Gorges du Verdon: Quoi faire et comment les Visiter en 2019 ?

Au printemps dernier, je suis allé pour la première fois camper aux Gorges du Verdon, et je suis tout simplement tombé amoureux de cette région incroyable ! Alors pour partager un peu mon expérience, j'ai décidé de vous écrire un petit guide pour visiter les Gorges du Verdon autrement, en quittant les sentiers les plus touristiques !

Les Gorges du Verdon, c’est quoi, c’est où ?

Pour ceux qui n’y connaissent pas grand-chose en géographie française, les Gorges du Verdon sont un site situé à cheval sur le Var et les Alpes de Haute Provence, à environ 2 heures de route de Nice. Il s’agit d’un canyon large de 6 à 100 mètres et profond de 250 à 700 mètres en fonction des différentes zones. Et c’est au fond de cet impressionnant canyon que se trouve la plus grande richesse du site : la rivière du Verdon et son eau turquoise.

Pour vous aider à vous y retrouver, voici une petite carte des Gorges du Verdon avec le cours de la rivière et les villages principaux.
Carte Goerges Verdon

Que faire aux Gorges du Verdon ?

Se balader de villages en villages

Pour vous résumer un peu la région, les Gorges du Verdon se composent de deux villes, Gréoux-les-Bains et Castellane, et de petits villages traditionnels qui semblent n’avoir pas beaucoup évolué depuis des siècles. La visite de ces petits villages, comme celui de Braux, de St Jurs ou encore de La Rochette, est incontournable pour s’imprégner de l’atmosphère des lieux, mais aussi pour assister aux nombreuses fêtes locales qui ont lieu tout au long de l’année. Pour relier Castellane à Senez et à Barrême, vous devrez emprunter la route Napoléon. C’est l’une des plus belles routes que j’ai eu l’occasion de découvrir en France !

Faire de la randonnée aux Gorges du Verdon

La marche reste LE meilleur moyen de découvrir les Gorges du Verdon hors des sentiers battus. Alors plutôt que de vous contenter de rester là où les touristes vont, c’est à dire les zones les plus facilement accessibles, je vous propose d’enfiler de bonnes chaussures de marche et de me suivre. Au cours de mon séjour, j’ai eu l’occasion de faire de nombreuses randonnées, et certaines m’ont vraiment marqué :

  • La randonnée du Teillon qui permet d’accéder aux hauteurs des Gorges du Verdon. C’est la randonnée panoramique par excellence, mais elle est assez difficile. Comptez entre 5 et 6 heures pour parcourir les 12 kilomètres et grimper les 1000 mètres de dénivelé. Le départ se fait à Chapelle Saint Martin.
  • La randonnée de Pré Pourri à Bruis permet de rejoindre l’un des plus beaux villages de la région. Bon, je vous l’accorde, le nom de cette randonnée ne donne pas franchement envie. Mais elle vaut vraiment le coup d’autant qu’elle est plus accessible que la première. Comptez un peu plus de 3 heures pour parcourir les 8 kilomètres qui relient la cabane de Pré Pourri à Bruis et pour grimper les 800 mètres de dénivelé.
  • La randonnée des deux lacs est réservée aux cavaliers débutants ou non. Depuis le lac d’Artignosc, on se balade en pleine nature dans les champs et les sous-bois au pas et au trot jusqu’au lac de Montpezat. Si vous aimez ça, je trouve que le cheval est un très bon moyen de découvrir les Gorges du Verdon.
  • Le sentier de l’Imbut est réservé aux sportifs. Depuis le chalet de la Maline, il permet de relier les sites principaux des Gorges du Verdon sur une journée complète de marche : le Styx (passage étroit), l’Imbut (un entonnoir naturel) et le Baou Béni (superbe plage cachée dans les rochers). C’est l’une de mes randonnées favorites.
George du Verdon sentier

