Que voir et que faire au Japon : budget astuces et conseils

Le Japon, pays si lointain, si attirant, si exotique, à l’opposé de ce que l’on connait et si intriguant, qu’il attire beaucoup mais à le don de nous faire penser qu’il est inaccessible. Un pays qui regorge de richesses et de cultures. Pays au monde qui doit certainement compter le plus de paradoxes dans son quotidien, où tout est codifié et tout et son contraire est possible. Pays que beaucoup croient, à tort, qu’il est inaccessible financièrement. Combien parmi vous rêve d’y aller mais n’ont jamais franchit le pas ? Peur de la langue et de ne rien comprendre ? Peur d’exploser votre budget sur place ? Peur du lointain ?

Et bien, dites vous que le Japon est un pays des plus accessible, ouvert et enrichissant en terme de voyage et de découvertes. Quelques jours passés sur place et vous serez sous le charme, sans vous ruiner, loin de là.

Guide proposé par Rémy de Planète Maneki

Si vous voulez avoir plus d’informations sur le Japon, je vous invite à jeter un oeil au blog de Rémy qui regorge d’information pour un trip au Japon !

Budget pour un voyage au Japon

Billet d’avion

Surveillez les offres, mais très régulièrement il n’est pas rare de voir des les compagnies nationales de grand standing telles Japan Airlines ou ANA proposer des vols entre 500 euros et 600 euros. Surveillez leurs offres de près et n’hésitez pas à vous abonner à leur newsletter pour être tenu au courant de leurs offres promotionnelles.s.

Logement

Le logement est relativement cher au Japon. En cherchant bien, il est possible de trouver des hébergements (guest house, auberges de jeunesse, couchsurfing, wwoofing, capsule hôtel, …) pour des prix plutôt accessibles puisque la plupart des auberges de jeunesse font payer entre 15€ et 30€ pour un lit en dortoir. Vous pourrez trouver une place en hôtel capsule pour 30€. Une chambre double dans un hôtel basique vous coûtera environ 50€ par nuit

Nourriture

Il y a plein d’endroits où manger pour pas cher au Japon. La chaîne Yoshinoya propose des menus à moins de 5€ (bol de riz et porc, bol de riz et curry, …). En moyenne, la plupart des repas au restaurant coûtent en moyenne 10€. Pour un bon restaurant, comptez plutôt 25€. Dans un bar à sushi, comptez entre 0,75€ et 3,5€ la pièce. Les fast-food coûtent aux alentours de 5€.

Transports

Les transports japonais coûtent relativement cher ! Les trains sont le moyen le plus rapide de traverser le pays mais aussi le plus coûteux. Un billet d’Osaka à Tokyo peut vous coûter 120€ ! Les tickets de métro dans la plupart des villes coûtent entre 0,75€ et 1,5€. Dans les grandes villes, vous pouvez prendre une carte à la journée pour des trajets illimités pendant 24h, elle coûte 6€. À Kyoto, vous vous déplacerez en bus alors pensez à acheter un pass illimité pour la journée, ce pass coûte 4€ et c’est extrêmement rentable.

Pour en savoir plus sur le Japan Rail Pass consultez l’article suivant : Faut-il acheter le Japan Rail Pass (JR PASS) pour voyager au japon ?!

Activités

Les entrées dans la plupart des temples sont gratuites, mises à part quelques attractions populaires (7,5€). L’entrée dans les temples de Kyoto coûte maximum 4€. La plupart des parcs citadins sont gratuits, alors profitez-en pour vous y balader. Vous pouvez acheter une carte de visite valable une journée.
Pour faire d’énormes économies sur les visites culturelles à Tokyo, lisez l’article suivant : le Grutto Pass pour économiser à Tokyo

Les astuces pour économiser de l’argent au Japon

Visiter les sites gratuits

Avec un nombre incroyable de musées, de sanctuaires, de temples et de parcs, le Japon est une excellente opportunité de s’immerger dans une nouvelle culture. La plupart des parcs du pays sont gratuits.

Le JR Pass

Les trajets en trains sont incroyablement chers et peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros. Si vous pensez voyager beaucoup dans le pays, achetez le JR Pass qui vous permet de voyager sans limite et d’économiser beaucoup d’argent.

