Îles Gili à Bali en 4 jours : Tout ce qu’il faut savoir, voir et faire (2019)

C’était début janvier 2017, je devais passer ma licence de plonger à Amed, lieu constitué de plusieurs villages de pêcheurs dans le nord de Bali.
Durant cette escapade, Harold, mon moniteur de plongé, me parle des îles Gili. Un archipel constitué de trois îles à 45 minutes en bateau de là où je me trouvais.

« Un paysage de carte postale avec de longues plages de sable blanc, des eaux turquoise habitées par des tortues de mer et des couchers de soleil à couper le souffle… » qu’il m’a dit.

Il m’en fallait pas plus pour booker ma place dans le prochain speed boat ! Surtout que c’était lui qui m’avait recommender le trek sur le mont Batur (à faire absolument si vous êtes à Bali).
J’ai passé plusieurs jours sur les îles Gili et durant la basse saison. Je ne pourrais que vous recommander de faire pareil. A cette époque de l’année, les hôtels sont souvent vides, les prix sont bas et les plages loin d’être bondées…

Que sont les îles Gili ?

Situées au coeur de l’océan Indien, les îles Gili sont un archipel de trois îles bien distinctes : Gili Air, Gili Trawangan et Gili Meno.
Ile Gili Bali

J’ai visité les trois et suis tombé sous le charme de chacune d’entre elles. Toutes ont en commun le fait que les voitures et autres véhicules à moteur y sont interdits. Seul les chevaux et les vélos circulent. Il y règne donc un calme absolu.

Le plus étonnant dans l’histoire, c’est qu’il y a encore quelques années, les îles Gili étaient inconnues des voyageurs!
Et c’est surtout grâce au bouche-à-oreille entre routards qu’elles ont pu tant se développer au fil des ans. Aujourd’hui, ce sont des voyageurs du monde entier qui se déplacent pour apprécier la douceur de vivre locale.

Les iles Gili sont un endroit à part. On les connaît surtout pour leurs fabuleux spots de plongée, mais leur culture vaut elle aussi le détour. A savoir que contrairement aux Balinais, les habitants des Gili sont musulmans.

Attention, ce n’est pas parce que l’archipel est musulman que vous devrez vous y balader recouvert(e)s des pieds à la tête. Les locaux connaissent bien le potentiel touristique du lieu et savent pertinemment que les voyageurs ne seraient pas aussi nombreux s’ils ne pouvaient pas se mettre en short et en maillot de bain.

Je suis complètement tombé amoureux des îles Gili pour plusieurs raisons. Non seulement c’est l’endroit rêvé pour se relaxer sur des plages de rêve, mais on peut aussi y rencontrer des voyageurs cools et y pratiquer tout plein d’activités sensationnelles.

Comment se rendre sur les îles Gili ?

Gardez bien à l’esprit que les îles Gili sont un archipel encore relativement sauvage. Et qui dit archipel dit forcément eau, beaucoup d’eau… Du coup, il n’existe pas d’autre moyen de se rendre aux îles Gili que le bateau.

Ile Gili Indonésie

En général, les voyageurs arrivent de Bali. L’île compte de nombreux ports dont au moins cinq ou six desservent les îles Gili. Le mieux reste de prendre un « speed boat », comprenez « bateau rapide », qui permet d’atteindre les Gili en 2h30 environ. Si vous voulez payer moins cher et que vous avez du temps, optez plutôt pour un bateau traditionnel (comptez 5 heures de trajet).
Sinon faîtes comme moi et prenez un bateau depuis Amed, cela coûte beaucoup moins cher !

Gili Air

Pour acheter votre ticket de bateau, demandez simplement à votre auberge de jeunesse la veille de votre départ, mais gardez en tête qu’elle prendra une commission.
Du coup je vous recommande d’acheter votre ticket directement au port. Le ticket aller-retour en « speed boat » coûte dans les 25 euros, 20 euros pour le bateau classique.

Mes conseils avant de partir

Achetez un aller simple afin de gagner en flexibilité, c’est en général le même prix de toute façon ! Les vendeurs essaieront de vous faire peur en vous expliquant que vous risquez d’être bloqué sur l’île si vous n’avez pas de retour. C’est faux ! Vous trouverez toujours une place de bateau, il faudra simplement l’acheter un ou deux jours à l’avance.

Attention aussi, renseignez-vous bien sur la météo avant de partir. Il arrive en effet que les bateaux ne partent pas en cas de risque de tempête.

