Mon séjour à La Réunion et mes conseils pour bien profiter !

Je pensais qu’il m’était impossible de faire une liste des endroits les plus beaux que j’ai visités ces derniers temps.

Le monde est bien trop beau pour une telle liste. Et puis, comment comparer les plages de Galgibaga Beach en Inde aux pics en calcaire de la Baie d’Halong ou aux superbes étendues sauvages en Patagonie ?
C’était mon opinion avant mon séjour à La Réunion, l’un des départements d’outre-mer les plus éloignés de la France.
Alors qu’avec mon ami Julien nous quittions l’autoroute bordant l’océan turquoise et commençions à entamer notre ascension sur les collines verdoyantes, j’ai réalisé que j’avais eu tort. J’avais trouvé le plus bel endroit de l’année : la Réunion.
Ce n’est pas pour les plages, qui paraissent d’ailleurs un peu fades à côté de celles de l’île Maurice, mais plutôt pour les montagnes et les collines verdoyantes qui s’amusent à jouer à cache-cache avec les nuages et disparaissent derrière le brouillard. L’endroit est vraiment magique.

La Réunion c’est la France, mais à l’autre bout du monde. Un avantage de taille pour ceux qui ne parlent anglais et qui veulent être dépaysés !

Avec mon ami Julien nous avons sillonné l’île. Il a d’ailleurs écrit un excellent article sur notre voyage où vous allez pouvoir retrouver un récapitulatif de nos activités. Je vous laisse le soin de le découvrir en cliquant ici.

Plutôt que d’écrire un article qui pourrait paraitre redondant, je vous proprose plutôt un petit guide pratique pour votre séjour à La Réunion avec des tas de conseils

Vous êtes prêts ? Allonz-y !

Se déplacer pendant son séjour sur L’île de La Réunion

la voiture est-elle vraiment indispensable ?

En cherchant sur internet quelques informations, la plupart des internautes conseillent d’en louer une, et le Lonely Planet aussi.
Il y a beaucoup d’avantages à louer une voiture sur l’île; les transports en commun ne vous emmènent pas partout, les taxis sont extrêmement chers, et louer une voiture permet de rester flexible et de s’arrêter au gré de ses envies.

Toutefois, si vous vous organisez bien, si ça ne vous dérange pas de ne pas vous arrêter dans les petits villages et si vous n’avez pas peur des nombreux changements de bus, louer une voiture n’est pas indispensable et vous êtes quasiment garantis de faire des économies. Vous vous épargnerez aussi la conduite difficile sur les routes de montagnes étroites et la recherche de parkings, et vous gagnerez peut-être même du temps pour vos randonnées puisque vous serez moins tentés de changer d’endroit tous les 2 ou 3 jours. De toute façon, les hébergements devant être réservés à l’avance, vous ne perdrez pas tant de flexibilité que ça en ne louant pas de voiture.

Si vous ne louez pas de voiture, pensez bien à tout organiser à l’avance.
En recherchant sur Internet et en me renseignant surplace il y a deux endroits (surement d’autres aussi) : Cilaos et Hell-Bourg, qui semblaient facilement accessibles en bus ou minibus.

A savoir

Même si les deux villes sont proches l’une de l’autre, il n’y a pas de route qui les relie. Cependant il est possible de rejoindre les 2 villes après de nombreux changements de bus depuis Saint-Denis. Il faut alors soit partir pour une grande randonnée de 2 jours, soit suivre la route qui fait le tour de l’île en prenant 5 bus différents ou un taxi à 170 euros !
Cependant, même en prenant le taxi, l’addition des bus publics et du taxi reste inférieure au prix d’une location de voiture pour toute la semaine. (Et si vous réussissez à ne prendre que des bus publics, votre budget transport sera encore moins élevé. Pour aller de l’aéroport à Cilaos, vous pouvez prendre une navette et deux bus, le tout pour moins de 10 euros par personne).

