Mon séjour dans un temple bouddhiste en Thaïlande

Passer quelques jours dans un temple bouddhiste durant mon voyage en Thaïlande fut pour moi une des plus belles expériences dans ce pays. Vivre dans un monastère thaïlandais signifie quitter votre vieux monde en échange d’un nouveau. Ici, pas de téléphone portable, aucun ordinateur, pas de musique et on ne parle que lorsque cela est vraiment nécessaire.

Alors, que vous soyez en ce moment en voyage en Thaïlande à la recherche d’une expérience inoubliable à vivre, ou chez vous en train de planifier votre voyage et que vous recherchez un endroit pour pratiquer ou parfaire la méditation, je ne saurais que trop vous suggérer de faire un détour par le temple bouddhiste de Nanachat.

Conseils pour un voyage en Thailande

Si vous comptez voyager en Thailande, je vous recommande chaudement de consulter ma fiche Budget astuces et conseils pour un voyage en Thailande.

Au commencement

La dernière étape de mon périple en Asie du sud fut la Thaïlande. Qui dit dernière étape dit aussi « limité en budget ». Je m’étais tout de même pas mal débrouillé jusque-là. Quatre mois plus tôt je n’avais que 210 euros, et j’ai réussi à survire grâce aux petits boulots que je trouvais par-ci par là. L’un de ces jobs en Thaïlande fut guide pour touriste dans la jungle de Bang Kra Jao, près de Bangkok. Assez drôle sachant que moi-même j’étais touriste.
Mais voilà, si je voulais profiter de mon voyage, je ne pouvais pas rester au même endroit indéfiniment.
Le hasard faisant bien les choses, j’ai rencontré un couple de voyageur Néozélandais, Earl et Lucie, avec qui j’ai partagé le même dortoir dans une auberge de jeunesse de la ville. Ils revenaient du temple bouddhiste Nanachat, qui se situe dans le nord-est de la Thaïlande. Ces voyageurs m’expliquent avec émotion à quel point ce fut une expérience enrichissante.
Ce qui retient encore plus mon attention c’est quand j’apprends qu’on peut y séjourner gratuitement et que la nourriture y est gratuite aussi !
Train vers ubon ratchathani pour le temple bouddhisteTrois jours après, je décide de prendre un train pour Ubon Ratchathani (qui se situe au nord-est de la Thaïlande), afin d’aller dans ce temple bouddhiste.
C’est assez difficile de l’avouer, mais au départ ma motivation première était de trouver quelque chose qui lie expérience et bon plan. Malgré que je puisse trouver cette expérience très enrichissante, je n’y voyais que le côté bon plan gratuit dû à ma situation financière.

En direction du temple bouddhiste Thaïlandais

tuk tuk thailandais pour le templeAprès avoir voyager en train toute la nuit, j’arrive à Ubon. Malheureusement, j’apprends qu’il faut écrire au monastère (par courrier car il n’utilise par internet…. Logique) pour leur signaler notre arrivé et attendre leur réponse.

Merde, je n’avais pas prévu ça !

Je leur écris donc une lettre en anglais et leur parle de mon histoire ainsi que ma rencontre avec Earl et Lucie.

Il est déjà très tard, je décide donc de dépenser les quelques sous que j’ai encore dans un des hôtels miteux de la ville. Cela me permettra par la même occasion d’inscrire l’adresse de cet hôtel comme adresse de réponse à ma lettre. Quatre jours plus tard je reçois une réponse m’invitant à venir quand je le souhaite. Le fait de citer le couple avait surement joué en ma faveur ?
Le matin même, je décide d’aller au monastère de Wat Pah Nanachat à l’aide d’un tuk-tuk (tricycle motorisé qui sert de taxi en Thaïlande). C’était le moyen le moins cher pour m’y rendre.

Mon arrivé danse le temple bouddhiste

Temple bouddhiste wat pah NanachatEn Arrivant dans ce temps bouddhiste, j’ai très vite compris que j’échangeais mes journées de distractions contre quelque chose de plus spirituel.
Ici, pas de full moon party, ni de personnes qui viendront vous solliciter pour un massage boom boom , pour un ping pong show ou autres distraction touristique.
Un long chemin proprement balayé menait à ce monastère, le son des animaux accompagnait mes pas durant ces minutes de marches vers ce temple. Ce qui m’a le plus interpellé était surtout ce que je ne pouvais pas entendre: le bruit des voitures et des tuk tuk. Ce changement sonore était plus que bienvenu.
Arrivé au temple je fus reçu par un moine qui avait la responsabilité d’accueillir les nouveaux arrivants. Après une conversation très intéressante il m’explique les codes de conduites à adopter en ce lieu.

Il y a d’abord cinq préceptes de formation :

  1. s’abstenir de mettre intentionnellement fin à la vie de toute créature vivante.
  2. s’abstenir de prendre tout ce qui n’est pas donné.
  3. s’abstenir de toute activité sexuelle. Damn it
  4. s’abstenir de discours injurieux ou malveillant.
  5. s’abstenir de prendre des boissons alcoolisées, de la drogue, ou du tabac.

Il y a ensuite trois préceptes de renoncement à respecter :

  • s’abstenir de manger après midi. Il n’y a qu’un seul repas par jour. Cela libère du temps pour la méditation et améliore la simplicité de vie.
  • pas de musique, pas de téléphone portable, pas de jeux, pas de livre distrayant, pas de bijoux ou autres artifices et il ne faut parler que quand cela est vraiment nécessaire. Cela aide à concentrer son attention.
  • s’abstenir d’utiliser un lit pour dormir. Cela développe les qualités de prise de conscience et d’éveil, cela permet aussi de garder l’attention claire en toutes postures et en toutes activités tout au long de la journée.

