Comment éviter les frais bancaires en voyage ?

Accueil » Blog voyage » Conseils aux voyageurs » Comment éviter les frais bancaires en voyage ?
Comment éviter les frais bancaires en voyage ?

Il y a un mal que beaucoup de voyageurs ne tiennent pas en compte quand ils préparent un tour du monde ou un voyage au long cours, ce sont les frais bancaires *to-no-noooooooh* (musique dramatique).

Mise à jour !

J’ai publié un tout nouvel article où je vous dis comment purement est simplement supprimer tous les frais bancaires en voyage, c’est une technique que j’utilise depuis quelques temps et je vous dis comment faire ici : Ma technique pour ne plus payer de frais bancaires en voyage (mais vraiment aucun) !

Que sont les frais bancaires

Eviter les frais bancairesLes frais bancaires sont des commissions que prend votre banque ainsi que la banque dans laquelle vous retirez votre argent à l’étranger. Ces frais peuvent varier du simple au triple. Ils sont en général de 3 à 12 euros avec en plus une commission variable en pourcentage de votre retrait qui varie selon les pays et les banques.

Pour résumer en un exemple, quand vous retirez 50 euros, la banque vous prendra dans votre compte : 50 euros + 4 euros + 3% soit un total de 54,5 euros.

Vous l’aurez compris, si l’on n’en prend pas garde, les frais bancaires peuvent rapidement s’accumuler et ainsi saigner le budget du voyageur.

Voici donc quelques conseils qui m’ont permis d’éviter les frais bancaires et donc de voyager plus longtemps.

Pour les voyages dans l’Union Européenne

Si votre banque se trouve en France, sachez que tous les retraits et achats effectués dans les pays de la zone Euro sont gratuits ou engagent les mêmes frais qu’en France.

Les forfaits et options bancaires internationaux

Quand on part pour un voyage plus ou moins long, le premier réflexe est de contacter son conseiller bancaire. Il existe en effet des forfaits qui permettent purement et simplement de supprimer les frais bancaires.
A la LCL par exemple, pour 3 euros par mois vous avez la possibilité d’utiliser votre carte bancaire à l’étranger de façon illimitée sans n’avoir aucun frais bancaire. Magnifique non ?
Pour plus d’informations, l’offre est visible ici, elle n’est normalement accordée qu’aux étudiants mais j’ai pu en bénéficier sans problème, donc n’hésitez pas à négocier avec votre banquier.

Certaines banques françaises possèdent aussi des accords avec des banques d’autres pays qui vous permettront de réduire les frais de retrait. Je vous suggère de vous renseigner sur le site web de votre banque pour vérifier quelles banques sont partenaires de la vôtre.

Option GRATUITE « Études à l’étranger»

Merci a Hyacinthe du blog Carnet-Hyacinthe.fr pour cette information :
Pour les clients du groupe CIC, l’option GRATUITE « Études à l’étranger » est à considérer.
Si, comme son nom l’indique, c’est une option normalement réservée aux étudiants, j’ai pu, en demandant gentiment à mon banquier, en bénéficier alors que je partais au Canada pour un PVT.
Pendant un an, voici ce dont vous bénéficiez :

  • Retraits dans les distributeurs en zone euro : tous les retraits sont gratuits
  • Retraits dans les distributeurs hors zone euro : 4 retraits par mois gratuits (au lieu de 4,45 € pour un retrait de 50 € et 5,90 € pour un retrait de 100 €).
  • Tous vos paiements par carte bancaire sont gratuits (au lieu de 1,45 € pour un paiement de 50 € et 2,90 € pour un paiement de 100 €).
  • 1 virement international par mois gratuit soit 12 virements par an.

Plus d’information sur le site de la CIC ici

Souscrire à une banque internationale

Certaines banques, comme HSBC, possèdent un vaste réseau mondial. Il serait intéressant de souscrire à l’une de ces banques pour un long voyage car cela vous permettra d’éviter totalement les frais bancaires quand vous retirerez au guichet de ces mêmes banques.

Les cartes bancaires prépayées

Les cartes prépayées existent depuis quelques années, personnellement je n’en ai jamais utilisé donc je ne pourrais pas vous conseiller un site en particulier, mais j’ai rencontré bon nombre de voyageurs qui possédaient une carte de crédit prépayé de secours.
Il y a plusieurs avantages :

  • Rechargeable via internet ; Vous, ou un proche, pouvez recharger la carte bancaire si vous êtes à cours d’argent depuis n’importe où
  • Pas de compte en banque nécessaire ; Vous pouvez souscrire facilement et rapidement juste avant un voyage, utilisation dès réception
  • Aucun document demandé jusqu’à 1 000€
  • Pas de frais de gestion ; ces cartes sont utilisables partout dans le monde et aucune commission n’est prélevée lors d’un achat

Ces cartes sont donc une excellente option si vous partez en voyage, que ce soit en carte de secours, ou pour gérer votre budget et éviter les frais bancaires.

Limiter le nombre de retraits

Un autre réflexe à avoir en voyage, limiter le nombre de retraits. Comme je le dis au début de l’article, chaque retrait engage des commissions et des charges. La solution la plus efficace qui se présente est d’effectuer un gros retrait qui vous permettra de tenir au moins deux semaines, voire plus, dans le pays dans lequel vous êtes.

Des retraits limités dans certains pays !

Dans certains pays les retraits sont limités. En Indonésie par exemple, beaucoup de distributeurs ne délivrent que 1.250.000 roupies (soit environ 100 euros) à chaque retrait. Rien ne vous empêche de remettre votre carte bancaire dans le distributeur et faire un deuxième ou un troisième retrait, mais chaque retrait équivaut à une commission de 5 à 8 € en plus.
Préférez faire un retrait au guichet d’une banque !

Les frais de change

Il est en général plus intéressant de retirer votre monnaie locale dans un distributeur de billets. Les commissions que peuvent prendre les banques sont parfois bien inférieures à ceux du bureau de change.
Cependant si vous n’avez pas le choix, je vous recommande de changer votre monnaie dans les banques plutôt que dans les bureaux de change et les aéroports.

Cacher son argent liquide à plusieurs endroits

Limiter le nombre de retrait revient à retirer plus et donc se retrouver avec pas mal d’argent liquide sur soi. C’est pourquoi je vous conseille vivement d’éviter de laisser toute votre liquidité au même endroit.

Anecdote

Lors d’un tour de l’Europe de l’est avec des amis, j’avais dans mon portefeuille 800 euros en liquide qui correspondait à mon budget pour la totalité de ce voyage. Bêtement, lors d’un trajet, mon portefeuille est tombé de mon sac à dos (ne cherchez pas à comprendre, même moi je ne comprends toujours pas aujourd’hui).
J’ai beau voir les choses positivement, sur le coup j’ai eu envie de me pendre.
Heureusement mes amis ont pu m’avancer de l’argent pour que je puisse finir mon voyage normalement, mais j’ai dû revendre mon ordinateur portable à mon retour pour les rembourser.

Alors un conseil, veillez toujours étaler votre argent liquide dans vos bagages ; Chaussettes, trousse de toilette etc…

En conclusion, je recommande vraiment de songer à la question des frais bancaires avant de partir pour un tour du monde ou s’installer dans un pays. Ces « petits » frais, quand ils sont bien gérés, peuvent vous permettre de voyager plus longtemps.
Ces conseils peuvent bien sur s’appliquer pour un voyage plus court.

Si vous avez des conseils ou des astuces, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Loading Disqus Comments ...