Que voir et que faire au Thaïlande : budget astuces et conseils

La Thaïlande est l'un des premiers pays que j'ai visité en 2008. C'est le centre touristique de l'Asie du Sud-Est. La plupart des voyageurs qui viennent ici atterrissent à Bangkok et en font leur point de départ pour la découverte de la région. Avec ses jungles luxuriantes, ses superbes plages, ses spots de plongée, sa cuisine excellente et ses petits prix, la Thaïlande attire les voyageurs de tous les horizons. Vous pouvez trouver ici aussi bien des chambres pas chères que des resorts à 8000€ la nuit, parfois juste à côté l'un de l'autre.

Voyager en Thaïlande est très facile. C’est d’ailleurs ce pays que je recommande pour un tout premier voyager en sac à dos. Au delà de ça, il reste des endroits préservés à visiter loin des hordes de touristes. La Thaïlande est fidèle à l’image que l’on s’en fait. Elle est d’ailleurs si connue dans le monde entier que dès que vous entendez son nom, vous pensez aux plages paradisiaques, aux jungles denses et à la nourriture.

Voici tout d’abord une petite vidéo de 2 minutes faite par Alex qui présente la Thailande !

Avant d’aller plus loin, je vous recommande de jeter un oeil à l’article « Arrivée à Bangkok, mes conseils pour une première approche réussie » ! Vous y trouverez tous les conseils qu’il faut pour bien préparer votre arrivée mais aussi des suggestions pour les premiers jours passés dans la capitale !

Budget pour un voyage en Thaïlande

Logement

La Thaïlande ne coûte pas chère, même si le nord est vraiment moins cher que Bangkok et les îles. Vous pouvez trouver des chambres d’hôtes pour 5€ par nuit dans les villes et 3€ par nuit dans la campagne. Sur les îles, comptez 13€ pour une jolie chambre avec climatisation, même prix pour les bungalows. Comptez un minimum de 25€ pour les hôtels. Les gros resorts des îles coûtent plus cher, comptez 35€ la nuit en bungalow sur la plage.

Nourriture

La nourriture est bon marché. Dans la rue, vous pouvez manger un repas pour seulement 0,50€ et si vous ne mangez que de la cuisine locale, comptez entre 2,5€ et 4€ par jour pour manger ! Les plats occidentaux sont plus chers, entre 4 et 7€.

Transports

Comme tout ici, le transport est lui aussi bon marché. Les bus locaux coûtent 0,20€ par trajet. Le métro de Bangkok coûte entre 0,35€ et 1€ le billet et les taxis commencent à 1,5-2€. Les tuks-tuks sont plus chers et coûtent entre 2€ et 5€. Le train est bon marché, comptez 5€ par billet. Les trains de nuit commencent à 13€ pour un billet en 2de classe sans climatisation. Les trajets en bateau vers et depuis les îles coûtent entre 5 et 10€. C’est généralement plus économique de prendre un combiné bus/bateau plutôt que de payer les billets séparément.

Activités

les excursions coûtent entre 13 et 25€ par jour. Comptez entre 22€ et 40€ pour une journée de trek. Pour le certificat PADI (très populaire en Thaïlande), comptez aux alentours de 200€ et pareil pour passer son diplôme de plongé !

Les astuces pour économiser de l’argent en Thailande

Faites tout comme les locaux

Le meilleur moyen d’économiser de l’argent est de vivre comme un thaï. Prenez le bus local, mangez dans la rue et buvez la bière du pays. Le thaï moyen vit avec moins de 160€ par mois à Bangkok, et encore moins dans la campagne. Si vous dormez dans des chambres pas chères et mangez dans la rue, vous ne pouvez dépenser que 8€ par jour !

Manger dans la rue

N’ayez pas peur de manger dans les petites échoppes, vous ne risquez absolument rien. C’est ici que vous trouverez les meilleurs repas et c’est beaucoup moins cher que d’aller au restaurant.

Profiter des Happy Hour

Les boissons sont alors à moitié prix.

Acheter de la bière au 7-Eleven

Plutôt que d’aller dans les bars, achetez de la bière au 7-Eleven et buvez dans la rue.

