Un weekend à deux pour visiter Madrid

Accueil » Blog voyage » Informations voyageurs » Un weekend à deux pour visiter Madrid
Un weekend à deux pour visiter Madrid

J’accueille aujourd’hui un nouvel article invité de Luce, qui nous livre ici un récit avec des tas de conseils et de bons-plans pour visiter Madrid, la capitale espagnole !

Enfin ! Rien que nous deux en séjour à Madrid. Rien de tel que la capitale madrilène pour se retrouver tranquille et passer du bon temps.

Oui oui, partir à l’aventure ça a du bon, mais quand on part pour un weekend, mieux vaut organiser un peu les journées, quitte à ne rien respecter… Mais ça évite les sempiternelles discussions sur

Qu’est ce qu’on fait aujourd’hui ?

et de rater de bons endroits où flâner, parce que mine de rien c’est rapide 3 jours.

Visiter Madrid
Alors pour ma part, je me suis renseignée auprès d’une copine qui a vécu quelques temps à Madrid et qui m’a fait un rapport détaillé de ce que l’on peut faire en peu de jours pour découvrir et visiter Madrid, le vrai, pas celui des touristes.

Bon, il faut quand même noter qu’on a eu l’impression que les autres touristes avaient eu les mêmes infos sur certains de nos bons plans. Mais ça fait vacances, hein ?

Elle nous a fait un petit itinéraire des meilleures rues de Madrid, où l’on peut (doit?) évidemment déborder.

Guide de la ville de Madrid

Madrid se découpe en deux : au sud et au nord de la Puerta del Sol (le centre est un bon point de départ pour tous les quartiers).
De Sol, c’est assez facile de tout faire à pied. Le centre n’est pas très grand donc il n’est vraiment pas nécessaire d’utiliser le métro pour flâner et visiter Madrid (sauf si grosse grosse chaleur).
Voici la carte de Madrid. En son centre, La puerta del Sol :


AU SUD de la Puerta del Sol

Opera

De Sol, pour aller vers Opera (Teatro Réal et Palacio Réal), passez par la calle de Arenal. La Plaza de Oriente est très sympa (il y a de la pelouse sur laquelle on peut s’allonger et se détendre un peu) et le théâtre et palais sont à voir…
Petite info romantique : y aller également en soirée. Parfait pour une demande en mariage (enfin, j’imagine).

La Latina

La latinaPassage obligatoire, la Plaza Major, en dessous de Sol en direction de la Latina. C’est le top de Madrid pour ma pote. Pour profiter à fond du quartier, prendre la calle Mayor en direction d’Opera et tourner à gauche vers l’Ayuntamiento (l’hôtel de ville), la Plaza de la Villa et le marché San Miguel sont très beaux. Faites gaffe, ça grouille de touristes par là… De là vous pouvez passer par la calle Segovia et descendre pour aller vers la Latina (plus sympa par petites rues que calle Toledo).

La Latina c’est le quartier bobo, autrefois craignos et qui est devenu archi à la mode. Je vous conseille d’y aller un jeudi matin car il y a un grand marché (el Rastro) vers la calle de la Ribera. L’ambiance y est vraiment cool (même si un peu blindé). Ce qui est marrant aussi c’est de passer au Botellon de la Plaza de los Carros le dimanche en fin d’après-midi. Très bonne ambiance, des cadavres de bouteilles partout, des gens bourrés (typique Madrid). On peut picoler sur la place avec les madrilènes (info de ma pote, pas romantique…).

Le Paséo del Prado

le paseo del PradoPour s’y rendre: partir de Sol, passez par la Plaza Santa Ana, et de là, prendre la calle de las Huertas (alors là, si vous êtes bobo, ça vous plaira). Il y a plusieurs cafés pas chers (quand on descend, il y en a un très cool sur la droite qui fait l’angle avec de grandes vitres). On peut aussi se balader dans les autres rues (comme la calle Leon) des alentours qui sont à voir avec des galeries d’art and co.

Le Paseo del Prado est un grand axe avec plein de voitures mais plein d’arbres aussi donc cela reste agréable.

De là on peut remonter l’avenue, jeter un œil au Prado (si vous aimez les peintures ultra classiques, entrez-y) et bifurquer à droite pour se poser au jardin du Retiro (le grand jardin de Madrid. Une sorte de Luxembourg espagnol mais en plus grand). Avec ces barques qui circulent sur le lac et les arbres qui l’entourent, on est revenu en plein 19ème siècle. On pourrait bien y croiser une héroïne de Jane Austen.

Dans le coin, à voir également si on a le temps, la Estacion de Atocha, la gare principale qui est vraiment bien foutue (j’y reviendrai plus loin) et le musée de la Reina Sofia juste en face. En haut du paseo, passez devant el banco de Espana, la banque centrale a une architecture qui vaut le détour.

AU NORD de la Puerta del Sol

Nocture à MadridAu nord, vous trouverez les lieux de vie nocturne des madrilènes. C’est au dessus de Gran Via (l’axe qui sépare le nord du sud) que ça bouge le soir.

Gran Via (juste au dessus de Sol) c’est un énorme axe avec plein de bureaux d’affaires et de magasins, une sorte de champs Élysées façon Madrid. En fait Madrid fait assez ville provinciale à échelle humaine, sauf Gran Via…
On la traverse forcement et c’est bruyant. La Fondacion Telefonica est juste devant le métro Gran via. C’est un centre culturel où les expos sont gratuites. Si vous évitez les gros musées, faites au moins un tour ici.

Juste à côté, débute la calle Fuencarral, la rue « trendy fashion » plus « techno » que la Latina avec pleins de magasins.

