Conseils et guide pour un voyage à moto au Vietnam

Septembre dernier je pars pour réaliser un vieux rêve d’adolescent, sillonner le Vietnam à moto.
De l’autre côté du monde, quand midi c’est minuit ou l’inverse, la route fait sa loi.
Le bilan ? Une quinzaine de jours sur les routes, autant de villes traversées, plusieurs arrêts chez le mécano, un pneu crevé, des coups de soleil à faire rougir un homard, une centaine d’animaux esquivés, des dizaines de bus évités, une trentaine de pauses cigarette face à des paysages d’une beauté irréelle, un nombre incalculable de rencontres, des souvenirs inoubliables.

Bref, une expérience que je vous recommande à tous.

J’ai donc demandé à mon pote G.M., du blog voyage GTLA et qui à parcouru le Vietnam à moto pendant un mois, de vous proposer un guide complet pour préparer et vivre un voyage similaire à moto ou en scooter. Vous souhaitez savoir où acheter (ou louer) une moto, où l’entretenir, où habiter, où vous restaurer et combien cela vous coutera ? Que vous ayez de l’expérience ou non, cet article répondra à toutes à vos questions !

Voyage moto Vietnam

Pourquoi voyager en moto au Vietnam ?

J’ai l’habitude de voyager en sac à dos en me déplaçant en bus ou en train. Durant ces voyages j’ai rencontré des voyageurs à moto. Plus j’échangeais avec eux, plus l’envie d’adopter ce mode de transport était grande.

Ils voyagent à leur rythme, ne sont pas tributaires des horaires des bus ou des trains et ne vont pas simplement de ville en ville. Ils s’arrêtent quand bon leur semble, vont à la rencontre des habitants, découvrent des paysages et des merveilles que les guides ne recensent pas. C’est cette liberté et cette immersion que je voulais connaitre.

Voyage en moto au Vietnam et rencontres

Et c’est cette expérience que j’ai vécue. Il n’y a qu’en voyageant ainsi que tu pourras partager ton repas avec 4 Vietnamiens qui chercheront à comprendre pourquoi tu voyages en moto, qui finiront par t’offrir de l’alcool de riz et par prendre des photos avant que tu ne retournes sur la route. Il n’y a qu’en voulant aller voir un champ de roses et en y bloquant ta moto que tu rencontreras un paysan qui t’invitera à visiter sa maison et à goûter les fruits de son verger. Et puis surtout il n’y a que de cette façon que tu finiras par faire une partie de billard avec un mécano qui refuse que tu le paies et qui préfère t’affronter à son jeu préféré.

Moto au Vietnam dans un champ Petite partie de billard au Vietnam

Pourquoi le Vietnam ?

La moto est le moyen de transport roi. Les Vietnamiens transportent leurs familles, toutes sortes de colis et d’animaux sur leurs motos. C’est pour moi la meilleure destination pour un voyage à moto au Vietnam.

Enfin, et ce n’est pas négligeable lorsque l’on voyage seul et sans GPS, le Vietnam est le seul pays d’Asie utilisant l’alphabet latin.

Voyager en moto au Vietnam

Pour qui ?

Pour tous ceux qui en ont envie. J’ai croisé principalement des jeunes, seuls ou avec des compagnons rencontrés en voyage, mais j’ai aussi partagé un repas avec un homme de 50 ans qui s’aventurait plusieurs mois à moto en Asie du Sud-Est. J’ai discuté avec des couples qui voyageaient avec une ou deux motos selon leur talent de pilotage.

Enfin, j’ai pu échanger avec plusieurs femmes qui voyageaient seules et qui ont continué de le faire ou se sont greffées à des groupes de motards.

Dois-je déjà savoir conduire une moto ?

Non, je n’avais jamais rien conduit avant à part un scooter automatique. C’est mon vendeur qui m’a appris à conduire une moto et passer les vitesses, pendant une après-midi, sur une place tranquille d’Hanoï. Le lendemain j’ai pris la route avec prudence et, 3 semaines plus tard, je suis arrivé à destination. Et durant ce temps j’ai bavardé avec plusieurs autres voyageurs qui n’avaient jamais conduit une moto avant d’arriver au Vietnam.

