Que voir et que faire au Chili : budget, astuces et conseils

Le Chili, avec ses 240km de large au maximum, est l'un des plus beaux pays du monde. Des volcans recouverts de neige de la Patagonie aux hauts sommets des Andes en passant par les célèbres vignobles, les jungles luxuriantes, les villes animées et les sculptures Maoi de l'île de Pâques, le Chili regorge de sites grandioses. Le pays se développe rapidement et vous offre l'occasion d'explorer un territoire en pleine transition.

Budget à prévoir pour un voyage au Chili

Logement

En auberge de jeunesse, les lits en dortoir coûtent aux alentours de 7€ et les chambres privées dans les 15€. Les hôtels basiques ne sont pas chers non plus, les prix commencent aussi à 15€.

Nourriture

pour 8€ seulement, vous avez un repas complet dans un bon restaurant. En mangeant sur le pouce, attendez-vous à payer de 1€ à 3€.

Transports

un taxi pour un trajet en ville vous coûtera au maximum 5€ alors qu’un ticket de bus vous revient à 0,50€. Pour les trajets entre les villes, comptez une moyenne de 6€ pour 250 kilomètres.

Activités

les activités les plus chères sont le ski et la plongée. Les forfaits de ski coûtent 40€ et la journée de plongée coûte 45€. L’entré des parcs nationaux et des musées varie de 4€ à 25€ (pour l’entrée au parc Torres del Paine).

Les astuces pour économiser de l’argent

Acheter du vin au supermarché

C’est étonnant mais acheter du vin directement aux producteurs coûte plus cher qu’au supermarché. Vous pouvez trouver une excellente bouteille pour seulement 2€.

Prendre le bus

Au Chili, le bus est non seulement économique mais aussi très développé. Les bus de nuit sont assez confortables et vous permettent d’économiser une nuit d’hôtel. Avec des distances aussi importantes, vous y passerez forcément.

Les choses à faire au Chili

Santiago

La capitale du Chili est une ville en pleine effervescence et regroupe à elle-seule un tiers de la population totale du pays. Il y a pas mal de chose à voir en ville, comme le Parque Metropolitano et le Festival del Barrio Brasil.

San Marcos Cathedral

San Marcos fut dessinée par le même architecte que la Tour Eiffel, Alexandre Gustav Eiffel. La cathédrale se trouve à Arica, la ville la plus au nord du pays. Elle remplace aujourd’hui la cathédrale originale qui fut détruite par le tremblement de terre de 1888. Le monument est à voir absolument, il s’agit de l’un des rares exemples d’architecture gothique en Amérique du Sud.

La découverte des vins

Les vignobles chiliens produisent un vin réputé dans le monde entier depuis plus de 400 ans. Vous pouvez rejoindre un tour organisé pour visiter les vignobles depuis n’importe où au Chili, mais les meilleurs et les plus faciles d’accès restent ceux autour de Santiago.

L’île de Pâques

L’île de Pâques est l’île inhabitée la plus reculée au monde. L’île se trouve à plus de 3000 kilomètres des côtes chiliennes et est connue dans le monde pour ses sculptures Moai. Mais au delà de ses célèbres visages sculptés, l’île abrite aussi des milliers de sites archéologiques, des cratères de volcan, des plages sauvages et d’excellents spots de plongée.

Valparaiso

C’est en 2002 que Valparaiso fut inscrite au patrimoine de l’UNESCO. Cette superbe ville regorge de bars bohémiens et d’architecture victorienne. L’atmosphère si propre au lieu et la beauté de son environnement inspira des générations de poètes et d’écrivains, parmi lesquels Pablo Neruda.

Le parc national Torres del Paine

Avec ses 181 000 hectares, le parc national Torres del Paine est lui aussi inscrit à l’UNESCO. Situé entre les Andes et la Patagonie, il abrite des montagnes abruptes, des lacs, des glaciers, et quelques-unes des plus belles randonnées du Chili. Le parc national Torres del Paine offre l’un des plus beaux paysages au monde.

San Pedro de Atacama

Au nord du Chili, San Pedro de Atacama est l’une des villes les plus touristiques du Chili. La ville est installée au cœur du désert le plus aride au monde (il n’y a pas plu depuis 1870) mais les formations géologiques sont splendides et l’endroit est idéal pour observer les étoiles.

Les volcans

Le Chili abrite aussi le plus gros volcan actif du monde, Ojos del Salado, au cœur des Andes à la frontière argentine. Villarica et Osorno sont aussi populaires et sont entourés de lacs. La plupart des volcans possèdent des spas et centres thermaux, idéals pour se relaxer après la randonnée.

Valle de la Muerte

Aussi connue sous le nom de « vallée de la mort », la Valle de la Muerte est l’endroit où aller pour faire de la randonnée, se balader à cheval et même faire du sandboard sur les dunes. Des tours nocturnes y sont régulièrement organisés.

La parc national Moon Valley

C’est un superbe endroit où les formations de roche et de sable ont évolué au fil des siècles pour laisser place à un paysage lunaire. Les formations rocheuses ressemblent en effet à la surface de la lune, d’où le nom du parc.

Les geysers de Tatio

Un site touristique très populaire. Ces geysers sont simplement splendides. Vous devez vous lever vers 4h du matin pour rejoindre l’excursion mais le jeu en vaut la chandelle. Pensez à prendre un maillot de bain, il y a plein d’endroits où se baigner.

Le trou de « météorite »

Au nord-est de la Cordillera de la Sal, l’on a longtemps cru que cet immense trou de 15 kilomètres de profondeur provenait d’un impact de météorite. Il s’agit en fait d’une ancienne rivière.

Le Museo de Bellas Artes

Il s’agit du second meilleur musée du Chili. Il propose toute une collection de beaux-arts : sculptures, photographies, peintures… Le bâtiment est certes petit, mais son architecture est toute aussi impressionnante que sa collection d’art.

Viña del Mar

Surnommée la Miami chilienne, cette ville proche de Valparaiso est un super endroit pour jouer au casino, boire un verre en terrasse et déguster du poisson en bord de mer. Même si vous n’aimez pas flamber, vous apprécierez passer un après midi à vous balader sur la plage et à observer les gens tout en mangeant un plateau de fruits de mer.

Les maisons de Pablo Neruda

L’un des plus grands poètes du monde était au Chili chez lui, sans pour autant jamais réussir à se décider pour une maison. Avec des résidences à Valparaiso, Santiago et Isla Negra, cette icône chilienne se redécouvre à travers la visite de ses trois maisons. Toutes sont ouvertes au public et même sans être un grand fan de poésie, elles offrent un bel aperçu de la culture chilienne.