Pourquoi réaliser un projet dans le cadre d'un long voyage ?

J’accueille aujourd’hui un article invité des Kids Trotteurs !

La petite équipe, composée de Clémence et Olivier mais aussi de Nicolas, Georges et Alexandre qui s’occupent du montage et des musiques, s’est donnée comme objectif d’éveiller la curiosité des enfants, petits et grands à la manière de grandes émissions comme « J’irai dormir chez vous », « Échappées belles », « Les nouveaux explorateurs », « Nus et culottés », etc…

Dans cet article invité ils vont nous parler d’eux et de Kids Trotteurs, mais aussi de l’importance d’avoir un projet durant un voyage !

Kids trotteursSans le savoir, le projet Kids Trotteurs a débuté au mois de Décembre 2010, lorsque sur un coup de tête, nous avons décidé (alors que nous nous connaissions que depuis quelques semaines) de réaliser un rêve commun : prendre une année pour voyager autour du monde.
Quitter nos boulots, préparer l’itinéraire, se renseigner, annoncer notre départ, réaliser les démarches administratives… les tâches à réaliser avant de partir sont nombreuses. Par conséquent, nous avons choisi de dédier 2011 aux préparatifs pour partir en avril 2012.
En réalité, ce sont pendant les trois mois précédents notre départ que nous avons tout organisé. Entre temps, nous avons parlé, réfléchi… beaucoup réfléchi…

Quels types de projet envisager ?

Phuket kids trotteurAvant notre départ, nous avons eu la chance de croiser plusieurs personnes qui avaient réalisé l’expérience « tour du monde » dans un passé récent.
Les échanges que nous avons eu avec elles nous ont étés très utiles : conseils sur des lieux à ne pas manquer, astuces de voyageurs, recommandations d’hébergements… nous avons pris note, religieusement !

Et puis, ces discussions nous ont amené à nous poser une question :

« Devons-nous réaliser un projet dans le cadre de notre voyage ? »

Chose vivement conseillée par les voyageurs rencontrés !

Dans le cadre d’un voyage au long cours, nous pensons qu’il est possible de s’inscrire dans quatre types de projets :

  • 1- Les projets professionnels. Le développement d’internet permet à certains de continuer d’exercer leur activité professionnelle à distance. Et puis, il y a les photographes bien sûr !
  • 2- Les projets humanitaires. Via une ONG internationale ou locale, pour quelques heures ou quelques mois, les occasions ne manquent pas quand on est sur la route et que l’on a envie d’aider.
  • 3- Les projets pour partager son expérience. Tenir un blog, réaliser des vidéos, écrire un livre… voyager, c’est partager. Ce n’est pas Ryan qui vous dira l’inverse !
  • 4- Les projets personnels. Le contexte du voyage est parfait à la réalisation de certains projets personnels comme apprendre une langue ou envisager une reconversion.

Cette question du projet dans le voyage a engendré de longue discussion (voire débat) dans notre couple. Cinq mois avant le départ, nous avons finalement choisi de se lancer…

Kids Trotteurs, des vidéos de voyages pour les enfants et la famille

Teotihuacan kidstrotteursPassant beaucoup de temps à regarder les émissions de voyage à la télévision, nous avions remarqué qu’aucune n’était dédiée aux enfants.

Pourtant, ceux-ci sont souvent curieux et avides d’aventure !

L’idée de notre projet fut vite trouvée : créer la première émission de voyage dédiée aux enfants. Un projet que nous nommerons Kids Trotteurs !

Une fois l’idée entérinée, nous avons dû nous organiser :

  • 1- Trouver un fil conducteur pour nos vidéos. Présents quasiment partout dans le monde, souvent liés à l’histoire du pays, les sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco se sont rapidement imposés comme une évidence.
  • 2- Trouver le savoir-faire pour réaliser la production des reportages. Pour des raisons de temps et surtout de compétences nous avions besoin de quelqu’un pour monter nos films. Nicolas, un ami de Clémence, a décidé de nous suivre et de mettre son savoir-faire et son talent au service de Kids Trotteurs. Georges et Alexandre, des amis de Nicolas, nous ont ensuite rejoints en qualité de compositeurs musicaux.
  • 3- Trouver un soutien financier pour faire face aux besoins du projet. L’éditeur Itak Editions, qui publie des livres pour enfants, notamment les guides touristiques Kids’voyage, a rapidement accepté de nous aider à réaliser le projet (Aide financière à hauteur de 5000€ et achat de notre caméra).

Le 1er septembre 2012, la première vidéo consacrée à la Tour Eiffel est mise en ligne. Depuis, tous les mercredis et ce jusqu’au mois de juin 2013, nous présentons sur notre blog une nouvelle vidéo pour permettre aux plus jeunes de découvrir certains des plus beaux sites de la planète.

Quels objectifs pour Kids Trotteurs ?

Annapurna kids-trotteursDans plus de 20 pays et sur les 5 continents, nous essayons de mettre à la portée des plus jeunes les particularités et l’histoire de biens inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Pour capter l’attention de notre auditoire, nous essayons de réaliser des vidéos, à la fois ludiques et pédagogiques.

