Comment survivre à une relation à distance ?

Accueil » Blog voyage » Conseils aux voyageurs » Comment survivre à une relation à distance ?
Comment survivre à une relation à distance ?

C’était un après-midi d’été, en 2011. On mangeait au restaurant. Le même restaurant japonais où on avait l’habitude d’aller.
Elle était là, à table, devant moi. Mais je restais silencieux. Mon estomac était noué et je ne savais pas comment lui annoncer la nouvelle. Ça faisait un bon moment que j’y pensais. Mais comment lui dire ? Comment lui dire que quelque chose au plus profond de moi me pousse à prendre mon sac pour partir découvrir le monde ? Comment lui dire que je ne veux pas de cette vie-là, ici à Paris, que je ne souhaite pas trouver un job dans l’une de ces start-ups et vivre une vie derrière un ordinateur à programmer toute la journée, à collecter un salaire qui me permettra d’acheter des tas d’objets inutiles pour me réconforter ? Comment lui dire que je ne veux pas de ça ? Comment lui dire que ce n’est pas de sa faute ? Comment ne pas la blesser ? Comment lui dire que je l’aime toujours ?

L’amour. Oh l’amour !

On a beau aimer quelqu’un très fort, mais quand le choix de vie, la religion, ou tout un tas d’autres choses ne correspondent pas à l’autre, l’amour n’est pas suffisant. Malheureusement on ne s’en rend pas compte, et on s’accroche à l’autre avec pour seul réconfort cette petite phrase qu’on se dit :

Mais on s’aime !

Cette même phrase qui nous a permis de s’accrocher l’un à l’autre, pendant quelques mois et à faire des concessions l’un pour l’autre… Avant de se rendre à l’évidence et de rompre notre relation à distance… Je parle d’ailleurs de cette relation dans mon dernier article.

J’ai appris il y a quelque temps qu’elle est maintenant mariée et a un enfant. Elle est heureuse. Et je suis vraiment heureux pour elle…

Ma relation à distance n’a pas fonctionné à l’époque et avec le recul je comprends aujourd’hui pourquoi.
Aujourd’hui, j’ai demandé à un blogueur anglais, Mark Manson, de partager avec nous des conseils pour survivre à une relation à distance. Merci à lui !

Les relations a distance, ça craint !

J’ai l’impression qu’on ne s’en sort jamais.
Franchement, je n’ai jamais entendu qui que ce soit dire :

« mon copain habite en Finlande, c’est super cool ! »

Au contraire, tous les gens que j’ai rencontré et qui vivaient une relation à distance avaient beaucoup de mal à supporter la situation.
Vous savez, ce sentiment désagréable que l’on a au coeur, cette impression que votre relation ne se résume plus qu’aux coups de fils passés sur Skype ou aux conversations échangées sur WhatsApp.
Dans ma vie, j’ai vécu trois vraies relations. Et chacune d’elles a été à distance à un moment ou à un autre.
Quand j’étais plus jeune, j’étais complètement effrayé à l’idée de m’engager avec quelqu’un, à tel point que je ne m’autorisais à sortir avec une fille que si elle habitait à au moins 1000 kilomètres de chez moi.

  • Lors de ma première relation amoureuse, on a tous les deux essayé de faire marcher les choses et ça s’est très mal fini.
  • Lors de ma seconde relation, nous avons décidé d’un commun accord de nous quitter en voyant que nos vies nous menaient à l’autre bout du monde l’un de l’autre.
  • Lors de ma troisième relation, nous avons directement fait des projets et tout mis en œuvre pour nous retrouver le plus vite possible.

Ce que je veux dire par là, c’est que j’ai été des deux côtés des relations longue distance. J’en ai vu qui finissaient mal, d’autres pour qui l’amour avait fini par s’estomper et d’autres encore pour qui toute la douleur et la solitude ressenties avaient valu la peine.

Voici ce que j’ai appris de mes propres expériences, voici pour moi le meilleur moyen de réussir une relation longue distance :

1 – PRÉVOYEZ TOUJOURS VOTRE PROCHAINE RENCONTRE

Au final, ce qui tue les relations longue distance, c’est le côté incertain des choses.

« Est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? »
« Est-ce qu’elle m’aime toujours autant qu’avant ? »
« Est-ce qu’il me trompe avec d’autres filles ? »
« Est-ce que je me fais des illusions ? Peut-être qu’on n’est pas fait l’un pour l’autre et que je ne m’en rends même pas compte. »

Plus vous passez du temps séparément et plus ces incertitudes deviendront importantes et finiront par vous pourrir la vie.
C’est pourquoi, pour faire marcher une relation à distance, il est indispensable que vous ayez tous les deux hâte d’être à un moment précis dans le futur.

