40 façons de travailler et voyager autour du monde

Ne vous êtes-vous jamais demandé « Comment travailler et voyager en même temps ? » ou bien « Comment pourrais-je survivre en voyage ? » ou encore « Comment pourrais-je réussir à voyager avec le peu d’argent que j’ai ? ».

Il y a de fortes chances que ces questions vous aient déjà traversées l’esprit (elles nous traversent tous l’esprit un jour ou l’autre !) et il y a aussi de fortes chances pour que vous n’ayez jamais trouvé de réponses. Vous n’avez donc peut-être jamais fait le premier pas pour entreprendre un voyage et avec le temps vous vous demandez sans doute si vous réussirez un jour à accomplir vos rêves de voyage.

Sur mon blog j’ai tendance à répéter souvent qu’il est assez facile de voyager tout en gagnant de l’argent. Mais il y a quelques jours j’ai réalisé que je devrais peut être vous donner quelques exemples concrets, c’est donc pour ça que j’ai écris cet article. J’ai envie de vous aider à répondre aux questions posées ci-dessus.

Est-ce que vous êtes prêts ? Voici donc une liste de 40 façons de gagner de l’argent tout en voyageant !

Contribuez vous aussi !

Ces quelques façons de gagner de l’argent tout en voyageant sont qu’un échantillon des nombreuses techniques qui existent, si vous connaissez d’autres façon n’hésitez pas à me les communiquer dans les commentaires et je les ajouterai à la fin de l’article en vous citant !

Info : les sites que je mentionne ci-dessous sont pour la plupart en anglais mais sont des références dans leur domaine, je vous suggère vraiment d’y jeter un œil.

La plupart des informations dans cet article ont été prises sur le blog en anglais de Earl avec son accord. Merci à lui.

Traduire des menus ou toute autre signalétique

Ça vous parait peut-être idiot mais beaucoup de gens gagnent de l’argent en se baladant dans différentes parties du monde tout en proposant leurs services pour corriger et traduire des pancartes et menus en français (ou toutes autres langues qu’on maîtrise) à l’attention des étrangers. J’ai rencontré un mec en Thaïlande qui prenait 10 euros pour des travaux de correction et il en accumulait environ 20 par semaine. Un bon moyen de gagner 800 euros par mois.

Le bénévolat

Dans la plupart des cas vous ne toucherez pas d’argent mais vous vivrez une expérience inoubliable en économisant de l’argent sur le logement et la nourriture ce qui revient à être payé ! Pas besoin non plus de dépenser beaucoup d’argent pour devenir volontaire sur un chantier puisqu’il existe de nombreuses organisations locales dans tous les pays qui seront heureuses de vous avoir. Il y a deux bons sites internet qui existent pour ça : GrassrootsVolunteering.org et IndependentVolunteer.org.
Nicolas parle de son expérience dans le Volontariat International dans cet article.

L’échange travail contre hébergement

Allez juste regarder les listes proposées par HelpX.net et vous serez prêts à faire votre sac dans la seconde. Si vous êtes d’accord pour travailler quelques heures par jour en échange d’une chambre, d’une demi pension et parfois même d’un peu de cash, il n’y a pas de limite dans les opportunités de travail. Il y a aussi le site WWOOF.org qui est spécialisé dans le travail au sein de fermes bio.

Travailler dans une auberge de jeunesse

Les auberges de jeunesse recherchent souvent de nouveaux membres pour leur staff qui sont d’accord pour travailler quelques heures par jour que ce soit à l’accueil ou dans l’équipe de ménage ou même les deux en échange d’un lit pour la nuit. Un bon moyen pour économiser de l’argent.

Travailler en freelance pour des sites internet

Que vous ayez une formation ou des compétences en web design, programmation, illustration, écriture, marketing, conseil, droit, ingénierie ou capable de réaliser n’importe quel boulot administratif vous devriez aller sur des sites comme Odesk.com. Ce sont des plateformes qui permettent de mettre en relation des freelance avec des entreprises qui ont des missions à réaliser. Même si vous êtes issu d’une autre formation, allez faire un tour sur ces sites qui proposent du travail freelance dans des dizaines de champs différents.

Jouer dans des films ou des séries locales

Bollywood à BombayAllez à Mumbai, tenez vous à un coin de rue dans le quartier de Colaba ou allez dans une auberge de jeunesse et vous serez très vite démarché par une personne de l’industrie du cinéma qui vous proposera de figurer dans un film Bollywodien. J’ai moi-même joué dans une série quotidienne indienne, j’en parle dans cet article sur mon voyage en Inde ! Vous ne gagnerez pas des millions mais on vous verra sur grand écran. Pour information, ça marche beaucoup mieux si vous êtes une fille.

Travailler et voyager : Le visa vacances-travail

Des pays comme l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud, Singapour et depuis le 18 février 2011 l’Argentine, propose ce type de visa aux étrangers âgés en général de 18 à 30 ans. Si vous êtes dans cette fourchette d’âge, le visa vacances-travail est sûrement le meilleur moyen de gagner de l’argent tout en travaillant. Il vous permet de rester jusqu’à 12 mois dans un pays et postuler à l’emploi que vous souhaitez. Oui c’est vraiment un super deal pour gagner sa vie à l’autre bout du monde.

La cueillette de fruits ou Le fruitpicking

Sortir au soleil, prendre un panier et cueillir des fruits. Cette option est très répandue pour les voyageurs/routards qui passent par l’Australie. Le salaire reçu correspond au nombre de kilos de fruits cueillis, au logement, à la demi-pension ou même les trois.

Le blog de voyage

Bloguer Pour VoyagerOn ne devient pas millionnaire avec un blog de voyage. Mais si vous avez besoin d’argent pour financer votre voyage, tout en gardant votre famille et le monde informé de vos péripéties, commencer un blog de voyage peut être une excellente solution. Personnellement mon blog (Le sac à dos) arrive à financer mes voyages. J’ai ouvert il y a quelques jours un site, Bloguer Pour Voyager, où je donne des astuces en vidéo pour créer un blog de voyage. Si vous cherchez de l’inspiration jetez un oeil à ma liste de blogs de voyage amis.

Vous n’êtes pas obligé de créer un blog de voyage sous prétexte que vous voyagez. Quelque soit votre principal centre d’intérêt, c’est peut être un sujet pour démarrer votre blog. Il y a toujours moyen de gagner de l’argent avec un blog, quel qu’en soit le sujet. Il faut simplement savoir réellement s’investir dans ce que vous faîtes.
Mon ami Fabien, du blog Voyage au bout de langue, enseigne l’art d’apprendre facilement une langue étrangère via son livre qu’il est possible d’acheter sur Amazon ! Vous pouvez voir un aperçu de son article invité pour apprendre une langue étrangère !

