Comment prendre des photos réussies en voyage ?

Dans mes articles, il m’arrive parfois d’avouer que j’ai beaucoup de mal à prendre des photos durant mes voyages . C’est quelque chose qui me bloque et encore aujourd’hui je ne sais comment l’expliquer (non, je n’ai subi aucun traumatisme dans mon enfance qui pourrait justifier ce blocage !). Mais depuis la création de ce blog il me semble de plus en plus important de dépasser cette gène. En attendant, voici un article invité de MaO, une voyageuse passionnée de photographie qui nous livre ses conseils pour prendre des photos en voyage.

Un voyage est souvent l’occasion pour beaucoup d’entre nous de ressortir l’appareil photo ou de dégainer le smartphone à tout va. Et comme c’est mieux de revenir avec de belles photos, voici quelques petits conseils pour faire des photos en voyage :

On s’applique pour prendre sa photo

  • On cadre correctement: on évite de centrer la ligne d’horizon et on place de préférence son sujet un peu sur la droite ou un peu sur la gauche , pas au milieu, afin de donner un peu de dynamisme à sa photo.
  • On se met à la hauteur de son sujet (on n’hésite pas à s’accroupir pour photographier un enfant);
  • On choisi son mode de prise de vue (ou son mode scène, ou son appli photo). On fait le point en enfonçant le déclencheur à mi-course (ou en tournant la bague de l’objectif), bref on fait les réglages nécessaires;
  • On vérifie qu’on a pas un bout de doigt ou une sangle qui traine devant l’objectif;
  • On se tient bien stable sur ses jambes, on prend fermement son appareil à deux mains, on se détend et on ne bouge pas d’un poil quand on appuie sur le déclencheur.

On choisit son heure

La lumière est très importante en photo. Qu’elle soit dure ou douce, qu’il y ait du soleil ou des nuages, les couleurs et les formes ne rendront pas du tout pareil et le rendu des photos sera complètement différent.
Voici quelques conseils valables partout dans le monde:
Prendre des photos en heure bleueÉviter dans la mesure du possible de sortir l’appareil entre 14 et 16h. La lumière est alors dure et crue, il n’y a pas d’ombre. Elle ne mettra en valeur ni les monuments ni les personnes et encore moins les paysages qui apparaitront plats et ternes. L’idéal c’est la fin d’après midi, lorsque la lumière se fait plus douce et que les ombres s’allongent.
Certaines heures sont connues pour avoir une belle lumière très particulière: on les appelle « heure dorée » et « heure bleue ». Les heures dorées, ce sont les minutes qui suivent le lever du soleil et qui précèdent son coucher. Le soleil est alors très bas sur l’horizon et éclaire le paysage d’une douce lumière dorée (d’où le nom). L’heure bleue elle, est visible juste avant le lever et juste après le coucher du soleil. Alors que le soleil n’est pas encore apparu ou alors qu’il vient juste de disparaître à l’horizon, le ciel prend alors une teinte bleue très particulière et très photogénique.
Pour ne pas louper ces heures un peu magiques pour la photographie, il suffit de se renseigner sur les heures de lever et de coucher du soleil – on les trouve très facilement sur Internet. Méfiez vous cependant, car suivant les latitudes elles durent plus ou moins longtemps. A titre indicatif, sur Paris l’heure bleue dure une petite dizaine de minutes, l’heure dorée un peu plus longtemps (1/2h à 1h je dirai).

On photographie les monuments de manière originale

Personnellement je trouve plus intéressant d’éviter les clichés façon « carte postale ». D’ailleurs en général, si je veux une photo « académique » du lieu j’achète carrément la carte postale! Surtout que sortir du cliché ordinaire, ce n’est pas bien difficile. Il suffit souvent de changer de point de vue: ne pas hésiter à se baisser, voire à s’asseoir carrément par terre, ou au contraire à grimper sur un point élevé. Il peut être intéressant de se procurer une carte détaillée du lieu (ou de s’aider de Google Map) pour repérer un point de vue qui peut être plus avantageux que l’accès classique. Pour éviter d’avoir le soleil en pleine face et un monument en contre jour par exemple. On peut aussi se concentrer sur les détails : un morceau de frise ou de statue, un alignement d’objets (cheminées, piliers…) on peut chercher des détails géométriques dans un escalier, un dallage, un alignement…