En général, ce moment correspond à la prochaine fois que vous vous verrez. Mais ça peut aussi être d’autres moments importants de la vie comme un entretien d’embauche dans la ville où votre moitié habite, la recherche d’un appartement commun, des vacances ensemble, etc.

Dès lors que vous n’avez plus rien à attendre, plus de rencontres prévues, vos interrogations et vos doutes prendront le dessus. Si une relation n’évolue pas, alors elle meurt, et c’est encore plus vrai dans les relations à distance.
Il vous faut tous les deux prévoir et attendre votre prochaine rencontre. Vous devez avoir une trajectoire convergente, regarder tous les deux dans la même direction. Sinon, vos chemins ont toutes les chances de se séparer.

2 – PRENDRE DU RECUL pendant votre relation à distance

Dès lors que deux êtres humains qui s’aiment sont séparés, les émotions et sentiments sont complètement chamboulés et il devient extrêmement difficile d’agir de manière objective et raisonnée.

On commence à faire des suppositions, on s’imagine des choses qui n’existent pas, on juge l’autre sur des choses, soit exagéré, soit complètement fausses.
Tout ce chamboulement peut se manifester de différentes façons. Dans certains cas, les gens deviennent extrêmement jaloux ou possessifs parce qu’ils ne sont plus là pour « surveiller » l’autre.

Ils deviennent paranoïaques, ne font confiance à personne et vérifient à distance les moindres faits et gestes de leur partenaire.

Mais c’est qui ce mec qui écrit sur ton mur ? Ah ouais tu as un demi-frère ? Je ne savais pas que tu avais un demi-frère ! Pourquoi tu me l’as jamais dit ? Y’a encore d’autres choses que tu me caches ?

Dans d’autres cas, les gens deviennent très critiques, très susceptibles. Dès lors qu’un petit truc se passe, ils ont l’impression que c’est la fin de la relation et qu’un point de non-retour a été atteint.

En fait, le moindre petit truc prend une ampleur pas possible. Comme quand l’un des deux ne peut pas parler sur Skype à cause d’une coupure d’électricité et que l’autre se dit que c’est la fin.

Dans d’autres cas encore, les gens idéalisent leur partenaire et l’imaginent parfait là où il ne l’est pas. Après tout, si votre copain ou votre copine n’est pas avec vous tous les jours, ça devient vite facile d’oublier ses petits défauts. Le problème, c’est que d’un côté comme de l’autre, ces réactions ne font vraiment pas de bien aux relations amoureuses. Il est donc très important de prendre du recul sur soi, sur ses perceptions et sur ses émotions.

Rappelez-vous en permanence qu’il vous suffit de demander ce qu’il se passe à votre copain ou votre copine pour avoir une réponse à vos questions.

3- FAIRE EN SORTE QUE LA COMMUNICATION SOIT OPTIONNELLE

Beaucoup de couples qui vivent loin l’un de l’autre mettent en place des règles visant à définir un certain nombre d’appels par jour. On trouve même des articles sur internet qui recommandent ce genre de chose.

Alors oui, ça peut marcher pour certains couples, mais je trouve qu’il ne devrait y avoir aucune règle concernant la communication. Vous devriez pouvoir vous parler quand vous le souhaitez, et non pas parce que vous y êtes forcé. Et si ça veut dire ne pas avoir de nouvelles pendant un ou deux jours, et bien c’est comme ça ! Après tout, les gens sont occupés et n’ont pas que ça à faire d’être au téléphone à des heures précises. Et s’octroyer une journée sans communication de temps en temps n’a jamais fait de mal à personne.

Pour moi, établir des règles en matière de communication revient à se forcer à se parler. Deux choses peuvent alors se produire :

  • La première, c’est qu’il y aura forcément des jours où vous aurez moins de choses à dire ou moins envie de parler. Super, non seulement vous allez devoir broder pour tenir la conversation, mais en plus vous vous sentirez obligé de parler à votre copain ou à votre copine ! Ce genre de conversation crée bien plus de problèmes qu’elle n’en résout.
  • La seconde chose qui peut se produire, c’est que l’un des deux membres du couple commence à sentir que l’autre lui doit quelque chose. Ce genre de sentiment se termine généralement par des disputes futiles qui se termineront quasiment toujours par « je me sacrifie bien plus que toi ! » « Non, c’est pas vrai, c’est moi qui me sacrifie plus ! »

Ces disputes ne servent vraiment à rien.