Voyager en moto au Vietnam à plusieurs

Quelle langue parle-t-on ?

Les Vietnamiens ne parlent que très peu anglais voire pas du tout. Et encore moins français. Le plus simple est de parler vietnamien. Si comme moi tu ne parles pas cette langue, tu te débrouilleras facilement avec des gestes.

Chez un mécano, montre avec tes doigts ce qui ne va pas. S’il ne comprend pas, il fera un tour avec ta moto et trouvera par lui-même le problème. Si tu as accès à internet, tu peux utiliser google translate et son option vocale.

Quelle moto me conseilles-tu d’acheter pour un voyage au Vietnam ?

Il existe plusieurs modèles proposés aux voyageurs. Les principaux sont la Honda Wave, La Honda Win et la Minsk.

Avant tout, il est impératif d’acheter une moto que tu pourras facilement faire réparer par un garagiste. Comme tu le constateras en arrivant, la très grande majorité des Vietnamiens roule en Honda. Il est donc très facile de trouver des mécaniciens Honda un peu partout dans le pays.

Voyage en moto en groupe au Vietnam

La Honda Minsk

Logiquement je te déconseille la Minsk, il s’agit d’un modèle uniquement utilisé par les touristes. Je n’ai jamais vu de garagiste affichant la marque Minsk sur la devanture de leur garage, tu auras du mal à l’entretenir.

La Honda Wave

La Honda Wave est la moto (en réalité il s’agit plus d’un scooter) utilisée par la grande majorité des Vietnamiens. Cependant ces derniers ne traversent pas le pays avec. Ils n’effectuent que de courtes distances. Cette moto dispose de peu de place pour ton sac et n’est pas des plus confortables pour un long trajet quotidien.

La Honda Win

La Honda Win est la moto utilisée par la grande majorité des backpackers. C’est le modèle avec lequel j’ai voyagé. Elle est confortable, dispose d’une bonne place pour ton sac et d’une autonomie de 300km. Enfin, tu pourras la faire réparer dans n’importe quel garage Honda (c’est-à-dire à peu près partout).

Conduire au Vietnam, est-ce dangereux ?

Conduire n’est pas dangereux. Conduire est risqué, mais ces risques sont mesurés. Il est important de bien prendre conscience que le Code de la route existe, que tu dois le respecter, mais que ce n’est pas le seul code. Le code le plus important est la loi du plus fort. Étant sur une moto tu es le plus faible. C’est donc à toi de faire attention aux camions, aux voitures, aux bus, aux animaux errants et aux nids de poule.

GPS moto au vietnam

Quel itinéraire emprunter ?

Le Vietnam est un immense pays qui offre une grande diversité de paysages et de climat. Tout dépend du temps dont tu disposes et de ce que tu veux y faire. Si tu souhaites découvrir la montagne et les minorités ethniques, va au nord. Si tu es plus attiré par les plages et le soleil, va au sud. Si tu souhaites évoluer à travers différents paysages et te rendre compte des contrastes du pays, traverse le pays.

L’itinéraire classique d’un mototrip au Vietnam est une traversée Nord/Sud ou Sud/Nord.
Trois semaines me paraissent être le laps de temps qui te permettra de profiter pleinement de ton voyage, en faisant des pauses de plusieurs jours dans les villes étapes. Cependant, le faire en moins de temps est envisageable. J’ai croisé un anglais qui avait fait la route Hanoï/ Saïgon en 9 jours sans faire de pause. Je suis resté 22 jours au Vietnam, j’ai roulé 11 jours.

Tu pourras retrouver dans mon guide plusieurs idées d’itinéraire (lien à la fin de l’article).

Où puis-je loger ?

Les logements sont faciles à trouver et très bon marché. J’ai payé mes chambres entre 3€ et 12,5€. Dans les grandes villes touristiques, il existe des auberges de jeunesse. Dans le reste du pays, tu trouveras des hôtels et des guest-houses dans les villes et parfois sans raison apparente au milieu de villages à la campagne.