Louer une voiture

Si vous prévoyez de louer une voiture, vous pouvez la réserver en ligne avant de partir et la prendre en charge directement à l’aéroport.
Une petite vidéo Instagram de moi et Julien voyageant à travers l’île en voiture

Les transports publics

Depuis l’aéroport, le meilleur moyen d’aller jusqu’au centre-ville ou à la station de bus de Saint-Denis Océan est de prendre la navette pour 4 euros par personne. Les horaires sont disponibles ici. Pour trouver l’arrêt de la navette, sortez de l’aéroport et tournez à droite ; vous verrez le panneau au bout de la rue. Une fois dans la navette, la station de bus Océan est le premier stop et le centre-ville est le second (et dernier) arrêt.

Pour sortir de Saint-Denis, prenez un bus Car Jaune public depuis la station de bus Océan. Vous pouvez trouver les horaires ici. Pour comprendre les horaires, il vous faut savoir sur quelle ligne vous circulerez. Cette tâche peut s’avérer compliquée puisque plusieurs lignes s’arrêtent dans les mêmes villes. Vous pouvez aussi arriver à la station de bus, dire au vendeur de tickets où vous voulez aller et ce dernier vous dira quelle ligne prendre et l’heure du prochain bus.

Pour vous rendre dans certaines villes, vous aurez à changer de compagnie de bus et à acheter les tickets dans chacun de leurs bureaux. Par exemple, pour un trajet de Saint-Denis jusqu’à Cilaos. Vous devez acheté votre ticket de bus Car Jaune de Saint-Denis à Saint Louis pour 3,20€ / personne. Une fois à Saint-Denis, vous devrez acheter un ticket à une autre compagnie pour aller à Cilaos, chacun coûte environ 1,40€. Vous pouvez trouver un résumé de ces petites compagnies de bus ici.

A voir et à faire pendant votre séjour à la Réunion

Le Piton de la Fournaise, un volcan actif, est l’une des plus grosses attractions touristiques de l’île. Le volcan est difficilement accessible sans voiture de location. Mais il est tout à fait possible de faire du stop, j’ai pu voir sur la route pas mal de personnes en faire.

Piton de la Fournaise

La randonnée est l’activité principale.

Le mieux et de partir pour l’un des trois « cirques », de superbes canyons formés par les reliefs volcaniques. Tous possèdent de nombreux sentiers de randonnée à travers les forêts, les rivières et les pics montagneux. Le cirque de Cilaos et celui de Salazie sont accessibles par la route.
Le cirque de Mafate, quant à lui, n’est accessible qu’à pied. Sur le chemin, j’ai même rencontré un homme qui est né et a grandit au cirque de Cilaos, mais qui ne s’était jamais promené au cirque de Mafate parce qu’il n’aimait pas marcher !

Notre hôte à Grand Ilet (qui est l’un des derniers villages accessibles en voiture avant d’atteindre le cirque de Mafate) nous a parlé de ces villages isolés dans l’enceinte du cirque et nous a raconté à quel point la vie y était difficile avant l’arrivée de l’électricité et les ravitaillements en hélicoptère.

Cirque de Mafate trek
Nous nous sommes levés à 7heure du matin le lendemain pour notre #trek vers le cirque de Mafate. Une très longue marche à environ 2000 mètres d’altitude.
Sur le chemin on passe à côté de plusieurs cases créoles vraiment jolies et faisons la rencontre de locaux vivant dans des milieux reculés.
Le trek que je faisais, ces habitants le faisaient quasiment tous les jours et avec des enfants parfois, pour aller chercher des packs d’eau et se ravitailler dans les villages voisins. Je faisais moins le malin…

Au bout d’un moment, fatigués, on décide de se poser sur une étendue d’herbe, et de profiter du paysage magnifique…

L’office de tourisme de chaque ville peut vous donner soit une carte, soit des indications pour les randonnées locales. Alors que certains se baladent occasionnellement, la plupart des randonnées se font à la journée.

A la recherche de plus d’activités ?

Il y a plein d’autres activités que vous pouvez essayer à La Réunion. En fonction d’où vous voulez aller, vous pouvez faire du canyoning, de l’escalade, visite de tunnels de lave du rafting et même des cours de cuisine !

ulm ile de La Réunion
Survol de l’île de La Réunion en ULM

L’île possède des plages bien sûr, mais la présence de requins rend la baignade interdite… C’est d’ailleurs ce qui m’a empêché de faire du surf !
Cependant L’île Maurice, à seulement 45 minutes de vol de la Réunion, est une meilleure destination si l’on vient pour les plages.