Prendre le bus

Les bus sont l’alternative économique au train. Ils sont plus longs mais coûtent bien moins chers. Par exemple, un trajet de 2h30 en train de Tokyo à Kyoto se fait en une dizaine d’heures en bus. Pour 75€, vous pouvez voyager autant que vous voulez durant trois jours non consécutifs. Si vous avez le temps, prenez le bus.

Faire du shopping aux boutiques à 100 Yen (1€)

Il y a plein de magasins 100 Yen au Japon (100円ショップ), où vous pouvez trouver de quoi manger, boire, des produits de beauté et des objets de décoration. Le nom des boutiques varie en fonction des régions alors demandez à la réception de votre hôtel / auberge de jeunesse où le plus proche se trouve.
C’est aussi un excellent moyen de trouver des souvenirs pour vraiment pas cher.

Manger au 7-11

Que se soit au 7-11, Family Mart, Lawson, ces supérettes de quartier proposent plein de plats préparés pour moins de 5€.

Cuisiner

Les auberges de jeunesse possèdent des cuisines où vous pouvez cuisiner vous-même vos repas et économiser beaucoup d’argent. Comptez moins de 4€ par jour. En achetant de quoi manger dans les boutiques 100 Yen, votre budget nourriture se réduit considérablement.

Manger du Curry, du Ramen et du Donburi

Vous pourrez facilement trouver des assiettes de curry, des donburi (bol de riz et viande sur le dessus) et des ramen pour 5€ ou moins. C’est le meilleur moyen de goûter à la gastronomie locale sans se ruiner.

Travailler pour l’auberge

Les auberges de jeunesse japonaise vous autorisent à travailler pour dormir gratuitement. Vous faites le ménage pendant quelques heures le matin et votre chambre est gratuite aussi longtemps que vous le souhaitez.

Le couchsurfing

C’est un excellent moyen de rencontrer les locaux sans dépenser d’argent. Des sites comme Couchsurfing vous permettent de trouver des gens prêts à vous accueillir gratuitement pour une ou plusieurs nuits. Réservez à l’avance !

Acheter à manger le soir

Après 20h, les supermarchés liquident leur nourriture fraîche (plateau de sushi / sashimi et autres). En achetant après 20h, vous pouvez économiser jusqu’à 50%.
Dans tout le pays, rendez-vous dans les supérettes de quartier ouvertes 24h/24, 7j/7, 365j/an : vous y trouverez des plats cuisinés à des tarifs plus qu’abordable. Il est possible d’y manger (un plat, un gâteau et une boisson) pour environ 3,5 / 5€ par repas.

CONCEPTS DE TABEHODAI / NOMIHODAI

Les principes du « Tabehodai » (nourriture à volonté) et du « Nomihodai » (boisson à volonté) sont très simples. Pendant une heure ou deux, vous pourrez manger et / ou boire de l’alcool à volonté. Pour 3,000 yens (vous pouvez trouver moins cher) c’est un très bon plan.
Généralement, on trouve facilement des restaurants qui proposent ces deux formules en même temps pour un même repas. Ces offres sont proposées dans de nombreux Yakiniku (yaki = grillé / niku = viande), il s’agit de restaurants où on grille soi-même sa viande sur une plaque directement à sa table.
Vous trouverez également des formules tabehodai dans des restaurants de sushi et pour en avoir testé c’était excellent. La qualité du poisson est nettement supérieure à celle que l’on retrouve dans les kaiten-sushi (une qualité qui est déjà bonne).

PROFITER DES ACTIVITÉS GRATUITES PARTOUT

Allez dans les sanctuaires et temples gratuitement pour y admirer l’histoire du Japon ou bien participez aux innombrables matsuri (festivals de quartier) qui ont lieu régulièrement au Japon et qui sont toujours gratuit.
L’été, ne ratez sous aucun prétexte les feux d’artifice au Japon : ils sont grandioses !
Les activités gratuites au Japon sont de partout et vous permettent d’en faire un maximum sans aucune dépense.

