Une expérience en couchsurfing très marquante

Je n’ai, pour le moment, fait aucun article sur le couchsurfing (correction, vous pouvez maintenant lire mon article sur ce qu’est VRAIMENT couchsurfing ici). Pourtant il m’arrive d’utiliser ce concept fréquemment pour loger chez l’habitant.
Pour ceux d’entre vous qui ne savent pas ce que c’est, couchsurfing permet de voyager à travers le monde en logeant gratuitement chez l’habitant grâce à un site internet reliant les voyageurs.

Mais au-delà de l’aspect financier (car le système est complètement gratuit), le couchsurfing est une philosophie tournée autour des valeurs de solidarité et de partage des cultures.
J’ai eu de nombreuses expériences que je n’aurais jamais pu vivre, même dans le meilleur hôtel du monde.

L’une de ces expériences couch-surfing fut en écosse il y a un an

Je devais passer quelques temps à Glasgow avant de remonter au nord vers le Lac Lochness. Malheureusement les vols de Ryanair utilisent des aéroports souvent très loin des grandes villes. Ce fut un petit problème ce jour là car je devais atterrir à l’aéroport de Prestwick à minuit.
Aucun bus ni train ne permettait de rejoindre Glasgow à cette heure-là. Je n’avais donc que deux choix: prendre un taxi qui me couterait la peau du cul, ou loger dans la ville la plus proche qui était Ayr.
Pour les plus curieux, Ayr se trouve ici :

Ayant décider de partir sur cette dernière option et étant financièrement limité, la meilleure alternative fut le couchsurfing. Une manière de découvrir cette petite ville en bord de mer d’un point de vue local.
Après quelques messages échangés avec Leighanne, une jeune hippie qui vivait avec son fils de 4 ans, je fus cordialement invité chez elle.

Là ou ma surprise a été la plus grande, c’est quand elle me dit qu’elle sera probablement en train de dormir à mon arrivée et qu’on ne se parlera que le lendemain matin.
Et en effet, à mon arrivée, vers une heure du matin, je passe la clôture et entre dans la maison par la porte qui était ouverte. Pas un bruit, seulement le son de la mer qui se trouvait à quelques mètres la maison.
Je dépose mes affaires sur le canapé du salon et je vois un message accroché sur le mur :
Couchsurfing lettre Ayr
Traduction

Ryan,
Je suis allé me coucher, mais fais comme chez toi.
La chambre en haut des escaliers est vide et tu peux l’utiliser sans problème bien que tu passeras une meilleure nuit si tu t’installes au rez-de-chaussé. Si tu pars pour cette dernière option, j’ai partiellement ouvert le canapé (il s’ouvre en deux et tu peux utiliser les duvets etc..) . Si tu as besoin de quoique ce soit n’hésite pas à venir nous voir. J’espère que tu as fait bonne route et que tu nous as trouvé facilement.
Passe une bonne nuit.

Leighanne

Je garde toujours en tête que les être humains sont fondamentalement bons et cette expérience me l’a confirmée.
Je restais tout de même surpris, comment pouvait-elle me faire à ce point confiance alors qu’elle ne me connaissait pas ? Cette question ne m’est venu à l’esprit qu’avec le recul, car sur le coup, cela m’a parut quelque chose de normal… Ce qui est en soit une réponse à la question.

Et vous avez-vous vécu quelque chose de mémorable en couchsurfing ?

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

CLIQUE ICI POUR RECEVOIR MES CONSEILS ET ASTUCES!

  • Couchsurfing c’est vraiment top. Contrairement aux site où on loue, on est quasiment certains de tomber sur des gens ouverts et motivés uniquement par le partage et la découverte (même si il y a quelques rares profiteurs dans les gens qui y voient uniquement un logement gratuit). Personnellement j’ai rencontré des personnes extraordinaires que je n’aurais jamais pu rencontrer autrement.
    Pour l’instant je n’ai quasiment fait qu’héberger, mais partant en tour du monde en septembre, je vais pourvoir tester l’autre côté de la barrière 🙂

    • Ryan Le Sacados

      Je suis d’accord avec toi par rapport au fait qu’on soit quasiment sûr de tomber sur une personne motivé par le partage et non l’argent.
      Il y a une recrudescence de site « logement chez l’habitant », et même si cela reste intéressant, pour des pays pauvres d’accueillir en échange d’un compensation financière, je pense que ça casse un certain lien.
      Car le rapport n’est plus « personne à personne » mais « personne à client ».

