La tourista ou la diarrhée du voyageur

Aussi tabou qu’une chanson de Lady Gaga chez les Talibans, la tourista est un mal qui peut vous gâcher une bonne partie de votre voyage.
Je vous l’avoue, j’ai été victime quelques fois de ce fléau durant mes périples, que ce soit en Asie ou en Amérique du sud.
C’est donc tout naturellement qu’après vous avoir fait part de l’importance d’avoir toujours un rouleau de papier toilette sur vous pendant un voyage, que je partage avec vous quelques astuces que j’ai pu développer avec le temps pour vous libérer de cette calamité.

Docteur le sac à dos est dans la place.

La tourista c’est quoi ?

La tourista est une diarrhée normale accompagnée de terribles maux de ventre, de nausées et de vomissements.
Elle est dans 80% des cas d’origine bactérienne et survient généralement durant les voyages ou le niveau d’hygiène alimentaire et très faible mais aussi dans les zones tropicales.

Les symptomes de la tourista

La tourista ou la diarrhée du voyageurLa tourista, ou la diarrhée du voyageur, est une diarrhée normale qui survient lors des courts voyages dans un pays tropical la plus part du temps.
Les premiers symptomes apparaissent généralement 5 à 6 jours après l’arrivée dans un pays.

Les symptomes qui accompagnent la diarrhée sont:

  • des maux de ventre ou crampes abdominales
  • des vomissements
  • des nausées

Conseils pratiques pour éviter la tourista

Comment soigner la tourista ?

La tourista se soigne assez facilement et peut guérir en 4 ou 5 jours voire moins.
Pour cela il faut beaucoup s’hydrater (eau en bouteille, jus de fruit, boissons) pour diminuer les effets de la déshydratation, il ne faut pas hésiter non plus à manger plus salé que d’habitude.
Les antibiotiques ne sont pas recommandés car la tourista est tout à fait bénigne.

Comment éviter d’attraper la tourista ?

La tourista, aussi bénigne soit-elle, peut perturber le court d’un voyage.
C’est pourquoi suivre des habitudes simples lors de vos périples permet de l’éviter :

  • Boire uniquement de l’eau en bouteille, ou bien bien bouillir l’eau afin de la débarrasser de toutes ses bactéries.
  • Même s’il fait chaud, évitez les glaçons qui peuvent avoir été fabriqués à partir d’eau contaminée
  • Se laver les mains avant de manger ou après les toilettes.
  • Bien laver vos fruits et légumes et les peler avant des les manger
  • Éviter les aliments non réchauffés ou crus
  • Éviter si possible de manger dans les restaurants rapides toit ouvert (type KEBAB, baraque à frite etc…)

Complications

Il se peut que cela soit plus grave qu’une tourista et peut être une diarrhée d’acclimatation qui est dû aux modifications du climat ou au changement des habitudes alimentaires.

Les 10 pays les plus touchés par la Tourista sont dans l’ordre :

l’Égypte, l’Inde, la Thaïlande, le Pakistan, le Maroc, le Kenya, la Tunisie, les Caraïbes, la Turquie, le Mexique.

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous ont été utiles et vous permettront de mieux voyager.
Si vous avez des conseils ou des astuces, n’hésitez pas à les partager !

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

CLIQUE ICI POUR RECEVOIR MES CONSEILS ET ASTUCES!

  • Un article qui ravive de mauvais souvenirs… mais très utile, je garde en marque-page 😉

  • MaO

    Y’a pas qu’à l’étranger qu’on peut attraper la tourista. Le seule et unique de ma vie (car à l’étranger je fais très attention à ce que je mange et bois) je l’ai attrapé à Arcachon en camping (eau non potable dans les sanitaires 🙁

  • Ah la fameuse Tourista, on en parle à chaque voyage, mais je touche du bois, je ne les jamais attrapé, jusque là.. 🙂

  • Sans aller jusqu’à la tourista, la diarrhée peut accompagner le voyageur. Un remède qui marche bien et disponible à peu près partout: le RIZ !

  • J’aime bien aussi cet autre surnom qu’on lui donne: La revanche de Moctezuma? ;D Je crois que çà et les piqûres de moustiques sont la hantise des voyageurs qui s’aventurent « hors monde occidental ». Si vous ^etes dans un pays qui en a, ne pas hésiter à user et abuser de l’eau de coco! C’est plein d’électrolytes, parfait pour les cas de déshydratation. Sinon, y’a le bon vieux riz, en effet (ça passe toujours bien) et le buscopan en cas de besoin. Pour le moment, j’ai fait plusieurs pays du « Top 10 et je croise les doits/touche du bois, aucun problèmes

    • Ryan Le Sacados

      Bon et bien La revanche de Moctezuma ? Marrant :-). Je croise les doigts pour que ta fleure intestinale continue sur cette belle voie !

