Que visiter à Tokyo gratuitement : Itinéraire d’une semaine !

Voyager au Japon pour pas cher est possible et Aala, du blog Un Gaijin au Japon, nous livre dans cet article ses astuces pour découvrir Tokyo sans se ruiner ! Vous allez pouvoir retrouver les principales choses à voir, à tester et à découvrir à petit prix !

Cela fait maintenant 4 ans que je suis au Japon et que j’ai appris à apprivoiser sa capitale, à tel point qu’il est devenu plus facile pour moi de savoir que faire à Tokyo. Je commence à en maitriser un peu (parce que vu la taille de la bête, il est difficile de la maitriser totalement) ses recoins et quelques uns de ses secrets, ceux que l’on ne découvre pas en tant que touriste de passage.

Alors, aujourd’hui, j’aimerais vous proposer un exemple d’itinéraires de voyage au Japon pas cher que vous pourriez suivre, pendant une semaine afin d’explorer la capitale et d’en ressentir ses essences et pouvoir prendre la température, le tout sans vous ruiner et sans être trop frustré. L’itinéraire que je vais vous proposer est transposable à toutes les saisons à Tokyo.

Les différents pôles de votre budget de voyage à Tokyo

Pour votre séjour, je vous propose d’avoir les budgets suivants à allouer afin de ne pas exploser vos dépenses :

  • Billet d’avion : 600 euros, le prix moyen que je constate tourne entre 600 et 650 euros.
  • Hébergement pour 7 nuits (sans couchsurfing) : 105 euros.
  • Repas : 52 euros pour 3 repas par jour pendant 8 jours (2,50 euros pour le petit-déjeuner et 4 euros pour les 2 autres repas)
  • Transports : 20 euros, vous allez souvent privilégier la marche à pied (si vous comptez visiter plusieurs villes au Japon, n’oubliez pas le Japan Rail Pass)
  • Souvenirs et divers : 50 euros

Soit un budget global de 827 euros tout compris. Bien sûr, il ne tient qu’à vous de l’adapter à vos besoins réels, ici il ne s’agit que d’un exemple pour vous permettre de vous en inspirer et de vous adapter au mieux.

Quelques sites pour économiser au maximum

Ryan : n’hésitez pas à jeter un oeil à mon article Comment voyager au Japon pour le moins cher possible pour compléter votre lecture.

Voici une liste de sites Internet qui vous permettront de faire de belles économies durant votre séjour sur place, sans trop vous priver :

  • Vols : (Voir l’article 7 astuces pour trouver un billet d’avion pas cher )
  • Couchsurfing : sur Tokyo il n’est pas rare de trouver des japonais le pratiquant. Il faut bien s’y prendre à l’avance, car les japonais aiment à planifier les choses correctement (voir l’article Le couchsurfing qu’est-ce que c’est ? )
  • Hostelworld : je suis arrivé à trouver des nuits en dortoir, en plein cœur de Tokyo à 2100 yen la nuit, soit environ 15 euros, ce qui n’est vraiment pas cher pour Tokyo.
  • com : idéal pour rencontrer des locaux et des étrangers vivant au Japon, sur des thématiques que l’on partage (voyage, otaku et geek, cuisine, …). L’inscription est gratuite et les évènements sont souvent soit gratuit, soit à des tarifs abordables.

Que visiter à Tokyo : L’itinéraire de voyage jour par jour !

Voici un itinéraire type, que vous n’êtes pas obligé de suivre à la lettre et qui vous donnera certainement des idées sur ce que vous pouvez faire et voir à Tokyo en une semaine pour moins de 1000 euros. Allez c’est partit :

Jour 1 : arrivée à Tokyo

Vous allez arriver dans la capitale nippone, et vous allez certainement être fatigué. Vu le programme qui vous attends, je vous recommande de vous reposer un peu. Privilégiez un logement vers la station de Ueno comme ça vous pourrez vous déplacer à moindre frais. Si vous arrivez tôt dans la journée et que vous avez de l’énergie, profitez du quartier et explorez les lieux.

Si vous arrivez à Narita, vous devrez prendre la Keisei Limited Express pour un coût de 1000 Yen et une durée de 60 minutes, descendez à KeiseiUeno Station. Si vous arrivez depuis Haneda, il vous faudra prendre la ligne Keikyu jusqu’à Shinagawa, puis changer pour la ligne Yamanote et descendre à Ueno, pour un coût de 590 yen et une durée de 45 minutes.