  • Oh j’ai connu mieux. Ma première expérience Couchsurfing, sans référence aucune donc ni expérience sur le site, je galère à trouver un couch pour deux personnes à New-York. J’envoie une demande de dernière minute sur le groupe dédié et un jeune homme accepte. Il nous cède sa chambre et lui ira dormir chez un ami. Mais le mieux dans tout ça c’est que je ne l’ai jamais rencontré. D’autres couchsurfeurs nous ont donné les clés quand on est arrivé et nous les avons laissé sous le paillasson en repartant. Pendant trois jours, il nous a laissé son appart, qui contenait quand même du matérial photo de valeur. Mais il avait une confiance aveugle. Au moins, cela m’a directement donné une idée de ce qu’était le couchsurfing…

    • Ryan Le Sacados

      Haha Lucie, tu veux jouer à qui a eu la meilleure expérience en voyage ? Je vais gagner hein !
      En tout cas c’est vrai que ton histoire est surprenante.

      Du coup je devrais peut-être parler des mauvaises expériences en Couch-Surfing, car j’en ai eu !

      • Carol

        J’ai moi-même déjà donner la clé de mon appart à un jeune français après l’avoir rencontré une heure, et je suis partie à Maui pour la semaine. Il a remis la clé à un ami. Je lui ai donc, laissé mon appart pour la semaine avec tous mes meubles etc. Ce n’est pas dans mon habitude, mais cette fois-ci, j’avais accepté sa demande et à la dernière minute, genre une journée d’avance, sur un coup de tête, je me suis acheter un billet pour Hawaii. Comme, je ne voulais pas le laisser en plan, je lui ai demandé de venir me rencontrer et je lui ai remis les clés de mon appart. Tout s’est bien passé.

        • RyanLesacados

          Belle mentalité Carol 🙂

    • Sébastien

      Bonjour,

      Votre expérience me choque! Pas dans le sens de l’expérience mais plutôt dans le sens que c’était une bonne expérience.

      Le couchsurfing, ce n’est pas qu’un bon plan pas cher ou en tout cas, ce n’est pas le principe premier mais plutôt la rencontre avec l’autre, avec une autre culture, un autre mode de vie, etc… C’est un sens du partage!

      A l’origine, le site avait été créé pour permettre aux globe trotteurs au long cours de se rencontrer et d’échanger leurs expériences. Cet esprit a malheureusement définitivement disparu. On est de plus en plus dans de la rencontre à la « meetic »… pour beaucoup. Heureusement qu’il reste quelques briscards qui ne sont pas dans cet optique.

      Et dire que la meilleure expérience est celle où tu ne rencontres pas le couchsurfeur, ça me désole! Je pense que tu as raté une formidable occasion de rencontrer une personne intéressante! Cela a tendance à montrer une certaine étroitesse d’esprit et quand on voyage, il faut plutôt être ouvert.

      Vu la date de ton message, je pense que tu ne verras pas ma réponse mais j’espère que Ryan ira dans mon sens.

  • Waouh ! magnifique aventure ! 🙂
    Le couchsurfing réserve souvent de très belles rencontres. Pendant mon dernier voyage en Finlande, j’ai également opté pour cette solution. Arrivée à 22H à Helsinki dans le froid finlandais, j’ai retrouvé mon hôte dans un bar, il avait pris quelques bières (une dizaine on dira ^^) d’avance sur moi mais m’a super bien accueilli ! 🙂

    • Ryan Le Sacados

      Hahaha, les pays nordique, quand ils boivent, ils boivent vraiment !
      En tout cas le concept de rejoindre son hôte dans un bar me paraît super, à tester lors d’un voyage !
      Tu as mal fini la soirée je suppose ? 🙂

