Tomber en panne d’essence pendant la traversée du désert Australien

Accueil » Blog voyage » Carnet de voyage autour du monde » Tomber en panne d’essence pendant la traversée du désert Australien
Tomber en panne d’essence pendant la traversée du désert Australien

Traverser un désert en Australie, ou même tout autre désert, ne s’improvise pas et beaucoup trop de personnes minimisent les dangers de ces immenses étendues désertiques où il n’y a strictement rien à perte de vue.
C’est pourquoi aujourd’hui je vous propose un article invité de Benjamin qui a vécu une épreuve qui aurait pu tourner à la catastrophe!
Cette anecdote se passe dans le désert australien, entre Darwin (Territoire du Nord) et Broome (Australie occidentale).

Conseils pour un voyage en Autralie

Si vous comptez voyager en Thailande, je vous recommande chaudement de consulter ma fiche Budget, astuces et conseils pour un voyage en Australie

Cela faisait maintenant plus de 6 mois que j’étais en Australie avec un ami, et nous avions déjà traversé de grandes étendues désertiques sans rencontrer de problèmes à l’aide d’un van que nous avions acheter à Perth … Il est vrai aussi que pour nos premières traversées on était prêt à toutes imprévues (bidon d’essence, réserve d’eau, nourriture pour 1 semaine…) mais au fure et à mesure nous avons peut-être pris un peu trop confiance et voilà comment nous nous sommes retrouvés en panne d’essence au milieu de nulle part…

dessert australieCela fait maintenant plus de 3 jours que nous avions quitté Darwin, 3 jours qu’on roulait toute la journée sous un soleil de plomb. On quitte la Road House (station service australienne) où nous
avons dormi la veille sans vraiment regarder notre niveau d’essence… Erreur !
Cinquante kilomètres plus loin on se rend compte que nous sommes déjà à la moitié de notre réservoir et la prochaine station n’est que dans 250 kilomètres… On reste optimiste comme tout bon voyageur mais à 25 kilomètres de notre but ultime, le Van ralentit progressivement et l’on se retrouve en panne sèche !

Comme en atteste la vidéo prise par mon ami Nico, au début on en rigole plus qu’autre chose mais on se rend vite compte que l’on a oublié aussi de faire des réserves d’eau, qu’il est bientôt
16H et que le soleil se couche tout de même dans 1H !

photos road trainNous n’avons pas le temps de paniquer bien longtemps puisqu’un Road Train s’arrête (camion transportant des marchandises tout au long de l’Australie pouvant mesurer jusqu’à 50 mètres de long) et prend Nico en stop pour l’emmener à la prochaine Road House.
Resté au Van, je me dis que finalement tout s’arrange… En plus, quelques minutes après le départ de Nico, un 4×4 s’arrête à son tour me proposant de me tracter avec une corde. Je me
retrouve donc a plus de 100 km/h tiré par une corde (petite parenthèse le van n’avait jamais été aussi vite !).

Tête en l’air comme je suis, j’oublie de mettre le contact en arrivant à la Road House, ce qui entraine un énorme dérapage incontrôlé à l’arrivé où j’ai bien failli me retourner avec le Van !
Nico toujours aux éclats de rire après ce magnifique dérapage m’annonce qu’il a envoyé le bidon d’essence au Van pensant que je n’arriverais pas à venir. Bref… nous avons perdu quelques dollars et un bidon d’essence dans l’histoire mais on s’en sort très bien !

Au final , une histoire qui se termine plus que bien mais qui aurait pu tourner au cauchemar surtout sans eau.

Pour les plus curieux, voici la route entre Darwin (nord) et Broome :


Petit rappel de bon sens en cas de traversée de désert :

  • Toujours prévoir de grosses réserves d’eau (compter 5L d’eau par jour et par personne)
  • Des réserves de nourritures, même si il y a des ravitaillements aux stations services, le choix est très limité et les prix très élevés bien sur.
  • Avoir quelques outils au cas ou votre véhicule vous ferait défaut
  • Certaines personnes conseillent d’avoir un téléphone satellite (qui coûte tout de même près de 200 euros mais reste une sécurité en plus )
  • Un kit de secours pour les petits bobos (surtout du désinfectant et de l’anti-moustiques, ces derniers sont au paradis quand ils voient votre chair bien fraiche !)
  • Ah… et j’allais oublier, pensez à faire des réserves d’essence, et avoir quelques bidons de secours sur le toit !

Équipé comme ceci, vous êtes parés pour les plus grandes traversées, qui sont souvent les plus belles. Les déserts australiens sont d’ailleurs réputés dans le monde entier pour la terre rouge ocre que l’on y retrouve. Toutes ces régions encore inexploitées par l’homme valent vraiment le détour. Observer un ciel bleu tout au long de la journée avant de voir le soleil se coucher progressivement au milieu de rien, est un sentiment unique qui procure un véritable sentiment de liberté mais attention… pensez dès le lendemain à regarder votre jauge d’essence pas comme certains !

Et vous alors, des frayeurs au beau milieu de nulle part ça vous connait ?

Loading Disqus Comments ...

Sitemap / XML sitemap - Copyright © 2011 - 2015 Blog voyage Le sac à dos - Tous droits réservés - Mentions Légales