J'ai gouté au café le plus cher du monde... Qui est à base de merde !

– Elle : Alors, raconte-moi ta journée à Bali aujourd’hui !
– Moi : Ah ben aujourd’hui je me suis levé vers 9h, j’ai fait un peu de méditation, du sport, j’ai checké mes mails, puis j’ai enfourché mon scooter pour aller visiter quelques lieux sympathiques recommandés par mes lecteurs, au retour je me suis arrêté à la terrasse d’une boutique où j’y ai bu le café le plus cher du monde à base de crottes, je suis allé à la plage rejoindre mes amis et…
– Elle : Attends une seconde, une tasse de quoi ?!

Voilà à quoi ressemblait à peu de choses près ma conversation avec une amie sur Skype.

Bon, si vous n’êtes pas au courant je suis un gros fan de café. Ça ne veut pas dire que j’en bois des litres et des litres au point de faire des convulsions pendant la nuit, mais que j’apprécie simplement le bon café.
Aujourd’hui je me suis rendu à Tanah Lot qui est un îlot sur lequel est construit un temple hindouiste : le Pura Tanah Lot.
Tanah Lot à Bali
Un lieu à visiter si vous passez à Bali, bien qu’assez touristique… Je décide de décamper assez vite étant atteint de tabassage aiguë à la vu de perches à selfie.

Sur le chemin du retour, en passant à côté de nombreuses boutiques, je remarque deux étranges animaux posés tranquillement sur un espèce de tabouret. Je m’approche avec curiosité et remarque que ce sont deux énormes civettes. Je les vois jouer, monter l’un sur l’autre, sans agressivité.
Civettes Luwak Coffee

Juste à côté se trouvait un « Espresso bar » qui vendait uniquement du café. Je décide de m’asseoir en terrasse pour me reposer tout en les regardant jouer avec des yeux d’enfant (d’ailleurs j’en ai profité pour poster une petite vidéo sur mon compte SnapChat « LeFrenchNomad », n’hésitez pas à suivre mon aventure au jour le jour dessus !)
Luwak Coffe Espresso Bar
Sans vraiment regarder le prix, je demande au serveur un « long black » (qui n’est rien d’autre qu’un café noir et non un joueur de basket noir de l’équipe du New Jersey, petit rigolo).

Il me demande si je souhaite un spécial ou un normal. Aventureux et amateur de café que je suis, je lui demande un spécial sans chercher à savoir ce qui le rendait si unique.

Une minute plus tard, il m’amène le café, je le goute, et là… mes papilles gustatives s’illuminent. Tellement délicieux, doux, à l’arôme si subtil.

Wow ça c’est du bon café !

Je demande au serveur, qui fumait sa cigarette à côté, d’où provenait ce café et ce qui le rendait si spécial.
Il s’assoit à côté de moi et m’explique que c’est un Kopi Luwak. Les civettes en Indonésie se nourrissent de grains de café et ces graines sont récupérées par des locaux pour en faire du café à l’arôme si spécial.

Moi dans ma tête : Heu attends, est-ce qu’il est en train de m’expliquer à demi-mot que je suis en train de boire des crottes de belettes ?

L’histoire du Kopi Luwak, le café le plus cher du monde

Il m’explique que quand l’Indonésie était une colonie néerlandaise (de 1602 à 1945 – merci Wikipedia), les colons interdisaient les locaux de cueillir les grains de café sur les plantations.
Les Indonésiens récupéraient donc ceux qu’ils trouvaient par terre. En découvrant leur différence de goût et ce qui en était à l’origine, ils ont découvert le « Kopi Luwak’, qui n’est rien d’autre que des excréments de civette, un mammifère nocturne vivant en Indonésie.
Cet animal aux allures de fouine se nourrit des baies de café mûres, mais, incapable d’en digérer les grains, il les défèque intacts. Et au moment du passage des grains dans le système digestif de la civette, une combinaison d’enzymes entraîne une réaction chimique qui donne un goût unique au café.

Le serveur finit par m’expliquer que la fabrication est totalement naturelle, qu’elle demande beaucoup de travail aux locaux, essentiellement manuels, et qu’elle est limitée (quelques centaines de kilos par an), ce qui en fait le café le plus cher du monde !

Café le plus cher du monde

Ah ce moment-là j’ai mon oeil, comme habité d’un strabisme, qui glisse légèrement vers la table pour regarder les prix sur la carte, et là… j’ai failli tombé dans les pommes ! 100 000 roupies indonésiennes pour un café noir !
Bon quand on fait la conversion on tombe à 7 euros, ce n’est pas la mort, mais avec cet argent je peux manger trois repas différents ici !

Il finit par me dire qu’à New York ou à Londres une tasse de Kopi Luwak peut couter jusqu’à 100 dollars… En effet, le café le plus cher du monde !

En partant, je dis au serveur que j’aimerais bien rencontrer des locaux qui récupèrent ces grains et voir en même temps comment se passe la fabrication et le traitement. Il me donne quelques adresses sur l’île… À suivre.

En rentrant à la maison je suis quand même allé jeter un oeil sur internet et j’ai pu lire ici est que certaines entreprises ont senti le business et qu’elles n’hésitent pas à capturer des civettes, les mettre en cage, pour faire du gavage à la chaine… Ce qui est tout simplement horrible !
Kopi Luwak arnaque
D’autres sont carrément dans l’arnaque et mélangent d’authentiques grains de civette avec du café ordinaire et l’estampille « 100 % KOPI LUWAK ».

Bref je reste assez dubitatif et j’espère pouvoir rencontrer quelques locaux dans les prochains jours, soucieux de la faune et qui travail de façon écologique, afin de me donner leur point de vue.

Et vous, vous connaissiez le Kopi Luwak qui est le café plus cher du monde ? Vous avez déjà gouté ? Si vous avez des informations sur le sujet n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!