  • Tiens ça me rappelle quelque chose 🙂 Mon copain l’a attrapé, je me suis focalisée sur lui pour l’aider à se remettre (apporter de l’eau et du riz en gros!) puis je me suis retrouvée en état de deshydratation à mon tour…j’ai oublié de boire et en Thaïlande c’est pas un truc à faire, au moins on a fait qu’un tour à l’hôpital…

    • Ryan Le Sacados

      Et bien ! Au moins vous avez vécu un moment intense à deux dans les mêmes conditions !

  • J’ai de la veine, je l’ai rarement attrapé, faut dire que je prends des précautions:-)

    Et puis, à force de voyager, ta flore intestinale se peuple! Par contre, un jour, j’ai attrapé des amibes, et là c’est autre chose…

    • Ryan Le Sacados

      Oui, j’ai dû attraper la tourista une ou deux fois dans ma vie, et c’était durant mes premiers voyages. Maintenant je pense que mon estomac est habitué à force de voyager, et puis surtout je fais super gaffe !
      Les amibes ? Ça doit pas être la joie ça par contre ! 😉

  • Je ne l’ai attrapé qu’une fois et c’était en en Egypte donc je comprends ton TOP10. Par contre, ce n’était pas une petite car j’ai fini sous perfusion et je n’ai pas pu manger pendant une semaine. Ce qui marche très également, c’est le Smecta…

  • Jérémy

    Je l’ai attrapé au Népal pour la première (et unique fois) de ma vie jusqu’ici. C’était assez violent. Le régime ultime : coca – bananes !

    Le pire, c’est que j’ai du me taper 8 heures de bus le surlendemain de la « grosse crise ». Angoissant !

  • Evenstood

    Et merde, je vais en Turquie et j’ai une santé plutôt légère…

    Bon bah je vais suivre tes quelques règles élémentaires puisque l’eau du robinet ne semble pas être potable en Turquie.

    ça sera donc bouillit d’eau direct avec de l’eau en bouteille pour s’hydraté…Merci pour les quelques conseils pour la faire partir…J’espère quand même de tout coeur ne pas l’avoir bien sûr !

  • Tout voyageur qui se respecte y a au moins eu droit une fois ! Pour ma part, j’ai failli y échapper à Madagascar… Ca faisait 15 jours que j’y été sans le moindre souci et puis un soir, erreur fatale, je me suis laissée tenter par de délicieux jus de fruits tropicaux pressés… que le barman avait coupé avec de l’eau du robinet 🙁

  • janine

    moi je revient du mexique et je l’ai eu j’ai du me rendre a l’hopital pour des prises de sangs car j’avais vraiment mal au ventre et la bas j’ai manger beaucoup de fruits et je me kavais les dents avec leur eau ,je n’avais jamais eu ça et je voyage souvent , mais sais la premiere fois au mexique je vais m’y méfier merci de tes bon conseil et bonne route bey xx

  • Sarah

    Je ne l’ai eu qu’une fois, mon premier voyage backpack au Maroc, pas drôle du tout! Depuis, avant chaque voyage dans un pays à risque je prends des probiotiques environ un mois avant le départ pour préparer la flore intestinale. 1 yogourt probiotique par jour pendant 30 jours – en plus de faire bien attention sur place évidemment. Et je n’ai jamais eu ce problème de nouveau! 🙂

  • Ouufff jusqu’à présent, j’y ai toujours échappé! Même l’Asie n’a pas eu raison de moi 🙂

  • Valentin

    Salut Ryan. N’ayant pas encore voyager dans des pays ou je serais plus susceptible de l’attraper, je n’y ai encore pas était confronté mais ca doit être particulièrement imonde. Anecdote, des chercheurs auraient mis au point un vaccin :
    http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com/Un-vaccin-contre-la-tourista-bientot-disponible-2867.html.

  • christine kaib

    moi je l’ai attraper le lendemain de mon arrivé en tunisie chez ma belle mere j’ai rester 1semaine a prendre de immodium et comme sa passer pas je suis revenu en france et la j’ai plus rien eu j’ai été a la pharmacie et ils m’ont dit c du au changement de climat et alimentation depuis je part plus de peur de l’attrapper.

  • Yvan

    A peine une semaine en Azerbaïdjan et la tourista m’accompagne déjà. Merci pour tes conseils.

    • RyanLesacados

      Bon courage ! 🙂

      • Yvan

        ^^

  • Yann

    Eau en bouteille, coma, charbon… rien de tel…

  • Anouk

    Petit remède naturel : l’argile verte! attention de ne boire que l’eau (en bouteille évidemment) et non l’argile qui se sera déposé au fond du verre! En prévention 1 semaine avant de partir, boire du psyllium tous les jours : c’est dégueu mais très efficace!