Vendre des biens en ligne

Vous avez découvert des produits locaux qui pourraient plaire à d’autres que vous ? Vous fabriquez vous-même des objets que vous souhaitez vendre ? Vous pouvez créer votre site internet ou monter une boutique sur eBay ou tout autre site de vente en ligne et commencer à vendre vos produits. Le succès de vos ventes dépendra évidemment de nombreux paramètres mais une fois encore, si vous êtes prêt à prendre des cours en ligne pour apprendre à vendre vos produits aux bonnes personnes, vous pourrez continuer à voyager un peu grâce à vos ventes (même si elles sont peu nombreuses).
En Inde j’ai rencontré un français qui achetait des affiches de films Bollywoodiens à 1 euros et les revendait en France plus de 25 euros !

Le Day-trading

(pratique consistant à acheter et à vendre des produits financiers pendant une séance boursière avec l’espoir que tout au long de la journée le prix continuera à s’élever ou à diminuer)
Ce n’est sans doute pas à la portée de tout le monde, mais certaines personnes gagnent leur vie et voyagent grâce à leurs revenus de trader journalier. Une personne en particulier c’est Marcello du site WanderingTrader.com.

Le gardiennage (Housesitting)

Qui n’a jamais rêvé d’un logement gratuit ? Vous ne serez pas payé pour le faire, mais si ça ne vous dérange pas de garder la maison d’une autre personne partie en vacances, c’est un super plan pour voyager. Je connais des gens qui ont voyagé comme ça à travers le monde, de maison en maison tout en économisant un loyer pendant des années. Les périodes de garde varient d’une semaine à un mois voire une année entière. (Jess & Dani du site GlobetrotterGirls.com et Pete & Delene de HeckticTravels.com sont de vrais experts en la matière !)

Travailler à distance

Aucune loi n’exige de quitter son emploi pour pouvoir voyager. Peut-être que votre poste vous permet de travailler à distance, dans ce cas il suffit d’en parler avec votre responsable pour organiser ça. Allez faire un tour sur les plages de Thaïlande et vous rencontrerez de nombreux étrangers en train de travailler à distance pour leur entreprise, gagner leur vie tout en voyageant à travers le monde.

Devenez coiffeur

Choisissez une auberge de jeunesse populaire, installez une pancarte (après avoir demandé à la direction !), proposez des tarifs raisonnables et c’est parti. Je me souviens avoir rencontré une fille qui faisait ça à Zagreb en Croatie et qui se faisait 40 euros par jour en faisant sa pub dans 3 hôtels différents. Elle coupait des cheveux pendant un mois, partait voyager pendant un mois puis recommençait à nouveau. Pas mal du tout comme idée.

Faites des massages

Reprenez l’idée au dessus et appliquez-la aux massages. Je suis sûr que je serais preneur après une longue journée de marche à travers une grande ville.

Serveur dans un bar

Travailler et voyager au Travel Shack ViennaIl y a des bars dans de nombreuses villes qui paient au black des voyageurs prêts à travailler dans le même lieu pour quelques temps. Les bars qui dépendent des hôtels vous offriront les meilleurs plans.
A vienne j’étais tombé sur un bar qui s’appelait le Travel Shack Vienna et qui proposait un salaire (200 euros la semaine) et un lit pour les voyageurs qui souhaitait travailler en tant que barman. N’hésitez pas à regarder sur Couchsurfing les bons plans qui peuvent exister dans chaque ville (si vous ne savez pas ce que c’est, j’en parle ici)!

Travailler dans un café ou restaurant

De même pour les cafés ou restaurants. Si vous vous rendez dans une grande station touristique, demandez au personnel de l’hôtel où vous êtes s’ils connaissent des endroits qui embauchent. Parfois vous trouverez même un magazine gratuit pour touriste dans lequel les restaurants publient des petites annonces qui pourront vous correspondre.

Faire des sites internet

Vous savez faire un site internet ? Montez votre business et cherchez des clients par internet via votre famille ou vos amis à travers le monde. Vous logez dans un hôtel en Turquie qui a un site internet tout pourri ? Proposez leur de refondre entièrement leur site pour 50 100 ou 200 euros.
Quand j’étais en Ukraine, le simple fait d’avoir montrer mon blog Le sac à dos m’a permis d’avoir des dizaines d’offres de la part d’hôtels, restaurants, activités touristiques qui étaient prêts à me payer jusqu’à 500 euros pour leur faire un site internet. C’est quelque chose qu’on peut faire de n’importe où.

Vendre des logements en multipropriété

Si vous êtes du genre commercial allez en Grèce, en Thaïlande, au Mexique, aux Caraïbes ou tout autre endroit avec des complexes touristiques et vous trouverez un travail dans la vente de multipropriétés. Ces complexes touristiques ont besoin de personnes capables de dialoguer avec les touristes de tous les pays. Ils préfèrent donc avoir des américains pour vendre à des américains, des italiens pour vendre à des italiens, etc. Il y a beaucoup d’argent à se faire dans ce milieu.

Travailler pour un complexe hôtelier

Si la vente n’est pas votre truc, sachez que tous les complexes hôteliers du monde embauchent du personnel étranger à différents postes comme à la réception, au restaurant ou dans l’animation.
J’ai un de mes meilleurs amis, Raphael, qui est allé vivre un an en Australie. Il a réussi à travailler pour le grand Hyatt hôtel alors qu’il n’a jamais travaillé dans la restauration de sa vie ! (Bon il a peut-être un tout petit peu menti sur son c.v. aussi…:-) ).

Enseigner la musique

Travailler et Voyager, DjumbePiano ? Guitare ? Xilphone ? Quel que soit l’instrument de musique que vous jouez, il y des chances que des personnes du monde entier souhaitent apprendre aussi. Faites passer une petite annonce sur les sites internet locaux et accrochez des affichettes dans les lieux fréquentés comme des écoles ou commerces. Vous aurez un paquet d’inscrits en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.
En Inde, dans les lieux touristiques comme Goa, j’ai rencontré des locaux et des voyageurs qui enseignaient le Djumbe !

Enseigner l’anglais

Les occasions d’exercer ce job existent partout autour du monde et la plupart du temps vous n’avez même pas besoin de diplôme ou de certificat. Il faut juste que l’anglais soit votre langue maternelle. Regardez le site eslcafe.com, envoyez quelques candidatures en Corée du Sud, au Japon, en Thaïlande ou dans une douzaine d’autres pays et vous serez surpris du nombre d’entretiens que vous décrocherez.

Enseigner une langue étrangère

L’anglais n’est pas la seule langue que les gens souhaitent apprendre. Vous parlez français, espagnol, allemand, italien, mandarin, arabe, ou toute autre langue ? Cherchez un poste d’enseignant ou passez une petite annonce dans les écoles et les cafés populaires pour monter votre propre cours de langue.