Il me rassura juste après en me disant qu’il ne fallait pas que je m’en fasse si je faisais quelques erreurs, personne ici ne m’en voudrait car je suis nouveau. Quel soulagement de savoir ça ! Il me conduit ensuite à l’endroit où je devais passer mes prochaines nuits, le dortoir des invités.
L’endroit était très simple, rien d’artificiel, un matelas à même le sol faisait office de lit, une lampe torche et une serviette de toilettes. Le moine me donna un ensemble blanc que je devais porter durant la durée de mon séjour avant de me demander de le suivre dehors.

Mes premiers pas dans un temple bouddhiste

Tout en marchant, le moine m’expliqua le déroulement d’une journée type :

Journée type dans le temple de Nanachat

  • Le levé se fait à 3 heures du matin (oh my god ! ),
  • Chanting de 3h30 à 4h (c’est quoi le « Chanting » ?)
  • Méditation de 3h30 à 5h
  • Nettoyage, récolte de nourriture, cuisine de 5h à 8h
  • Repas servi à 8h (il n’y a qu’un repas par jour…)
  • Temps libre de 10h à 16h
  • Nam pana à 16h (Pause thé)
  • Chanting et méditation de 18h à 20h

J’étais arrivé dans ce monastère pendant le temps libre de la journée qui est donc entre 10h et 16h. Durant ce moment on peut en profiter pour méditer, faire de la lecture ou du yoga, ou même une sieste. J’en ai donc profité pour visiter les lieux tout seul.
Moine nanachat temple bouddhisteJ’ai pu remarquer, durant ma visite, des cabanes sur pilotis qui étaient habitées par des moines qui vivaient dans ce temple depuis de nombreuses années. J’ai été stupéfait de voir que ces cabanes n’étaient pas plus grandes qu’une salle de bain. Je savais que ces personnes vivaient très simplement, mais c’était tout de même impressionnant de voir ça en vrai.
Vers 16h c’est le Nam pana, une pause quotidienne ou le thé est servi et les règles de vie sont assouplies. J’en profite pour boire un thé en compagnie d’un moine allemand qui me sort quelques blagues. Je me suis senti plus à l’aise après ça car ça a brisé quelques idées préconçues que j’avais sur les moines.

La découverte du chanting et de la méditation

monastere bouddhiste Nanachat - ChantingVers 18h je me dirige en même temps que les autres moines vers une grande salle pour le chanting.
Le chanting consiste à réciter de manière chantée les enseignements du Bouddha en pàli, qui est l’ancienne langue parlée en Inde.
Étant le membre le plus récent de la communauté, je me retrouve tout à l’arrière du groupe de moines. Quand la cérémonie commence, je ramasse un livre posé à côté de moi, qui est sensé aider les nouveaux arrivant pour le chanting, et commence à… chanter ? Je vous assure, avec toute la bonne volonté du monde je n’ai pas réussi à chanter une seule fois juste. Heureusement mon charabia était noyé dans le chant des autres.

Vers 18h30 tout le monde se met à méditer et je me sens encore plus stupide que pendant le chanting. Je connaissais le concept de méditation, mais que fallait-il faire concrètement? Se concentrer sur ma respiration comme ce que j’ai pu voir à la télé?
Je n’étais pas en danger ni quoique ce soit donc il m’était interdit de parler, ce soir-là je restais donc sans réponse à mes questions sur le sujet.
Je m’installe donc en position de méditation et je ferme les yeux.
Instinctivement, je me mets à réfléchir sur les raisons de ma venue en ces lieux. Je revois les images de mon parcours à travers le Vietnam et le Laos. Je vois défiler dans mon esprit toutes ces personnes formidables que j’ai croisé durant la route, d’Alex le globe-trotter qui m’a pousser à partir voyager jusqu’au couple de néozélandais qui m‘avait parlé du temple bouddhiste dans lequel je suis actuellement.
Je repense aussi à mes amis, et mes parents…

Une fin de journée pleine de doutes

Vers 21h je me dirige vers mon dortoir. Je m’endors avec tout un tas de doutes et de questions. Je me demande si j’ai bien fait de venir en ces lieux. Je voulais vivre tout un tas de nouvelles expériences, mais peut être que certaines n’étaient tout simplement pas faites pour tout le monde ?

Le jour suivant

Le réveil à 3h du matin par les gongs fut moins horrible que ce que je pensais. Après les différents rituels on me confia le soin de nettoyer avec un grand balai les allées qui menaient vers le temple. Je comprenais mieux pourquoi c’était très propre en arrivant la veille.
Un moine me proposa à l’aube de le suivre dans le village de Bung Wai pour récupérer la nourriture offerte par les villageois. Je devais simplement porter un grand bol tout en les suivant. Un enfant du village nous a accompagné.

temple thailandais - VillageJ’ai été surpris de voir tant de personnes à l’entrée du village, chacune déposant une poignée de grains de riz dans le bol. J’ai aussi été émerveillé par la générosité des villageois, comme cette femme qui ne portait qu’une simple chemise déchiré et des sandales et qui est venu déposer une toute petite poignée de riz dans le bol.
C’est à ce moment-là que mes doutes ce sont envolés. Je n’ai jamais su l’expliquer, mais je me suis senti à partir de ce moment, comme à la maison…
De retour au temple bouddhiste, j’ai pu profiter de mon unique repas de la journée. Les nouveaux arrivants se servent tout en dernier, mais avant les femmes. Je me suis mis alors à penser aux associations féministes que nous avons en France et ce qu’elles diraient si cela se passait comme ça dans une cantine française en entreprise. Ça m’a fait sourire.