Et pour l’hébergement ?

Je vous recommande vraiment de faire comme moi et de booker votre chambre/cabane directement sur place ! Cela vous reviendra beaucoup moins cher, vous aurez la possibilité de négocier et surtout de choisir le lieu selon vos gouts ! En général, les meilleurs logements se situent loin du port d’arrivée.
Hébergement sur les îles Gili

Gili : à chaque voyageur son île !

Gili Trawangan : la tourisrique

Trawangan est la plus grande et la plus touristique des îles Gili et c’est ici que viennent séjourner la plupart des voyageurs. Même si elle est touristique, elle a su garder son charme et on y trouve encore aujourd’hui des petites cabanes de plage où séjourner en toute simplicité, des bateaux de pêche traditionnels et une jolie route qui fait le tour de l’île en 1h30 de vélo environ.
J’ai par contre trouvé Gili Trawangan un peu trop boom boom party. Mais si c’est votre truc, allez-y !

Gili Meno : la préservée

Beaucoup plus calme et isolée, Gili Meno fait partie de ces endroits hors du temps que l’on voudrait ne jamais quitter… C’est l’île la plus préservée de l’archipel et c’est une vie de Robinson Crusoé avec des plages désertes et une nature sauvage qui vous attend sur place !

Gili Air : le bon équilibre (ma préférée)

Si vous n’avez pas envie de vivre à la Robinson mais que vous ne souhaitez pas non plus vous relaxer sur une plage bondée, alors envisagez Gili Air ! Accessible depuis Gili Meno en bateau (ne la tentez pas à la nage, c’est dangereux !), Gili Air est un havre de paix et de tranquillité avec ses petits bars de plage, ses restaurants agréables et son atmosphère décontractée.

Gili Air Indonesie Bali

Gili Air offre un bon compromis entre la très calme Gili Meno et la très agitée Gili Trawangan. C’est l’île que j’ai préféré pendant mon voyage en Indonésie. On peut y faire de la plongée, se reposer sur ses jolies plages, rencontrer plein de gens intéressants et manger des champignons boire des cocktails délicieux dans les bars de plage. Autant vous dire qu’on se fait très vite à la vie sur Gili Air…

Mon petit guide pratique de Gili Air

C’est sur Gili Air que j’ai passé le plus clair de mon temps. J’ai donc décidé de consacrer le reste de l’article à cette île. Etant donné que j’ai passé pas mal de temps sur place, j’ai pu regrouper un certain nombre d’informations qui vous seront sans doute utiles si vous prévoyez de partir voyager sur Gili Air.

îles Gili Plage

Internet

L’une de mes plus grandes préoccupations quand je voyage, c’est de trouver une bonne connexion internet. Si vous êtes comme moi un nomade digital, alors préparez-vous à galérer. D’abord au niveau de l’électricité, les coupures sont courantes. En général, cela ne dure qu’une demi-heure, mais ce n’est vraiment pas le top quand on bosse depuis son ordinateur.

Pas de wifi à Gili

Le mieux est de trouver un café avec Wifi face à la mer. Les connexions sont généralement bien meilleure qu’à l’hôtel. Ceci étant, peut être que la connexion s’est améliorée depuis 2017 ?
Le mieux reste quand même de vous octroyer des vacances pour votre séjour sur Gili Air !

L’argent

L’île ne compte que deux ou trois distributeurs et, comme tout le reste, ils sont parfois hors service ! Pour vous éviter de tomber en rade, je vous conseille de retirer de l’argent avant votre départ pour Gili Air. La plupart des hôtels, des restaurants et des bars n’acceptent que les espèces, ce serait vraiment dommage de vous retrouver coincé à cause de ça…

Nourriture sur Gili Air

Dormir, manger et boire

Voici une liste de mes endroits favoris sur Gili Air.

Mes hôtels préférés :
J’ai en tout séjourné dans cinq hôtels différents, histoire de varier un peu les plaisirs… A partir de là, je vous ai dressé un top 3 de mes hôtels préférés sur Gili Air. Vous pouvez réserver à l’avance en passant par les liens donnés, je toucherai une petite commission sans aucun surcoût pour vous.