Enseigner la danse

Encore une fois, posez des affichettes un peu partout en ville, trouvez un espace agréable dans un jardin public et apprenez aux autres comment danser le Tango. Vous pouvez aussi vous arranger avec un bar ou un restaurant qui vous paiera pour organiser des cours dans leur espace puisque ça pourra leur ramener une clientèle nombreuse.

Donner des cours de Yoga

Vous pouvez faire exactement la même chose pour un cours de Yoga ou tout autre sorte d’exercice !

Travailler sur un chantier

Si vous avez une expérience dans le bâtiment, ou si vous pouvez faire semblant, c’est un domaine qui a tendance à embaucher beaucoup de monde pour des courtes périodes et des petites missions payées au noir. C’est donc une bonne solution pour ceux qui cherchent à se faire un peu d’argent facile.

Travailler au pair

Les conditions peuvent varier mais au moins vous aurez une chambre, vous serez nourri et toucherez un salaire hebdomadaire pour vous occuper des enfants d’une famille. Cette option vous permettra aussi de voyager à travers le pays pendant vos temps libres.

Professeur de surf

Je ne suis pas super bon en surf, mais le fait d’avoir vécu à la Rochelle et d’avoir pratiqué ce sport m’a permis de décrocher un petit job dans le sud du Vietnam pour donner des cours à des débutants. Vous n’avez pas besoin d’être un professionnel pour trouver ce genre de travail, vous devez juste être un peu meilleur que ceux qui n’ont jamais fait de surf de leur vie !

Prof de plongée sous-marine

Plongée sous-marineAvez-vous un certificat de plongée sous-marine ?
Si vous l’avez il y a des dizaines de superbes destinations pour faire de la plongée sous-marine à travers le monde – Egypte, Mexique, Thaïlande, Australie, Hawaï – où vous pourrez trouver du travail.

Edit: d’après certains commentaires, il faut être instructeur PADI, SSI ou autre organisation internationale pour pouvoir enseigner la plongée.

Guide touristique

Beaucoup de tour operators étrangers, qui offrent des voyages organisés bon marché, recrutent des accompagnateurs pour chacun de leurs groupes. Le salaire est rarement très élevé et il faut souvent s’engager pour un ou deux ans mais l’avantage c’est que vous pourrez explorer le monde sans dépenser beaucoup d’argent et tout en vivant une super expérience professionnelle. Vous avez la possibilité de trouver des missions facilement aussi, en Thaïlande j’étais accompagnateur de guide dans une jungle près de Bangkok. Je portais les sacs et ce n’était pas vraiment bien payé, mais les pourboires des touristes étaient énormes !

Vendre ses créations sur les marchés locaux

Bracelet à vendre en voyageIl existe beaucoup de marchés sur lesquels vous pouvez en tant qu’étranger avoir un stand et vendre vos créations. Ces marchés sont en général à destination des touristes et autres voyageurs. De ce fait, beaucoup de gens suivent le circuit de ces marchés et travaillent de marché en marché toute l’année pour vendre leurs créations, objets artisanaux, vêtements en provenance d’Inde et toutes sortes de choses qui se vendent bien.
Je me souviens lors de mon voyage en Crimée pour le festival de Kazantip, j’étais tombé sur une fille qui vendait ses créations graphiques dans la rue en face du festival. Elle avait réussi à se faire pas mal d’argent !

La photographie

Photo en voyageJe suis vraiment nul en photographie mais pour ceux qui savent se servir de leur appareil photo, vous pouvez essayer de vendre vos photos de voyage.

Vous pouvez créer votre propre « boutique » sur des sites comme SmugMug.com et vous pouvez essayer de les vendre à différents magazines de voyage et des entreprises qui proposent des banques d’images comme istockphoto.

L’écriture

Si vous avez une bonne plume, il y a de nombreuses façons d’écrire sur vos expériences de voyage et être publié dans des magazines ou sur des sites internet. C’est n’est pas évident mais si vous arrivez à publier quelques articles et vous faire connaître, vos articles pourront vite devenir recherchés et très demandés. C’est ce que fait Chris du site Blogduvoyage.

Travailler pour une entreprise à l’étranger

Peut être que vous souhaitez voyager tout en poursuivant une carrière et en gagnant bien votre vie. Dans ce cas, rien ne vous empêche de postuler pour des postes intéressants à l’étranger. La Chine a de plus en plus d’offres d’emploi à l’attention des étrangers, Singapour et la Nouvelle Zélande sont aussi des destinations très prisées et plusieurs pays du Moyen Orient accueillent des milliers d’expatriés qui y vivent et travaillent pour des entreprises sur place.

Travailler sur un bateau de croisière

J’ai souvent rencontré des voyageurs qui ont travaillé dans des bateaux de croisière. C’est un super moyen de gagner de l’argent tout en découvrant le monde, de s’enrichir d’une solide expérience professionnelle et de tisser des liens avec des centaines de personnes (aussi bien dans l’équipage que dans les passagers) du monde entier. Pas mal d’avantages donc.

Travailler à bord d’un Yacht

Parfois c’est payé, parfois non. Mais si vous regarder un site comme DesperateSailors.com vous trouverez difficile de refuser un job à bord d’un Yacht ou d’un bateau à voile, surtout si c’est pour passer plusieurs mois dans les Caraïbes ou en Méditerranée ou même traverser l’océan Pacifique.

Travailler dans le tourisme

Cela ne vous garantira pas d’être sur la route en permanence mais un travail dans le tourisme chez vous peut être un bon plan pour certains. Un revenu stable, beaucoup d’échanges et de relations professionnelles très riches et si vous évoluez vers un bon poste vous pourrez être amené à voyager pour les besoins de votre travail.

Les arts de la rue

Avez-vous un talent quelconque ? Peut être que vous n’avez pas de talent particulier mais vous êtes prêt à faire rire des gens, surtout s’ils jettent leur monnaie dans votre chapeau. Beaucoup beaucoup de voyageurs jouent de la guitare, jonglent, dansent, chantent autour du monde. Ce n’est pas toujours très légal donc veillez à respecter les règles.

Soyez créatif !

Le meilleur exemple que j’ai découvert c’est une jeune femme en Thaïlande qui a monté en 6 mois son modèle de travail. Elle allait de station balnéaire en station balnéaire, contactait les offices de tourisme (qui proposaient souvent des excursions de plongée sous marine) et leur proposait un accord. En échange de leur rapporter des clients, elle empocherait de l’argent. Tous les jours elle allait du côté des auberges de jeunesse et des cafés branchés pour faire la promotion des activités pour lesquelles elle travaillait. Elle s’en sortait vraiment très bien. Alors réfléchissez un peu, trouvez des idées et n’ayez pas peur d’être original et créatif !

Voilà donc ma liste. J’espère vraiment que cet article vous a fait réaliser qu’il était possible de voyager tout en gagnant de l’argent. Que ce n’est pas aussi compliqué que ce que vous imaginiez. Si c’était impossible à faire, on ne rencontrerait pas autant d’étrangers à travers le monde en train de travailler tout en explorant la planète.