Teppanyaki

Si vous êtes un foodie ou si vous souhaitez aussi expérimenter l’excellence japonaise en terme de gastronomie, rendez-vous impérativement dans un restaurant Teppanyaki (teppan = plaque / yaki = grillé).
Les aliments de premier choix (légumes, viandes) sont cuisinés à la minute sous vos yeux sur une plaque. Généralement plusieurs formules sont proposées en fonction de la qualité de la viande et de la quantité de nourriture cuisinée.
Vous trouverez un large choix de Teppanyaki dans tout le Japon. Si vous êtes à Kyoto, réservez sans hésiter une place au Premium Pound Sanjo-Kiyamachi : la nourriture y est fantastique et l’ambiance bien que feutrée reste très conviviale.
Dans ce Teppanyaki, le menu à 10,000 yens est suffisant selon moi pour tester de tout (poissons, viandes, légumes, dessert). Le prix peut paraître élevé mais il faut penser un Teppanyaki comme une expérience unique au Japon et pour ce tarif dans ce restaurant, faites moi confiance, le rapport qualité / prix est vraiment bon.

Ryokan

Un ryokan est une auberge traditionnelle japonaise. Il s’agit d’un hébergement haut de gamme. Les japonais se rendent dans un ryokan pour se ressourcer. Vous pourrez ainsi passer une nuit dans une chambre de type japonaise (tatami) et dormir dans un futon sur le sol, vous relaxer dans des bains chauds, goûter à un dîner kaiseki (multitude de petits plats raffinés) et à un petit déjeuner typiquement japonais. C’est une expérience unique qu’on ne vit qu’au Japon.
Si vous cherchez le calme, le luxe, un cadre féérique avec tout ce que le Japon à de meilleur à offrir, je vous conseille de séjourner dans le Grand Hotel Arimoto sur l’île sacrée de Miyajima faisant face au tori flottant.
Si les prix paraissent élevés c’est que vous bénéficiez d’un dîner kaiseki (facturé 10,000 yens par personne dans les villes) et que vous logez dans des endroits d’exception (à Miyajima par exemple, tous les touristes qui ne résident pas sur l’île pour la nuit doivent repartir en ferry à la nuit tombée ; vous aurez donc l’île pour vous).

Les choses à faire

Visiter le marché au poisson de Tsukiji

Le marché au poisson de Tokyo ouvre à 4h du matin, l’on y voit les locaux acheter et vendre sur le plus gros marché au thon du monde. Mangez des sushis tout frais au petit-déjeuner et imprégnez-vous de l’atmosphère. L’endroit est unique au monde.
Pour plus de détails, consultez l’article : Que faire et visiter à Tokyo: Le marché aux poissons de Tsukiji

FAIRE L’ASCENSION DU MONT FUJI

Ce monument sacré haut de de 3776 mètres se situe à un peu plus de deux heures de route de Tokyo et il vaut vraiment le détour. Sachez que l’ascension du Fuji-san est possible durant les périodes officielles (début juillet à début septembre) et si vous cherchez une expérience dont vous vous souviendrez longtemps, n’hésitez pas.
Consultez toutes les informations utiles dans cet article : l’ascension du Mont Fuji : une expérience magique

Fuji-Q Highland (Mont Fuji)

Pour les amateurs de parcs d’attraction et de sensations fortes, allez passer une journée au Fuji-Q. De nombreuses attractions ont eu leur heure de gloire et on été inscrit au Guiness Book des records (plus haute montagne russe, attraction la plus rapide, …). Situé au pied du Fuji-san, le décor est fantastique. Si vous aimez vous faire peur, l’attraction que je vous recommande est l’hôpital de l’horreur.

UJI

Sur le chemin de Nara, à quelques kilomètres de Kyoto, pour les amateurs de thé, Uji est le lieu incontournable puisqu’il s’agit de la capitale du thé au Japon. Vous en apprendrez plus sur les méthodes de fabrication et dégusterez différentes variétés (sencha, matcha ou gyokuro). Faites d’une pierre deux coups et visitez le fabuleux templebouddhiste Byodo-in et son musée.

LE QUARTIER DE GION (KYOTO)

Aussi connu sous le nom du quartier des geisha, ce quartier possède une superbe architecture. Si vous avez de la chance, vous croiserez peut-être même une geiko ou une maiko. L’endroit est idéal pour prendre le pouls du Japon d’autrefois.

VISITER LE CHATEAU D’HIMEJI

Situé à quelques encablures de Kyoto, ce château est peut-être un des plus connus du Japon. Après avoir été en travaux pendant près de 5 ans, il a rouvert ses portes depuis 2015. Surnommé le château du héron blanc du fait de sa prestance et de sa couleur, vous ne pourrez qu’être séduit par son architecture et son plan ayant été pensé notamment pour assurer une défense parfaite en cas de guerre.