Jour 2 : Akihabara

Akihabara
Rentrez de suite dans le vif du sujet avec la capitale du geek et otaku, la non moins célèbre Akihabara. Vous pourrez vous y rendre à pieds depuis Ueno en 15 minutes. Vu tout ce qu’il y a à faire sur place, vous pouvez amplement y consacrer votre journée. Prenez le temps de faire les choses suivantes :

  • Allez dans le grand magasin d’électronique « Yodobashi Camera », haut de 8 étages, c’est le plus grand et le plus imposant du Japon. Vous y découvrirez tellement de choses.
  • Visitez le magasin Donkihote, sur 5 étages, et reconnaissable à son enseigne agrémentée d’un énorme pingouin bleu. Un magasin qui vend vraiment de tout, et qui vous donnera un bon aperçu de ce qui se fait au Japon en général.
  • Allez faire un tour dans le plus grand sex-shop du Japon, sur 5 étages, dont les 2 derniers sont interdits aux femmes (messieurs, si vous y entrez, vous comprendrez vite pourquoi).
  • Rentrez dans le Sega Game Center, tout de rouge vêtu, ce bâtiment vous en mettra plein la vue en termes de jeux vidéo et bornes d’arcades en tout genre.
  • Prenez le temps d’aller explorer les petites ruelles derrière les grands bâtiments, vous verrez, vous allez y trouver des petites boutiques d’électroniques qui vendent des choses très collector.

Une fois que vous aurez finit votre tour, je vous recommande de marcher à pieds jusqu’à la station de Suidobashi, près de laquelle se trouve le Bunkyo-ku City Hall (mairie de la ville de Bunkyo) qui dispose d’un observatoire gratuit au 25ème étage et qui donner une splendide vue à 270° sur Tokyo. Par beau temps, vous pourrez même voir le Mont Fuji derrière les bâtiments de Shinjuku.

Jour 3 : Ameyayokocho, Ueno, Uguisudani, Yanaka Ginza

Ueno
Là aussi, aujourd’hui, vous ne prendrez pas le train puisque vous allez explorer les quartiers avoisinant la station de Ueno, et il y a de quoi faire. Voici donc :

  • Ameyayokocho, ou Ameyoko : 2 petites rues longeant les lignes de trains où vous trouverez des boutiques en tout genre bradant tout type de produits, à des prix défiant toute concurrence à Tokyo. Cette rue est toujours vivante et très colorée.
  • Ueno : l’un des quartiers les plus célèbres de Tokyo, notamment avec son parc, tous ses musées, son zoo et son Histoire. Faites-en tranquillement le tour et perdez-vous dans ses environs. Entrez dans le parc par l’accès qui se trouve juste derrière la station et sortez par la sortie opposée pour vous rendre au prochain quartier.
  • Yanaka Ginza : l’un des seuls quartiers de Tokyo qui a survécu au tremblement de terre de 1923 et aux bombardements américains de la seconde guerre mondiale. Il a un charme atypique avec ses petites boutiques en bas même des maisons, que l’on appelle « Machiya ». Autre particularité du lieu, ce sont ses chats dans les rues qui attirent l’attention de tous les passants.
  • Uguisudani : allez en direction de la station de Nippori, juste à côté du quartier de Yanaka Ginza, et du célèbre cimetière Yanaka. Suivez les lignes de train jusqu’à la prochaine station, de préférence de nuit, Uguisudani. Là, vous allez entrer dans un autre décor, puisque ce quartier est celui des Love Hotel. Vraiment sympa pour des photos.

Jour 4 : Kappabashi, Asakusa, Skytree, Ryogoku et Funabori

Asakusa
Aujourd’hui, vous allez partir de Ueno à pieds en direction du quartier Asakusa, soit une vingtaine de minutes à pieds, et il vous suffira de suivre la Tokyo Skytree pour vous repérer facilement.

Sur la route, vous allez faire un stop dans le quartier de Kappabashi. C’est là que sont vendus tous les ustensiles de cuisines et de restauration pour les professionnels. Un quartier à voir pour ce qu’il recèle de trésor et de choses uniques, et faire le tour des boutiques.

Ensuite, vous allez arriver à Asakusa. Allez au temple Senso-ji, pour en admirer la taille et sa beauté, et aussi profiter des environs, et notamment la Kaminarimon (porte d’entrée de ce lieu chargé d’Histoire). C’est assez touristique, mais c’est un passage obligatoire à Tokyo.

Après cela, je vous recommande de traverser la Sumidagawa (fleuve à proximité d’Asakusa) et de vous rendre au pied de la jeune mais non moins célèbre Tokyo Skytree, qui culmine à pas moins de 634 mètres de haut.