Une routine qui conduit vers une paix intérieure

Jour après jour ce fut la même routine. Un jour se fondant dans un autre.
L’absence d’horloge et de calendrier m’a fait complètement perdre la notion du temps. Mes habituels soucis quotidiens comme :

-que vais-je manger?
-À quelle heure vais-je pouvoir faire ceci ou cela?
-Je n’ai pas assez d’argent pour acheter ceci ou cela

ont été remplacés par une routine solide qui m’a conduit à une paix d’esprit que je n’avais jamais ressenti avant.
J’ai passé 6 jours dans ce temple, et j’avais l’impression d’y être depuis des mois !
J’ai quelques fois brisé la loi du silence pour pouvoir discuter avec d’autres voyageurs qui étaient dans ce temple depuis un long moment maintenant. Il y avait d’ailleurs beaucoup de personne venant d’occident.

walking meditation d'un moineL’une des discutions les plus intéressante que j’ai eu était avec un moine qui m’expliqua en quoi consistait la walking meditation. Il me dit que cela consistait à méditer tout en marchant très très lentement pour atteindre le présent absolu. Assez difficile.
Il me dit aussi que le but est de se concentrer sur ce qui passe autour de soi, dans l’instant présent, se concentrer sur ses émotions et ses sensations afin d’atteindre une paix intérieur. Quand je lui ai demandé quelle sensation cela faisait d’être dans cet état il me dit avec un sourie :

Tu me demandes de décrire des couleurs à un aveugle.

Mon départ du temple bouddhiste

Le lendemain j’ai décidé de partir… Mon visa expirait dans 10 jours et je n’avais pas encore acheté mon billet de retour pour la France. De plus, il aurait fallu que je me rase complètement la tête, la barbe et les sourcils, si je souhaitais rester plus de 7 jours, ce qui dans le fond ne m’aurait pas dérangé si je ne devais pas rentrer à Paris dans les jours qui venaient.

En ressortir grandi

Temple boudisteMoi qui au départ cherchait un bon plan, j’ai eu beaucoup plus que ça. Oui car cette expérience m’a beaucoup apporté, elle a complètement redéfinis mon mode de vie, m’apprenant qu’on peut très bien vivre simplement. Elle m’a aussi apporté une paix intérieure que je ne soupçonnais pas. J’ai aussi appris à vivre dans le moment présent ce qui est plus difficile que ce qu’on imagine.
J’ai aussi appris que ce sont ceux qui ont le moins qui donnent le plus…
Malheureusement, je n’ai jamais pu atteindre l’état spirituel dont le moine parlait, il aurait surement fallu que je reste plus longtemps…

En tout cas, je souhaite à tous les voyageurs de vivre une expérience telle que la mienne, dans un temple bouddhiste en Thaïlande, ou ailleurs.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de séjourner dans un temple bouddhiste ?

Information et Indication pour vous rendre à Wat Pah Nanachat :

Wat Pah Nanachat  se situe prêt du village  Bung Wai. La moitié des moines dans ce monastère sont d’origine étrangère. Il n’y a pas de limite à la durée de séjour dans ce temple, mais si vous êtes un homme et que vous décidez rester plus de 7 jours, il vous faudra vous raser la tête, la barbe et les sourcils. Faîtes attention à ne pas dépasser la durée limite de votre Visa.

Le train est le moyen le plus facile pour y arriver depuis Bangkok. Un tuk tuk-vous amènera directement au monastère depuis  la gare de Ubon Ratchathani pour environ 100 bahts.

Pour séjuorner dans ce temple il vous faudra leur écrire à l’avance à cette adresse :
Wat Pah Nanachat
www.watpahnanachat.org
Bahn Bung Wai
Ampher Warin Chamrab
Ubon Rachathani 34310
Thaïlande

Pour les plus curieux, le temple bouddhiste Nanachat se trouve ici :

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

CLIQUE ICI POUR RECEVOIR MES CONSEILS ET ASTUCES!

  • J’ai une amie qui avait fait aussi un séjour méditation dans un temple du coté de Chiang Mai. Elle m’avait expliqué être désarçonnée par le fait de ne pas pouvoir parler… A priori c’est bel et bien une expérience à vivre! En tout cas tu partages bien à travers ton article les sentiments confus que peut ressentir un Occidental devant cette première expérience!

    Laurent

    • Ryan Le Sacados

      Oui c’est vraiment déstabilisant les premiers jours, moi qui aime communiquer, j’ai trouvé ça très frustrant. Mais justement le but est de couper toute communication inutile extérieur afin d’initier un dialogue intérieur et se concentrer sur soi-même.

      Merci pour ton compliment, je souhaitais vraiment transmettre ce que j’ai pu ressentir à travers cet article.

  • Quelle expérience ça a du être… c’est sûr qu’en découvrant les différentes consignes, on doit être pris par le doute, mais une fois sur place, tous doivent s’envoler pour faire place à un sentiment de sérénité et de bien-être bien plus intense et profond…

    • Ryan Le Sacados

      Oui il y a vraiment un doute qui s’installe les premiers jours. Mais au final on en ressort vraiment grandi et transformé. On s’en rend compte d’ailleurs les jours qui suivent.

  • Je suis intriguée… et c’est si bien raconté. Mais j’avoue quand en bonne occidentale encore attachée au plaisir de cette terre, je me suis dit: UN repas. Vraiment???

    • Ryan Le Sacados

      Salut Mélissa,
      Oui.. Un seul repas ! C’est toujours déroutant de savoir ça mais après quelques jours le corps s’habitue.
      Le but de cette pratique est de combattre toute pulsion d’attachement, cela inclus le plaisir de la nourriture.
      En ne se nourrissant que de riz sans aucun gout une fois par jour, en s’éloignant des sentiments superficiels et futiles, on est plus à même de rentrer dans un état de développement spirituel.