Manger dans la rue

Conseil de Kevin du blog Sanukthaifood.com : Le moins cher que j’ai trouvé, c’est 10 bahts le bol de soupe au restaurant Pranakorn situé dans le building « Center one » à 2 pas de la station Victory Monument : http://www.sanukthaifood.com/restaurant-pas-cher-bangkok/

Se trouver des amis locaux

Conseil de Kevin du blog Sanukthaifood.com : En plus de découvrir des endroits peu connus des autres voyageurs, vous aurez l’occasion de découvrir le vrai visage de la Thaïlande pour vraiment pas cher. C’est comme ça que j’ai pu profiter d’un séjour en compagnie de pécheurs dans la famille de mon amie.

S’excentrer des rues touristiques

Conseil de Kevin du blog Sanukthaifood.com : c’est impressionnant comment à 2 ou 3 rues près les prix peuvent s’effondrer. Il en va de même pour les taxis. Eviter les chauffeurs aux sorties des quartiers touristiques et marchez quelques mètres.

Les boîtes de nuit

Conseil de Kevin du blog Sanukthaifood.com : certaines boîtes de nuit comme l’Insomnia commissionnent les taxis par tête. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de payer la course.

Les choses à voir et à faire en Thailande

Explorer Bangkok

Le cœur de la Thaïlande. Cette ville est à voir absolument. La plupart des voyageurs ne l’apprécient pas au début. Explorez les temples, les palais, les marchés, les boutiques, les restaurants et profitez de la vie nocturne animée de la ville. Au premier abord, je n’ai pas aimé Bangkok.
Il m’a fallu du temps pour l’apprécier à sa juste valeur.
Je vous recommande cet article de Alex Bangkok : les 3 incontournables

Conseils

Flapping DuckLors de mon séjour à Bangkok j’ai passé ma première nuit dans une magnifique guesthouse qu’une voyageuse m’a recommandée ; Flapping duck guesthouse.

Ils n’ont pas de site, et il est impossible de réserver à l’avance. Pour avoir une chambre il suffit de vous y rendre directement ! Contactez-les via leur page Facebook afin de savoir si ils ont une place !

Un lit dans un dortoir d’une auberge coute 8 euros en moyenne, pour un peu moins du double vous pourrez profiter d’un peu plus de confort et de votre propre salle de bain !

Chiang Mai

Chiang Mai est une ville ancienne abritant des temples et entourée par la jungle. C’est l’endroit idéal pour faire un trek dans la jungle, voir des éléphants en Thaïlande (je te recommande de lire l’article avant) et faire des affaires sur le marché nocturne de la ville.

Randonner au parc national de Khao Yai

Situé à 3 heures de route au nord de Bangkok, ce parc est idéal pour faire de la randonnée, nager et observer les éléphants sauvages. L’endroit est peu fréquenté alors vous aurez la jungle pour vous tout seul. Séjournez à la Greenleaf Guesthouse pour profiter du meilleur logement et des meilleures excursions de la région.

Visiter le parc national de Khao Sok

Situé au sud, c’est l’un des plus beaux parcs du monde et le meilleur de la Thaïlande. Vous y trouverez des grottes, des jungles, des rivières et des lacs. Il ne s’agit pas d’une étape populaire mais si vous avez du temps, ça vaut vraiment le détour.

Les anciennes capitales

Entre Chiang Mai et Bangkok, vous trouverez trois anciennes capitales : Sukhothai, Lopburi, et Ayutthaya. Visitez-les en vous dirigeant vers le nord en rejoignant Bangkok et Chian Mai. Vous en apprendrez un peu plus sur l’histoire du pays et aurez un bel aperçu de la vie rurale locale. Ma capitale préférée est Ayutthaya.

Se relaxer sur les îles tropicales

La Thaïlande possède plein de superbes îles tropicales. Certaines sont trop touristiques alors que d’autres ne possèdent qu’une cabane. Vous y trouverez de tout. Les plus belles îles sont : Ko Samet, Ko Taruto, Ko Lanta, Ko Chang, Ko Tao, Ko Jum, les îles Similian et Ko Samui.