Après cela, en suivant la Sumidagawa, que vous aurez à nouveau traversé en direction du quartier Asakusa, vous allez vous rendre en direction du quartier de Ryogoku. Sur la route, vous allez tomber sur le siège de Bandai, dans lequel vous pouvez entrer gratuitement pour voir des centaines de figurines exposées. Une fois au quartier de Ryogoku, vous sentirez l’atmosphère des Sumo vous envahir, notamment durant la période des tournois. Avec un peu de chance, vous pourrez même en rencontrer quelques un à proximité du grand stade.

Enfin, vous allez terminer la journée en vous dirigeant tranquillement vers la Funabori station pour arriver à la Tower Hallo Funabori. Vous pourrez accéder à son observatoire gratuit depuis lequel vous aurez une vue à 360° sur Tokyo. Une fois que vous aurez profité de la superbe vue sur place, je vous recommande de prendre la ligne Shinjuku Line jusqu’à Iwamotocho station, de marcher jusqu’à Akihabara station d’où vous prendrez la Hibya line jusqu’à Ueno, pour rentrer plus rapidement chez vous. Il faut compter 25 minutes environ, pour 300 yen.

Jour 5 : Shinjuku, Harajuku et Yoyogi

Yoyogi
Aujourd’hui, vous allez quitter la partie Est de Tokyo et partir à la découverte de la partie Ouest. Vous devrez donc changer de logement afin d’économiser au maximum sur les transports. Je vous recommande de laisser vos bagages à votre nouvel hôtel ou guesthouse, qui en général les gardent gratuitement pour la journée.

Prenez donc la Yamanote Line depuis Ueno station et allez à Shinjuku station, soit 25 minutes pour 190 yen. Une fois à Shinjuku et vos bagages déposés, vous allez vous diriger vers les Tokyo Metropolitan Building, deux tours immenses qui offrent un observatoire gratuit au 46 ème étage avec une des plus belles vues sur Tokyo, à 360°. Ils sont ouverts jusqu’à 23 heures, donc vous allez profiter de la vue en journée d’abord, et le soir vous y reviendrez pour avoir une vue de nuit.

Une fois que vous avez quittez le lieu, vous allez marcher tranquillement en direction de Harajuku, le quartier branché et Gosloli, Lolita par excellence. Pour arrivez là-bas, suivez tout simplement les lignes de trains de la Yamanote Line. Une fois arrivé, vous allez voir une petite ruelle qui descend et souvent rempli de monde, il s’agit de la Takeshita Dori, qui vaut vraiment le détour. N’hésitez pas à interpeller les gens pour leur demander de les prendre en photos.

Une fois que vous avez fais le tour, contournez les bâtiments pour revenir vers le grand axe routier, que vous allez remonter en direction de Harajuku station. Vous y verrez beaucoup de boutiques et des queues interminables. Une fois au niveau de la station Harajuku, dirigez-vous vers le petit pont que vous allez apercevoir, au bout de celui-ci, se trouve un portail blanc, entrez là-bas.

Vous allez visiter le célèbre Temple Meiji, l’un des plus importants au Japon. Si c’est le week-end, vous aurez très certainement la chance de voir des mariages Shinto avec les mariés portant des kimono.

Une fois que vous avez visités le temple, allez en direction du parc Yoyogi qui est adjacent. Là-bas, vous pourrez profiter du grand espace pour vous relaxer et voir des japonais y faire des performances artistiques. Si vous y êtes le week-end ou un jour férié, profitez en pour aller à la porte « Harajuku » du parc, vous pourrez voir les très célèbre Rockabilly y faire leur performance Rock.

Ensuite, marchez sur vos pas pour retourner tranquillement à Shinjuku, où vous devrez y être de nuit. Sur place, vous allez pouvoir profiter d’une ambiance autre. Faites un tour dans le célèbre quartier de Kabukicho, réputé comme « chaud » et avec beaucoup de business orientés sur le sexe et les fantasmes (notamment les hostess club). Vous pourrez ensuite vous rendre vers le plus petit et plus cosy quartier du Golden Gai, avec ses tout petits bars vraiment typique. Enfin, terminez votre journée en allant au Tokyo Metropolitan Building pour avoir une nouvelle vue sur Tokyo, mais de nuit.