  • Isabelle

    Bonjour,
    Je souhaite partir pour juillet en Thaïlande et je vous remercie 1000 fois pour tous ces renseignements car je vais y aller passer qqles jours !
    j’étais à la recherche d’un temple bouddhiste comme ca!
    merci beaucoup pour ce partage!

    • Ryan Le Sacados

      Bonjour Isabelle,
      Je suis ravi de savoir que ces informations vous ont été utiles. J’espère que ce séjour vous apportera autant qu’il m’a apporté.

  • Laura

    Ce témoignage vient de changer ma vision concernant la vie dans les temples bouddhistes. Je pensais que des occidentaux ne pouvait trouver la paix et qu’une expérience de genre avait des chances de se révéler frustrante. Pour le coup ça me tente bien 😉

    • Ryan Le Sacados

      Oui et je confirme que ce n’est pas une expérience pour tout le monde. Lors de mon séjour j’ai vu 3 ou 4 personnes venir au temple et partir dés le lendemain !
      Les personnes qui abandonnent sont généralement ceux qui veulent faire ça pour le « délire » afin de dire aux autres en rentrant « j’ai fait ça c’était cool ».

      • Koi Ke

        bonjour
        voila je voudrai y sejourner durant le mois de novembre penses tu quil est trop tard?? merci a toi

        • RyanLesacados

          Hello,

          Je ne sais pas du tout, essaie de les contacter via le site que je donne à la fin.

          Ryan

  • Audrey

    Alors j’ai plusieurs questions ^^ :
    – un repas, toujours que du riz? mais… à force pour ces moines ça doit créer des carences ?!!
    – tu as pu prendre des photos sans « gêner » ?
    – tu as pu laisser tes affaires sans craintes pendant les moments de rassemblement ?
    – il était possible de quitter les temps de méditation et de chanting (pour x raison) ?

    Voilà, je suis curieuse et je me dis qu’à l’heure actuelle ce ne serait pas pour moi mais pourquoi pas un jour!

  • fahina carel

    salut ryan le sacados
    merci pour l’adresses , comment fait t’on pour un visa plus long stp pour rester qu’elle que semaines , ou mois merci

    • Ryan Le Sacados

      Salut Fahina,
      Tu veux dire un visa pour la Thaïlande ? Tu n’en as pas besoin si tu restes moins de 30 jours. Donc je te conseille de rentrer dans le pays, de rester 25 jours puis de partir dans un pays voisin comme le Laos ou le Cambodge et de revenir en Thaïlande pour que le visa soit de nouveau renouvelé 30 jours.
      Sinon tu peux demander un visa touristique de 60 jours avant d’arriver en Thaïlande, ça coute 30 euros.
      J’espère t’avoir aidé !

      Ryan.

  • fahina carel

    salut ryan
    combien a tu payer ton voyage françe Thaïlande stp je ne trouve pas a moin de 590 euro pffffff
    je te remercie désoler si j’ai po tous compris . biss

    • Ryan Le Sacados

      Salut Fahina,
      Comme je le raconte dans ma description, je suis arrivé en Thaïlande depuis le Laos en bus.
      Pour le prix des billets tu trouveras difficilement en dessous de 500 euros.
      Bon courage dans tes recherches !

  • fahina carel

    ok je te remerci ryan bonne continuations a toi ,biss .

  • Choque Constance

    Hey salut ^^,
    J’aurai quelques questions à vous poser, déjà pour la langue vous avez dut apprendre à parler thailandais ? Puis pour être accepté dans ce temple comment ça se passe ? Aprennent-il des arts martiaux pendant leur temps libres ? Sont-ils seulement dépendant des villageois pour se nourrir ou cultivent-ils eux même ? Les femmes se doivent-elles se raser la tête ?
    Et merci pour votre expérience ! 🙂 Et merci d’avance pour votre réponse. Bien à vous.
    PS: Mon prénom est Constance, je préférerai que l’on m’appelle comme ça. ^^

    • Ryan Le Sacados

      Hello Constance,
      Merci pour tes compliments !
      Non je n’ai pas eu besoin d’apprendre le thaïlandais, certains des bouddhistes parlaient anglais donc c’était suffisant !
      Pour être accepté dans ce temple il suffit d’envoyer une lettre comme je le dis dans l’article, si il y a de la place il te diront à partir de quand tu peux passer.
      Non pas d’art martiaux dans ce temple.
      Ils sont dépendant des dons des villages voisins mais cultivent aussi certaines plantes.
      Non il n’y a que les hommes qui doivent se raser au bout de 7 jours.

  • nine

    j’ai fait une expérience un peu similaire lors d’un cours de méditation vipassana de 10 jours
    bon les conditions étaient un peu différentes car le but du séjour était la méditation et uniquement la méditation, et surtout c’était en suisse, mais la routine journalière de ton monastère m’a rappelé le programme quotidien : +/- même horaires (gong à 4h, au secours !), mêmes règles de vie, pas de chanting (ouf!) mais 10 heures de méditation par jour… dur physiquement, moralement, mais très très bénéfique

  • Mimy

    Bonjour!

    Quelle merveilleuse expérience! tu as répondu dans ton article à pas mal de mes questions. Je pars dès le mois de janvier pour un mois minimum pour la Thaïlande afin de découvrir d’autres horizons. Je suis à la recherche d’un monastère pour apprendre à méditer. Est-ce qu’il y avait dans le tien des enseignements lors du temps libre? Avais-tu le droit de sortir du monastère? Pour tes effets personnels, aucun soucis de vol?