Le mieux, c’est de faire en sorte que la communication soit totalement libre et optionnelle. Vous pouvez tous les deux vous appeler quand vous le souhaitez. Vous pouvez tous les deux faire une pause et ne pas vous appeler. Le seul truc, c’est de bien faire attention à ce que ces pauses ne soient pas considérées comme un manque d’attention. Prenez conscience que votre copain ou votre copine existe en dehors de sa relation avec vous.

C’est ce que l’on appelle la « confiance ».

4- S’ASSURER QUE LA DISTANCE DEMEURE TEMPORAIRE

Une relation à distance ne peut pas survivre sans espoir.
Et pour qu’il y ait de l’espoir, il doit y avoir des projets en commun, une envie de poursuivre le chemin ensemble. Après, vous verrez que les choses se passeront beaucoup mieux.

Relation à distance
Rappelez-vous en permanence que l’amour ne suffit pas. Vous devez absolument regarder dans la même direction et avoir les mêmes projets de vie. Imaginez qu’elle vienne de signer un contrat de 10 ans avec une société singapourienne et que vous entamiez une carrière de musher au Pôle Nord… Franchement, j’ai peu d’espoir pour vous…

Donc non seulement vous devez partager la même vision de votre futur ensemble, mais vous devez également être en mesure de tout mettre en œuvre pour réaliser vos projets communs.
Imaginez qu’il vive à Los Angeles et que vous habitiez New York. Rien de mieux pour mettre fin à votre relation que de chercher un travail à Hong Kong ou à Londres.

Lors de ma deuxième relation amoureuse, ma copine a trouvé un travail en Afrique. À cette époque, j’essayais de monter mon entreprise sur internet aux États-Unis. D’un coup, nous avons perdu tout espoir que notre relation fonctionne et avons décidé de rompre.

Ma copine actuelle est Brésilienne. On s’est rencontrés quand j’habitais au Brésil, en 2012. Je suis parti au bout de quelques mois et nous sommes restés en contact. On a tous les deux connu des relations à distance difficiles et dès le départ, on s’est donnés un an pour déménager dans la même ville. Après ça, on serait obligés de se quitter. Ce n’était pas une conversation facile, mais on avait déjà beaucoup donné dans les relations longue distance qui s’étalent sur des années.
Six mois après, je me suis engagé à retourner vivre au Brésil et à y rester jusqu’à ce qu’on sache quoi faire exactement.

Pour qu’une relation à distance marche, il faut savoir faire des concessions et prendre des décisions importantes pour le bien du couple. C’est étrange d’ailleurs, parce qu’on finit toujours par faire plus de concessions en relation longue distance alors qu’on voit beaucoup moins la personne. C’est un peu comme acheter une voiture en n’ayant vu qu’une photo.

Est-ce que ça en vaut la peine ? C’est la question que je reçois le plus sur mon blog. D’un côté oui, ça vaut toujours la peine. Parce que même si la relation tombe à l’eau comme un vol Malaysia Airlines, vous en aurez appris beaucoup sur vous-même.

D’un autre côté, c’est dur à dire. Parce que quand on est « coincés » dans une relation longue distance, on ne connaît pas vraiment l’autre personne. On a une vague idée, mais on ne la connaît pas vraiment. Bien sûr on connaît sa personnalité et ses qualités. Mais est-ce que tout ça reflète vraiment la réalité ? Vous ne connaissez pas ses tics et manies. Sa façon de regarder ailleurs quand elle est triste, comment il laisse la salle de bain derrière lui, sa manière d’être en retard à tous les rendez-vous, son obsession pour sa coiffure, etc, etc.

Pour faire simple, on ne connaît pas qui est la personne au quotidien.
Et c’est pour ça que l’intimité existe, née du partage de temps entre deux personnes. Cette intimité peut parfois être amicale, parfois détestable, parfois désagréable. Mais au moins, elle est Réelle avec un R majuscule. Et c’est elle qui détermine si une relation peut durer ou non.

La relation à distance a pour effet d’empêcher la formation de l’intimité entre deux personnes. Loin l’un de l’autre, il devient très facile d’idéaliser une personne et d’oublier ses différences. Très facile de transformer une relation avec ses vérités, sa routine et son calme en un roman passionné.

Alors est-ce que ça peut marcher ? Oui. Est-ce que ça marche ? En général, non. Mais encore une fois, chaque relation est différente. Et ça ne veut pas dire qu’on ne devrait pas au moins essayer.

Avez-vous déjà vécu une relation à distance ? La relation y a t-elle survécue ? Vous avez des conseils en plus à donner ? Des recommendations ? Laissez un commentaire ! Merci à Mark pour son article.

Loading Disqus Comments ...