  • C’est le moins qu’on puisse dire, j’ai même cru à la fin que ça serait à moi de le ramener chez lui !
    Et le lendemain, il m’a offert un petit déj’ à la finlandaise : saumon, beurre pain ! ça c’est du petit-déjeuner qui tient au corps 😉

  • Lydie

    Bonjour à tous!
    Tout d’abord je voulais te remercier Ryan pour ton ebook et ton site qui sont très bien fait!!
    Alors je ne peux pas vous donner mon expérience car je n’en ai pas…Malgré mon inscription à couchsurfing,personne n’a voulu visiter le trou du c… du monde!lol!)
    Mais par contre mon mari et moi allons bientôt l’expérimenter car nous partons le 21 juin en tour du monde.
    Je voulais savoir si vous apportez un cadeau à chaque fois pour vos hosts?

    • Ryan Le Sacados

      Bonjour Lydie et merci pour ton commentaire et tes compliments !
      Tout d’abord je te félicite d’entreprendre ce tour du monde avec ton mari et je vous souhaite de vivre de très beaux moments (ce dont je ne doute pas)!
      En ce qui concerne Couchsurfing il m’arrive d’apporter un cadeau en effet, comme une bouteille de vin (vin français bien sur), et généralement c’est mon premier hôte qui en bénéficie.
      Quand je n’apporte rien je leur paie une bière au bar le soir si on est amené à sortir.
      Mais attention, rien ne t’y oblige bien entendu ! Ne le fais que si vraiment tu en as envie, le but de Couchsurfing est le partage, il n’y a pas de contrepartie à être hébergé.

      Petite anecdote sympa, une voyageuse française que je connais avait amené du nougat lors de son voyage en Europe de l’est, en Serbie je crois, et ils ne connaissaient pas du tout ! Son nougat qu’elle avait acheté avant de partir à donc fait un vrai tabac !

      • Sab

        Salut Ryan,

        Merci pour toutes tes infos..;) Je profite de tes expériences pour te demander si tu sais où et comment je peux discuter avec des Écossais qui parlent français, pour avoir des plans en Écosse ? Je prévois de partir une semaine en avril là-bas mais je connais personne et surtout, l’anglais et moi ça fait 12. Donc si tu as des contacts, je suis preneuse. Je recherche du simple et du vrai, le tout en harmonie avec la nature….l’Écosse me paraît bien 😉
        Par avance merci de tes précieux conseils.
        Sabrina

  • Lydie

    Merci beaucoup pour tes conseils.
    Je pense qu’au début il va falloir qu’on prenne nos marques et j’espère que ça ira….
    Vous faites une demande combien de temps avant?car nous n’avons pas d’itinéraire précis.

  • Diane

    Bonjour Ryan,
    Je vais en Italie en septembre prochain et j’aimerais bien essayé le couchsurfing. Après inscription, discussion et demande… un seul retour. On dirait que les gens ne vont pas souvent sur le site. Bref, combien de temps d’avance il faut s’y prendre d’après toi?

    • Ryan Le Sacados

      Bonjour Diane,
      Plusieurs choses à savoir, couchsurfing ne fonctionne pas comme un site de réservation d’hôtel. En sachant ça essayez de vous mettre à la place des personnes sur le site qui reçoivent un mail leur demandant si il est possible d’avoir un hébergement pour septembre, soit dans 3 ou 4 mois ! Je pense que vous pouvez commencez vos démarches en août, soit un mois à l’avance, ce qui est amplement suffisant. Il m’est arrivé d’envoyer des demandes la veille et je trouvais sans problème.

      Vous êtes aussi nouvelle ! Donc il est normal qu’il y ai quelques réticences chez certaines personnes car vous n’avez aucune évaluation pour l’instant. Prenez le temps de lire la fiche des personnes et de faire un mail personnalisé, c’est important !

      Quand vous faîtes vos recherches, triez-les par date de dernière connexion, ça vous permettra d’être sûr de ne pas tomber sur un profil qui n’est plus utilisé depuis des mois.
      Je rédigerai d’ici quelques jours un articles sur des conseils pour maximiser ses chances en Couchsurfing de trouver un hôte.