    Merci beaucoup de nous avoir transmis ton expérience!

    • Ryan Le Sacados

      Salut Mimy et merci pour ton message, c’est vrai que ça reste toujours pour moi une expérience très marquante !
      Il n’y a pas d’enseignement à proprement parler, j’ai même un peu galéré au début car je pense qu’il faut avoir quelques notions de méditation pour s’intégrer rapidement. Mais bon, je n’y connaissais rien et je me suis très bien débrouillé ainsi :).
      Alors non, tu n’as pas le droit de sortir du monastère à titre privé (pour faire du tourisme dans le village voisin par exemple), si tu pars ça veut dire que tu le quittes. Je n’ai eu aucun problème de vol.
      J’espère avoir répondu à tes questions !

  • roma

    Mimy es tu déja partie?J’aimerai partir courant du mois également.
    Encore merci pour nous avoir raconte ton expérience, si bien détaillée. Je vais écrire en esperant qu’ils m’acceptent…
    A bientot.

  • Boudassou

    Très beau récit. c’est une vrai invitation au voyage et à la découverte d’un monde plein de spiritualité à travers les biens faits de la méditation

  • Benoit Robitaille

    Bonjour Ryan,
    Je me suis retrouvé sur votre blog car je recherche activement des informations sur des destinations en lien avec les voyages spirituels.
    Je m’intéresse, depuis environ un an, à cette philosophie de vie, à cette religion qui est le Bouddhisme. Après mes études, je prévois faire le type de voyage que tu as fait afin de me recentrer sur moi-même et sur ma spiritualité avant d’amorcer définitivement ma carrière professionnel.
    J’ai adoré le résumé de ton séjour lors de ta visite du temple bouddhiste en Thaïlande. Ton périple est vraiment inspirant et j’espère être en mesure de réaliser ce voyage.
    Je suis très heureux d’apprendre qu’il reste des endroits sacrés comme celui-ci dans le monde. De plus en plus, ces endroits sont transformé en attrape touristes. De ce que j’ai vu à présent lors de mes recherches, nous devons débourser une petite fortune pour faire le tiers de ce que tu as accompli lors de ton périple. C’est un peu triste de voir que certaines personnes ou organisations profitent du manque d’information des voyageurs pour se faire de l’argent sur le dos des vrais fervents bouddhistes. Les fervents bouddhistes ne sont-ils pas supposé renoncer à tout bien matériel inutile et de ne garder que l’argent minimal pour survivre?

  • Teach

    Hello ryan,

    J ai vraiment apprecier te lire, je pars en thailande tres bientot et je tenais a te dire merci pour ton témoignage que je prend aussi comme une suggéstion que je vais suivre 😉

    ++

  • Florian

    Merci à toi pour cette article inspirant et donnant envie 😉
    Cependant une question ou deux me turlupine, dans qu’elles genre de monastère est-il possible de rester mais à vie? Tu dit que on n’avais pas le droit aux bijoux ou se genre de choses, mais si l’on à un tatouage visible (par exemple le long du bras) cela peut-il poser problème? Et la dernière, le vœux de silence est-il accessible à tous ou faut-il avoir une certaine ancienneté pour le prononcer? Et hop une dernière, pour avoir un visa à vie pour rester en Thaïlande par exemple comment cela se passe t’il 🙂
    Merci pour les futurs réponse !

    • RyanLesacados

      Salut Florian,
      Je pense que tu peux rester aussi longtemps que tu le souhaites dans ce type de monastère. Seul la durée de ton visa pourrait te poser problème.
      Nan les tatouages ne sont pas un problème.
      Le voeux de silence c’est pour tout le monde dans le monastère, on ne parle que quand c’est nécessaire.
      Un visa à vie ? Hum marie toi à une thaïlandaise, ou regarde sur le site du consulat si ils proposent de long visa 🙂

      Ryan

      • Florian

        Merci beaucoup pour tes réponse rapide !
        Et merci pour l’inspiration grâce à ton article 🙂

  • Thibaud

    Bonjour, merci pour ton article Ryan!
    Petites questions:
    1. est-ce que lors de ton dernier jour, tu as pu prendre quelques photos (en mode reportage) ou bien c’est interdit?
    2. de quand date ton voyage, comment s’assurer que le monastere fonctionne toujours de la même façon?
    3. AU début je suppose que ton corps n’est pas habitué physiquement (manque de nourriture, stature droite pour la meditation,… comment les moines reagissent autour de toi envers cette ‘agitation des premiers jours?
    Y a-t-il un moyen de te contacter par mail?

    Merci beaucoup!

    Thibaud

    • RyanLesacados

      Hello Thibaud,

      Heu à cette époque (en 2008) je n’avais pas d’appareil photo et je n’en prenais jamais. Donc je ne sais pas pour les photos, il faudrait voir sur place.
      2- Regarde sur leur site, j’ai mis le lien à la fin de l’article
      3- C’est dur les deux ou trois premiers jours, mais après tu t’habitues et c’est très facile. Si tu veux être là-bas c’est parceque tu le souhaites donc généralement l’agitation tu la gardes en toi ! Tu peux me contacter via la page contact.

      Ryan

  • Nico Del

    Bonjour Rayan,

    Je suis déja à Bangkok et je viens de découvrir ton article.
    Penses tu qu’il est possible de se rendre directement au monastère sans leur écrire au préalable? Je pense que je vais manquer de temps si je dois attendre une réponse par voie postale.

    Merci d’avance

    • RyanLesacados

      Regarde sur leur site internet, je l’ai mis à la fin de l’article !
      Bon courage tu me raconteras 🙂

  • yvc45

    Super reportage. Bravo, pour ma part je vais essayer au moins 1 journée.

