Que voir et que faire au Guatemala : budget, astuces et conseils

Accueil » Guides de voyage par destination » Que voir et que faire au Guatemala : budget, astuces et conseils

Voyage au Guatemala
Le Guatemala est le cœur maya de l’Amérique Centrale. Le pays possède des dizaines de sites à explorer mais pas uniquement. La ville coloniale d’Antigua, le marché animé de Chichicastenango sans oublier les superbes lacs et volcans qui font du Guatemala une destination unique. Ajoutons à cela des jungles luxuriantes, des villes coloniales et une nourriture pas chère et nous obtenons un endroit à visiter absolument.

Budget pour un voyage au Guatemala

Logement

une chambre privée en auberge de jeunesse coûte aux alentours de 23€. Dans un hôtel pas cher, le prix de la chambre varie de 23€ à 37€. Les lits en dortoir coûtent quant à eux dans les 4€.

Nourriture

manger à l’extérieur est plutôt bon marché. Dans les restaurants pas chers appelés “comedores”, votre menu vous coûtera moins de 3€. Pour les restaurants plus touristiques, prévoyez de payer 7€. Des repas préparés (généralement du poulet ou du bœuf avec du riz et des tortillas) sont proposés dans les bus et coûtent 1,5€. La bière national vaut 0,75€ la bouteille et 2€ pour un litre au supermarché. Bref, si vous vous passez de burgers, vous pouvez manger pour pas cher du tout.

Transports

“Las camionetas” ou les bus à poulets sont des bus vintage venus des États-Unis qui proposent des trajets très bon marché. Comptez 0,75€ pour une demi-heure de trajet. Les navettes entre Antigua et Guatemala City coûtent au minimum 8€.

Activités

la plupart des activités au Guatemala sont centrées autour de l’histoire et de la nature. L’entrée au Semuc Champey coûte 4,5€, celle au Musée National d’Architecture et d’Ethnologie coûte 5€. Ces prix représentent bien le coût des attractions au Guatemala. L’entrée pour Tikal coûte par contre 15€.

Les astuces pour économiser de l’argent

Emportez des snacks

Même si manger dans les restaurants ne coûte pas cher, évitez au maximum de dépenser de l’argent dans les échoppes à touristes. Achetez plutôt de la nourriture sur les marchés. Une grappe de bananes coûte 0,75€.

Prenez les camionetas

C’est le moyen le plus économique de voyager au Guatemala même s’il arrive que les touristes paient plus que les locaux. Vérifiez bien combien les guatémaltèques paient et proposez le même tarif.

Choisissez le menu du jour

“El menu del dia” est généralement moins cher que les autres repas proposés sur la carte.

Les choses à faire

Le lac Atitlán

Entouré par 3 volcans, le lac Atitlán offre probablement l’un des plus beaux couchers de soleil du Guatemala. Sur la côte nord du lac, rendez-vous au village touristique de Panajachel afin d’organiser vos excursions, de manger dans les nombreux restaurants et de profiter de la vie nocturne animée de la région.

Antigua

Cette ville coloniale pittoresque est elle aussi bordée par 3 volcans et offre un bel aperçu de l’architecture coloniale espagnole. Promenez-vous dans les petites ruelles, les ruines et les parcs de la ville et continuez jusqu’à la Plaza Mayor pour visiter ses superbes jardins, ses palais et sa cathédrale.

Le marché Chichicastenango

La plupart des gens qui voyagent au Guatemala visitent Chichicastenango, le plus grand marché local d’Amérique du Nord. Le jeudi et le dimanche sont les jours de marché à “Chichi”. Des milliers de Quiché mayas se rendent alors en ville pour acheter des objets d’artisanat, des fleurs, des livres, du tissu, des babioles et bien d’autres choses.