Évidemment il y a encore bien d’autres façons de gagner de l’argent tout en voyageant, alors si vous avez d’autres bons plans, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous.

Plus on partage nos idées, plus on s’aide les uns les autres !

Vos conseils

Conseils de Boris

Le Poker

Ça m’est venu à l’esprit à la suite de l’histoire sur Marcello le trader. Le poker. Tout comme pour le trading ça ne s’apprend évidemment pas du jour au lendemain mais y’a rien qui est tout cuit. J’ai quelques potes qui gagnent très bien leur vie de la sorte et depuis partout dans le monde. Attention aux taxes qui arrivent par contre!

La créativité

Je repense à un type qui faisait de grandes bulles avec anneau de corde et de la mousse (ça doit avoir un nom). C’était à Venise… touristique donc. Il se faisait environ 40€/h en amusant les enfants – et donc leurs parents. Je pense que c’est le petit job le plus lucratif que je connais!
En espérant que cette contribution pourra aider.

Conseil de Nathanaël

Repas gratuit

Pour économiser de l’argent lorsque je voyageais au Maroc j’avais trouvé un magnifique restaurant à Fès qui n’était dans aucun guide et chaque fois que j’y amenais des touristes-amis rencontrés dans la journée le repas m’était offert par le patron.

Conseil de Chacun son tour

Acheter un van en Australie et le retaper

Un excellent moyen de gagner de l’argent (surtout en Australie ou au Canada), est d’acheter des vans et de retaper l’intérieur afin d’avoir le maximum de confort pour pouvoir partir en road trip. Il y a un vrai business pour ça, notamment à Sydney et Melbourne.

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

CLIQUE ICI POUR RECEVOIR MES CONSEILS ET ASTUCES!

  • Tu fais un bon tour d’horizon des possibilités qui s’offrent à tous les voyageurs! « Possibilities are endless » me répète ma meilleure amie, c’est en effet devenu un credo sur la route. Tout peut arriver avec un peu de débrouillardise et le fait de ne pas avoir peur de faire des choses auxquelles on n’était pas nécessairement préparé!

    Impossible de dresser une liste exhaustive des boulots réalisés depuis que je suis partie, mais je me retrouve dans ta liste. J’ai apprécié toutes ces expériences jusqu’à présent, elles m’ont appris plein de choses, je crois que je devenue plus débrouillarde.

    Bonne route mister! (tu repars quand?)

    NowMadNow

  • Être moniteur de plongée peut effectivement être une très très bonne idée. Je ne l’ai pas fait pour ma part, mais je connais plusieurs personnes qui voyagent grâce à ça. Un seul impératif toutefois, il ne suffit pas d’voir un certificat de plongée, il faut avoir le bon, c’est-à-dire le divemaster Padi. C’est plutôt mort avec un niveau FFESSM. Les qualifs françaises ne sont en général pas reconnues à l’étranger.

    • Pierre

      Bonjour sylvain,
      Sais-tu s’il y a des équivalences? Je suis N2 CMAS et je pense à passer mes certifs pour partir voyager.

  • Magalie

    Ton article est génial ! Complet et avec des liens en plus ! Jeunes gens, lancez-vous et partez à la rencontre d’une autre culture !

  • Boris

    Bonjour,

    Très bon article en effet, ça commence à devenir une habitude!

    Pour compléter ta liste.
    Ca m’est venu à l’esprit à la suite de l’histoire sur Marcello le trader. Le poker. Tout comme pour le trading ca ne s’apprend évidemment pas du jour au lendemain mais y’a rien qui est tout cuit. J’ai quelques potes qui gagnent très bien leur vie de la sorte et depuis partout dans le monde. Attention aux taxes qui arrivent par contre!
    2ème point la photo. Je ne sais pas si ca peut marcher mais je vais essayer de vendre mes photos dans la rue, à la sauvette, d’ici 2 mois. Je vous tiendrez au courant… Par contre je pense que ça ne doit pouvoir marcher que dans les zones touristiques et surtout en occident où les gens ont plus facilement quelques euros au fond de leur poche.
    Enfin, et là on en revient à la créativité. Je repense à un type qui faisait de grandes bulles avec anneau de corde et de la mousse (ça doit avoir un nom). C’était à Venise… touristique donc. Il se faisait environ 40€/h en amusant les enfants – et donc leurs parents. Je pense que c’est le petit job le plus lucratif que je connais!
    En espérant que cette contribution pourra aider.
    Boris

    • Merci Boris, j’ai ajouté tes conseils à la suite de l’article.

  • Tison

    Pour travailler comme moniteur de plongée il ne suffit pas de posséder un niveau de plongée mais il faut être instructeur PADI,SSI ou autre organisation internationale.

  • merci beaucoup!

  • Hello Ryan !

    Non, je n’ai jamais bossé dans la plongée, mais je connais plein de voyageurs au long cours, en effet, qui faisaient ça.

    Mon cas est différent. J’ai déjà un boulot, très prenant. Je suis salariée et je voyage pendant mes vacances… Donc pas vraiment la même problématique que celle d’un voyageur au long cours. Quand je voyage, j’aime bien ne pas travailler… 😉

    Ceci dit, si je décide de faire un break avec le travail, pour partir longtemps, la plongée est évidemment une option pour moi. Je ne suis que Rescue Diver, il faudrait que je passe les niveaux suivants pour devenir Dive Master, puis peut-être Instructeur. Mais mon truc, c’est plus l’image sous l’eau, comme tu sais. Je m’amuserais plus, je pense, à faire des vidéos et photos subaquatiques pour les groupes qui veulent un souvenir de leurs plongées…

  • Pas mal de façon de voyager, Je voudrais bien faire du volontariat par le biais du SVE. Sinon j’ai déjà travaillé dans une fête foraine et on m’a proposé de voyager et d’être forain pendant quelques mois.

    J’ai aussi rencontré pendant mes voyages des dessinateurs qui font des portraits et ça marchait très bien !

  • JeromeBKK

    Merci pour toutes ses petites idées Ryan,

    C’est dingue le nombre d’activités que l’on peut effectuer pour arrondir les fins de mois ou financer ses voyages sans forcement avec un gros bagage professionnel.

    Tres bon post qui devrait en inspirer plus d’un, moi le 1er

    PS: pour « devenez coiffeur », çà passe les boules à zéro ? 🙂

  • Bestiol

    Merci Ryan, il est vrai que beaucoup de petits boulots existent, il y en a plein que je ne connaissait même pas! J’ai rencontré un ami français en Egypte qui lui il était prof de français…il a fais ça 1 an, il a visité l’Egypte puis avec l’argent mis de coté il est parti au Pérou 2 ou 3 mois. Maintenant il est prof de français mais en Georgie…il enchaîne les pays et les différentes cultures de cette façon…
    Pour ma part je n’ai pas encore trouvé mon p’tit truc pour gagner ma vie et voyager le plus souvent possible! Je cherche……….pourquoi pas un blog mais j’ai peur de ne pas être à la hauteur et que je passe plus de temps dessus que sur les paysages et les gens qui m’entourent, puis est-ce que cela me rapportera assez sachant que je suis en couple…(sans enfants encore lol)…
    Tant de questions qui trottent et qui empêchent surtout de se lancer!