  • Chris

    Bj j aimerais partir aussi séjourné dans un temple , ton article ma vraiment bien plu mais j ai un petit problème je ne parle pas du tout anglais ça risque de poser un très gros prob de communication , pense tu qu il y a un moine qui parle + ou – français ?? Merci.

  • RyanLesacados

    Je ne pense pas non, mais la langue n’est q’une fausse contrainte, on trouve toujours un moyen de communiquer et de se faire comprendre 🙂

  • Chris

    Ok merci pour ta réponse je vais y réfléchir mais j ai vraiment envie ça doit être une super expérience j ai juste un peu peur pcq je ne suis jamais parti à part en Espagne lol . si je me lance je commencerai déjà par l envois d une lettre la-bas en expliquant ma situation on verra par la suite 🙂

  • Christophe

    Bonjour Ryan, J’ai pu lire tous tes articles et les commentaires et j’ai donc 4 questions :

    1)-pendant les horaires libres, peut-on faire du sport ?

    2)-Pour le lavage des vêtements ou de de la tunique et nos douches, cela ce passe comment ?

    3)-Sur le matela, y a t-il un drap ou pas ? puis-je utiliser les miens ?

    4)-Si mon visa expire et que je suis et reste dans le temple, Que ce passe t-il ?

    Merci pour tes réponses Ryan

    Félicitations pour tes articles et ton blog

  • RyanLesacados

    Hello
    1- aucune idée, tu peux toujours en faire j’imagine mais l’idée est de n’avoir aucune distraction…
    2- tu peux laver toi-même tes vêtements.
    3- il y a un draps oui et qui est propre à ton arrivé.
    4- tu auras à payer une amende en quittant le pays, à la douane.

    Ryan

  • Pat

    Bonjour Ryan,

    Merci pour l’article, très bien rédigée. J’aimerais tout simplement savoir si tu avais une certaine base en méditation avant de te rendre au Wat Pah Nanachat. Sur le site, il suggère d’avoir suivi une retraite.

  • RyanLesacados

    Quand j’y suis allé, je ne connaissais pas du tout, j’ai appris sur place 🙂

  • Pascal Blondeel

    est-il possible de vivre dans ce temple?

    • RyanLesacados

      Aussi longtemps que ton visa le permet…

  • Nico

    Ha oui autre chose…encore une fois ce qui t’as poussé à aller là, c’est le fait que c’était gratuit,  » Ce qui retient encore plus mon attention c’est quand j’apprends qu’on peut y séjourner gratuitement et que la nourriture y est gratuite aussi !  »

    Serais tu rentrer dans une pratique de la méditation en ayan eu du pognon? Non certainement pas, je comprend pas bien le principe d’arriver en Asie sans un rond ….

  • RyanLesacados

    Hello Nico,

    Pour comprendre ça je t’invite à lire ma description qui parle de mon premier voyage http://lesacados.com/ryan-le-sac-a-dos-globetrotter
    Pour résumé je n’avais pas prévu de rester si longtemps, c’est pour cela que je voyageais sans argent.

    Ryan

  • Anna

    Bonjour Ryan,
    merci beaucoup pour ton témoignage, que je découvre aujourd’hui. Je souhaite vivre cette expérience mais je voudrais aussi effectuer une mission « humanitaire » avec des enfants. 1 petite question donc:
    Est-il possible de sortir durant le temps libre pour aller s’occuper d’enfants qui en ont besoin (si une telle structure existe à Ubon bien sûr, je n’ai pas encore cherché)?
    Je te remercie pour ta réponse et pour ton blog 🙂

    • RyanLesacados

      Hello,
      Malheureusement je n’en n’ai aucune idée, mais ut peux leur envoyr un mal pour leur demander !

      Ryan

      • Anna

        Merci beaucoup 🙂

  • aurelie

    Coucou Ryan j ai lu ton super article sur le sac a dos.com, je serai en thailande la semaine prochaine(puis Laos puis Japon puis Nepal puis Tibet lol ) et je voulais savoir si on peut ecrire un email au monastere Wat Pah Nanachat? J aimerai beaucoup vivre la meme experience que toi. Merci d avance

    • RyanLesacados

      J’ai tout écrit à la fin 🙂
      il faut envoyer une lettre !

      Ryan

  • GVH

    Bonjour,

    Je découvre ton blog, quelques heures avant de repartir en Europe après 2 mois en Thaïlande, Laos et Cambodge. J’ai commencé mon séjour en passant 1 mois dans un temple à Chiang Mai. Je n’avais quasi aucune connaissance de Vipassana auparavant. Les règles sont un peu différentes, méditation de 4h – 22h, deux repas par jour, pas de sieste, pas de lecture, pas de sport, rien d’autre que la pratique. La plupart des visiteurs ne restent que 10 jours (pas besoin de se raser la tête), mais un séjour plus long est fortement recommandé pour s’immerger dans la pratique. Tous les jours, on parle (en anglais) avec le Maître de ce que nous vivons, ressentons, appréhendons… Pour ceux qui sont intéressés: http://www.watrampoeng.net/

    Pas besoin d’écrire une lettre, il suffit de s’y rendre, le moine en charge donne la date du prochain rendez-vous (dans les 3-4 jours en général).

    Namasté!

  • Ève

    Bonjour,comment-allez vous?

    Savez-vous si je contais rester un mois,est-ce que le séjour sera gratuit malgré la longue durée de celui-çi?