  • J’ai eu pas mal de bonnes expériences couchsurfing, très peu de mauvaises. Je me souviens d’une discussion au milieu de la nuit sur le pas de la porte car à côté de la maison où nous étions logé un temple (c’était en Malaisie) faisait une fête extrêmement bruyante de 24h. Le proprio de la maison et mon namoureux dormaient comme des bien heureux mais le coloc et moi-même avons pas mal discuté pour faire passer le temps.
    Malheureusement je trouve qu’aujourd’hui de nombreux membres considèrent couchsurfing comme un hébergement gratuit et en attendent autant que pour des sites comme airbnb (logement chez l’habitant mais payant). Je trouve ça dommage. Du coup, je n’y vais plus que très occasionnellement, ne profitant plus que du groupe famille (le top pour voyager avec un enfant !)

  • akaoka

    Pas si étonnant, les gens sont plus ouverts qu’on ne le pense dans nos pays où la surmédiatisation des faits divers font tristement peur à tout le monde. Mais le voyage permet de retrouver confiance aux autres et c’est tant mieux !

  • Maylis

    J’ai eu pour le moment que des expériences positives avec CS, un membre m’a laissé son lit et a dormi par terre, pour une première expérience de CS, j’ai été conquise 🙂 un membre à Istanbul a laissé tombé une journée de boulot pour montrer la ville à un ami et moi qui logions chez lui. Vraiment un site formidable pour faire des rencontres à l’autre bout du monde.

  • Parfois la gentillesse des inconnus est vraiment surprenante ! Lorsque j’étais en couchsurfing à Stockholm, la personne qui m’a reçu me laissait les clés de son appart pendant qu’elle allait bosser !

  • Andrée-Anne

    Couchsurfing redonne espoir en l’humanité !!! Il y a quelques années, j’ai voyagé 5 mois en Europe avec 2 amies presque exclusivement en couchsurfing ! C’était une merveilleuse expérience. Nos hôtes étaient vraiment généreux et dévoués. Après ce périple, je redonne en retour en hébergeant chez moi 🙂 !!!

  • solenne

    Salut Ryan!

    J’ai exactement le même problème que tu as eu… J’arrive à l’aéroport de prestwick par Ryanair à minuit et mon budget écosse est également limité !

    Pourrais-tu me donner le contact de ton hote hippie Leighanne ? Ce serait vraiment sympa si je pouvais trouver un hébergement poour cette 1ere nuit en Ecosse.

    En te remerciant d’avance,

    Solenne

    • Salut Solenne,

      Tu peux la trouver sur CouchSurfing (dans la ville que j’ai cité), si elle n’a pas déménagé bien sur car c’était il y a presque deux ans cette histoire :).
      Sinon il me semble qu’il y a des bus vers Glasgow maintenant aux horaires l’aéroport, c’est à dire que si le dernier avion est à 23h il y a un bus qui part à 23h30.

      Aufait, grand conseil, fais un tour au Loch Lomon quand tu seras à Glassgow, c’est à une heure de train je crois et c’est juste magnifique !
      Si t’es assez dingue, comme j’ai pu l’être, monte directement jusqu’au Loch Ness (bus ou train) 😉

      Bon voyage !

  • Keryen

    Sa me rappel un cohébergement que j’ai effectué en espagne, mais la plupart du temps sa se passe super bien, j’y retourne dans 2 semaines ! Bon voyages à tous !

  • Laura

    Il m’ai arrivé a peu près la même chose, sauf que mes hôtes n’étais pas là du tout, il avait laisser la clef dans la boite aux lettres, j’aurais pu prendre se que je voulais et partir !