Participer à la Full Moon Party

Si vous aimez faire la fête, la Fool Moon Party est la meilleure au monde. Bien sûr, c’est très touristique, mais ça ne veut pas dire qu’on ne s’amuse pas et elle fait de toute façon partie de la culture locale. Personnellement j’apprécie moyennement faire la fête dans une ambiance American Party, mais c’était un truc à voir 🙂

Faire un trek dans la jungle

Il y a plein de treks à faire dans les jungles du nord. Rejoignez une excursion de plusieurs jours. Les treks courts ne sont pas une bonne option, les visites ressemblent à une journée à Disneyland. Les points de départ principaux sont à Chiang Mai et Chiang Rai.

Faire du snorkelling

Le snorkelling est une activité populaire en Thaïlande. Pour apprendre, rendez-vous sur Koa Tao qui propose des excursions pour débutants. La plupart des gens n’y vont pas sans plonger. Même si vous pouvez faire de la plongée dans tout le pays, Ko Lanta, les îles Surin et les îles Similian possèdent les meilleurs spots.

Apprendre à cuisiner

La cuisine thaï est l’une des meilleures cuisines au monde et est plutôt facile à faire. Vous trouverez des cours de cuisine partout où vous allez, mais les meilleurs endroits sont à Chiant Mai et à Bangkok. Même si vous ne pensez pas cuisiner thaï après votre voyage, profitez-en pour mettre la main à la pâte et déguster de bons petits plats.

Voyager hors des sentiers battus

Si vous voulez vraiment avoir un aperçu de la vie thaï authentique, sortez des grandes villes et visitez Isaan. Isaan est le nom de la région nord-est de la Thaïlande, un endroit très rural. La région possède des petits villages agricoles et n’accueille des touristes que très rarement. La vie n’a pas beaucoup changé ici ces dernières années. C’est l’un des endroits les plus intéressants du pays.

Prendre le train de jour

Prendre le train de jour de Bangkok à Chiang Mai est non seulement plus économique mais représente aussi un bon moyen de visiter la campagne. Bien sûr, vous perdez une journée de voyage, mais vous voyez la campagne et faites l’expérience du train local avec ses vendeurs à la sauvette. C’est l’un de mes périples préférés en Thaïlande. Prenez un bon livre avec vous.

Participer au Songkran

Entre le 13 et le 15 avril, les thaïs célèbrent la nouvelle année en organisant une bataille d’eau géante de trois jours. Songkran est fait pour laver tout ce qui est vieux et commencer une nouvelle année. C’est une fête incroyable et une expérience inoubliable !

Aider les éléphants

Bien sûr, vous pouvez venir en Thaïlande et voir les éléphant. Mais il y en a tant qui sont maltraités à travers le pays que je vous conseille de vous porter volontaire au centre de conservation des éléphants près de Chiang Mai. Je vous recommande tout de même lire cet article sur le sujet : Voir des éléphants e Thaïlande : l’arnaque des centres de protection.

Admirer Wat Doi Suthep

Ces magnifiques temples bouddhistes se trouvent au cœur du parc national de Doi Suthep-Pui, à une quinzaine de kilomètres de Chiang Mai. Un tram ou une ascension de 300 marches vous permet d’atteindre le sommet du Doi Suthep, où scintille le temple d’or. Il date du 14e siècle et est absolument superbe.

Faire un stage de Muay Thai

Conseil de Kevin du blog Sanukthaifood.com : le sport national par excellence. En plus de pouvoir assister à des combats dans une ambiance survoltée au célèbre Stadium du Lumpinee (récemment changer d’adresse), vous pourrez mettre les gants le temps d’une journée, d’une semaine, d’un mois, ou beaucoup plus… Il existe de nombreux camps répartis dans toute la Thaïlande.

Kanchanaburi

Conseil de Kevin du blog Sanukthaifood.com : Vous y découvrirez le fameux pont de la rivière Kwai avec possibilité de prendre le petit train pour une balade d’une dizaine de minutes. Je vous conseille fortement de vous arrêter manger un morceau dans le restaurant flottant au pied du pont. Notez qu’il y a un train 100% local à destination des cascades d’eau (à prendre en fin d’après-midi pour apprécier le coucher de soleil sur les rizières)

Amphawa

Conseil de Kevin du blog Sanukthaifood.com : Surtout connue pour son marché flottant du weekend. La ville est construite au bord de la rivière et a su garder son authenticité. En plus de pouvoir manger au bord de l’eau, vous pourrez prendre le bateau qui vous emmènera découvrir les arbres aux lucioles.