Se relaxer au parc Ueno

Vous pouvez y passer la journée gratuitement. Prenez votre appareil photo pour photographier les cerisiers durant la période des sakura, allez faire un tour de pédalo en cygne (on a la classe ou on ne l’a pas !) ou arpentez le zoo où vous pourrez notamment voir de magnifiques pandas.

FAIRE UN SAUT AU PALAIS IMPÉRIAL

Visitez le Palais Impérial dans lequel vivait l’empereur du Japon afin d’en apprendre plus sur la culture et l’histoire japonaise dans le petit musée du parc. L’entrée est gratuite et c’est un bon moyen de se balader dans un endroit vert en plein centre de Tokyo.

VISITER LE MUSEE EDO

Situé à Tokyo dans le quartier de Ryogoku, ne passez pas à côté de ce musée où vous apprendrez énormément sur l’histoire du pays. Des maquettes plus vraies que nature vous permettront de traverser le temps. Si vous ne deviez vous rendre dans un seul musée, je pencherais pour celui-ci si j’étais vous.

S’EMERVEILLER SUR L’ÎLE SACREE DE MIYAJIMA

Cette île sacrée est un de mes endroits favoris au Japon. Hormis le sanctuaire d’Itsukushima, connu pour son torii « flottant » dans l’eau, j’aime bien me rendre en haut du mont Misen en empruntant les sentiers ou en télécabine. J’essaye toujours d’y dormir pour profiter de cet endroit féérique le soir venu puisque si vous ne dormez dans un établissement sur l’île la nuit, Prévoyez la journée pour explorer ses superbes paysages et suivre les sentiers. Si vous disposez du JR Pass, le trajet est gratuit depuis Hiroshima par exemple (train et ferry compris).

Kyoto

Dans l’ancienne capitale du Japon, ne ratez surtout pas le sanctuaire shinto Fushimi-Inari, situé en forêt au Sud de la ville. L’endroit est magique surtout après le passage de la pluie. Pour profiter pleinement des torii en enfilades, allez-y tôt, vers 7h30 par exemple. Plus tard, vous risquez d’être frustré par le flot discontinu de touristes essayant de se prendre en photo dans les tunnels de torii.
Ce que j’apprécie tout particulièrement ce ne sont pas forcément les enfilades de torii, même si évidemment c’est impressionnant, mais les petits sanctuaires dans la montagne.

Hiroshima

Dans cette ville tristement célèbre, si le dôme de Genbaku et le musée de la Paix sont évidemment deux lieux où se recueillir et en apprendre d’avantage sur ce tragique 6 août 1945, ne ratez surtout pas le merveilleux jardin Shukkei-en ainsi que le château d’Hiroshima. Parcourez aussi les shotengai (allées commerciales couvertes).

NIKKO ET ALENTOURS

Une ville pleine d’histoire perdue dans les contreforts de la région de Tochigi. Tout est splendide : des temples multicolores à la nature environnante, n’hésitez pas à louer une voiture pour vous rendre un peu plus au Nord du côté du lac Chuzenji en poursuivant sur la route n°120 en direction des chutes Ryuzu voire un peu plus loin, les paysages sont fantastiques.

ARASHIYAMA MONKEY PARK IWATAYAMA

Si vous êtes à la recherche d’une randonnée à Kyoto, rendez-vous sur cette colline. En une bonne vingtaine de minutes, vous disposerez d’une vue panoramique sur l’ancienne capitale du Japon.
Vous pourrez également approcher de près les traditionnels macaques japonais en leur donnant à manger. Cela peut paraître un peu attrape-touristes mais très honnêtement les singes sont en liberté dans leur habitat naturel et en parfaite santé.

Prendre en photo les sources de Jigoku

Sur l’île de Kyushu, rendez-vous à Beppu, la « capitale des onsen au Japon ». Vous pourrez découvrir une multitude de sources géo-thermales dont certaines sont d’une couleur variant du bleu émeraude au rouge écarlate faisant ainsi penser aux enfers d’où le nom de Jigoku Meguri (les huits enfers de Beppu). Le billet d’entrée coûte un peu moins de 20 euros mais donne accès à tous les bassins dont une zone remplie d’alligators. Pour information, il est absolument interdit de mettre un doigt dans l’eau mais vous comprendrez vite pourquoi lorsque vous vous retrouverez à côté.