Partager notre voyage, présenter notre planète, apporter des réponses à la curiosité des enfants tels sont les objectifs majeurs de notre projet.

Ainsi, au-delà du fil rouge UNESCO, nous profitons des spécificités des pays traversés pour aborder des sujets plus ou moins sérieux tels que les religions, l’éco-tourisme, la cuisine, les animaux, les conflits…

Loin d’être exhaustifs, nous aimerions que nos vidéos créent des échanges en famille. Et si, à moyen terme, nous arrivons à donner envie à certains de voyager afin de mieux comprendre le monde qui les entoure, nous pourrons dire que nous avons réussi notre pari !

Il y a quelques semaines, nous avons été comblés lorsque nous avons été contactés par un petit garçon de 7 ans. Fan de Kids Trotteurs, Léonard nous a envoyé une vidéo parodique (que vous pouvez retrouver sur notre site) dans laquelle il nous présente sa ville Lunel située près de Montpellier. Un moment vraiment sympa et émouvant pour nous !

Mais alors Pourquoi un projet ?

Nous sommes sur la route depuis avril 2012. Avec un peu de recul et d’expérience, nous sommes convaincus du bien fondé de réaliser un projet dans le cadre
d’un long voyage. Parce que…

  • 1- ça fait du bien de faire autre chose que « le touriste »,
  • 2- ça évite de tomber dans la routine,
  • 3- c’est positif de garder quelques contraintes,
  • 4- on grandit en réalisant des choses,
  • 5- ça peut aider à financer son voyage,
  • 6- ça aide à se réinsérer dans la vie professionnelle au retour,
  • 7- c’est très agréable de partager son expérience avec ceux qui ne peuvent ou veulent pas voyager,
  • 8- …….

… nous vous recommandons de partir avec un objectif, un projet pour un voyage de plusieurs mois.

Attention néanmoins à ce que le projet ne prenne pas le pas sur le désir de voir du pays et de rencontrer des gens. Un projet, quel qu’il soit, prend du temps, il est donc essentiel de bien évaluer l’importance de la tâche, de s’organiser, voire de se poser des limites dans le temps qu’on y consacre !

Clémence et Olivier

Pour ceux qui souhaitent suivre notre projet et voyager en famille à la découverte des trésors de l’UNESCO, ça se passe ici :
Kids Trotteurs, le blog.
Page Facebook des Kids Trotteurs.

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

CLIQUE ICI POUR RECEVOIR MES CONSEILS ET ASTUCES!

  • Je suis tout à fait d’accord avec vous sur l’idée d’avoir un projet à réaliser dans le cadre de ses voyages et vous en avez clairement énoncés les points positifs.

    On peut facilement partir avec l’idée de faire des vidéos lors de son voyage, mais en arrivant avec un plan/ une idée développée de ce que nous voudrions réaliser, les images que nous prendrons auront beaucoup plus de sens. Elles seront d’autant plus beaucoup plus pertinentes que si l’on prendrait des images ici et là pour ensuite essayer de faire un montage à son retour.

    De plus, les projets peuvent être très variés. Cela variera d’une personne à l’autre. Les seules limites sont l’imaginaire et l’intérêt que l’on porte pour un projet. Il ne suffit que de bien s’organiser avant le départ et le projet prendra forme tout naturellement lors de votre séjour. Je ne dis pas qu’il ne faudra pas faire d’effort, mais en sachant où l’on s’en va, on ne perdra pas son temps à se questionner sur certaines questions moins pertinentes du développement du dit projet.

  • David

    Je partage totalement ton avis! Voyager c’est passionnant, partager c’est magique! Merci de nous le rappeler

  • Denis DEE

    Ca s’appelle pas du Twaming (Travel with Mission) ?

  • cathy Anania

    Coucou ! j’ai presque 18 ans et ça parait stupide de le dire comme ça , mais j’ai la fièvre du voyage. Tout à commencé avec le Tibet. j’ai regardé sept ans au Tibet bien avant d’avoir vu ce blog et je suis entrain de lire le livre « une parisienne à Lhassa  » d’alexandra David Néel (Qui vaut vraiment le coup ).Avec un ami d’enfance, on aimerais faire un zoo , le tour du monde depuis nos 14 ans déjà …Pensez vous que c’est préférable de faire d’abord des études ? Par exemple santé publique pour aide humanitaire ? Mon rêve :  » voyager de Belgique jusqu’au Tibet avec ou sans argent  » est-il possible ? Mes parents prenne cela pour Utopie mais j’aimerais leurs montrer qu’ils se trompent ….ce commentaire n’a peut -être pas ca place ici , mais il fallait que ça sorte ! … :s

  • mellado

    Motivés par une grande soif de découverte, ce voyage étais pour vous l’occasion de voir de nouveaux paysages, de faire de nouvelles rencontres, de découvrir des cultures différentes de vivre de nouvelles expériences merci de nous avoir permis de découvrir tous cela a travers vos reportages . Vous êtes deux belles personnes un gros bisous des Mellados