Le parc national de Tikal

C’est le parc le plus réputé du Guatemala et le plus grand site maya au monde. J’ai adoré visiter ce parc, je me suis senti comme Indiana Jones. Arrivez assez tôt et repartez le plus tard possible. Le parc se vide généralement en milieu d’après-midi et vous avez alors l’endroit rien que pour vous. Je vous conseille de dormir sur place afin d’observer le lever du soleil sur les ruines.

Les ruines de Yaxha

Si les ruines de Tikal sont trop fréquentées pour vous, alors rendez-vous aux ruines de Yaxha. Le sentier vous fait traverser la jungle avant d’accéder aux complexes mayas. Même si le site est plus petit que Tikal, il est moins fréquenté et vous offre la possibilité d’admirer des dessins anciens et des hiéroglyphes sculptés.

Le Musée National de l’Architecture et de l’Ethnologie

Situé à Guatemala City, ce musée abrite de nombreux objets d’art mayas. C’est l’endroit où aller avant de visiter les sites archéologiques eux-mêmes. Vous pouvez ainsi décider de vous rendre sur les sites qui vous intéressent le plus.

El Mirador

C’est l’un des sites mayas les plus secrets du Guatemala. La plupart des ruines se trouvent dans les profondeurs de la jungle et demeurent inaccessibles aux touristes.

Volcán de Pacaya

Situé à proximité de Guatemala City et d’Antigua, le parc national de Pacaya est une attraction touristique populaire. Le volcan est toujours actif et entre régulièrement en éruption. Son ascension est assez facile et vous offre des vues sublimes sur la ville avant même d’avoir la chance d’atteindre le cratère.

Semuc Champey

Il s’agit d’un monument naturel situé dans la région d’Alta Verapaz. Le site consiste en un pont calcaire de 300 mètres surplombant la rivière Cahabòn. Nagez dans les bassins turquoise le long du pont. Les grottes Kamba sont privées et ne peuvent être visitées qu’avec un guide à la lueur d’une bougie. La plupart des agences proposent des excursions à la journée qui vous permettent de visiter Semuc Champey et les grottes pour des prix variant de 18€ à 27€.

Quirigua

Le site archéologique de Quirigua possède les plus grandes stelae (blocs de pierre couverts de dessins sculptés) jamais découvertes dans le monde maya. Neuf stelae entourent la place centrale ainsi que des autels en forme d’animaux. Même si les stelae n’ont pas été restaurées, l’endroit est magnifique. La plus grande d’entre elles, la stelae E, mesure 8 mètres de hauteur.

Flores

Cette île touristique au milieu du lac Peten Itza est le point de départ des bus pour Tikal, les ruines mayas les mieux préservées au monde. Gardez l’œil bien ouvert pour apercevoir un singe hurleur quand vous explorez la jungle.

Les tissus

Les costumes et les jupes mayas, ou les huipiles et les cortes, sont la spécialité du Guatemala. Oubliez les tissus qui ne sont pas authentiques.

Le volontariat

A Quetzaltenango, il y a plusieurs associations où vous pouvez vous porter volontaire. Travailler sur des projets sociaux dans un nouveau pays est un excellent moyen de connaître la région et de rencontrer les locaux. Vous pouvez enseigner les maths dans les villages ou encore aider au développement de l’agriculture dans les campagnes.

Le marché d’Antigua

Ce marché très fréquenté est à la fois coloré et chaotique. On y trouve des fruits et des légumes, des objets artisanaux ou encore de la volaille. C’est l’endroit où se rendent les locaux, alors préparez-vous à beaucoup de bruit et de poussière.

Explorez le Rio Dulce

Le Rio Dulce est une superbe rivière très appréciée par les voyageurs. Deux villes, El Relleno et Fronteras, se sont installées de chaque côté de la rivière et sont connectées par l’un des plus gros ponts d’Amérique Centrale. L’endroit est idéal pour la randonnée et la navigation.

Sitemap / XML sitemap - Copyright © 2011 - 2015 Blog voyage Le sac à dos - Tous droits réservés - Mentions Légales