    Voyageusement

    Bestiol Fredo

    • Ici au Vietnam, être prof particulier ça se fait beaucoup. Les vietnamiens préfèrent avoir un prof étranger car les profs vietnamiens ont beaucoup de lacunes et un accent pas terrible 🙂

      Laure

  • J’ai croisé le même type qui fait de grandes bulles avec anneau de corde et de la mousse… À Nice et à Paris !
    Pareil pour celui qui tient une pause « dans le vent » avec parapluie et cravate qui vole…
    Un VRAI bon moyen de se faire de l’argent !

  • Nathanaël

    Salut Ryan, je suis ton blog avec grand intérêt car je prépare un tour du monde de deux ans qui pourrait bien se prolonger grâce à tes magnifiques conseils. Pour économiser de l’argent lorsque je voyageais au Maroc j’avais trouvé un magnifique restaurant à Fès qui n’était dans aucun guide et chaque fois que j’y amenais des touristes-amis rencontrés dans la journée le repas m’était offert par le patron. A bientôt sur mon futur blog!

  • Mado

    Merci beaucoup pour tes tuyaux!
    Avec mon mari on compte partir en TDM d’ici 14 mois (pour avril 2014) et on s’organise doucement et tes conseils sont precieux! Franchement ton blog est une mine d’or!!! Si je decouvre d’autres façons de gagner de l’argent je vous tient au courant!

  • C’est vrai qu’il y a beaucoup de voyageurs qui travaillent dans des bars et des auberges de jeunesse. Ça permet de rencontrer des gens en mode « party », mais après je me demande à quel point on est en contact avec la population locale. Peut être on reste un peu trop entre étrangers. Mais remarque, tout dépend de ce que l’on cherche!

  • Les bonnes vieilles performances de rues! Un grand classique… 😉 Pas uniquement pour les voyages non plus! Un de mes potes était souvent fauché quand on était étudiants/ Pour arrondir les fins de mois, il prenait sa guitare et faisait des performances. Le monsieur ayant en plus un certain talent de comédien,en deux heures, il avait gagné assez pour une semaine! ;D
    J’ai aussi rencontré des voyageuses qui vendaient des bijoux faits mains, sur la route.
    Même si j’avoue que l’idée de travailler pendant ue je voyage ne m’enchante guère, je songe à négocier avec mon employeur pour bosser partiellement à longue distance le jour où je sauterai le pas!
    Mais tu as tout à fait raison, Ryan, avec un peu d’imagination, y’a moyen! ;D

  • Il faut aussi être débrouillard, avoir du bagou, être au bon endroit au bon moment, et/ou savoir saisir des opportunités!
    Perso je suis maintenant enseignante de français en Australie en visa vacances travail… J’ai eu le job en postulant depuis la France et je devais être sur place en 1 semaine après un desistement… Ca fait deja 8 mois et je ne regrette pas une seconde ma décision de dernière minute!

  • J’aime beaucoup tes idées !
    Bien sur cela s’applique si on souhaite être voyageur au long court.
    Personnellement quand je voyage j’ai envie de me faire plaisir et je ne travaille pas.
    J’en ai assez dans mon quotidien 😉

    • Le plaisir est quelque chose qui diffère selon les personnes !
      Le travail permet d’être plus immiscer dans la culture d’un pays aussi, ce qui peut être une bonne expérience.

      • Nicolas

        Je pense que ca fait partie des expériences, découvertes à faire 🙂

      • Nicolas

        Je pense que ca fait partie des expériences, découvertes à faire 🙂

  • Moi j’ai tout simplement fait un stage !
    J’ai ainsi pu passer 3 mois en Thaïlande au milieu de ma 3ème année de Fac 😉

    • Bruno

      Pareil ici, un stage à Montréal et un autre à Shanghai, rien de mieux pour voyager à moindre frais !

  • Jessy

    Très intéressant. Ton article ouvre la porte à d’autres jobs auxquels je n’aurais pas pensé.

    Pour ma part, j’ai trouvé du travail dans différents centres d’appels sur Dublin, 1 an et demi que j’y suis maintenant. Avec cette expérience (même au bout de quelques mois ça peut marcher), j’ai eu des réponses positives dans la même branche en Allemagne et à Malte. Différentes opportunités en Grèce ainsi qu’en Espagne. C’est loin d’être un boulot de rêve, mais ça fait une rentrée d’argent et du temps pour visiter le pays les jours off, apprendre la langue, etc…

    Bon, j’ai refusé les offres du fait que je m’envole en Australie d’ici quelques semaines, le WHV en poche, et le plein de futures aventures dans la tête. Je garde un oeil sur ton blog, et bon voyage!

  • Merci beaucoup pour ce guide, je viens de tomber sur ton site web, qui est assez semblable au mien et je me régale de chaque article ! =D
    Un réel plaisir de te lire !

  • Et bien… les occasions ne manquent pas et certaines sont même relativement amusantes, comme tourner dans une série locale… Chouette souvenir en plus !

  • PERRAULT Benjamin

    Très intéressant, cela a toujours été mon rève de voyager tout en étant Freelance dans le domaine du web!
    Mais il faut être sûr de ses contrats!
    Il faudrait vraiment que j’essayes!

  • bruno

    Très complet, merci

  • vince

    bonjour, honnêtement je suis tombé par hasard sur ton site, par le biet de quelques recherches googles, « voyager » est un rêve qui me torture l’espris depuis longtemps mais je tiens a te remercier car ton article a fait qu’enrichir mes idées et renforcer ma motivation.

  • Caro

    Bravo pour ton site Ryan! pratique et sans prétention.
    Je vie également à l’étranger et je cherche à me faire engager sur un bateau de croisière. Aurais tu des conseils/ bon plan reçu de la part de voyageurs travaillants dans ce domaine?

    Bonne suite de tour du monde!

  • Teenoo

    Article très intéressant 🙂 Je souhaite voyager les prochaines années sur des périodes de 3 semaines à 1 mois 1/2 dans un premier temps. J’ai le crédit d’une maison actuellement donc hors de question de baisser de salaire. J’avais pensé aux espaces de Co-Working. Dans mon cas je suis webdesigner-frontend dev. et j’aimerais faire des rencontres dans mon domaine d’activité. Avez-vous déjà entendu parlé de cela ?
    De plus, il est fort possible que la famille s’agrandisse, et je me suis toujours dit qu’emmener des enfants voyager était une superbe expérience. Avez-vous déjà pensé faire un billet sur les voyages avec enfants ?