  • 3 : Manta Dive Gili Air Resort: Un hôtel avant tout dédié aux plongeurs puisqu’il abrite l’école de plongée Manta Dive. L’ambiance et le service y étaient très biens, la localisation de l’établissement idéale puisqu’à deux pas de la plage et les infrastructures excellentes avec un restaurant et une piscine. L’avantage, c’est que vous n’avez pas à parcourir des kilomètres pour aller faire de la plongée !
  • 2 : Gili Guesthouse Bungalow: Si vous lisez régulièrement mon blog, alors vous savez probablement que j’adore dormir dans des petites cabanes en pleine nature. Le Gili Guesthouse Bungalow m’a permis d’assouvir une fois de plus ma passion avec ses jolies cabanes en bambous à cinq minutes de marche seulement du port. Un vrai coup de coeur !
  • 1 : Villa Senang: La villa Senang arrive en tête de mon classement pour une bonne raison : le confort. Après pas mal de nuits difficiles à me battre contre les insectes, à installer ma moustiquaire sans crochets et à faire attention aux piqûres d’insectes, j’ai enfin pu me reposer ici. La villa Senang propose des chambres propres et calmes, de beaux espaces communs et une piscine agréable. Ici, pas besoin de faire la chasse aux cafards et aux moustiques, tout est vraiment nickel. Bon, c’est vrai que la villa n’est pas située directement sur la plage, mais la mer est accessible en moins de deux minutes. Et puis… Surtout… Le petit-déjeuner est à tomber parterre avec du yaourt au granola, des jus de fruits frais, des toasts… Bref, tout pour bien commencer sa journée !

Mes restaurants préférés
Autant vous dire que je me suis fait plaisir niveau nourriture durant mon séjour sur Gili Air !

Nourriture Gili Air
Touristique mais pas trop, l’île abrite une foule de petites adresses vraiment top pour se restaurer et rencontrer des gens. Tout comme pour les hôtels, j’ai décidé de vous concocter un petit top 3 de mes restaurants préférés sur Gili air :

  • Lemongrass Warung: Une cuisine raffinée et abordable qui se déguste à la lueur des bougies… J’ai adoré ce restaurant même si j’ai dû faire la queue pendant 20 minutes avant d’y manger !
  • Scallywags Organic Restaurant: Vraiment idéal pour les voyageurs qui mangent bio, ce restaurant est certes un peu plus cher que la moyenne, mais vraiment génial. Imaginez des tables et des chaises blanches délicatement posées sur du sable fin, la lueur des bougies, le bruit de la mer… Ajoutez à ça des brochettes végétariennes et de délicieuses salades et vous obtenez l’un des meilleures restaurants de Gili Air.
  • Eazy Gili Woroeng: Si je place ce restaurant à la première place de mon classement, ce n’est pas tant pour la nourriture (qui soit dit en passant est délicieuse) mais plutôt pour le prix, beaucoup moins cher que dans les restaurants de bord de mer. J’y ai dégusté un délicieux curry.

Mes bars préférés
Gili Air n’est certes pas le genre d’endroit où l’ont fait la fête toute la nuit, n’empêche que l’île abrite des bars animés où les voyageurs se rencontrent pour faire connaissance jusqu’au petit matin.
Bar Gili Air

Deux bars ont retenu mon attention :

  • Le Zipp Bar: Un bar situé à côté du Manta Dive Resort où l’on peut déguster de délicieux cocktails les pieds dans le sable. A noter que le Zipp Bar fait aussi restaurant.
  • Le Legend Bar : C’est pour moi le meilleur bar pour des soirées animées. Quand j’étais sur Gili Air, je m’y rendais quasiment tous les soirs pour admirer le coucher du soleil en buvant un cocktail exotique avant de faire des rencontres sur fond de musique reggae et house.

Le Air Festival

Organisé par les mecs du Kater Blau et du Renate à Berlin ce festival electro à lieu tous les ans en mars. Il est composé de 2 dancefloor juste au bord de la mer.

Air Festival Bali
Air Festival Bali Indonesie
Le Air Festival dure 3 jours avec une after party qui peut continuer quelques jours de plus. J’ai eu l’occasion d’y participer en 2017 et je peux vous dire que ce fut une belle expérience. Les DJ sont de qualité, la déco au top et l’environnement fait rêver. À faire absolument ! Mais je vous recommande de bien réserver votre hébergement à l’avance.

Air Festival

Point important, ce festival se veut PLASTIC FREE. Ils font un travaille énorme pour préserver l’île avant et après le festival.
Pour plus d’information, voici leur page facebook.