Se faire plaisir à Maika

Pour les femmes, de nombreuses boutiques proposent des traitements de geisha. Vous pouvez vous faire maquiller et essayer le fameux kimono pour faire des photos souvenirs amusantes ou même des auto-collants. C’est le moyen le plus ludique d’apprendre la tradition geisha.

Explorer Tokyo

Incontournable, le centre high-tech du Japon ne se visite pas pour son authenticité mais pour sa modernité bien qu’on y trouve encore des rues qui sentent bon autrefois. En mettant de côté les temples, les sanctuaires et les sites historiques, la capitale possède des bars et des clubs animés, et des milliers de boutiques pour faire du shopping. Chaque quartier à sa propre identité et vous verrez toujours quelque chose de différent où que vous alliez.

PARTICIPER A UN MATSURI

Tout au long de l’année vous pourrez profiter de différents matsuri (festivals de quartier) et ainsi apprécier les danses, les chants et les musiques rythmées au son des tambours. L’occasion alors de communier avec ces festivaliers en faisant la fête.

SE RELAXER A ODAIBA

Allez vous amuser et faire du shopping sur cette île artificielle de Tokyo, le choix est très vaste : centres commerciaux géants à thème, salles d’arcade immenses sur plusieurs étages, grande roue, Gundam en taille réelle, complexe de sources chaudes, musée océanographique, …

DECOUVRIR DES MERVEILLES EN SAFARI PHOTO

Pour découvrir une ville autrement, ses endroits secrets, les meilleurs bons plans et en apprendre plus sur la photo (si vous le souhaitez) le tout dans une ambiance très chaleureuse, passez par les safari photos disponibles à Tokyo, Yokohama, Kyoto, Osaka et Hiroshima.

S’ENJAILLER LORS DE SOIRÉES ANIMÉES

Impossible de s’ennuyer au Japon même après la nuit tombée. Rendez-vous dans des karaoké, des salles de jeu d’arcade (Akihabara), des salles de bowling (Shibuya), des batting centers (au Tokyo Dome) ou dans les nightclubs (le Womb à Shibuya, le Muse à Roppongi et le World à Kyoto) et tellement d’autres lieux.

Des coffee shop de premier rang

Dégustez votre nectar favori chez Blue Bottle Coffee à Tokyo (Shibuya, Shinagawa) ou % Arabica du côté de Arashiyama (Kyoto) par exemple.

Il existe aussi de véritables virtuoses du café dans des endroits un peu cachés notamment à Tokyo. Inscrivez-vous à ma newsletter pour découvrir tous ces bons plans et ces bonnes adresses.

TESTER DES COFFEE SHOP DE PREMIER RANG

Dégustez votre nectar favori chez Blue Bottle Coffee à Tokyo (Shibuya, Shinagawa) ou % Arabica du côté de Arashiyama (Kyoto) par exemple.
Il existe aussi de véritables virtuoses du café dans des endroits un peu cachés notamment à Tokyo. Inscrivez-vous à ma newsletter pour découvrir tous ces bons plans et ces bonnes adresses.

TOLO COFFEE & BAKERY (TOKYO)

Pour les fans de Totoro, ne ratez pas un café situé à Setagaya, à quelques stations de trains de Harajuku à Tokyo : vous pourrez y déguster d’excellents cafés, des petits plats exquis et surtout une pâtisserie en forme de Totoro. Une petite boutique située au rez-de-chaussée vend tout un tas de douceurs. Testé et approuvé !

Les derniers conseils de Rémy; Osez vous perdre

Où que vous soyez, dans chaque lieu touristique, prenez la petite ruelle juste là, oui à votre droite puis aventurez vous dans les quartiers, loin de la foule : vous allez tomber à coup sûr sur une petite pépite (un petit temple, une échoppe typique, un panorama qui mérite la photo qu’aucun touriste n’aura prise, …). Vous ne serez jamais perdu au Japon.
Juste une fois pendant votre séjour, soyez fou, osez sortir 3 à 4 stations de trains avant votre station habituelle et baladez-vous dans le quartier, vous allez forcément vivre une expérience qui vous marquera.

Circuit au Japon de deux semaines : idées d’itinéraires
Mon volontariat au Japon en échange du gîte et du couvert !
Japan Rail Pass pour voyager moins cher