtemps chez soit sans qu’il y est réellement une grosse infestation, on ne s’en rend pas compte. Mieux vaux être vigilant car lorsqu’on le découvre la colonie est déjà très avancé et ça croissance est exponentiel.
Bon après ne dramatisons pas, c’est chiant mais il ne faut pas virer parano non plus, ce n’est pas porteur de maladie, pour ma part j’ai retrouvé des nuits parfaitement calme et paisible ♥

Je conseillerais à tous voyageur lorsqu’il rentre de laisser ses affaires dans un sac et de bien tous tous nettoyer, y compris le sac. Moi c’est ce que je fais maintenant …

Par contre la réfrigération ça a fonctionné pour moi Ryan, si c’est en dessous de 0 pendant au moins 3j il n’y a pas de problème, ça permet de nettoyer tout ce qui ne va pas à la machine. Autant en profiter si tu as un gros congélateur.

Bon après cette épreuve, essayez quand même de ne pas psychoter dés que vous sentez la moindre piqure pendant la nuit, la plupart du temps c’est dans votre tête.
Après avoir été croqué par des punaises de lit à Goa, il m’a fallu une semaine pour retrouver de vraies nuits de sommeil, c’était juste psychologique.

Si vous avez des conseils, n’hésitez pas à les partager !

Loading Disqus Comments ...