Les activités aquatiques à faire

La plongée sous-marine
Autant vous dire que vous n’aurez découvert l’identité des îles Gili qu’après avoir plongé dans leurs eaux turquoise et cristallines. Gili Air abrite quelques bonnes écoles parmi lesquelles Manta Dive où vous pourrez plonger au beau milieu des poissons clown et des tortues géantes. Une véritable immersion dans Le Monde de Némo !

La plongée à Gili
Si la plongée bouteille n’est pas votre truc, partez pour une excursion seul ou en bateau au large de Gili. Depuis la plage, il vous sera possible de nager pour atteindre de fabuleux jardins de coraux multicolores, habités par d’étranges créatures aquatiques. Le snorkelling représente une alternative simple et pas chère pour découvrir le monde aquatique des îles Gili. Vous pouvez louer un masque et un tuba auprès des centres de plongée, des boutiques ou des bars.

Le Stand Up Paddle
Aussi appelé le SUP, le Stand Up Paddle nous vient tout droit des eaux tourmentées d’Hawaï et a l’avantage de s’apprendre rapidement et facilement. J’en ai loué un sur Gili Air alors que je n’en ai jamais fait et j’ai trouvé que c’était un très bon moyen de se balader autour de l’île !
Surf Gili Air

Les balades en bateau à fond de verre
Si vous n’avez ni envie de faire de la plongée sous-marine, ni envie de faire du snorkelling, il existe pour vous un dernier moyen d’admirer les incroyables fonds marins des îles Gili : le bateau à fond de verre. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un bateau dont le fond est composé d’une large vitre. J’en ai pris un pour aller faire du snorkelling et autant vous dire que j’ai adoré cette expérience. Sous mes pieds, l’espace de trois ou quatre secondes, j’ai pu admirer une tortue de mer suivie de très près par son bébé !

Les activités terrestres à faire

L’océan n’est pas le seul à offrir une foule de possibilités. Voici une liste de mes activités préférées à faire sur Gili Air.

Faire le tour de l’île en vélo
Comme je vous l’ai dit un peu plus haut, les véhicules à moteur ne sont pas autorisés sur les îles Gili. Profitez-en pour faire un peu de sport en louant un vélo et en faisant le tour de l’île. Le premier avantage, c’est que la route est vraiment très sûre, le second, c’est que le vélo vous permettra d’atteindre des petits coins perdus, parfaitement préservés du tourisme !

Faire du shopping
Je ne suis personnellement pas fan de shopping mais je dois bien avouer que faire les boutiques sur une île aussi petite que Gili Air s’est révélé être une expérience assez agréable. Ne vous attendez pas à de grands centres commerciaux ni à des boutiques de luxe mais certains magasins sont spécialisés dans l’artisanat local. J’en ai profité pour acheter un attrape-rêve que j’ai aujourd’hui toujours avec moi !
Ile Gili Air Shopping

Faire du yoga
J’ai rarement vu un endroit plus propice à la relaxation que Gili Air. Je vous conseille notamment le H20 Yoga and Meditation Centre, un super établissement situé au coeur de l’île.
Yoga Gili Air

Admirer le ciel étoilé
Après avoir admiré le coucher du soleil (ils sont vraiment incroyablement beaux sur Gili Air), je vous conseille de rester un peu plus longtemps sur la plage, de vous allonger et de profiter du spectacle, tout simplement.
île Gili Air Bali

Gili Air étant une île encore relativement préservée, les pollutions lumineuses y sont relativement faibles si bien qu’il est possible d’y admirer un ciel immaculé, constellé de milliers d’étoiles. Ce moment où je me suis allongé dans le sable encore chaud et où j’ai levé les yeux pour regarder la voie lactée… Je crois que je m’en souviendrai toute ma vie !

Partir en excursion sur Komodo ou sur Lombok
Depuis Gili Air, il est possible de partir pour une excursion de quelques jours sur Komodo et sur l’île voisine de Lombok. Cette dernière est accessible en quelques dizaines de minutes de navigation et abrite de superbes plages.
Dragon Komodo

Pour toujours plus de dépaysement, direction Komodo où vous pourrez observer de près le célèbre dragon ! Komodo est une île particulièrement appréciée des plongeurs chevronnés mais j’avoue que par rapport à mon niveau, je préfère me « contenter » des Gili.

J’espère que ce petit guide vous aidera à organiser votre voyage sur les îles Gili ! N’hésitez pas à poster vos recommendations si vous y avez été.

Îles Gili à Bali en 4 jours : Tout ce qu’il faut savoir, voir et faire (2019)
5 (99.05%) 21 votes