Conseils pour voyager avec son chien, chat ou tout autre animal

L’une des questions que l’on me pose le plus souvent concerne les animaux et la possibilité de voyager avec eux.
Très difficile pour moi d’y répondre. Je n’ai aucun animal. Ou peut-être si. Il y a plusieurs années j’avais un colocataire qu’était un vrai cochon. Mais bon ça c’est une autre histoire.
Bref, j’ai demandé à Mélanie, une amie qui à l’habitude de voyager avec son chien, de nous parler de son expérience et de nous livrer ses conseils ! Ces informations peuvent très bien valoir pour tout autre animal de compagnie.

Est-ce faisable de voyager avec son animal ? Je ne vais pas retenir le suspense plus longtemps, la réponse et Oui.
Mais avant d’emmener Medor dans une valise classique, prenez bien en considération le fait que voyager avec votre animal vous limitera dans les moyens de transport que vous souhaiterez utiliser. La plupart des bus, des trains, des métros et des navettes refusent d’embarquer les animaux. Et si par chance vous trouvez un bus qui les accepte, ils devront soit être en cage, soit muselés.

Voyager avec son animal de compagnie= billet d’avion plus cher !

Voyager avec son animal de compagnie, c’est aussi payer plus cher son billet d’avion et ne pas pouvoir choisir sa compagnie aérienne. Beaucoup de compagnies aériennes acceptent les animaux, d’autres non, et si votre chat ou votre chien pèse plus de 5 kilos, attendez-vous à ce que la liste des compagnies aériennes diminue.
En tout, il n’est pas rare de devoir doubler le prix de son billet d’avion !

Exemple : Imaginez par exemple que vous trouvez un vol Paris-New York à 500€ mais que la compagnie aérienne n’accepte pas les animaux. Imaginez ensuite que le billet d’avion le moins cher que vous trouvez avec une compagnie acceptant les animaux soit à 800€, sans compter les frais supplémentaires pour le transport. Le prix du billet peut rapidement doubler (à lire, astuces pour trouver un billet d’avion pas cher).

Voyager avec un animal de compagnie = tout se fait plus lentement

Pour la plupart des voyageurs, ce n’est pas un problème. Mais rappelez-vous de toujours réfléchir en mois et non en jours peu importe où vous voyagez.
Trouver un logement acceptant les animaux de compagnie prend également plus de temps et, pour le bien-être de votre animal, il vous faudra instaurer une routine. J’ai déjà voyagé avec mon chien : un croisé labrador-retriever de plus de 30 kilos. Il a campé avec moi à travers l’Australie et le Canada et vécu avec moi à Madrid. Je l’ai aussi laissé derrière moi en le confiant à des proches lorsque je suis parti voyager en Amérique Centrale. Personnellement, je préfère largement voyager avec mon chien, même si ça prend plus de temps et d’argent. C’était vraiment amusant de le voir se balader à Madrid et il a vraiment adoré se faire chouchouter par les locaux.

Comment faire pour voyager avec son chien / chat ou tout autre animal de compagnie ?

1) Vous devez faire une liste de tous les pays que vous voulez visiter durant votre voyage.

Chaque pays possède ses propres règles, plus ou moins strictes en fonction des destinations.

2) Renseignez-vous sur les règles en place dans chaque pays

J’utilise le site pettravel.com sur lequel on trouve les régulations concernant les animaux dans plus de 190 pays.

En général, il vous faudra au minimum une lettre de votre vétérinaire stipulant que votre animal est en bonne santé ainsi qu’un certificat de vaccination contre la rage en cours de validité. Vous aurez également à faire pucer votre chat ou votre chien selon les standards internationaux. Quelques rares pays imposent d’obtenir une autorisation à l’avance. D’autres, encore plus rares, n’accepteront tout simplement votre animal (comme l’Islande, à moins de réussir à obtenir un permis spécial) ou imposeront des tests sanguins, un délai d’attente de 6 mois avant de quitter le pays (Royaume-Uni) ou une quarantaine (Australie). Il ne s’agit ici que de généralités, il vous sera indispensable de consulter les règles appliquées dans chaque pays où vous vous rendez. Ces règles peuvent également dépendre du pays dont vous arrivez.

3) Vérifiez les règles appliquées par chaque compagnie aérienne utilisée

Pour aller en Europe, j’utilise toujours la compagnie Iberia qui propose de bons tarifs et autorise le transport des grandes cages. Chaque compagnie aérienne possède une page destinée au transport des animaux mais le mieux reste de les appeler pour poser vos questions. Évitez les transports par cargo qui offriront à votre animal moins de confort et vous coûteront beaucoup plus cher.