N’hésite pas à te rendre dans les hôtels, même s’ils présentent un aspect luxueux. Lors de mon premier jour à moto, je me suis présenté dans un hôtel qui me paraissait vraiment haut de gamme. Effectivement les prestations étaient de qualité, mais la chambre ne coûtait que 280 000 VND (10€), en cherchant j’aurais pu trouver moins cher. Mais au vu des prestations et de ma fatigue, le prix était plus que correct.

Animaux sur la route au Vietnam

Plus globalement les hôtels ont des prix relativement proches voire inférieurs aux auberges de jeunesse. Si tu souhaites plus de confort et d’intimité, même si tu es seul, je te recommande de prendre un hôtel à proximité d’une auberge, de te rendre à l’auberge pour rencontrer du monde, mais de retourner te reposer au calme à l’hôtel.

Où retirer de l’argent ?

La monnaie au Vietnam est le Dong. En septembre 2016 1€= 25 000 Dongs environ. Il est inutile de prendre des dollars, tu ne pourras payer que ton visa et certaines auberges. J’étais parti avec 385$ (288€) que j’avais changés à un ami qui revenait des USA.
Avec, j’ai pu acheter ma moto et j’ai changé le reste, par petite coupure, durant mon séjour à Hanoï.
Pour ce qui est des Dongs, tu peux en retirer partout. À savoir que dans les distributeurs ATM, tu ne peux retirer plus de 2 millions de Dongs en une fois. Cependant tu peux retirer autant de fois que tu veux dans le même distributeur.

À chaque retrait la banque dans laquelle tu retires tes sous, ainsi que ta banque en France, te prend une commission.
Mais tu peux éviter ces frais bancaires en utilisant la carte N26 que recommande Ryan dans cet article.

Ai-je besoin d’une assurance voyage ?

Non une assurance voyage n’est pas obligatoire, mais est extrêmement recommandé, surtout si tu comptes voyager à moto. Un accident peut survenir n’importe quand et pour le prix que ça coute, tu pourras voyager l’esprit tranquille. Je te recommande cet article où Ryan fais un comparatif des meilleures assurances voyage.

Quel a été ton budget global?

Il serait beaucoup trop long de détailler chaque dépense ici mais tu pourras retrouver dans mon guide toutes les informations sur le sujet.

Et si je souhaite faire un trip de quelques jours seulement ?

Là c’est Ryan qui parle : Je te recommande alors de contacter Long via son Facebook ici qui organise des traversées de un ou deux jours (et plus si tu le souhaites) à partir de Hoi An.
Long est un un jeune vietnamien de 25 ans qui propose d’accompagner les baroudeurs et leur montrer les recoins de la région qui ne sont pas recensés dans les guides en échange de quelques dollars seulement. Il peut fournir sans problème une moto ou un scooter.
Donc n’hésite pas à le contacter si tu souhaites vivre cette expérience sur quelques jours seulement 🙂

Merci à G.M. pour son super article ! Si vous avez des questions, ou avez vécu une aventure similaire et souhaitez la partager, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Et voici mon guide complet qui répond à toutes les questions que tu pourrais te poser

  • Où tu vas pouvoir acheter et vendre ta moto et les endroits à éviter !
  • Ce qu’il faut absolument vérifier avant l’achat pour ne pas te faire arnaquer
  • Les précautions à prendre pour te protéger du vol
  • Comment tu vas pouvoir passer du Vietnam au Laos ou au Cambodge avec ta bécane
  • Comment résoudre les petits problèmes sur la route même si tu n’y connais rien en mécanique
  • Combien les petites réparations peuvent coûter
  • Comment te repérer sur les routes, quelles sont celles à surtout éviter et celles qu’il ne faut absolument pas louper
  • Plusieurs idées d’itinéraires pour visiter le Vietnam à moto selon tes gouts et le temps que tu as.
  • Tout ce qu’il faut savoir sur les démarches à suivre pour obtenir ton visa
  • Quelques adresses sympas pour l’hébergement
  • Comment gérer les policiers et les bakchichs
  • Quelles assurances choisir pour ton trip

Et beaucoup + encore dans ce guide de près de 100 pages !
Voyage moto Vietnam

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!