  • Panamericanatour

    J’ai souvent pensé à comment travailler à l’étranger et financer son voyage par la même occasion et cet article me donne toutes les réponses que je souhaitais! Super surtout de découvrir que le visa working holiday est possible en Argentine… je ne le savais pas. On part bientôt 5 mois en Amérique du sud, de Quito à Buenos Aires, juste avec un budget routard pour visiter mais cet article me conforte dans l’idée que je pourrai par la suite continuer à tracer la route sans pour autant devoir trop économiser préalablement 🙂

    PS: j’ai également créé un blog de voyage puisque j’adore l’écriture (je sors de l’univ en communication et journalisme culturel) et je suis intéressée par ton blog « bloquer pour voyager » mais lorsque je clique dessus, j’arrive sur une page où il est mis que les inscriptions sont terminées, c’est normal?

    Nena

  • Yoan

    J’ai une question pour le site HELPX , il faut payer pour envoyer des demandes aux host ?

    • RyanLesacados

      Oui, quelques euros, mais ça vaut le coup si tu veux préparer à l’avance.

      • Keep

        Super, merci mec !

        • Ninon Kowalcnhfighi

          Il existe maintenant un site http://www.volunteersbase.com/ gratuit et tout aussi bien ! Je suis partie au Costa Rica grace a cela

  • Guest

    Merci pour toutes ces infos mais j’ai une question en ce qui concerne Helpx et WWOOF, l’inscription est payante ?!

  • Stéphane Rodriguez

    Très chouette article, pour qui part voyager seul.

    Par contre, les banques d’images style istockphoto sont à proscrire. Elles tuent vraiment la profession de photographe. On en arrive à avoir des magazines qui ne veulent tout simplement plus payer pour des photos, ils prennent de jeunes photographes content d’être publiés pour du vent.

  • Rentreratelle

    Super ton petit article, je note quelques bonnes idées !

  • Aude Sellier

    Bonjour!
    Je me pose une question : Quels boulots nécessitent un PVT et lesquels peuvent se faire « au noir »?
    Car personnellement je compte partir en PVT bientôt, mais je ne suis pas encore diplômée (enfin j’ai une licence, mais non « professionnelle »), donc j’imagine que les boulots que je pourrais trouver seront ceux listés dans l’article. Mais nécessitent-ils un PVT?

  • sarah

    bonne idée pour les jobs lors de son séjour à l’étranger

  • Slobodan

    Excellent article! J’suis tombé sur des sites très utiles qui me donnent bcp d’idées et de choix même si j’ai pas grand chose dans la poche en ce moment hah!

  • yannoche

    merci Ryan!!! 🙂 bisous

  • Rose

    Sauf contexte de pénurie de personnel, une école de langue cherchera au moins la garantie que vous restiez en poste au minimum un an. Ce n est pas pour un profil de voyageur. Et un FLE sera même demandé dans les instituts. Si vous pensez à faire des sessions privées de tutorat alors préparez vous peut être à placarder votre annonce parmi une dizaine d’autres annonces de Français comme vous. Une chose à prendre aussi conscience avant de voyager : les français sont là – quasiment partout- beaucoup de jeunes « s’expatrient ». Vous aurez de la concurence. Préparez-vous à ça.
    Suivant votre destination, les conditions de renouvellement des visas peuvent être épuisantes. (La Chine en est un exemple parfait.)
    Ensuite les propositions de « rabateur » de client… faut se le sentir- mentalité un peu roublard -faut avoir la foi de faire « pote » avec des gens pour leur vendre un produit touristique ensuite. La démarche pas franche d’aller vers les gens (qui en mode voyage s’ouvrent) dans le but de les rabattres vers tel ou tel prestataire pour subsister à ses besoins… bof bof… autant rester en France et faire vendeur tv à Auchan. Mais ça peut le faire, c’est sûr… c est comme organiser des soirées couchsurfing et toucher une commission au bar. Ça me met un peu mal à l’aise. De même que toucher une commission des sites que l on met en lien dans son blog. ;p je déconne

  • Didou

    As tu eu besoin d’une carte de guide pour guider des groupes d’un tour-opérateur?

    • RyanLesacados

      Hello !

      Non du tout 🙂

  • Rachel

    Coucou Ryan =) Héhé c’est encore moi, journée questions aujourd’hui ! Je compte aussi travailler pour que mon voyage soit le plus long possible. Ce qui me pose problème c’est qu’en Amerique du sud on peut rester 3 mois par pays mais en visa touriste .. Toi a chaque fois que tu bosses c’est illégalement ou tu prends un visa pour bosser ? Pas sur que ma question soit très claire .. =s
    Et autre question, l’argent que tu gagnes, tu le dépenses sur place ou tu peux la déposer dans tes banques en ligne ?
    Encore merci d’avance, et bravo pour ton blog .. tu es un soutien sans faille 😉

    • RyanLesacados

      Hello

      Tout dépend du pays, mais en Thailande par exemple, ce sont simplement des petites que j’ai eu non déclaré, de quoi vivre sur place quelques semaines.

      L’argent que tu gagnes tu peux en faire ce que tu veux, tu peux le déposer sur un compte si tu le souhaites 🙂

      Ryan

      • bea

        salut
        tu dis qu’en Thaïlande c’est non déclaré et ca te permettait de survivre mais comment tu te logeais ? car en étant non déclaré c’est pas trop galère ? et ca pose pas de souci avec la police ? tu es sur un territoire sans visa on doit pas y rentrer facilement non ?

  • Elizabeth

    super article! 🙂
    J’ai vraiment accroché sur le mot croisière. Il doit y avoir des croisière, mer Baltique, mer du nord… Est-ce que tu recommandes un site pour appliquer sur un emploi sur un bateau de croisière? Ou penses-tu que je pourrais me pointer par exemple a Gdansk (Pologne) et dire: hey je veux aller à Stockholm vous me laisser embarquer et je travail pour vous?
    Dsl je suis débutante en matière de travail-voyage :p

    • RyanLesacados

      Hello Elizabeth,

      Hum non malheureusement tu ne pourras pas embarquer comme ça ! Surtout dans les pays de l’UE.
      En Asie cela fonctionne plus facilement.