Et au bout, vers le métro Tribunal, c’est le quartier pour sortir le soir… Calle de la palma, San Vicente ferrer, Esperitu Santo… C’est pas le quartier le plus joli, c’est un peu à l’arrache mais c’est vivant et il s’y dégage une atmosphère particulière…

Chueca, plus à l’est et proche de Gran Via, le quartier gay donc forcement joli et sympa… Promenez-vous vers la calle de Piamonte, Barquillo… ça se fait rapidosss.

Voilà, déjà pas mal de coins à visiter. S’il vous reste du temps je vous conseille le quartier de Lavapies (entre le métro Tirso de Molina et Lavapies, à l’est de la Latina). C’est un quartier popu, plus brut, moins touristique avec plein de cafés sympas et pas chers. Il y a de belles photos à prendre.

Les Environs de Madrid

Alcala de henaresPour échapper quelques heures à Madrid et découvrir des villages espagnols plus calmes, c’est assez simple. Rendez-vous à la Estacion de Atocha et prenez un train de banlieue vers le village choisi. Dans les guides, ils en proposent plusieurs. Ce n’est pas cher, et c’est vraiment dépaysant. Ma copine m’en a indiqué certains : Cuenca, Tolède ou Segovia. Nous on est allé à Alcalà de Henares, patrie de Miguel Cervantes et des cigognes (il y a plein de gros nids de paille sur les monuments). Très bien desservi par le train, on peut avoir un plan détaillé de la ville et de ces infrastructures dès la sortie de la gare. Vraiment très mignon, que des vieilles pierres et peu de monde, à part les étudiants de tous les pays qui viennent étudier dans les grandes universités de la ville. Après une visite de la ville, on s’est installé dans le parc qui était pratiquement vide.

NB : Profiter de prendre le train pour jeter un œil à la partie ancienne de la Gare de Atocha, qui a été transformée en Serre remplie d’arbres tropicaux. On se croirait dans un dessin de Tardi avec Adèle Blanc Sec.

Les bonnes adresses à visiter à Madrid

Shopping

Fuencarral

Marques plus connues genre zara, mango and co: Gran via/Calle del carmen/calle de preciado/Calle del Arenal
Bref tout se passe vers Gran Via.

Cafés et Restaurants

Tribunal

  • A 2 velas, calle de san vicente ferrer, 16 (vrai restau, c’est rare à Madrid et c’est très bon)
  • Ojala, calle de san Andres, 1 / croisement calle de Esperitu Santo (on peut diner sur une fausse plage. C’est bon mais pas copieux. On y va plus pour le lieux)
  • Bar la palma, calle de la palma, 62 (un bar après le diner, il y a des concerts…)
  • Café manuela, calle de san vicente ferrer, 29 (un café plus pour le goûter, le thé, ambiance sympa, lieu sympa et jeux de société espagnols)
  • Bar la luna, infantas, 26 (bar à cocktail de fruits pressés sympa et sous sol assez cool)

Puerta del sol (un peu en dessous)

  • Tia cebolla (pour goûter de la bonne tortilla et autres tapas pour presque rien du tout).
    Attention les portions sont énormes donc ne pas commander beaucoup. C’est pas forcement très beau mais c’est bon, pas cher et copieux.
    Calle de la cruz, 27

Sinon, vous avez l’embarras du choix pour manger des tapas : y en a partout !

A ne pas rater pour les gourmands !

100 montaditosPour un petit creux, testez la chaine 100 montaditos (chaque tapas est à 1euro et 4 tapas c’est suffisant). Vous y rencontrez tous les jeunes madrilènes du coin. Le volume sonore y est impressionnant.

Quelques mots à apprendre pour visiter Madrid sereinement

Pour ceux qui ne parlent pas espagnol, sachez répondre « vale » (à prononcer « balé » ) qui veut dire ok, et qui est employé à tout va. Vous ferez illusion…
Sinon voici d’autres mots très utiles !
Hola ! (òla) Salut
Buenos dias (bouénoss diass) Bonjour
Buenas tardes (buénass tardess) Bon après-midi / Bonsoir
Adiòs (adioss) Au revoir
Si/No oui/non
Gracias (graciass) Merci
Disculpe (dizcoulpé) Excusez-moi
Cuanto cuesta ? (coua’nto couésta) Combien ça coûte ?
Dondé està … ? (do’ndé ésta) où est …?
a la derecha (a la dérécha) à droite
a la izquierda (a la izquïérda) à gauche
La cuenta por favor (la cuénta por favor) l’addition s’il vous plait

Bilan de la visite

Pas de demande en mariage, mais on s’est bien marré, pas trop disputé (sauf pour une histoire d’ascenseur). La ville est très agréable et permet pleins de pauses dans les nombreux parcs et jardins publics. Les madrilènes sont vraiment très chaleureux et accueillants. Tout le monde est dehors à boire des coups en terrasse (on était fin septembre : plus de 25 degrés). On a du prendre 2 kg à force de goûter à tous les tapas. En couple ou entre amis, c’est une ville qui s’adapte aux envies de chacun et on se sent vraiment en Espagne, à la différence de Barcelone qui est une ville beaucoup plus multiculturelle (enfin, c’est mon avis).

Un grand Merci à Camille…

Vous avez d’autres bonnes adresses ou bons-plans pour visiter Madrid ? Partagez-les en commentaire !

Loading Disqus Comments ...

Sitemap / XML sitemap - Copyright © 2011 - 2015 Blog voyage Le sac à dos - Tous droits réservés - Mentions Légales