  • Jeanne

    C’est clair que couchsurfing ou bewelcome sont de superbes communautés! Chez nous, on a deux clefs qu’on donne systématiquement aux voyageurs (car il y en a souvent en même temps^^), et on la laisser près de la porte si personne ne peut être présent pour accueillir. Ca nous est arrivé de ne même pas croiser nos hotes mais on préfère quand même se retrouve autour d’un repas, un jeu de société ou dehors avec des amis! On n’a jamais eu de problème et c’est parce qu’on accepte surtout les personnes qui ont un profil remplit, accompagné d’un mail sympa pour faire la request. Donc n’oubliez pas: soignez votre profil et votre demande!!! =) Cette fois ci c’est moi qui part, et je suis certaine que les bonnes expériences vont continuer!

  • Tamarah

    Pour avoir eu beaucoup d’expériences en couchsurfing, cohébergement, chambre chez l’habitant, camping chez l’habitant, surtout durant l’été, je peux en effet qu’approuver tes dires, l’humain peut être profondément bon. J’ai eut une mauvaise expérience en couchsurfing en Espagne, l’état du logement était vraiment sale et pourtant je ne suis pas difficile. J’ai passé une nuit, et j’ai dût écourter mon séjour ! Perso, lorsque je propose du couchsurfing, je reste sur place 🙂

  • Jean Dupond

    Bah, voici quelques mots qui vont déranger plus d’un 🙂

    Le « couchage sur canapé » a toujours été pratiqué depuis des décennies, voir des centaines d’années, par des hôtes dans les pays plus pauvres de l’hémisphère sud en recevant des invités en vadrouille venant des pays froids et inhospitaliers de l’hémisphère riche. Je suis bien placé pour le savoir dans un grand pays tropical connu par son extrême hospitalité.Non, non, ce n’est pas l’Australie, hehe … avec leurs lois racistes jusqu’en 1973, l’Australie n’était sympa que pour les blondinets et blondinettes d’Europe et Amérique Anglo-Saxonne ^^

    Avec l’internet, ce comportement d’aller coucher chez des inconnus pour économiser quelques sous locaux a pris des allures de nouveauté venue d’un autre monde grâce à des étudiants malins venant de pays riches qui n’avaient pas des sous pour aller dans une auberge de jeunesse à 15 euros la nuitée, quand ills ont eu la merveilleuse idée de lancer un avis de recherche de logis à d’autres étudiants sur place. Et voilà qui est né le fameux site du couchsurfing comme un truc génial, du jamais vu.

    Aujourd’hui, ce site CS avec 5 millions de membres, souvent inactifs depuis plus d’un an, a récolté un profit de plus de 9,5 millions d’euros comme entrées de « vérification » à 19 euros chacune, soit plus de 500 mille pigeons « vérifiés ». C’est le comble de l’opportunisme, vous et moi, nous logeons des inconnus gratos et eux, ils empochent les millions hahaha …. exactement comme Facebook, qui prend possession de votre vie privée et la revend, dont quelques millions par mois vont forcément pour des associations israéliennes en Palestine…

    Sans compter que le CS c’est devenu un moyen de drague pour attirer la proie plus facilement proche de son lit ou carrément dans son lit… et ça marche, tant mieux, si cela va aux deux côtés. Mon principe quand j’héberge c’est de faire connaissance d’abord, comme dans les bons vieux temps avant internet, quand les gens passaient des annonces et on répondaient à des annonces passées dans des journaux et magazines, on s’envoyait des photos, des affinités se fixaient, et hop, arrivant chez nous ou chez eux, on était déjà des amis… le principe nouveau de « couchsurfing » établi par les riches hôtes des pays du nord ne me plaît pas… ils reçoivent selon les affinités avec l’inconnu, machin ingénieur et poète de Los Angeles ou machine top model à Berlin je ne sais pas où, ceux-là ont 1000 fois plus de chance de faire héberger par machin architecte et joggeur à Paris ou machine attachée de presse d’un grand journal à Buenos Aires… et toujours la masse des pays riches qui va faire loger gratos dans les pays pauvres, souvent pour économiser 10 euros et bien dormir dans un hôtel, avec l’excuse de connaître les natifs… on peut très bien connaître les natifs dans la journée en leur offrant un brin de conversation dans un arrêt de bus ou dans le métro. Ces gens-là prônent l’amitié en voyage souvent à sens unique, pour leur profit, mais chez eux à Paris, New York, Berlin ou Séoul ils font la gueule aux voisins de trajet quotidien dans le métro et à peine disent bonjour au voisin de palier. Triste vérité, que ça fasse mal ou non. Et si on voit bien les commentaires et photos sur couchsurfing, c’est toujours le Blanc et bien diplômé qui voyage partout pendant 3 mois avec 200 euros en poche le tout pour tout et une fois sur un million on voit un arabe maghrébin, un Noir Africain ou un cholo basané des Andes faisant le tour en Europe ou en Amérique anglo-saxonne… même pas rêver de voir un Congolais faisant visite à une famille française au fin fond de la Bourgogne… ce système profitera toujours aux « riches »!