      Ryan

    • Fanille

      la compagnie Steiner embauche beaucoup (surtout en ce moment) tu peux essayé de postuler là bas. Il faut faire 1 mois de formation à Londres si tu es prise après l’entretien d’embauche puis tu es envoyée 9 mois en croisière. N’hésite pas à les contacter (en anglais par contre ^^)

  • ariann

    J’ai rencontré une fille qui organisais des Party dans une maison loué je crois , elle achetait l’alcool d’avance, et vendait des billets durant la semaine ! Elle engageait quelques amis pour l’entretien et la sécurité et avec ça elle payait son loyer 🙂

    • RyanLesacados

      Une vraie business women !
      Pas mal cette idée 🙂

  • Louise

    Salut ! Je tiens tout d’abord à dire que cet article était vraiment génial, merci beaucoup 🙂
    Alors voilà je suis encore en Terminale cette année, et je rêve de voyager comme toi et d’ailleurs pleins d’autres personnes dans le monde entier.
    Je voulais savoir si tu avais des conseils à me donner quant aux diplômes intéressants à avoir à l’étranger, par exemple dans l’informatique/web, les sciences, … ?
    Merci beaucoup d’avance, en espérant que ma question ne soit pas trop.. vaste 🙂

    • RyanLesacados

      Hello Louise,

      Il n’y a pas de diplôme que je recommande en particulier !
      Ce que je recommande par contre c’est de développer de l’expérience afin de pouvoir bosser pour soi. L’informatique permet de travailler en indépendant.
      Je conseille aussi de miser sur les langues étrangères !

      Ryan

  • Louise

    Salut ! Je tiens tout d’abord à dire que cet article était vraiment génial, merci beaucoup 🙂

    Alors voilà je suis encore en Terminale cette année, et je rêve de voyager comme toi et d’ailleurs pleins d’autres personnes dans le monde entier.

    Je voulais savoir si tu avais des conseils à me donner quant aux diplômes intéressants à avoir à l’étranger, par exemple dans l’informatique/web, les sciences, … ?

    Merci beaucoup d’avance, en espérant que ma question ne soit pas trop.. vaste 🙂

  • Marielle Andco

    Merci beaucoup pour cet article, c’est tout à fait ce qu’il me fallait! Je suis infirmière et souvent il est facile de travailler à l’étranger, seulement mon âge avancé (34 ans…) ne me permet pas d’obtenir de PVT. Je souhaite partir 5 mois pour visiter quelques pays mais je n’ai pas suffisamment d’argent de côté pour me permettre de ne pas travailler. Si d’autres infirmiers se sont trouver dans la même situation que moi, je suis preneuse de vos conseils! 🙂

  • marie

    bravo et merci!!!

  • La plume solitaire

    Hola! Je suis en crise d’adolescence (43ans) et je veux réaliser mon rêve de parcourir le monde entier; rêve que j’aie depuis 30 ans… Si je comprends bien, je ne pourrais PAS avoir de visa de travail étant donné mon âge?

    Merci pour ton super blog! Tu es inspirant.

    • RyanLesacados

      Malheureusement le visa vacance/travail est accordé aux moins de 30 (ou 35 pour certains pays). :/

      Mais bon, ça ne veut pas dire qu’il est impossible de trouver du boulot autrement en voyageant !

      • bea

        encore moi. merci pr ta réponse.(je suis la fille de 30 ans qui posait la question pr le PVT) Avec la crise j’ai vu que le canada fait une politique restrictive envers les français.

        Sinon hors canada je me demandais combien de temps il faut pr partir autour du monde. genre ceux qui disent on est parti à pied sans argent et on a fait un tour en 80 jours est ce que c’est vrai et où pourrais je trouver qqn pr être partenaire de mon projet ? je n’ai aucun ami assez « fou » pour m’accompagner » . ensuite je me demande si on peut réellement avec la crise faire le tour du monde sans argent. A un moment tu as forcément besoin d’argent . Avec la crise les gens doivent pas être aussi généreux qu’avant non ?

        Merci de ton avis de tes conseils si tu en as (comment préparer son tour j’aimerai ne pas passer à coté de ma vie je regrette bcp de ne jamais avoir voyagé à l’étranger). Malgré la crise peut on espérer trouver dans des jobs même hotelerie sans qualification ? ou sur des bateaux sans diplôme ? moi j’ai une licence de droit (dc sert à rien pr barouder).Si tu as des conseils pr m’aider merci

  • Anthony

    Bonjour,

    Très bon article et Bravo pour ton site, vraiment. Depuis mon retour de voyage, je planche sur une solution pratique (ça fera une de plus) pour permettre aux voyageurs qui aiment écrire, photographier et partager de gagner un peu d’argent lors de leur périple.

    Bonne continuation dans tes périples.

    Anthony

  • bea

    hey que conseilles tu à ceux qui ont + de 30 ans et ne peuvent pas avoir de PVT ?

    Merci de ton aide.

    • RyanLesacados

      Pour le Canada tu as la possibilité de faire un pvt jusqu’à la fin de ta 35e année 🙂

      • bea

        encore moi. merci pr ta réponse. Avec la crise j’ai vu que le canada fait une politique restrictive envers les français.

        Sinon hors canada je me demandais combien de temps il faut pr partir autour du monde. genre ceux qui disent on est parti à pied sans argent et on a fait un tour en 80 jours est ce que c’est vrai et où pourrais je trouver qqn pr être partenaire de mon projet ? je n’ai aucun ami assez « fou » pour m’accompagner » . ensuite je me demande si on peut réellement avec la crise faire le tour du monde sans argent. A un moment tu as forcément besoin d’argent . Avec la crise les gens doivent pas être aussi généreux qu’avant non ?

        Merci de ton avis de tes conseils si tu en as (comment préparer son tour j’aimerai ne pas passer à coté de ma vie je regrette bcp de ne jamais avoir voyagé à l’étranger). Malgré la crise peut on espérer trouver dans des jobs même hotelerie sans qualification ? ou sur des bateaux sans diplôme ? moi j’ai une licence de droit (dc sert à rien pr barouder).Si tu as des conseils pr m’aider merci

        • masi

          fonce si tu n’as pas de contrainte, tu peux sans problème trouver un job dans la restauration il suffit d’y aller au culot.
          La première chose à faire c’est de démarcher en faisant du porte à porte, dans ce domaine ça marche comme ça ensuite sans expérience fait preuve d’enthousiasme soit souriante et si vraiment tu veux arriver avec un peut d’assurance rien ne t’empêche de trouver un resto ou un bar en France soit le temps d’une saison ou en extras le weekend.
          Pour ce qui est du tour du monde sans argent bon courage!!!y as pas mal de récit de personne parti a pied avec peu de moyen et d’autre qui choisisse un départ en avion et qui commence leur périple dans un lieu très touristique…et t’en d’autre solution!!!
          Mais toi qui n’as jamais voyagé pense-tu être prête pour un périple aussi long??comment tu l’envisage?

  • mitch

    génial ce site car c’est vraiment dur de mettre de l’argent de coté pour voyager quand on est jeunes et qu’on fait tout les petits boulots qui passent sans jamais vraiment avoir d’espoir de rester. sa fait un moment que j’y pensait mais tu as répondu a pas mal de questions merci 🙂

    • RyanLesacados

      Au plaisir !