  • VisaPourBangkok

    555! Bel article! jamais fait l’expérience de vivre dans un temple! et juste une et aux vues des règles et autres prescriptions (abstinence, ahah ) je n’en ai pas spécialement envie après avoir lu l’article!
    PS: petite rectification, il s’agit du parc Bang Krachao et non Bang kra jao… :), le véritable « poumon vert » de Bangkok destiné à l’origine pour accueillir les immigrés birman!

  • Ara

    Bonjours, voila j’ai lue votre article qui est très très intéressant et je voudrais participer a ce voyage vers les temples bouddhistes, je voulais savoir quel était la langue utilisé principalement si j’ai des questions a posé ou quand un des moine que vous avez cité un peux plus par exemple vous explique les règles dans le milieux de vie? Car je doit avouer avoir du mal avec la langue étrangère 🙁 sur ce bonne journée à vous tous.

  • Maryline Deschamps

    Est-ce qui il a des douches au temple?

    • RyanLesacados

      Oui oui. C’est pas le luxe mais il y a des douches.

      • Maryline Deschamps

        Merci pour l’info 🙂

  • Frédéric

    Intéressant cet article. Oui la Thaïlande est probablement l’un des meilleurs endroits au monde pour s’initier à la méditation. Moi j’ai passé 3 jours dans un monastère bouddhiste dans le nord-ouest de la Thaïlande, voir l’article sur mon blog de tour du monde :
    http://fredalaventure.blogspot.fr/2014/11/3-jours-de-meditation-dans-un-monastere.html

  • Eric

    Bonjour Ryan, félicitation pour cette superbe expérience et merci pour toutes ces explications très claires.
    Je suis moi aussi très attiré par la philosophie Bouddhiste, c’est vrai, c’est le respect de la vie, la sagesse, l’amour…. Ah si tous les êtres humains partageaient cette religion, nous vivrions dans un monde en paix. J’aimerai beaucoup vivre ton expérience Ryan, j’ai 50 ans je parle très mal l’anglais mais comme tu le dit, peu importe, ce que je souhaite c’est d’être enfin entouré de personnes « sages » qui ont compris le sens du mot: « respect ». Comme cela doit être bon de tout partager avec eux. Je souhaite de tout cœur vivre cette expérience qui m’apportera ce que beaucoup ne peuvent imaginer.
    Encore merci.
    Eric

    • Anolia

      Une personne sage connaissant le sens du mot respect respecte toute forme de vie y compris ceux qui semblent t’insupporter (en vue de ta formulation de phrase plus qu’explicite), si ton souhait est d’approcher leur sagesse, commence par là.

  • Vabia

    Bonjour Ryan, cette fois c’est en public que je pose ma question!
    C’est une question très terre à terre: d’où viennent les photos qui illustrent ton article? Sont-ce des photos que tu as pris toi même? Si oui, tu les as prises en accord avec le temple? Tu dis qu’ils ne voulaient pas de téléphones, de jeux. Mais ils t’ont laissé les prendre en photo?
    Je prévoit d’aller dans un temple tel que celui-ci, et je pensais prendre des photos, mais, bien sûr, et comme toujours, dans le plus grand respect de mes hôtes, avec leur accord. Je voulais juste avoir cette précision!
    Bons voyages à tous!

    Thomas

    • RyanLesacados

      Hello,

      Les photos ont été prises à mon départ !
      Pendant je n’avais aucun appareil.

      Tu peux les contacter sur leur site pour leur poser la question 🙂

      Ryan

  • Oriane

    Bonjour,
    je pense depuis maintenant un très long moment à faire une retraite dans un temple bouddhiste. Je médite déjà et pratique les mantras depuis peu Je sais qu’il n’y a que peu de paroles mais je ne parle pas très bien l’anglais et il est indispensable d’avoir un minimum de dialogue. Y avait-il sur place des prêtres qui parlaient français? Y a t-il des femmes venues pour tester et qui y sont restées?
    Merci par avance pour votre réponse.

  • henninger

    Bonjour et merci pour ce bel article! quelle expérience incroyable… Sais-tu s’ils acceptent les femmes ?
    Merci et bonne continuation 🙂

    Julie

    • RyanLesacados

      Hello Julie,

      Oui les femmes sont acceptées !
      Ryan

  • Julye

    Bonjour Ryan,
    Et merci pour ce beau témoignage, quelle belle expérience et quelles belles rencontres! On doit en ressortir vraiment différent et enrichi. Je compte envoyer une lettre à ce temple. J’ai vu sur leur site qu’on a besoin d’une première expérience en méditation pour y entrer, est-ce le cas ?
    Aussi, connais-tu des sites ou un autre moyen d’avoir des chants en pali? Leur mélodie me fait beaucoup de bien mais je peine à en trouver..
    Merci beaucoup! Et bonne continuation,
    Julie

    • RyanLesacados

      Bonjour Julie,

      Alors de mon côté j’ai appris à méditer lors de ce séjour… Peut être qu’ils ont changé leur politique depuis mais je ne pense pas qu’il soit très regardant sur ça.

      Pour les chants désolé, je ne sais pas du tout… !

      A bientôt
      Ryan

  • Marie-Hélène Fortin

    Question… sais-tu si ces moines permettraient qu’une femme canadienne vienne se repentir dans leur temple quelques jours? Ou bien c’est une expérience seulement exclusive aux hommes?

    • RyanLesacados

      Hello,

      Tu peux leur envoyer un mail et leur demander !
      Mais oui c’est autorisé

  • Etienne

    Salut ! Du coup, si on veut aller dans ce temple, on dot rester 4 jours dans la ville en attendant de recevoir la lettre ? Y a t il beaucoup de choses à faire dans la ville en attendant de recevoir la lettre ?