On réussi ses photos de paysage

Réussir photo paysagePour avoir une belle photo de paysage, il est vraiment impératif d’éviter les heures ou le soleil est au zénith. L’absence d’ombres ne pardonne pas: la photo sera plate et sans intérêt. Les couleurs seront ternes, bref on oublie et on revient à 17h.
Même si on photographie le coucher du soleil, il est bon de faire attention également à trouver un point d’intérêt (maison, arbre isolé, silhouette humaine, monument quelconque) et de respecter ce que l’on nomme la règle des tiers. La photo n’en sera que plus réussie.
On imagine que sa photo est divisée en tiers (voir photo ci contre). Si on a un « point d’intérêt » on veillera à le placer sur un des points d’intersection. Ensuite, on évite absolument de placer la ligne d’horizon au milieu de sa photo. En fonction de ce qu’on trouve plus intéressant entre le ciel et la terre, on place la ligne d’horizon soit sur la ligne horizontale inférieure si on veut beaucoup de ciel parce que la couleur est belle ou les nuages particuliers, soit sur la ligne horizontale supérieure pour avoir surtout la terre.
(à noter que certains appareils photos ont dans leur menu la possibilité de faire apparaitre sur l’écran LCD la grille avec ces deux traits verticaux et horizontaux)

On photographie les gens de manière respectueuse

C’est toujours possible de prendre des photos de quelqu’un à son insu. Mais non seulement ça peut être risqué si la personne s’en rend compte et que ça ne lui plait pas et d’autre part, les chances de faire un beau portrait sont minimes (regard qui n’est pas dirigé vers l’objectif, risque de flou, de bougé etc…). Il suffit souvent de demander gentiment, poliment et surtout avec le sourire. Le seul risque étant alors d’obtenir un refus. Je ne peux pas vous affirmer que les refus sont rares : cela dépend vraiment du pays.

En Inde par exemple, les gens sont très coopératifs.
Prendre des photos en indeIls adorent être pris en photo et vous demande souvent de poser avec eux devant leur smartphone en échange. En Afrique c’est plus difficile. Lorsque les gens sont un peu réticents et que vous arrivez à mettre la main sur quelqu’un qui se laisse faire, ne pas hésiter à lui montrer le résultat sur l’écran LCD et lui proposer de lui envoyer la photo par internet ou par courrier (et le faire bien sur!). En général cela décide les gens autour à venir se faire tirer le portrait également. Dans certains endroits on vous demandera parfois de l’argent (à vous de voir, personnellement je refuse systématiquement). Attention aussi à respecter les coutumes. Dans les pays arabes notamment, il est malvenu de photographier les femmes.

L’autre intérêt, c’est que souvent cela permet d’avoir de vrais échanges avec les gens. Le seul inconvénient, surtout si c’est un adulte, est que souvent la personne pose, ce qui se ressent vraiment sur la photo. Une astuce de pro pour éviter le sourire crispé: déclencher deux fois. Une première fois lorsqu’elle pose puis lui dire que c’est bon là elle va se détendre mais toi tu laches pas ton appareil et à ce moment là tu re-shoote. C’est un coup de main à prendre – personnellement je réussi rarement, voire jamais. Pour obtenir une attitude plus détendue et plus naturelle, je préfère photographier la personne en train de faire quelque chose qui lui est habituel (travailler, lire un journal, jouer avec un enfant… ).

Et surtout on n’oublie pas de lui demander son adresse (mail ou postale) et de lui envoyer les photos !

Si vous avez des questions ou des astuces n’hésitez pas à commenter !

Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!

  • Ce sont de bien bons conseils…

    • Mathieu

      Il est vrais que se sont des astuces intéressantes. Mais si je peut me permettre de rajouter concernant les jeux de lumiére, c’est de ne pas oublier de mettre de flash. Et ceux même en plein jours. vous pourrez ainsi éliminer de nombreuses « mauvaises ombre ».

  • Un article intéressant. j’avais découvert il y a peu la règle des 3 tiers et utilise désormais cette option sur mon appareil photo 🙂

  • Vacances au soleil

    Finalement c’est un sujet qu’on a tendance à oublier : savoir prendre de belles photos. Parce que finalement, à part des souvenirs, c’est ce qu’il va rester du voyage…

    (même si comme tu le dis si bien dans un autre article, il ne faut pas réduire le voyage uniquement à des photos et se transformer en caricature du touriste…)

  • Piotr

    Pas évident de ne pas sortir l’appareil photo entre 14h et 16h sachant que parfois, on ne pourra pas revenir au même endroit pour prendre sa photo :/

    Moi, pareil blocage pour mes photos car quand je compare aux autres, toujours un peu honte d’etre aussi mauvais alors que je connais des gens qui donnent de très bons conseils ^^

    • MaO

      Il ne faut pas se comparer aux autres, il faut avant tout se faire plaisir.

      Pour ce qui est des photos entre 14 et 16h on peut toujours en faire Il faut juste tenir compte du fait que paysage et monument ne seront absolument pas mis en valeur par la lumière ambiante. Sauf s’il n »y a pas de soleil évidemment 😉