Rencontre avec Aude du blog La Fille Voyage

Tout d’abord, présente-toi ainsi que ton blog !

Aude en dessin
Salut Ryan ! Alors je m’appelle Aude, je suis auteure de bande dessinée, illustratrice, graphiste, et… blogueuse voyageuse !
J’ai ouvert mon blog La Fille Voyage en juin 2014. Après presque un an de blog, je sais davantage ce que j’aime écrire et partager. Je ne pense pas que ce soit chez moi qu’on vienne chercher des bonnes adresses ou des conseils très précis sur une destination, je raconte plus mes ressentis, des anecdotes qui me semblent drôles ou porteuses de sens.
La particularité de mon blog, c’est que je l’illustre et j’y raconte des histoires en bandes dessinées. Parfois un dessin vaut mieux qu’une longue histoire, et il m’était impossible de choisir entre le voyage et le dessin.
J’essaye d’y être le plus honnête possible, parfois amusante, parfois plus sérieuse, et d’y laisser voir beaucoup de moi-même.

« La File voyage » c’est un passe-temps ou tu le vois comme quelque chose de plus sérieux ?

Aude sur son ordinateur
Alors non, ce n’est absolument pas un passe-temps, sinon je laisserais tomber tout de suite tellement ça me prend, justement, du temps ! J’ai souhaité concevoir ce blog comme un espace d’échanges avant tout, qui soit destiné à d’autres personnes que mes proches, et pour ça il fallait qu’il soit optimisé. Je me suis donc inscrite à une super formation « Bloguer pour voyager« , donnée par un certain Ryan… Tu le connais ? Il a un blog lui aussi… 😉
J’avais évidemment aussi en tête qu’il me serve de book pour des éventuels clients en illustration, graphisme ou rédaction, et je dois dire que ça commence à marcher !

Qu’est-ce qui t’a donné envie de commencer à bloguer ?

Aude en voyage
Je crois qu’après mon voyage pour la Thaïlande, j’avais un goût de « pas assez ». Je rêvais de tour du monde, avec la certitude que le voyage démarrerait en solo. J’ai donc simplement tapé sous Google « voyager seule ». Je suis alors tombée sur un excellent article d’Adeline, du blog Voyages, etc. Elle y encourageait les femmes à voyager, en dépit des réserves venant de la famille. Je me suis plongée dans son blog, qui menait à d’autres comme celui de Sarah ou encore de Corinne de Vie Nomade. J’aime particulièrement les blogs dans lesquelles les auteures se mettent en danger, lorsqu’elles me permettent de voir qui elles sont, ce que le voyage leur fait ressentir profondément. C’est le cas des blogs que je viens de citer ! Adeline, Sarah ou Corinne ne se contentent pas de « vendre du rêve », elles racontent, témoignent.

C’est ce genre de blog qui m’ont mis la puce à l’oreille et je me suis dit « pourquoi pas moi? »

La particularité de ton blog, c’est que tu partages tes voyages au travers d’illustrations/dessins. Si je te dis dessine-moi notre interview ça donnerait quoi ? 🙂

Ryan et Aude

Je reçois pas mal de message de filles qui souhaitent voyager seule. Si tu devais leur donner un conseil pour les rassurer, lequel ce serait ?

Yes we canSpontanément je leur rappellerai qu’elles n’ont pas encore connaissance de leurs propres ressources. On a souvent tendance à focaliser sur nos faiblesses, mais en sortant un peu de sa zone de confort, on se découvre tout un panel de forces et de savoir-faire. Je n’avais pas conscience que je pouvais me diriger dans une ville inconnue, engager des conversations avec n’importe qui ou demander de l’aide malgré les barrières de la langue avant d’y être « contrainte ».
Les situations en voyage ne sont pas des tests, on ne peut pas se planter. Par contre ce sont autant de marches vers un soi plus confiant, plus heureux. Une fois qu’on a franchi le pas, il n’y a pas de retour en arrière, même si on ne voyage plus jamais. C’est inscrit en nous qu’on est capable de se suffire à soi-même, et cela leur servira dans leur vies futures, peu importe les choix qu’elles feront. On appréhende mieux un entretien d’embauche si on sait qu’on a gravi seule une montagne, pour faire simple 🙂 .