    • RyanLesacados

      Je pense qu’on peut s’y rendre directement maintenant. Contacte les via leur site internet 🙂

      • Etienne

        Ok, merci beaucoup pour ta réponse! 😉

  • jeanine

    bonjour tres interessee par la philosophie bouddhiste je souhaiterais connaitre davantage une initiation bouddhiste .Mais la Thailande c’est loin et peut etre un peu cher pour quelqu’un qui n’a pas trop de moyen Je suis pour ma part retraitee .Donc je voudrais savoir s’il existe en france des lieux semblables a ceux existant en Thailande .Merci

  • Bao anh Nguyen

    Bonjour,

    J’aimerais savoir s’il y a des endroits pour s’entrainer, je pratique les arts martiaux et je voudrais affuter autant le corps que l’esprit 🙂

  • Alexandre

    Hey tout d’abord suis emprisonné par ton voyage, ton périple même je dirais ! J’aurais deux questions deja serait un problème ne pas savoir parlé anglais ou thaïlandais et faut absolument écrit en anglais au monastère ?

    • RyanLesacados

      Hello Alex,

      J’ai déjà répondu à ces questions dans les commentaires 🙂

  • Roxane Zugmeyer

    Bonjour Ryan,

    Je te remercie pour ton témoignage, je le trouve rassurant. C’est une expérience que j’ai envie de tenter lors de mon séjour en Thailande (le mois pro).
    J’ai une crainte folle des rats/souris, alors oui je sais l’Asie n’est pas la destination idéale pour ma phobie mais bon, je ne vais pas m’empêcher de vivre ^^
    J’ai peur qu’il y en ai dans le monastère et dormir à même le sol me fait paniquer d’avance.
    Peux-tu me donner un retour sur cet aspect de ton voyage ?
    Merci =)
    PS: j’ai un piercing au nez, devrais-je l’enlever ou ‘est-ce pas considéré comme un bijoux?

    • RyanLesacados

      Dans ma vie, j’ai vu plus de rats à Paris que en Asie ! Donc n’y pense pas 🙂

    • Tristan Chauvigné

      Bonjour !
      Tu pars quand ?? T’es déjà parti ??

  • bernard

    hello ,

    Tes articles sont vraiment très très intéressant et je t’en remercie.
    J’irai sur la Thailande en aout de cette année et j’aimerais faire l’expérérience d’une semaine (je pratique déjà la méditation vippassana), mais ce sera une premiére fois pour moi en temple.

    Peux tu me dire s’il est possible d’y prendre des photos, car je suis aussi
    photographe?

    Merci d’avance de ta répeonse et encore merci!!!!

    • RyanLesacados

      Hello Bernard,

      Merci pour ton commentaire.
      Pour les photos, je pense que le mieux c’est de les contacter de leur demander. Moi j’y étais il y a plus de 6 ans !

      A très vite
      Ryan

  • ce beau , je l’espère de faire un voyage si tôt

  • Quelle magnifique expérience ! J’ajoute ça à ma todolist des choses à faire avant mourir ^^ Merci pour ce bel article et bonne continuation Ryan 🙂

  • Susan Pimblett

    Ryan, j’aurai besoin de ton conseil.
    J’ai envoyé ma lettre mais le délai est plutôt court et la réponse n’est toujours pas arrivé.
    Que penses tu de mon idée d’y aller coûte que coûte et d’expliquer la situation une fois sur place ou cela est mal vu ?
    Merci car je suis en plein dilemme.

    • RyanLesacados

      SI tu n’as pas de réponse ça veut dire que tu peux y aller. C’est ce qui est dit sur leur site internet.
      Donc go go go 🙂

  • Ju’

    Est-ce que les femmes peuvent faire ce que tu as fait ? Parce qu’on ne voit que des hommes et je me demandais si les femmes y étaient autorisées. Je ne connais pas trop la religion bouddhiste.

    • RyanLesacados

      Hello
      Oui les femmes sont bienvenues dans ce temple

  • Vincent

    Salut et un grand merci pour ce récit cherchant actuellement un temple pour faire une retraite méditative, cela donne un aperçu de la façon dont cela se passe.
    Que de bonnes choses pour le moment présent 😃

  • Lily chauvet

    Salut ! Je voulais savoir si c’est obligatoire de verser de l’argent pour vivre cette expérience ?

    • RyanLesacados

      Faut lire l’article madame.

  • Julie Atn

    Bonjour,
    Maintenant ton article date un peu mais j’aimerai faire 3 semaines dans un temple. Dans votre article vous parlez de possibilité de faire du yoga, y a t’il un moine qui montre les mouvements ou c’est que nous tous seul? Merci pour ces articles. En effet avant je pensais à l’Inde mais le côté attrape touriste me fait peur. Peut être éviter Rishikesh? Avez vous été à Kerala, il me semble que c’est peut être mieux.
    Encore merci. Julie

    • RyanLesacados

      A l’époque non, mais ça a peut être changé. TU peux regarder sur leur site pour plus d’information 🙂

      Ryan

  • Thomas

    Bonjour Ryan,
    J’ai parcouru ton article, également une bonne partie des commentaires, mais je n’ai pas trouvé réponse à ma question. Je crois qu’aujourd’hui encore pour avoir le droit de venir au temple, je dois faire une lettre, j’aimerai donc connaitre quelles sont les règles pour s’addresser aux moines, les formes respectueuses à utiliser. Te rappelle tu plus ou moins de ta formulation.
    Merci d’y répondre lorsque tu peux, sachant que j’aimerai y être pour le 21 aout 2017.
    Amicalement Thomas

    • RyanLesacados

      J’avais envoyé un truc simple de quelques lignes.
      Expliquer que tu n’es pas là pour faire le touriste mais que tu souhaites vraiment participer à la vie du temple.