Road trip en Campervan du Pays Basque à l’Espagne

Accueil » Blog voyage » Informations voyageurs » Road trip en Campervan du Pays Basque à l’Espagne
Road trip en Campervan du Pays Basque à l’Espagne

Voici un article invité par Vincent, qui après avoir fini sa dernière année d’étude, décide de se louer un van aménagé avec sa copine pour parcourir le sud-ouest de la France jusqu’en Espagne. Peut-être que ce type de voyage vous inspirera !

Durant l’été 2012, je venais de finir mon année universitaire et arrivaient enfin des vacances bien méritées. J’avais envie de vacances sans prise de tête, sans réel pied d’attache et puis avec mes revenus d’étudiant j’étais plutôt limité dans mes choix. L’idée de louer un van aménagé a mûri dans ma tête et finalement je ne voyais pas mes vacances autrement !

L’aventure commence en France, nous étions tout excités. Notre premier road trip de programmé, notre première aventure. Tout ça s’est passé très vite, c’était au début de l’été dernier.
Ma copine et moi avions réservé un campervan aménagé à Biarritz pour 1 semaine, ça faisait longtemps que l’on rêvait de voyager de cette manière, à vrai dire depuis que nous avions lu « On the road» de Jack Kerouac

Nous avons donc pris un train de Paris, où nous habitons, jusqu’à Biarritz pour un voyage direction la liberté. Une fois arrivé à la gare, notre van nous attendait ainsi que de nombreux conseils pour notre aventure, nous avons eu un accueil très chaleureux.

Le campervan était donc prêt, nous n’avions plus qu’à nous lancer sur la route !

Première étape de notre voyage : visiter Biarritz avant de partir pour l’Espagne

biarritz
On a adoré cette ville, entre falaises et océan, verdure et maisons en pierre, Biarritz est pleine de charme. Nous nous sommes baladé à pied toute la journée, avons visité les magasins locaux, déjeuné dans un petit restaurant de pêcheur au bord du vieux port, le repas était délicieux et la vue magnifique. Ça restera de très bons souvenirs pour nous.

L’Espagne et la San Fermin !

Après Biarritz, il était temps pour nous de reprendre la route. Nous avons longé la côte, s’arrêtant au détour de petits villages typiquement Basque comme Bidart, Guéthary ou encore Ciboure. Et voilà que cette première journée s’achevait, avec déjà de belles images en tête.
Un bon repas et une bonne nuit de sommeil dans notre Campy nous ont permis de repartir en pleine forme le lendemain matin, et il le fallait car nous prenions la route de Pampelune en Espagne pour ses fameuses fêtes de San Fermin !

Après avoir traversé les montagnes basques par de petites routes aux décors sublimes, nous sommes arrivés à destination pour participer à la fête qui se tient sur plusieurs jours. La ville de Pampelune était remplie de monde, tous habillés en rouge et blanc, c’était incroyable, les gens venaient de partout dans le monde, je n’ai jamais vu autant de personne dans un même endroit !
Nous avons assisté aux célèbres corridas dans une immense arène où des taureaux sont lâchés, c’était un moment plein d’émotion ! Puis nous avons poursuivis la fête avec tout le monde jusqu’au bout de la nuit, dans la joie et la bonne humeur, c’était une soirée formidable où l’on s’est énormément amusés.
sanfermin

Yesa

Après cette grosse soirée nous décidons de prendre la route, même si la tentation de rester pour quelques jours de fête supplémentaire était bien présente, nous ne perdions pas de vue notre objectif qui était de voyager et de découvrir de multiples villages et paysages. Nous sommes donc remontés dans notre van direction Yesa, une petite ville Espagnole réputée pour son immense lac aux eaux turquoise. Arrivée là-bas nous avons trouvé un endroit pour stationner notre campervan. Mieux que n’importe quel hôtel, notre « chambre » donnait tout simplement sur une vue incroyable, à couper le souffle. Seul au monde face à cette splendeur, nous étions les plus heureux des amants.
lake of yesa

Río Gallego

Après une journée de balades au bord du lac, une nuit pleine de rêves et un petit déjeuner face à ce lac magnifique, nous reprenons la route vers le petit village de Murillo de Gallego. Ce petit village plein de charme est proche du Río Gallego, un joli cours d’eau traversant les montagnes. C’est là-bas que nous décidons de nous installer après avoir visité le village. Encore une fois, nous faisions face à un paysage fantastique. Au programme de notre journée ; picnic, baignade et bronzette.
Rio gallego

La Sierra de Guara

Nous décidons ensuite de quitter l’endroit le lendemain matin pour la Sierra de Guara. Effectivement, l’équipe Campy Camper nous avait conseillé un parcours randonnée au milieu des canyons que nous avons décidé de faire. Nous n’avons pas été déçus, c’était époustouflant ! Nous avons donc passé la journée sur les sentiers, longeant les montagnes, surplombant les cours d’eau… C’était une expérience complètement inédite pour nous, dont la beauté des lieux restera inoubliable pour ma copine et moi.
Sierra de guarra

Après être restés deux jours dans les gorges de Sierra Guara, notre séjour approchait de la fin. Mais nous ne voulions pas rentrer sans avoir fait le désert des Bardenas Reales. C’est pourquoi nous avons à nouveau pris la route pour rejoindre notre destination. Plus nous avancions et plus les paysages se transformaient. Quittant les montagnes verdoyantes pour rejoindre un réel décor de western américain où la végétation disparaissait, laissant place à un désert de terre sèche et de formations rocheuses impressionnantes. Nous avions l’impression de traverser Monument Valley dans le Colorado, roulant au milieu de rien, musique 70’s à fond et fenêtres ouvertes.

Tout au long de cette belle journée, un incroyable sentiment de liberté nous envahissait. Ce moment me fera toujours penser à cette citation de Jack Kerouac : « Nothing behind me, everything ahead of me, as is ever so on the road ». Ca ne pouvait être plus vrai à ce moment précis…

Back Home

Back home road
Hélas pour nous, ce rêve avait une fin. Il était temps de rentrer au dépôt et de reprendre le cours de nos vies. Nous avons donc empruntés le chemin du retour, retrouvés les montagnes et les paysages basques. Puis arrivés à Biarritz, rendre le van n’a pas été sans nostalgie… Nous avons vécu tellement de moments magiques avec ce campervan qu’il fut difficile de s’en séparer. Mais ce n’est que partie remise…

Loading Disqus Comments ...

Sitemap / XML sitemap - Copyright © 2011 - 2015 Blog voyage Le sac à dos - Tous droits réservés - Mentions Légales