    Juste un exemple, une fois, dans mon pays, un Allemand a profité de l’hospitalité de plusieurs familles rencontrées au hasard d’un grand pays latino-américain, en logeant, mangeant et buvant gratuitement en toute amitié et en retournant chez lui, il a laissé des cartes postales à être postées écrites en allemand et la curiosité m’a fait traduire avec un dictionnaire en papier (pas Google Translate) où il disait qu’il avait été reçu comme un roi parce que blond aux yeux bleus dans ce pays de bougres noirs…. certainement, dans sa chère Allemagne, il est retourné à sa petite vie d’ingénieur bien rangé et propret sans amis qui ne sont pas de sa propre ethnie. ET j’ai des centaines d’autres cas personnels comme ça…Triste, mais c’est la pure vérité.

    Le pillage des ressources humaines et amicales des habitants du SUD par ceux venant du riche Nord continuent bel et bien…

    • geoge abitbol

      pas mal, je suis en Amérique latine ou je suis le chemin rouge…et je n’arrive pas a trouver de couch surfing en effet beaucoup de profil fantôme!! pas de soucis je me débrouille autrement, service contre service. je pensait justement »pourquoi cela ne semble plus fonctionner.. » car lors de mes précédents voyage quand le site n’était pas connu comme une banal application sa marchais super bien que des roots, aujourd’hui ces comme tu dit, des personnes éduqué en Amérique latine qui rencontre des riches anglo saxon, bon normale la vendeuse d’empanadas au bord de la panaméricaine elle a autre chose a foutre, alors j’ai pensais que comme toute communauté sa commence pacifique puis il suffit d’un qui ne suivent pas les règles pour que sa foire. le site en mode facebook + nouvelle génération de robot qui savent plus si ils sont homme ou femme = cancer généraliser jusqu’au fond de l’Amazonie parce que oui il y a du wifi!
      enfin je ne suis que a moitier étonné,plutot triste de ta conclusion. l’amerique latine est le centre de la spiritualité aujourd’hui, ce n’est plus l’inde et comme toi je croise des expat qui manque de conscience;Sa vient tenter l’aventure mais sa vas vite rentré toucher ses allocations. Sa vient une semaine bouffer du quinoa balancer ses idées révolutionnaires dans un pays qui en a long a nous apprendre justement ,pis sa repart en boitant parce que sa aime prendre de la cocke et fricoter avec l’indigène….
      je continu a utiliser le site qui deviendras surement totalement payant. j’imagine des utilisateurs tous certifier, le site leur enverrais un badge et ils deviendraient guide payer au pourcentage d’hôte accueilli..

  • Checkpoint Fanstore

    J’ai eu une expérience mitigée, avec mon 1er et unique couchsurfing. Nous sommes parti avec mon ami à Londres, hébergés pendant 5 jours, l’hôte était très sympa, nous lui avons fait à manger, et nous sommes sortis dans un bar avec ses amis, en revanche il nous a fait dormir par terre sur un tapis qui était vraiment très sale, c’était dégoûtant et horriblement inconfortable. Finalement nous avons dormi à 2 sur le canapé qui ne faisait pas lit, en utilisant les coussins comme matelas.
    Ensuite nous sommes allés à Barcelone, et nous n’avons trouvé personne pour nous héberger. C’était il y a 8 ans, je n’ai jamais renouvelé l’expérience, mais pourquoi pas.