Quel pays n’as-tu pas encore visité ? Lequel rêves-tu de voir ? Ou de ne pas voir ?

Le monde entier me fait rêver, sans exception, car j’ai appris que l’émerveillement peut survenir à n’importe quel moment, sans prévenir.
En ce moment je rêve d’Amérique Latine, de tango (et du prof de tango 🙂 ) à Buenos Aires, d’icebergs en Patagonie, ou de vastes plaines chiliennes. Après un an au Canada j’avoue que je rêve de soleil! Boire un verre dans un bar au Sénégal, marcher sur un trail en Nouvelle-Zélande, traverser la Mongolie en moto… J’ai des rêves plein les poches !
Mais le voyage m’a aussi permis de poser un autre regard sur l’Europe. J’ai envie de revisiter l’Italie par exemple, et la France.
En revanche, je prends des risques réfléchis et n’irai pas visiter des pays dont la situation politique est trop tendue. Tout est relatif, car je vais au Mexique et en Colombie cette année, mais je rêvais de visiter plusieurs pays du Moyen-Orient où j’ai plusieurs amis et certaines destinations sont devenues trop délicates pour moi. J’ai assez donné d’insomnies à mon papa comme ça !

Ton plus beau souvenir de voyage ?

Tibet sous la neigeAaah ! LA dure question. Il n’y a pas un évènement en particulier qui me vient spontanément, plutôt une sensation. Cet instant, tu sais, quand le temps s’arrête, que d’un seul coup tu es seul avec ce qui t’entoure, tout est parfait et tu prends le recul de juste regarder.

« Wow, je suis en train de vivre ça. »

Et bizarrement ça ne se produit jamais quand tu l’attends ! J’attendais mes plages thaïlandaises avec impatience, et j’ai ressenti ce bonheur incroyable dans le wagon-restaurant du train de nuit reliant Bangkok à Chiang Mai, alors que tous les passagers dansaient cheveux au vent sur du mauvais RnB.
J’ai eu ce genre « d’épiphanies » devant un lac au Canada, ou durant un road trip au Tibet, alors que les autres passagers dormaient. Ces instants ne s’attendent pas, ils te surprennent, ça peut être une lumière parfaite, un paysage inattendu derrière une colline, ou une rencontre sur la route qui te bouleverse.
Un autre conseil : laissez la place à l’imprévu, ce n’est jamais les monuments décrits dans les guides de voyage dont vous vous souviendrez, ce sont les fous rires, les partages.

Tu travailles sur un projet actuellement ? Par un exemple un projet avec Lesacados ? 🙂

Van, cheveux aux vent
Alors, figure-toi que oui ! En outre une chouette bande dessinée qui je l’espère sera vite publiée, je travaille sur un super ebook destiné aux filles qui veulent voyager !
Nous l’avons coécrit et il est illustré par mes petites mains !
C’est simple, c’est l’ebook que j’aurai aimé lire avant de partir faire mon premier voyage en solo.
J’aurai adoré pouvoir aller piocher des infos dedans depuis mon appart à Bruxelles, en rêvant avant le départ, et depuis mon bungalow si j’ai besoin d’être rassurée. Je ne suis pas super objective j’avoue, mais honnêtement je suis ravie et un peu envieuse quand j’imagine la lectrice qui va découvrir notre ebook. Il va j’espère lui ouvrir des portes, la faire rêver, et il n’y a pas de plus beau feeling que celui quand tu décides

« Ok, je vais le faire, je vais partir en voyage! »

ça t’accompagne toute la journée comme sensation, et elle pourra aller lire et relire les conseils qu’on a écrits!
Ça a été un super moment de concocter tous ces dessins et conseils, et il me tarde de le savoir entre de bonnes mains !

Merci beaucoup Aude ! En attendant sa sortie, voici une image extraite du premier chapitre du livre

Extrait art de voyager seule
Ryan Lesacados

Hey! C'est Ryan ! Depuis 2011 ce blog a aidé des millions de personnes ! Laisse-moi ton email et reçois toi aussi gratuitement mes meilleurs conseils pour éviter les arnaques, économiser et voyager moins cher!