  • Magnifique ! Quelle mine d’or ! http://jonglavelo.com

    Peut-être qu’on se croisera un jour sur la route ^^

  • Merci pour le guide.. et merci pour ton blog … Je suis très loin d’avoir parcouru le monde.. Je n’ai pas de compétences en info/web ,… (mais j »ai repris une formation esthétique afin d’avoir un métier « manuel ») … mon rêve est tout prês mais c’est l’Italie … Je vais peut être bientôt faire le grand saut , et te lire me rassure..

  • Salut Ryan, j’avais déjà lu cet article en me faisant la réflexion que ma façon de voyager en travaillant comme assistant de français en ce moment était présente dans ton article (enseigner une langue) mais je voulais un peu compléter.
    J’ai pu vivre une année scolaire en Ecosse et je pars au Mexique en Septembre avec le CIEP, un organisme de l’éducation national qui permet de postuler pour être assistant dans de nombreux pays lorsque l’on est étudiant. J’aime beaucoup cette façon de voyager car ça permet d’avoir du temps pour découvrir la culture du pays, des opportunités de rencontrer une grande diversité de personnes et bien entendu de financer ses voyages. J’en parlais justement dans un article l’année dernière pour ceux que ça intéresse : http://rencontrelemonde.com/assistant-de-langue-voyager-en-partageant-sa-langue
    Et sinon pour ceux qui ne sont pas étudiants il est possible d’en faire autant en contactant directement des écoles dans le pays où vous souhaitez aller !

  • Ana

    Coucou ! Merci pour l’article ! J’aimerais beaucoup partir avec le visa vacances-travail mais je ne comprends pas ce qu’ils entendent par fonds à justifier ?

    • RyanLesacados

      Il faut avoir 3000 euros sur ton compte environ pour montrer que tu es capable de vivre quelques mois sur place sans travailler.J’ai entendu dire qu’un coup de topshop devrait aller 🙂

  • Chloé

    Merci pour cet article Ryan, une mine d’or ton site vraiment 🙂
    J’ai moi même eu l’occasion de faire de longs séjours à l’étranger par le biais de mes études (1 an en Australie, 1 an aux US, 3 mois en Espagne). Je cherche actuellement le moyen de repartir à l’étranger maintenant que je suis diplômée – et que j’ai chopé la maladie incurable du voyage :p
    Bien qu’il y ait de multiples façons de s’installer à l’étranger et voyager de nos jours, il n’est pas forcément évident de postuler à des postes depuis la France dans des pays étrangers quand on ne connaît pas les sites emplois locaux. Je me suis récemment servie d’un moteur de recherche qui permet de trouver les sites emploi du monde entier par pays ou par fonction, et je trouve ça carrément utile pour la première étape de recherche d’emploi à l’étranger, il s’agit de jobboardfinder.net
    Au plaisir d’échanger avec vous et de partager des bons plans !!

  • Eva Guo

    Merci Ryan, j’adore tes articles! Je pars aussi pour un tour du monde 😊 mais j’ai un ami qui a plus de 30 ans et je me demandais s’il y a des endroits où il peut travailler?

    Merci,
    Eva

    • RyanLesacados

      Le Canada propose le working holiday jusqu’à 35 ans 🙂

      • Karina

        Avez vous une autre destination que le Canada pour le working holiday ?

        • RyanLesacados

          Australie, Japon, Argentine, Nouvelle-Zélande
          Il y en a d’autres il me semble, il suffit de regarder sur le net 🙂

  • Surparf Atypique

    Merci bien pour cette multitude d’idées pour encore et toujours nous permettre de voyager et découvrir des contrées (plus/ou moins inexplorées)…

    Pour ma part, 5 ans que je voyage aux frais de la princesse… en tant que travailleur humanitaire ! Si les profils recherchés sont pour la plupart tout particuliers, il existe aussi des postes plus généraliste d’administrateurs / de logisticien… qui sont ouverts en permanence dans la plupart de nos grosses ONG françaises…

    Bon, OK, les pays de destinations ne font pas toujours rêver (Afghanistan, Tchad, Niger,… mais aussi Kenya, Ethiopie, Haiti…), mais l’expérience humaine et professionnelle est sacrément enrichissante (en plus généralement mieux payée que tout les « bon plan » que tu as pu partagés…

    A réserver aux vrais motivés toutefois…

    Pour ceux qui le souhaites, quelques infos supplémentaires sur mon site, http://www.surparf.net, et ne pas hésiter à me contacter si volonté de s’informer.

    SURPARF

  • Jérémy

    Retour sur « travailler sur un yacht ». Très bon plan !
    Je l’ai fait pendant un mois à Taiwan, principalement du nettoyage et de l’entretien. Mois j’ai trouvé via un forum d’expats, mais on peut aussi se pointer au culot à la Marina. Pas de connaissances nécessaires, mais quand même une bonne condition physique. Frotter 8h/jour en plein soleil c’est crevant. A savoir que la langue de beaucoup d’équipages est l’anglais. Donc si vous maitrisez, vous vous en sortirez très bien. En plus ça paye bien ! (plus que les cours de langue que je donnais aussi à ce moment là) Eh oui, les proprios de yachts c’est généralement des gens très riches …

  • Sparrow

    Intéressant toutes ses idées et possibilités. Mais il le semble qu’il y a parfois ou souvent des limites , administratives entre autres, que je ne cautionne pas pour autant! Par exemple. Voyageant assez souvent en Asie, au Japon en ce moment, et à vélo souvent, je suis aussi artiste créateur (illustrations , carnets et cartes de voyages), et je souhaiterais vendre mes créations , y compris sur place, en voyage, dans des places publiques ou  »sur la route à velo ». Après renseignements, ça semble difficile (et illégal) de proposer à la vente les créations de cette façon, même avec un  »permis d’une mairie » sur place, vu que pour travailler et gagner au Japon, il faut un visa travail, comme dans pas mal de pays finalement, visa très dur à obtenir en général,et encore plus dur dans le domaine indépendant ou artistique, étant donné que le visa s’obtient en ayant un contrat préalable avec une entreprise japonaise, ce qui n’est ni mon cas, ni mon but, ou alors prouver nos revenus précédents par cette activité, suffisamment élevés pour avoir  »peut etre » le droit d’y vendre. Ce qui n’est pas possible quand c’est une activité  »modeste » et occasionnelle en voyages. Bref, pas si facile dans les faits souvent. A moins de ne rien déclarer et de prendre les risques de l’illégalité, ce que font certains voyageurs bien sur, à leurs risques.

  • Caroline Ackaert

    Merci beaucoup pour cet article, je viens de penser au mordu d’équitation qui peuvent éventuellement guider des personnes ou donner des cours d’équitation ça peut être une chouette
    expérience aussi 😊

  • Maz

    Je pense que c’est le petit job le plus lucratif que je connaisse.
    Article extra, merci pour les idées