4) Pour réserver votre vol, appelez la compagnie aérienne directement plutôt que de passer par internet

Si votre animal pèse plus de 5 kilos, ils créeront une réservation pour lui, les places réservées aux animaux étant limitées (premier arrivé premier servi). Les frais liés au transport de votre animal seront généralement à régler directement à l’aéroport. Certaines compagnies aériennes n’acceptent les animaux qu’à certaines périodes de l’année pour éviter les coups de froid ou les coups de chaleur.

5) La taille de votre animal déterminera le type de cage dont vous aurez besoin

Si votre animal est petit (moins de 5 kg), vous aurez besoin d’un sac de transport qui tiendra sous votre siège (elle doit être « Conforme aux normes IATA »!). Pour les animaux plus grands, vous devrez acheter une cage adaptée. On en trouve de 50 à 100€ en fonction de la taille de votre animal. En plus de cela, il vous faudra prévoir une laisse, un bol d’eau et un bol de nourriture. Vous pouvez trouver des cages conformes aux normes IATA sur Amazon en cliquant ici.

6) Arrivez à l’aéroport en avance !

Si vous pensez donner des médicaments à votre animal pour qu’il dorme (parlez-en à votre vétérinaire) ou qu’il soit calme, donnez-les-lui en arrivant. Si votre animal voyage en cargo, attendez-vous à ce qu’il soit pesé puis emmené dans une ligne de sécurité différente de la vôtre, tout cela avant même de vous enregistrer vous-même sur votre vol.

7) Il est possible que votre animal ne voyage pas avec vous

Lorsque vous arrivez à destination, si votre animal ne voyageait pas sous votre siège, il vous attendra à l’endroit où vous récupérerez vos bagages. Attendez-vous à un contrôle minutieux des papiers et de la puce (si obligatoire dans le pays) aux douanes.

Derniers petits conseils pour voyager avec son animal?

De mon côté, j’aime voyager dans des transports privés. Il faut dire que la cage de mon chien prend beaucoup de place. Peu importe le moyen de transport que vous choisissez, assurez-vous que les animaux y sont admis.
Louer un appartement (sur AirBnB vous pouvez trouver des tas d’appartements, dont les propriétaires, son « Pets-Friendly ») plutôt que dormir dans une chambre d’hôtel s’avère être une bonne alternative pour ceux qui voyagent avec un ou des animaux.
Louer à la semaine peut même vous permettre de laisser votre animal seul pendant quelques heures, contrairement aux hôtels qui n’acceptent cela que très rarement. En faisant appel à un petsitter, vous pourrez même partir tout un weekend sans votre animal.
La plupart des ferries autorisent les animaux. En général, s’ils acceptent les voitures, ils acceptent aussi les chiens et les chats, qui devront la plupart du temps rester dans la voiture pendant tout le trajet.

Peu importe où vous vous trouvez, vous n’aurez jamais de mal à trouver un étudiant / voyageur qui sera prêt à s’occuper de votre animal le temps d’un week-end en échange d’un endroit où dormir ou d’un peu d’argent.

Voyager avec son animal en possédant son propre moyen de transport facilite vraiment la chose. Si vous avez un chien, pensez à prendre des sacs à crottes (voir le lien sur Amazon) ! On en trouve difficilement en voyageant mais ils sont vraiment utiles au quotidien.

Essayez de planifier à l’avance votre voyage pour minimiser les temps de transport et attendez-vous à ce que le comportement de votre animal change légèrement, surtout au début du voyage. Si vous n’avez jamais voyagé avec votre animal, il peut se retrouver bouleversé, non pas d’avoir changé de pays mais de découvrir quelque chose de nouveau.

Lorsque j’ai déménagé de Strasbourg jusqu’à Madrid, mes chiens se sont vengés en faisant pipi chez moi pendant toute une semaine

Oh mais que vois-je ? On dirait que ce sont tes chaussures préférées !
Qu’est-ce que tu dirais que je fasse pipi dedans ?!

Soyez patient, essayez d’établir une routine rapidement et donnez-leur un maximum d’attention.

Si vous décidez de confier votre animal à quelqu’un, rappelez-vous qu’il s’agit d’une situation bien plus difficile pour vous que pour lui.
En fait, ce qui fait mal au cœur, c’est surtout que votre animal s’habituera rapidement à son nouvel environnement et à ses maîtres de remplacement.
Quand je reviens de voyage, mon chien me reconnait à peine. A chaque fois ça finit par revenir, mais c’est ce qui me rend le plus triste. Aujourd’hui c’est comme s’il ne s’était rien passé. C’est comme ça, les animaux s’adaptent.

Si vous prévoyez de faire un tour du monde d’un an, il est plus logique de confier vos animaux à un proche.
De mon côté, l’approche du voyage est excitante et positive mais pour l’animal, elle peut devenir une source de stress importante. Les laisser derrière vous dans un environnement stable s’avère souvent être la meilleure solution pour eux.

Des infos à ajouter ? Des questions ? N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!