Activités sportives aux Gorges du Verdon

Si j’ai beaucoup aimé les Gorges du Verdon, c’est aussi parce que je suis un passionné de sensations fortes, et que la région est un véritable terrain de jeux grandeur nature. On peut par exemple aller faire du rafting sur des rapides, du canyoning au cœur des gorges, du parapente pour découvrir le site en hauteur, de l’escalade, du VTT, du saut à l’élastique… Et si les sensations fortes ne sont pas votre tasse de thé, vous pourrez aussi profiter du lac de Sainte Croix pour vous baigner ou faire du bateau à pédales.
Mais moi, ce que j’ai préféré, c’est découvrir les Gorges du Verdon en canoë. C’est une façon encore plus immersive d’approcher les plus beaux sites du Verdon en liberté. Longer les petites plages, se retrouver seul en pleine nature, traverser des passages très étroits… En plus, ça ne coûte pas très cher. Avec Verdon Canoe, par exemple, vous en aurez pour 15 € pour un kayak une place ou 25 € pour un canoë 4 places pour 1h30 de visite des gorges.

Les Gorges du Verdon côté pratique

Quand visiter les Gorges du Verdon ?

La meilleure période pour découvrir les Gorges du Verdon est la mi-saison. En plein été, il fait beau et l’eau est magnifique, mais les gorges sont souvent bondées de monde, ce qui empêche d’en profiter pleinement. Par contre, si vous les visitez en mai, en juin ou en septembre, vous aurez le plaisir de profiter de la chaleur tout en évitant les foules ! C’est aussi un bon moment pour payer moins cher votre hébergement et vos activités.
En mai, juin et septembre, la météo aux Gorges du Verdon est idéale. Il ne fait pas trop chaud contrairement au plein été, mais il fait généralement très beau. C’est la période idéale pour camper !

Où dormir aux Gorges du Verdon ?

Le camping

L’option la plus intéressante pour séjourner aux Gorges du Verdon, en tout cas si vous avez l’âme d’un aventurier, c’est de camper ! En général, une nuit en camping vous coûtera de 15 à 25 €, voire rien du tout si vous optez pour le camping sauvage.
Pour cette dernière option, il y a toutefois quelques règles à respecter :

  • éviter de rester plus de deux nuits au même endroit,
  • toujours laisser un emplacement propre derrière soi,
  • et être bien équipé (avec un bon duvet car les nuits peuvent être fraîches, un tapis de sol, une tente, un réchaud, etc.).

Si vous aimez l’aventure mais pas trop non plus, vous pouvez envisager de dormir dans des campings. Cela reste très économique, d’autant qu’il existe de nombreuses catégories de camping aux Gorges du Verdon. Tout près du lac de Sainte Croix, vous pourrez par exemple séjourner au camping 3* des Vallons à Bauduen. Il est idéalement placé et offre une vue à couper le souffle sur le lac.

La location Airbnb

Eh oui, même jusqu’aux Gorges du Verdon il est possible de louer un appartement ou une maison sur Airbnb ! Là encore il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. La plupart des logements proposés sur Airbnb sont situés à Gréoux-les-Bains et à Castellane, mais on en trouve aussi dans les petits villages. C’est une bonne option si vous ne voulez pas renoncer à votre confort mais que vous souhaitez tout de même opter pour un hébergement économique. Comptez entre 40 et 50 € la nuit pour une chambre et entre 70 € et 150 € pour un logement complet.

Astuce AirBnB : Pour payer moins cher, je vous recommande d’utiliser ma technique pour négocier sur AirBnB et obtenir de 20% à 40% de réduction !

L’hôtel

L’hôtel peut être une option si vous voyagez en couple. Si vous êtes nombreux, je vous recommande un logement entier avec Airbnb. Vous trouverez de bonnes chambres d’hôtel sur Booking.com à partir de 70 € la nuit, mais les prix grimpent vite et on peut rapidement atteindre les 200 € pour une adresse haut de gamme. L’Auberge des Salles et les Restanques de Moustiers sont deux bonnes adresses dont j’ai entendu parler.

Voilà, vous avez maintenant toutes les infos à connaître pour visiter les Gorges du Verdon pendant quelques jours. N’hésitez pas à partager avec nous vos bonnes adresses et bons plans en laissant un commentaire !