L’hébergement sur l’île de La Réunion

La chose la plus importante à savoir, lorsque l’on cherche un endroit où dormir, c’est que si vous ne voulez pas dormir en dortoir, il faut réserver un peu l’avance.
Mais ne vous inquiétez pas si vous oubliez ou vous y prenez un peu tard, vous serez toujours capables de trouver un endroit où dormir. Les gîtes sur l’île de La Réunion se multiplient et beaucoup d’annulations de dernière minute qui vous permettront de trouver des chambres pas trop chères.
Un lit en dortoir coûte aux alentours de 20 euros la nuit. Pour une chambre c’est plutôt autour de 40 euros.

Tripadvisor et le site internet de l’office de tourisme de la Réunion fournissent une liste des hébergements. Certaines villes possèdent aussi leur propre liste sur leur site internet. Par exemple, Cilaos liste ses hébergements ici.

Et niveau gastronomie ?

La Réunion porte bien son nom ! Son peuple vient de dix endroits différents, de trois continents. Le cocktail de races est subtil.
Du coup la cuisine créole puise son inspiration dans la cuisine indienne à 80% et 20% africaine et asiatique.
Le métissage ici est aussi bien humain que culinaire !
Avec julien, nous avons d’ailleurs eu l’opportunité de profiter de cours de cuisine.

Cuisine Créole Cours de cuisine à La Réunion

Pour information les restaurants sont souvent chers et il est bien plus économique de faire ses courses et de se préparer à manger soi-même, particulièrement pour le petit-déjeuner.
Les boulangeries proposent souvent des sandwichs baguette, parfaits pour un déjeuner pas cher ou un pique-nique pendant la randonnée.

Pour résumer ce voyage ?

J’ai quelques amis qui viennent de l’île de La Réunion, je me souviens encore quand ils me parlaient de l’île tout en ayant se regard triste et nostalgique.
Aujourd’hui, je les comprends totalement ! Quand on est à La Réunion, on n’a plus envie de partir !
Une semaine n’a pas été suffisante, il y a tellement de choses à voir et à faire !

Informations et contacts pratiques

N’hésitez surtout pas à vous arrêter aux offices de tourisme de chaque ville pour demander conseil sur les moyens de transports, les randonnées, etc. A Saint-Denis, ils nous ont même aiguillé sur des spots sympas pour prendre de très belles photos (comme ce pêcheur avec qui nous avons fait la connaissance)

Hell-Bourg : Visite avec Freddy
Grand-Ilet : Nuit au gîte Jean Robert
Cirque de Mafate : Randonnée avec Alexis
La Nouvelle : Nuit au Relais de Mafate
Saint-Joseph : Nuit à la chambre d’hôte Les coeurs d’amants
Enclos du grand brûlé : Tunnels de lave avec Mathieu
Saint-Gilles-Les-Hauts : Nuit au gîte Tamarinier de l’Inde
Saint-Paul : Survol de l’île en ULM
Sainte-Suzanne : Cours de cuisine créole avec Jacky

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

  • MlleNuche

    Hello,
    Merci pour tous ces superbes conseils, je les ai d’ailleurs mis en pratique lors de mon propre voyage à La Réunion cet été pendant 2 semaines! Je suis tombée amoureuse de cette il ! C’est vraiment magnifique et ressourçant. Cela m’a inspiré un petit article également. A voir si cela vous intéresse 🙂
    https://www.donotforgettokiss.com/single-post/la-reunion-en-2-semaines-partie-1-nord-ouest
    Gros bisous.
    Mlle Nuche de DO NOT FORGET TO KISS

    • RyanLesacados

      Merci pour le partage 🙂

  • Philippe LT

    bonjour, je pars dans 10 jours pour 2 semaines, merci pour ton bog bien pratique.
    Si d’autres personnes veulent se balader avec moi, je suis preneur de compagnie.