Jour 6 : Shinokubo, Takadanobaba, Ikebukuro

Ikebukuro
En ce jour, vous allez explorer 3 quartiers qui se trouvent non loin de Shinjuku et toujours à proximité de la Yamanote Line, donc vous pourrez vous déplacer à pieds en suivant les lignes de trains. Voici ce que vous trouverez dans ces quartiers :

  • Shinokubo : il s’agit du Koreantown de Tokyo, chose assez particulière puisque Tokyo ne possède pas de Chinatown, mais à un Koreantown (le Chinatown se trouve à Yokohama). Il s’agit d’un quartier très vivant et populaire, un peu plus « sale » que les autres, mais qui attire énormément les jeunes qui aiment beaucoup la culture japonaise.
  • Ikebukuro : là-bas vous entrerez dans le quartier otaku pour les filles. A 200 mètres environ de la sortie Sud de la station, se trouve le Life Safety Learning Center, où, si il y a des disponibilités, vous pourrez essayer gratuitement le simulateur de tremblement de terre et apprendre à gérer les situations de catastrophes. Ensuite, en passant de l’autre côté de la station, je vous recommande d’aller faire un tour dans le grand centre commercial « Sunshine City », puis dans les rues avoisinantes pour y découvrir ce quartier jeune et féminin, remplis de magasin de mangas, cossplay et surtout de Cat Café.
  • Takadanobaba : je vous recommande de vous y rendre le soir, sur votre route vers Shinjuku. C’est un quartier jeune et étudiant où sortir coûte beaucoup moins cher. Une fois sur place, allez directement au Mickey House English Café, un café de conversation où les japonais voulant pratiquer des langues étrangères se rendent. L’entrée, pour les étrangers, est de 500 Yen et vous donne le droit à thé et café à volonté. C’est ouvert de 18h à 23h.

Après cela, il ne vous restera plus qu’à rentrer tranquillement à Shinjuku pour vous y reposer.

Jour 7 : Shibuya et Ebisu


Votre dernier à profiter pleinement de la capitale nippone va se dérouler dans 2 quartiers un peu opposé l’un de l’autre, mais qui se côtoie géographiquement parlant : Shibuya et Ebisu. Voici ce que vous pourrez faire une fois sur place (en sachant qu’il vous faut environ 30 minutes à pieds depuis Shinjuku pour vous rendre à Shibuya en suivant les lignes de la Yamanote Line) :

  • Shibuya : le quartier jeune, chic et branché à la pointe de la mode. Une référence au Japon et connu mondialement, notamment pour son « crossing » où des milliers et de milliers de personnes passent sans cesse. Au niveau de la station de Shibuya, passez par la sortie « Hachiko » où se trouve la statue du célèbre chien du même nom. Profitez-en pour faire un selfie avec lui. Ensuite, passez donc par le fameux crossing appellé « Shibuya Scramble » et allez en direction du Starbuck, celui qui fait le plus grand chiffre d’affaires annuels au monde. Montez au 1er étage et profitez de la vue imprenable sur ce croisement où passent tout ces gens. Après cela, sortez et baladez vous dans les rues, perdez vous dans les petites ruelles et profitez de l’ambiance ultra marketing de ce quartier. Si vous le désirez, allez faire du lèche vitrine au centre commercial 109, pour y découvrir les dernières tendances.
  • Ebisu : après Shibuya, marchez tranquillement, quelques minutes, jusqu’au quartier d’Ebisu, qui se situe aussi sur la Yamanote Line. Là, vous allez entrer dans un quartier chic et haut de gamme, où les grands restaurants se cotoie. Vous pourrez allez faire un tour, gratuitement, dans le musée de la bière Yebisu, célèbre au Japon (Yebisu Garden Place – 4-2-1 Ebisu, Shibuya-ku, Tokyo). Une fois votre tour finit, montez au 38ème étage du building pour avoir une vue imprenable sur les environs, encore gratuitement.

Après cela, rentrez tranquillement à Shinjuku station pour vous reposer pour votre dernière nuit sur place.

Jour 8 : Départ de Tokyo

Selon l’heure à laquelle est votre vol, vous pourrez ou non profiter encore un peu du quartier de Shinjuku, pour acheter quelques souvenirs notamment. Ensuite, rendez-vous à l’aéroport pour votre départ, en utilisant le trajet suivant, selon l’aéroport :

  • Pour Narita : prenez la JR Chuo Line (orange) jusqu’à Tokyo station, pour environ 15 minutes. Ensuite, à la sortie Yeasu, prenezle bus pour Narita. Comptez 1090 en tout pour un trajet global de 1H30 environ.
  • Pour Haneda : prenez la Yamanote Line jusqu’à la station Shinagawa où vous changerez pour Keikyu Main Line. Comptez 35 minutes environ pour 590 yen de frais.

Voici donc un séjour de 8 jours et 7 nuits à Tokyo qui vous permettrait de ne pas vous ruiner mais aussi de profiter un maximum de la capitale japonaise tout en voyant l’essentiel, du moins des parties différentes de ce que cette mégalopole a à offrir. Vous pourrez bien sûr adapter les budgets et les trajets selon vos envies.

N’hésitez pas à consulter ma fiche spéciale Japon : Budget astuces et conseils pour un voyage au Japon.

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

CLIQUE ICI POUR RECEVOIR MES CONSEILS ET ASTUCES!